Prix Nobel de Médecine pour la lutte contre les maladies parasitaires

Actu Chimie
Prix Nobel de Médecine pour la lutte contre les maladies parasitaires

© Jin Liwang/ Mary Schwalm/ AP/NEWSCOM/SIPA

Le Prix Nobel de Médecine récompense l’Irlandais William C. Campbell et le Japonais Satoshi Omura pour leur thérapie contre les infections causées par les vers nématodes, et la Chinoise Youyou Tu pour ses recherches sur le paludisme.

Lire le communiqué du Comité Nobel

William C. Campbell et Satoshi Omura ont découvert une nouvelle famille de médicaments, les avermectines, dont les dérivés ont radicalement diminué la prévalence de la cécité des rivières et la filariose lymphatique, « tout en montrant de l’efficacité contre un nombre de plus en plus grand d’autres maladies parasitaires induites par des vers nématodes » comme le souligne le Comité Nobel.

Youyou Tu, en s’appuyant sur la pharmacopée traditionnelle chinoise, parvient à isoler, au début des années 1970, l’ingrédient actif de l’armoise annuelle, l’artémisinine qui est le traitement le plus efficace et sûr contre le paludisme, maladie qui touche près de 200 millions de personnes par an, et en tue plus de 500 000, principalement des enfants africains. Ci-dessous la molécule.

Mais au fait, c’est de la Chimie ! Signalons que le groupe pharmaceutique Sanofi a reçu le Prix Pierre Potier 2012 pour la synthèse industrielle de l’artémisinine et le Prix industriel 2013 de la Division chimie organique de la SCF.

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère