Mais OUI la CHIMIE est présente à SOTCHI

Actu Chimie
Mais OUI la CHIMIE est présente à SOTCHI

Les jeux olympiques se sont ouverts à Sotchi dans le Caucase au bord de la Mer Noire.
Les équipements sportifs et les stades ont nécessité des travaux fantastiques occasionnant une dépense record. Les architectes et les constructions ont fait largement appel à la chimie.

Regardons par exemple le palais des glaces dit « Bolchoï » avec sa patinoire réservée aux compétitions de hockey sur glace refroidie par un réseau de tubes en cuivre traités anti- corrosion à cause des fluides cryogéniques. L’ossature du palais fait largement appel aux tubes d’acier et d’aluminium et sa couverture isolante en polypropylène est recouverte de milliers de LED comportant des terres rares qui brillent de mille feux dans la nuit comme un œuf « Fabergé » magique.

Ne parlons pas de tous les pigments métalliques des bombes du feu d’artifice géant de la cérémonie d’ouverture.

Place maintenant aux compétitions, les athlètes sont équipés du dernier cri en matière de skis qui font appel à une structure composite en polyéthylène et verre – époxy, des chants en ABS, des renforts en aluminium et des carres en acier durci.
Les chaussures des patineurs en Rilsan© et Pebax© allient souplesse légèreté et solidité sous lesquelles une lame d’acier affûtée, parfois revêtue de carbures très durs, file et glisse en minimisant les frottements.
Les descendeurs pour se protéger ont des casques en composites époxy – fibres de carbone. Ils sont équipés de combinaisons en microfibres en polypropylène ou en polyéthylène avec des revêtements de polymères qui permettent l’évaporation de la sueur mais empêchent la pluie ou la neige de pénétrer.
Certains sous–vêtements en élasthane compriment légèrement les muscles pour une meilleure irrigation sanguine et un meilleur rendement.

Attention, le matériel ne fait pas le champion, c’est l’entrainement très dur et la volonté d’être sur le podium qui produit dans le cerveau les hormones de la neurobiochimie qui conduisent à l’or !

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère