Argent

L’un des sept métaux connus, et reconnus comme tels de l’Antiquité jusqu’à la Renaissance, dominé par la Lune pour les alchimistes, d’où le symbole attribué, l’argent

L’argent est un métal précieux blanc argenté brillant que l’on trouve à l’état natif dans les mines argentifères, mais il accompagne le plus souvent le plomb, le zinc ou le cuivre dans des minerais de type sulfures et parfois il se trouve en association avec l’or natif. On trouve ainsi à MELLE (Deux-Sèvres) la plus ancienne mine de plomb argentifère d’Europe, exploitée du VIIe au Xe siècle. Les réserves mondiales sont estimées à 400 000 t : avec une consommation actuelle de l’ordre de 20 000 t/an, la pénurie nous guette d’ici 2030 ! Toutefois près du quart de cette consommation vient du recyclage.

L’argent, malléable et ouvrable, a été longtemps une monnaie d’échange par les pièces en argent (d’où l’expression : tu as de l’argent ?). Actuellement, la joaillerie et l’orfèvrerie absorbent environ 36 % de la production. La photographie argentique qui utilise les halogénures d’argent est un marché en baisse (27 %) avec l’expansion de la photo numérique, mais les films et les belles photos d’art, les films pour radiographie représentent encore un marché important. Sa grande conductivité électrique (c’est le meilleur conducteur métallique), explique sa consommation croissante en électricité et électronique (20 %), notamment pour les contacts de qualité. Enfin, le marché des monnaies et médailles décroit (6 %).

L’argent est un métal qui a des propriétés germicide et bactéricide : on se servait de plaques d’argent pour purifier l’eau et les couverts et plats revêtus d’argent avaient une réelle utilité avant que l’on puisse avoir de l’eau potable. La mode d’offrir au baptême des enfants une timbale en argent vient de ces usages. Cette propriété est maintenant redécouverte et utilisée avec le nano-argent, particules issues de solutions colloïdales de la taille de quelques nanomètres (10-6 mm). Elles sont utilisées comme germicide pour les textiles (chaussettes pour éliminer les odeurs), les parois internes de réfrigérateurs, les emballages alimentaires. Ce sont près de 1 000 t qui sont consacrées à cet usage et l’on prévoit qu’en 2015 le marché en absorbera 5 000 t.

Pensée chimique du jour
« Il vaut mieux naître avec une petite cuiller en argent dans la bouche qu’avec un poil dans la main »

Sources

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère