Société Chimique de France

Le réseau des chimistes

Accueil > Emploi > Les grandes avancées françaises en biologie présentées par leurs (...)

Les grandes avancées françaises en biologie présentées par leurs auteurs

jeudi 12 juin 2014

Le mardi 10 juin 2014 s’est tenue à l’Académie des sciences la 9e séance publique sur les grandes avancées françaises en biologie présentées par leurs auteurs qui a pour but de valoriser et encourager les jeunes chercheurs.

Rappelons que cette Institution a pour mission de contribuer au progrès des sciences et de leurs applications ; elle organise ces séances depuis 2005 et a déjà récompensé 48 avancées.
Depuis 2010, le Fonds AXA pour la recherche est associé à l’Académie des sciences et permet d’accélérer les découvertes ; son principal but : « chercher pour protéger ».

Les six lauréats ont été sélectionnés parmi 84 candidats par un jury dont la présidente était Pascale Cossart.

Six avancées majeures en biologie nous ont été présentées dans l’ordre suivant :

  • Le rôle du fer dans la résistance des bactéries aux antibiotiques, par Benjamin Ezraty et son directeur de recherche, Frédéric Barras, du Laboratoire Chimie bactérienne (CNRS-Aix Marseille).
    Nous sommes aujourd’hui dans une ère post-antibiotique ; depuis les années 80, aucune nouvelle molécule n’a été trouvée. Cette étude montre que les antibiotiques n’entraînent pas de stress oxydatif. Leur efficacité serait plutôt liées à la concentration en cluster Fe-S, ces derniers étant étroitement liés à la chaîne respiratoire des bactéries. Ainsi l’appauvrissement en fer diminue l’efficacité des antibiotiques.
  • La migration cellulaire : découverte d’Arpin, un frein qui permet à la cellule de tourner, par Irène Dang et son directeur de recherche, Alexis Gautreau, du Laboratoire d’Enzymologie et biochimie structurales (CNRS-Gif-sur-Yvette).
    En novembre 2013, cette étude a été publiée dans Nature. Les chercheurs ont découvert une nouvelle protéine : Arpin. Elle se localise à l’extrémité des lamellipodes (extension membranaire), là où l’actine est polymérisée. Arpin permet de générer des comportements oscillants en entraînant une rétractation de la membrane. Cette protéine permet l’inhibition de la migration des cellules ; son expression est perdue dans les cellules cancéreuses du sein. On pourrait ainsi l’utiliser pour bloquer la formation de métastases. Un brevet a été déposé pour la découverte d’Arpin en septembre 2013.
  • La réparation des membranes plasmiques endommagées, par Ana Jimenez et son directeur de recherche, Franck Perez, de l’Institut Curie – Compartimentation et dynamique cellulaire (CNRS-Paris).
    La membrane plasmique est essentielle à la vie et constitue une réelle barrière qui protège la cellule. Lorsque la membrane plasmique est endommagée, un complexe de protéine est alors activé afin de réparer « les trous » par bourgeonnement, les ESCRTs. Cette étude est essentiellement portée sur le virus du VIH.
  • La perception des nutriments par le cerveau et le contrôle de la prise alimentaire, par Marianne Bjordal et son directeur de recherche, Pierre Leopold, de l’Institut de biologie Valrose, Université Nice Sophia Antipolis (CNRS, Inserm, Nice).
    Aujourd’hui, une alimentation équilibrée est une préoccupation à l’échelle mondiale. Il a été observé chez l’animal qu’une nourriture incomplète entraîne un rejet, c’est pourquoi les chercheurs ont étudié ce phénomène chez la drosophile. C’est ainsi qu’ils ont découvert trois neurones dopaminergiques capables d’identifier un manque de certains acides aminés responsables de la prise alimentaire chez les animaux et les hommes.
  • Dialogue neuronale intestin cerveau initié par le microbiote intestinal, par Filipe de Vadder et son directeur de recherche, Gilles Mithieux, de l’Université Claude Bernard, Nutrition et Cerveau (Inserm Lyon).
    Afin de prévenir l’obésité et le diabète, les chercheurs ont étudié le bénéfice des fibres solubles présentes dans les fruits et les légumes chez le rongeur. Elles entraînent une production de néoglucogénèse qui permet un dialogue nerveux intestin-cerveau et non pas une modification du microbiote intestinal.
  • Conséquences du changement climatique sur les invasions biologiques, par Céline Bellard et son directeur de recherche, Franck Courchamp, du Laboratoire d’Écologie systématique et Évolution, Université Paris Sud (CNRS-Orsay).
    Les invasions biologiques menacent la biodiversité et peuvent avoir un impact écologique et économique. Les chercheurs ont étudié l’impact d’un changement climatique sur ces invasions biologiques. Pour cela, ils ont modélisé des réponses de cent espèces envahissantes face à un changement climatique. Ils ont démontré qu’un changement climatique n’augmente pas la superficie occupée lors d’une invasion. Ces études sont importantes pour la conservation des écosystèmes.

Les lauréats ont été récompensés par un prix et une médaille de l’Académie des sciences.

Nous vous invitons à y assister l’année prochaine !

Lilia Dahmoun et Thelma Roy

Forum

Supports de communication RJ-SCF

Sujet créé par Halima Test le 2 août, 11:48

Vous pouvez discuter et échanger des documents concernant les supports de communication du RJ-SCF.

Vos commentaires

  • 2 août, 12:02
    Halima Test

    Les logos personnalisés pour les Clubs de jeunes sont téléchargeables sur la page dropbox : https://www.dropbox.com/sh/esw3gk0eakkz5qt/AADlySaa-nHnXQG8DnIt_4dea?dl=0
    Chaque logo est proposé en 3 versions :
    « _impression.jpg » pour les documents à imprimer
    « _numerique.jpg » pour les sites internet
    « ai » pour les documents en haute définition

Campagne d’adhésion 2016-2017

Sujet créé par Halima Test le 2 août, 11:49

Vous pouvez discuter de la campagne d’adhésion débutant septembre 2016.

Vos commentaires

  • 2 août, 16:21
    Halima Test

    Moi je propose une super fête pour lancer la campagne d’adhésion !

Fête de la science

Sujet créé par Halima Test le 2 août, 16:20

Vous pouvez échanger vos expériences...

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?