JIREC 2020 à Toulouse

34ème JIREC
du 17 au 20 mars 2020

Domaine d’Ariane à Mondonville, non loin de Toulouse.

Les inscriptions
Les inscriptions sont désormais ouvertes. Complétez le document (la fiche d’inscription (xls - 34 ko)) et l’envoyer à jirec2020@societechimiquedefrance.fr.

Appels à contributions
Vous pouvez également envoyer vos propositions de contribution avant le 1er décembre :
- consignes pour les appels à contribution (pdf - 704.9 ko)
et compléter la fiche résumé de la contribution (docx - 15.2 ko).

Le programme prévisionnel
Le programme prévisionnel (pdf - 488.6 ko) est disponible.

Seront présents :

  • Vangélis Antzoulatos, Enseignant en BTS Métiers de la Chimie au lycée de l’Escaut de Valenciennes et docteur en Histoire des sciences
  • Rita Khanfour-Armalé, Enseignant-Chercheur à l’Université de Cergy-Pontoise, INSPÉ de l’académie de Versailles, Laboratoire de Didactique André Revuz (LDAR)
  • Nicolas Rabasso, Enseignant-Chercheur à l’Université Paris-Sud/Paris Saclay, Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d’Orsay (ICMMO)
  • Raphaël Blareau, Enseignant en CPGE au lycée Déodat de Séverac de Toulouse et créateur de la chaîne YouTube Blablareau au labo

Le thème choisi pour cette édition 2020 des Journées de l’Innovation et de la Recherche pour l’Enseignement de la Chimie s’intitule « Chimie de synthèse et Synthèses en chimie » et s’articule autour de trois questions :

  • Quelles sont les approches innovantes en synthèse aujourd’hui ?
  • Comment enseigner la synthèse aujourd’hui ?
  • Comment enseignants ou élèves font des synthèses au sens général ?

Aux côtés de l’analyse, la synthèse est une des activités principales du chimiste : transformer la matière et créer de nouveaux produits pour une application donnée et le faire aujourd’hui en empruntant des voies innovantes, plus propres, plus sures et plus respectueuses de l’environnement. Activation en synthèse, synthèse sélective, biologie de synthèse, synthèse en flux, éco-conception de voies et de procédés de synthèse, synthèse à l’échelle industrielle … autant de thématiques qui pourront illustrer les outils et stratégies mis en œuvre aujourd’hui en synthèse.

Qu’elle soit organique ou inorganique, additive ou soustractive, de molécules, d’édifices supramoléculaires ou de matériaux, la synthèse est par essence expérimentale et repose sur une voie conçue ou choisie parmi d’autres et optimisée en mobilisant des connaissances diverses. Comment enseigner la synthèse ? Comment apprendre en synthèse ? Quelles stratégies mettre en œuvre dans nos enseignements ? Quelle est la place du numérique dans les activités pédagogiques ? Quel apport de l’histoire des sciences dans ce domaine ? Quels regards de la didactique de la chimie sur l’enseignement de la synthèse ?...

Sur un plan plus large, la synthèse peut aussi s’entendre comme la capacité à faire rapidement le tour d’une question pour en dégager l’essentiel, relier et résumer. Des qualités de synthèse que l’on associe souvent à des qualités d’analyse. Faire une synthèse est un geste professionnel de l’enseignant, un moyen pour expliciter et de structurer les savoirs et savoir-faire, pour tisser des liens entre les notions du programme, pour valoriser les différentes productions d’élèves… Un geste ou un savoir-agir complexe que l’on attend aussi de l’élève à chaque étape de son apprentissage de la chimie (faire le lien avec ce qui a été vu précédemment) et dans chaque situation interdisciplinaire (faire le lien entre toutes les disciplines). Comment faire ces synthèses de la manière la plus efficace et durable possible ? Quelles sont les stratégies ? Quels sont les écueils à éviter ?

Un thème large donc … propice à des échanges variés et fructueux. Car la spécificité et la force des JIREC, c’est surtout l’opportunité unique de rassembler sur un même lieu des enseignants de chimie de tous horizons, du lycée (enseignement général et technologique, BTS et classes préparatoires) à l’université (y compris IUT et écoles d’ingénieurs) et nous veillerons pendant ces journées à provoquer et à favoriser des temps d’échanges entre les participants. Le programme comprendra ainsi d’une part des conférences plénières pour « nourrir » nos enseignements tant sur le contenu que sur la façon d’enseigner et d’autre part des contributions des participants sous forme de communications orales, de posters, d’ateliers expérimentaux (centrés sur la synthèse) ou d’ateliers de discussion pour permettre un partage d’expériences et un échange de pratiques qui sont toujours d’une grande richesse tant sur le plan pédagogique que sur le plan humain.

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse jirec2020@societechimiquedefrance.fr.

Comité Local d’organisation
• Odile Dechy-Cabaret Toulouse INP-ENSIACET, LCC
• Katia Fajerwerg Université Paul Sabatier, LCC
• Bénédicte de Bonneval Université Paul Sabatier LCC
• Julitte Huez Toulouse INP-ENSIACET, CIRIMAT et DyP
• Marie-Claude Betbeder Toulouse INP-ENSIACET et DyP
• Fatima El Garah Université Paul Sabatier, LGC
• Ghenwa Bouhadir Université Paul Sabatier, LHFA
• Blanca Martin-Vaca Université Paul Sabatier, LHFA
• Christine Ducamp ENSFEA Chimie et Didactique de la chimie
• Gianni Colamonico IA-IPR, Académie de Toulouse
• Dominique Karhaman Lycée Déodat de Séverac Toulouse
• Myriam Dubreuil Lycée Déodat de Séverac Toulouse
• Matthieu Nodot, Université Paul Sabatier, Service d’Appui à la Pédagogie

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère