Bicarbonate de sodium

Réelle panacée, connu depuis l’Antiquité par le « natron », sel formé par évaporation de lacs salés riches en sels de sodium, le bicarbonate de sodium, NaHCO3, s’y trouve en compagnie du carbonate de sodium hydraté, Na2CO3,10 H2O (cf. Carbonate de sodium ). Les égyptiens s’en servait déjà comme savon pour le nettoyage des corps et aussi pour la momification.

Le bicarbonate de sodium NaHCO3, ou encore hydrogénocarbonate de sodium, a comme nom le plus connu bicarbonate de soude, à ne pas confondre avec la soude. De masse molaire 84, c’est une poudre blanche soluble dans l’eau qui se décompose à 50 °C en libérant du dioxyde de carbone (cf. Dioxyde de carbone).

C’est le chimiste français Nicolas Leblanc qui en 1789 et 1791 inventa un procédé pour fabriquer le carbonate de sodium (cf. Carbonate de sodium) à partir du chlorure de sodium en passant par le sulfate correspondant et la réduction de ce dernier par un mélange de carbonate de calcium (cf. Calcite) et de charbon. Actuellement c’est plutôt le procédé Solvay qui est utilisé pour sa production industrielle. Le procédé Solvay passe par une solution de chlorure de sodium (cf. Chlorure de sodium) saturée en ammoniac (cf. Ammoniac) qui est attaquée par la chaux (cf. Chaux) et le carbonate de calcium. Cette carbonatation conduit d’abord à la précipitation du bicarbonate de sodium.

Ce dernier peut aussi être obtenu à partir du carbonate suivant la réaction :
Na2CO3 + H2O + CO3 ------> 2 NaHCO3

Il est aussi extrait aux Etats-Unis des immenses gisements dits de « green River » qui possèdent une réserve de 22 Gt de Na2CO3, NaHCO3, 2 H2O. L’extraction minière et la purification simple du minerai ont pratiquement fait disparaître aux Etats-Unis les usines de production classique à partir de chlorure de sodium.

Le bicarbonate de sodium est biodégradable et n’est pas toxique pour l’environnement ni pour la santé. Bien au contraire c’est un produit « miracle » qui soigne presque tout et pour pas cher !

Le bicarbonate de sodium est biodégradable et n’est pas toxique pour l’environnement ni pour la santé. Bien au contraire c’est un produit « miracle » qui soigne presque tout et pour pas cher !

A titre d’exemples :

La pharmacie familiale

    • pour les aphtes et la mauvaise haleine, rincez vous la bouche avec une demi-tasse d’eau dans laquelle vous avez dilué une petite cuillère de bicarbonate de sodium,
    • pour les dents, saupoudrez de bicarbonate de sodium une brosse à dents humide et brossez vous les dents ; on peut y ajouter un peu d’eau oxygénée (cf. Eau oxygénée) pour la blancheur, mais n’en abusez pas,
    • pour les brûlures d’estomac, une cuillerée de bicarbonate de sodium diluée dans un verre d’eau froide à avaler doucement. Il agit rapidement grâce à son action anti-acide qui peut aussi soigner une cystite légère,
    • pour les brûlures et les coups de soleil, passer sur la peau une pâte froide de bicarbonate de sodium avec un peu d’eau.

Le petit salon de beauté

    • comme après shampoing, en faisant pénétrer le bicarbonate de sodium dans les cheveux mouillés que l’on masse, on élimine l’excédent de laque,
    • avant et après rasage, une cuillerée de bicarbonate de sodium dans une tasse d’eau tiède appliquée avant et après rasage éteint le feu du rasoir,
    • une demi-tasse de bicarbonate de sodium dans l’eau de votre bain, l’eau si dure soit-elle, deviendra douce.

Au Garage

    • pour faire disparaître une tache d’huile sur le béton, on mouille la tache avec de l’eau, on la saupoudre généreusement de bicarbonate, on frotte à la brosse, rincer et recommence jusqu’à disparition de la tache,
    • pour nettoyer les bornes sulfatées d’une batterie auto, on applique sur les bornes une pâte faite de 3/4 de bicarbonate et 1/4 d’eau, on brosse, rince, sèche et enduit de vaseline : la vie de la batterie est prolongée,
    • les gouttes de résine et de sève sur une carrosserie ne résistent pas à une éponge imbibée de bicarbonate de sodium et un petit frotti,
    • pour enlever les insectes sur les phares et les taches argileuses, une éponge imbibée de bicarbonate fait merveille,
    • les mauvaises odeurs dans la voiture ne résistent pas à quelques saupoudrages de bicarbonate de sodium dans le cendrier et les vides poches (à enlever après quelques heures).

À la cuisine

    • mélangé à l’acide citrique dans la pâte à pain, il constitue la levure chimique qui fait lever le pain par dégagement de dioxyde de carbone et rend le pain plus léger et plus digeste. Commercialisé au Québec sous le nom de « petite vache », le bicarbonate de sodium alimentaire a été vendu de nombreuses années par la compagnie « Cow Brand »,
    • dans l’eau de cuisson des légumes, une pincée de bicarbonate garde à l’ébullition la couleur verte des légumes comme les haricots verts ou les brocolis.

Pensée du jour
« Pour vos petits soucis, pensez à la poudre blanche (de bicarbonate) »

Sources

Pour en savoir plus

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère