Électrochimie

Lauréats

Lauréats 2017

Laurent Bouffier, Tony Breton et Laure Fillaud

Jeune chercheur en électrochimie (Prix de la subdivision électrochimie de la SCF, Prix ISE France et prix Origalys)

Laurent Bouffier a 39 ans et est Chargé de Recherche au CNRS au sein du groupe NSYSA à l’Institut des Sciences Moléculaires de l’Université de Bordeaux. Son travail de recherche est centré sur l’électrochimie bipolaire, une thématique émergente ayant été initiée dans l’équipe NSYSA de l’ISM par A. Kuhn. Il est actuellement auteur ou co-auteur de 55 publications dans des journaux internationaux à comité de lecture, de 3 chapitres de livre et de 1 brevet.

Tony Breton a 40 ans et est Maître de Conférences au laboratoire MOLTECH-Anjou d’Angers. Il travaille au sein de l’équipe ERDySS (Électrochimie Réactivité Dynamique et Structuration de Surface) et s’intéresse à la modification contrôlée de surfaces conductrices pour la catalyse, la reconnaissance moléculaire et la transduction électrochimique. Il est l’auteur de 34 publications et de 2 brevets.

Laure Fillaud est Maître de Conférences au LISE (Laboratoire Interfaces et Systèmes Électrochimiques) au sein de l’Université Pierre et Marie Curie de Paris depuis 2016. Son travail est focalisé sur l’électronique moléculaire et elle développe ses recherches dans le groupe de E. Maisonhaute.

Louis Godeffroy et Ghizlene Zenasni

Promotion de l’électrochimie au niveau de l’enseignement Licence 3

Louis Godeffroy pour ses travaux sur LE DÉVELOPPEMENT D’UN DISPOSITIF ÉLECTROCHIMIQUE MINIATURISÉ POUR LA RÉALISATION D’ELECTROLYSES PRÉPARATIVES pour l’obtention de son diplôme de LICENCE 3 de l’Ecole normale supérieure Paris-Saclay.

Ghizlene Zenasni pour ses travaux sur LA CONCEPTION DE SONDES POUR L’ANALYSE SPECTROSCOPIQUE À L’ÉCHELLE NANOMÉTRIQUE PRÉPARATIVES pour l’obtention de son diplôme de LICENCE 3 de l’université Pierre et Marie Curie de Paris.

Marie Alvarez, Amélie Cattaneo et Bastien Tassy

Promotion de l’électrochimie au niveau de l’enseignement Master 1

Marie Alvarez pour ses travaux sur l’OPTIMISATION DES PERFORMANCES ANALYTIQUES D’UNE ELECTRODE FONCTIONNALISEE PAR UNE COUCHE ORGANIQUE ET DES NANOPARTICULES D’OR POUR LA DETECTION DE TRACES DE MERCURE EN MILIEU AQUEUX pour l’obtention de son diplôme de MASTER 1 de l’Université Paul Sabatier de Toulouse.

Amélie Cattaneo pour ses travaux sur LE SUIVI DU POTENTIEL REDOX D’UN SOL EN FONCTION DES MICRO-ORGANISMES ET DES ÉLÉMENTS CHIMIQUES AJOUTÉS DANS LE SOL pour l’obtention de son diplôme de MASTER 1 de l’Université Paul Sabatier de Toulouse.

Bastien Tassy pour ses travaux sur L’ÉTUDE DE L’ACTIVITÉ D’UNE MÉTALLOENZYME RÉDUCTRICE DE O2 IMMOBILISÉE SUR UNE INTERFACE ÉLECTROCHIMIQUE pour l’obtention de son diplôme de MASTER 1 de l’université Aix-Marseille.

Rodrigo Newel, Thomas Petenzi et Laureline Treps

Promotion de l’électrochimie au niveau de l’enseignement Master 2

Rodrigo Newel pour ses travaux sur TOWARDS EXTREME TEMPERATURE RANGE MICRO-SUPERCAPACITORS pour l’obtention de son diplôme de MASTER 2 de l’Université Grenoble-Alpes.

Thomas Petenzi pour ses travaux sur LES ELECTROCATALYSEURS BASÉS SUR DES MATÉRIAUX NANOCARBONÉS POUR LA RÉACTION DE RÉDUCTION DU DIOXYGÈNE pour l’obtention de son diplôme de MASTER 2 de l’Université Paris Diderot de Paris.

Laureline Treps pour ses travaux sur L’ÉTUDE DE LA PROMOTION ÉLECTROCHIMIQUE DE LA CATALYSE PAR DFT pour l’obtention de son diplôme de MASTER 2 de l’École Normale Supérieure de Lyon et de l’Université Claude Bernard Lyon I.

Etienne Boutin, Justine Pandard et Chloe Pernin

Promotion de l’électrochimie au niveau de l’enseignement Master

Etienne Boutin pour ses travaux sur LA PRÉPARATION ET CARACTÉRISATION DE PHOTOCATHODES SEMI CONDUCTRICES À BASE D’OXYDE DE CUIVRE POUR LA RÉDUCTION PHOTOÉLECTROCHIMIQUE DU DIOXYDE DE CARBONE AVEC DES PORPHYRINES DE FER pour l’obtention de son diplôme de MASTER 2 de l’Université Paris Diderot.

Justine Pandard pour ses travaux sur le DÉVELOPPEMENT D’UN BIOCAPTEUR BI-ENZYMATIQUE POUR LA QUANTIFICATION DE LA PRODUCTION D’ATP PAR LES MITOCHONDRIES pour l’obtention de son diplôme de MASTER 2 de l’Université de Bordeaux.

Chloe Pernin pour ses travaux sur LA FORMULATION DE POLYMÈRES BIOSOURCÉS INCORPORANT DES PRINCIPES ACTIFS ET DOSAGE DES ACTIFS LORS DE LEUR LIBÉRATION pour l’obtention de son diplôme de MASTER 2 de l’Université de Bourgogne.

Léa Boudinet et Manon Jacquier

Promotion de l’électrochimie au niveau de l’enseignement Licence

Léa Boudinet pour ses travaux sur les LITHIUM-ION BATTERY SYSTEMS : ANALYSIS OF THE SOLID ELECTROLYTE INTERPHASE (SEI) BY SHINERS ENHANCED RAMAN SPECTROSCOPY pour l’obtention de son diplôme de LICENCE 3 de l’Université P. et M. Curie.

Manon Jacquier pour ses travaux sur L’EXTRACTION ÉLECTROASSISTÉE DE METFORMINE pour l’obtention de son diplôme de LICENCE 3 de l’Université de Lorraine.

Frédéric Lemaitre, Frédéric Maillard et Neus Vilà

Jeune chercheur

Frédéric Lemaître a 38 ans et est Maître de Conférences à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) depuis septembre 2004. Ses activités de recherche concernent, au sein du groupe de Christian Amatore à l’ENS, la mise au point de méthodes combinées (électrochimie/fluorescence, réseaux d’ultramicroélectrodes) pour le suivi de mécanismes biologiques. Il est actuellement auteur ou co-auteur de 37 articles dans des revues internationales à comité de lecture et de 3 chapitres de livre.

Frédéric Maillard est responsable de l’axe Electrocatalyse au laboratoire d’Electrochimie et de Physico-chimie des Matériaux et des Interfaces (LEPMI) de Grenoble. Il s’intéresse aux relations composition – structure – activité catalytique – durabilité dans les matériaux nanostructurés utilisés comme catalyseurs dans les systèmes de stockage et de conversion électrochimique de l’énergie.

Neus Vilà a obtenu sa thèse de doctorat en Electrochimie Moléculaire en 2005 à l’Universitat Autonoma de Barcelone. Après plusieurs années de postdocs au Canada, aux Etats-Unis et en France, elle est recrutée comme Maître de Conférences à l’Université de Lorraine en 2012. En parallèle avec l’Enseignement d’Electrochimie et de Chimie Générale qu’elle dispense, Neus Vilà mène ses recherches sur la fonctionnalisation des matériaux mésoporeux au sein de l’équipe de Chimie et Electrochimie Analytiques du Laboratoire de Chimie Physique et Microbiologie pour l’Environnement dirigé par Alain Walcarius.

Laetitia Guerret et Salma El Euch

Promotion de l’électrochimie au niveau de l’enseignement Master 2

Laetitia Guerret pour ses travaux sur les ETUDES PHOTOPHYSIQUES, ÉLECTROCHIMIQUES ET
ÉLECTROFLUOROCHROMIQUES DE NANOPARTICULES D’OR FONCTIONNALISÉES PAR DES COMPLEXES ÉLECTROACTIFS ET LUMINESCENTS. IMMOBILISATION DE CES NANOCOMPOSITES SUR DES ÉLECTRODES D’ITO pour l’obtention de son diplôme de MASTER 2 CHIMIE ET PHYSICOCHIMIE : DES MOLÉCULES AUX BIOSYSTÈMES de l’Université Paris Sud.

Salma El Euch pour ses travaux sur la RECHERCHE D’UNE CORRÉLATION ENTRE CARACTÉRISTIQUES ÉLECTROCHIMIQUES ET RELÂCHEMENT EN NICKEL DE L’ALLIAGE 690TT EN MILIEU PRIMAIRE D’UN RÉACTEUR À EAU PRESSURISÉE pour l’obtention de son diplôme de
MASTER 2 CHIMIE ET PHYSICOCHIMIE DES MATERIAUX de l’Université Pierre et Marie Curie.

Marlène Roch, Florian Schmidt, Valentin Puchelle et Alice Dauphin

Promotion de l’électrochimie au niveau de l’enseignement Licence

Marlène Roch, Florian Schmidt pour leurs travaux sur L’ÉLABORATION ET CARACTÉRISATION DE FILMS POLYMÈRES ÉLECTRO-DÉPOSÉS pour l’obtention de leur diplôme de LICENCE 3 CHIMIE de l’Université de Franche-Comté.

Valentin Puchelle pour ses travaux sur L’ETUDE DU FERROCÈNE LIÉ À UN CATION DE LIQUIDE IONIQUE COMME MÉDIATEUR DE TRANSFERT D’ÉLECTRON EN BIO-ÉLECTROCHIMIE pour l’obtention de son diplôme de LICENCE 3 SCIENCES ET TECHNOLOGIES de l’Université Paris-Est Créteil Val de Marne.

Alice Dauphin pour ses travaux sur la MISE AU POINT DE SONDES T.E.R.S. PAR DISSOLUTION ELECTROCHIMIQUE DE FILS D’OR pour l’obtention de son diplôme de LICENCE 3 CHIMIE de l’Université Pierre et Marie Curie.

Qiong He et Rémy Bois

Promotion de l’électrochimie au niveau de l’enseignement Master 1

Qiong He pour ses travaux sur la MISE AU POINT D’UN CAPTEUR ELECTROCHIMIQUE POUR L’ETUDE DE LA BIODEGRADATION DE RESIDUS MEDICAMENTEUX PAR SCEDOSPORIUM DEHOOGII : CAS DE L’HYDROQUINONE pour l’obtention de son diplôme de Master 1 SCIENCE ET INGENIERIE DE L’ENVIRONNEMENT de l’Université d’Angers

Rémy Bois pour ses travaux intitulés ELECTROCHEMICAL AND ELECTROGENERATED CHEMILUMINESCENCE PROCESSES AT THE INTERFACE OIL/WATER IN EMULSIONS SYSTEMS STABILIZED BY REDOX MICROGELS dans le cadre de sa deuxième année de préparation du
diplôme d’INGÉNIEUR de ‘Ecole Nationale Supérieure de Chimie, Biologie et Physique de Bordeaux.

Célia Achaibou (Université Paris Diderot)

Prix annuels du GE pour la promotion de l’électrochimie au niveau de l’enseignement Licence et Master

Célia Achaibou pour ses travaux sur la conception et fonctionnalisation de cellules photovoltaiques de type Graetzel pour l’obtention de son diplôme de Licence de Chimie à l’Université Paris Diderot (Paris 7)

Émelyne Gervais (Université Paul Sabatier, Toulouse)

Prix annuels du GE pour la promotion de l’électrochimie au niveau de l’enseignement Licence et Master

Emelyne Gervais pour ses travaux sur l’étude d’une électrode modifiée par des nanoparticules d’or pour la détection de traces de mercure dans les eaux naturelles. Mise au point, performances analytiques et étude de stabilité pour l’obtention de son diplôme de Master 2 Recherche Génie des Procédés et de l’Environnement, Université Paul Sabatier, Toulouse

François Xavier Guillon (Université Pierre et Marie Curie, Paris)

Prix annuels du GE pour la promotion de l’électrochimie au niveau de l’enseignement Licence et Master

François Xavier Guillon pour ses travaux sur la mise au point d’un biocapteur électrochimique à ARN sur ultramicroélectrode de carbone pour l’obtention de son diplôme de Master 2 Chimie de Paris Centre de l’Université Pierre et Marie Curie- Sorbonne Université.

Salma Ben Rejed (Université d’Angers)

Prix annuels du GE pour la promotion de l’électrochimie au niveau de l’enseignement Licence et Master

Salma Ben Rejed pour ses travaux sur les biopiles à micro-organismes pour la production d’électricité pour l’obtention de son diplôme de Master 2 Professionnel en Sciences et Ingénierie de l’Environnement de l’Université d’Angers

Thomas Touzalin (ENS Paris)

Prix annuels du GE pour la promotion de l’électrochimie au niveau de l’enseignement Licence et Master

Thomas Touzalin pour ses travaux intitulés electrochemical and photochemical grafting of diazonium salts for molecular electronics pour l’obtention de son diplôme de Master 1 de Chimie de l’Ecole Normale Supérieure , Paris

Marian Chatenet (Univ Grenoble)

Prix « Jeune Chercheur en électrochimie »

Vincent Noël (Univ Paris-Diderot)

Fréderic Barriere (Univ Rennes)

Fréderic Barriere

Sophie Griveau (Chimie ParisTech)

Prix « enseignement pratique de l’électrochimie »

Virginie Lair (Chimie ParisTech)

Prix « enseignement pratique de l’électrochimie »

Marian Chatenet (LEPMI Grenoble)

Marian Chatenet

Fabien Miomandre (ENS Cachan)

Fabien Miomandre

Laurent Thouin (ENS Paris) & Renaud Bouchet (Univ Provence)

Laurent Thouin

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère