Franco-Portugais

Présentation

La Société chimique de France et la Société Chimique Portugaise ont signé un accord de collaboration, comprenant l’attribution d’un prix conjoint. Il est remis en France à un chimiste Portugais chaque année paire.

Les candidatures doivent être présentées par une section régionale ou une division scientifique de la SCF.

Le jury est le même que pour les Grands Prix nationaux de la SCF. Il est constitué de sept personnalités internationalement reconnues, membres de la SCF, dont la liste est soumise à l’avis du conseil d’administration de la SCF. Le jury peut s’entourer d’avis extérieurs, essentiellement en provenance de l’étranger. Les critères habituels de sélection des dossiers et de classement des candidats par le jury sont communiqués au conseil d’administration.

Remise des Prix

La remise des Prix binationaux a lieu dans le cadre de la cérémonie solennelle des Grands Prix de la SCF, généralement au 2e trimestre de l’année suivante.

Lauréat 2018

Armando J.L. Pombeiro

Le Prix franco-portugais – le premier attribué par la SCF – lui est décerné pour ses travaux remarquables dans la synthèse de catalyseurs multinucléaires innovants à base de complexes métalliques utilisés dans les procédés d’intérêt industriel, et son implication avec la communauté française.

Diplômé d’ingénierie chimique à l’Instituto Superior Téchnico (IST) de Lisbonne en 1971, Armando Pombeiro a rejoint l’Université du Sussex où il obtint son PhD en 1976. Actuellement professeur à l’IST, il dirige le Centre de chimie structurale et préside le Collège de chimie de l’Université de Lisbonne. Ses activités de recherche ont toujours porté sur une thématique orientée synthèse et catalyse dont il assume encore la coordination. Armando Pombeiro a développé́ des catalyseurs extrêmement innovants à base de complexes métalliques, et c’est dans le domaine de l’oxydation qu’il s’est fait un nom au plan international. Il a par exemple découvert des procédés de carboxylation oxydante des alcanes avec des catalyseurs au vanadium, d’oxydation des alcanes par peroxydation en alcools et cétones par catalyse au cuivre multinucléaire, et d’oxydation du cyclohexane en acide adipique par l’ozone. Il a mis au point une variété de catalyseurs souvent moléculaires du cuivre et du vanadium jusqu’aux catalyseurs multinucléaires et/ou polymères de coordination pour la péroxydation dans l’eau, s’appuyant souvent sur l’électrochimie et les calculs théoriques pour élucider les mécanismes des réactions.

Ses travaux ont donné lieu à plus de 700 publications et 40 brevets, allant jusqu’à la frontière des procédés industriels, et lui ont valu plusieurs prix (Prix de la Société Royale de Chimie Espagnole, Prix Ferreira da Silva de la Société Chimique Portugaise, Prix de la Société d’Électrochimie Portugaise) et de nombreux honneurs (membre de l’Académie des sciences du Portugal depuis 1988 et secrétaire général (2001-2005)). Co-fondateur de la Société Portugaise d’Électrochimie dont il fut le président, il a été aussi membre du Haut Conseil pour la science, la technologie et l’innovation du Portugal.

Ses coopérations avec la France sont multiples. Il a enseigné en DEA puis en master à l’École polytechnique de Palaiseau (2003-2016). En recherche, il a animé avec Christian Amatore un projet franco-portugais INIC-CNRS sur l’activation des petites molécules et de liaisons métal-ligands par électrochimie (1992-96) – conduisant à l’édition de Trends in molecular electrochemistry (M. Dekker, 2004) et à de nombreuses publications –, a participé au réseau européen Marie Curie (1994-1997) sur les systèmes métal-carbènes, coordonné par Stefano Maiorana (Milan) et impliquant Pierre Dixneuf, puis animé un réseau européen Marie Curie sur la catalyse en milieux aqueux, coordonné par Maurizio Peruzzini (Florence), impliquant Jean-Pierre Majoral et Rinaldo Poli (2004-2007). Organisateur du congrès international ICOMC 2012 à Lisbonne, il a invité vingt chimistes français à présenter une communication orale en plus du conférencier plénier (Bruno Chaudret) et des deux conférenciers invités (Sylviane Sabo-Etienne, Jean-François Carpentier), faisant ainsi de la France la délégation la plus impliquée.

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère