Énergie

Lauréats

Lauréats 2017

Alexandre Michau

Prix Thèse Innovation

Pour ses travaux réalisés au CIRIMAT, au SIMaP et avec le CEA sur le développement et l’optimisation d’un procédé de dépôt de revêtement par CVD à l’aide d’expériences et de simulations numériques.
Un recyclage des produits chimiques a été mis en place pour augmenter le rendement du procédé à près de 100 % et minimiser les rejets ainsi que les coûts. Les retombées de travaux du Dr. Michau sont directement liées à l’amélioration de la protection interne des gaines de combustible nucléaire en cas de situation accidentelle.

Charles-Philippe Lienemann

Prix Recherche Innovation

Dr. Charles-Philippe Lienemann de IFP Energies Nouvelles.
La thématique de recherche du Dr. Lienemann concerne le développement des techniques analytiques basées sur la spectroscopie atomique qui sont utilisées pour la caractérisation de matériaux solides catalytiques ou de produits liquides. Par l’abaissement des seuils de quantification, mais aussi le couplage avec des méthodes séparatives, ses travaux ont permis une caractérisation plus efficace des carburants, au regard des spécifications environnementales, et une amélioration des procédés industriels en terme de performance et d’éco-responsabilité.

Fréderic Jaouen

Prix Recherche Académique

Prix décernée au Dr. Fréderic Jaouen du CNRS (ICGM, UMR 5253) pour ses travaux sur les catalyseurs de fer innovants pour la pile à combustible.
Dr. Jaouen est impliqué dans le développement de nouveaux catalyseurs bio-inspirés comprenant un support de carbone dopé en azote, et des sites actifs d’ions fer atomiquement dispersés et formant des groupements fer-azote lors de la synthèse à haute température. Ces groupements fer-azote sont la clé pour stabiliser le fer dans le milieu acide des piles à combustible, mais également pour activer cet élément. Ces matériaux présentent des activités catalytiques avoisinant celles du platine pour la réduction de O2 en H2O.

Nicolas Queyriaux

Prix Thèse Recherche

Pour ses travaux dans le domaine de la Photosynthèse Artificielle à l’Université Grenoble Alpes/CEA-Grenoble.
Les travaux du Dr. Queyriaux concernent la construction d’une photocathode pour la production d’hydrogène par une approche moléculaire. Ces recherches portent sur le développement et la caractérisation fine d´outils moléculaires pour la photoproduction d’hydrogène en vue de leur intégration future au sein de cellules photo-électrochimiques de décomposition de l’eau.

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère