Réseau des Jeunes Chimistes – SCF

Avis de lecture - Vulgarisation de la chimie et information scientifique

La recension ci-après est tirée de la section « Livres et médias », du magazine l’« Actualité Chimique » n°435, décembre 2018. Consultez et téléchargez le numéro complet à l’adresse suivante : http://www.lactualitechimique.org/numero/435

« Oui, dans votre assiette tout est chimique », R. Barlet, 206 p., 18 €, Éditions Baudelaire, 2018

Roger BARLET, professeur de chimiste retraité de l’Université Joseph Fourier (Grenoble) et également Docteur de 3è cycle et Docteur d’état en chimie organique nous propose un ouvrage passionnant au titre volontairement intriguant et toutefois plein de sens, car oui, dans notre assiette, et pas uniquement, tout est constitué de molécules et d’atomes, l’essence même de la chimie. La chimie est ce que nous avons en commun avec ce qui existe dans l’univers, c’est ce qui nous rassemble. Cela Roger BARLET nous le rappelle dans son ouvrage préfacé par Marc FONTECAVE, professeur au collège de France. Cet ouvrage de vulgarisation et de prise de conscience s’inscrit dans un mouvement mondial de rétablissement de vérité également véhiculé par Timothy Caulfied, professeur canadien dans sa série intitulée « A user’s guide to cheating death ».
L’auteur aura, tout au long de son ouvrage, le souci de présenter les vérités de la chimie comme la digestion des aliments dans nos estomacs qui n’est autre qu’une succession d’hydrolyses (coupures à l’eau), des éléments factuels dénués de tout jugement, en d’autres mots l’essence même de la chimie. Il aura à cœur de présenter un parfait équilibre entre la correction d’idées fausses constamment propagées au sein de la société à propos d’une nocivité préconçue de la chimie, l’établissement de la réalité de la chimie telle qu’elle doit être présentée et la prise en compte objective d’accidents et d’échecs dont l’industrie chimique est responsable.
Le premier chapitre est centré autour de la perception sociale de la chimie, un état des lieux de l’accueil réservé à la chimie auprès de l’opinion publique et une réflexion à propos des causes de cette perception particulière. Le deuxième chapitre plonge au cœur de la vie quotidienne s’attachant à démontrer l’importance, les bienfaits de la chimie et également les dangers liés à cette discipline comme à n’importe quelle autre sans oublier de démêler les mythes des réalités à propos des produits dits « naturels » ; il proposera également un magnifique historique de la chimie de la préhistoire à l’époque moderne, s’attachant à rappeler les découvertes et avancées historiques de cette science. Le troisième chapitre entraînera le lecteur au cœur du monde des plantes et de la santé, en rappelant les apports de la nature en termes de végétaux, d’énergie par la photosynthèse (source de glucides et porte d’entrée du carbone gazeux CO2 en carbone solide via les sucres) ; il accompagnera le lecteur à la découverte de la diversité des plantes, des alcaloïdes, des isopropéniques et terpénoïdes, sans oublier les remèdes tirés des plantes et l’asymétrie des molécules trouvées dans la nature. Le quatrième chapitre, quant à lui, propulsera le lecteur dans le monde de l’énergie et de l’environnement en opposant chimie de combustion et énergies fossiles à la chimie environnementale et pourvoyeuse de solutions énergétiques alternatives. Roger BARLET s’attachera également à présenter au lecteur, via son chapitre 5, la responsabilité de la chimie dans le contexte de la pollution atmosphérique et industrielle ; il s’attachera à exposer les faits sans y opposer de jugement et en apportant une analyse de la réglementation européenne (programme REACH). Enfin, l’auteur terminera son périple dans le monde de la chimie par l’avenir de cette science et de son industrie via les activités du futur en développement, les enjeux majeurs pour la société (santé et énergie comme le rappelle Marc FONTECAVE) et son importance dans le débat environnemental.
Maxime Rossato

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère