Jacques Friedel n’est plus

Actu Chimie

Le Professeur Jacques Friedel (1921-2014), physicien des solides et métallurgiste, vient de décéder le 27 août 2014 . J. Friedel était un ancien élève de l’École polytechnique (1942) et ingénieur des Mines. Il avait été Professeur à l’Université d’Orsay et Président de l’Académie des sciences entre 1992 et 1994 (http://www.academie-sciences.fr/). Il était Grand Croix de la Légion d’Honneur.
Rappelons deux publications importantes pour l’histoire de la chimie et des réseaux académiques, parmi la nombreuse bibliographie de J. Friedel.
Les dislocations (Gauthier-Villars, 1956)
Graine de mandarin (Odile Jacob, 1994)
Il fut récemment honoré lors d’une journée (22 avril 2014) : Les Friedel, la chimie et les cristaux, commémorant l’apport d’une grande famille de scientifiques, à l’égal des Becquerel et des Curie, pour toutes leurs contributions à la science des matériaux en général, depuis la chimie et la minéralogie jusqu’à la cristallographie et la métallurgie.
L’aïeul, Charles Friedel était chimiste et cristallographe (cf. l’opus 120 des « produit du jour »), et fut un des fondateurs de l’ENSCP-Chimie ParisTech, mais aussi de l’École alsacienne, et un des premiers présidents de la Société chimique de Paris, précurseur de la SCF (cf. Itinéraires de Chimistes 1857-2007, 150 ans de chimie en France avec les présidents de la SCF, pp 199-204).
La cérémonie des adieux se déroulera le mercredi 3 septembre 2014 à 13h30 au Temple de l’Etoile, 54 avenue de la Grande armée à Paris.

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère