Conférenciers

Daniel Lincot

Directeur de recherche - Chimie Paris Tech

Titre : Quelle place pour la chimie dans le développement à grande échelle de la conversion photovoltaïque de l’énergie solaire ?

La conversion photovoltaïque est devenue en quelques années un des piliers de la transition énergétique vers les énergies renouvelables, avec aujourd’hui plus de 400 GW de capacité installée au niveau mondial, couvrant environ 1,6% de la production d’électricité, alors qu’il y a seulement 10 ans sa contribution était négligeable. En 2017 seulement près de 100 GW ont été installés correspondant à la production d’environ 750 km² de panneaux solaires. Dans l’avenir la capacité devrait encore augmenter d’un ordre de grandeur au moins pour répondre aux enjeux de la transition énergétique. La chimie sera au cœur de ce changement d’échelle de l’industrie photovoltaïque en étroite association avec la physique. La présentation examinera la place de la chimie dans les filières photovoltaïques actuelles (silicium, couches minces), tant au niveau des matériaux que des procédés ainsi que dans les plus récentes évolutions du domaine avec l’irruption du photovoltaïque hybride organique/inorganique avec les pérovskites et le développement des recherches visant à de nouvelles ruptures en matière de rendement (cellules tandem, conversion de photons), d’économie de matière (microcellules solaires) ou de procédés (chimiques, électrochimiques).

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère