Louis Pasteur (1822-1895)

Louis Pasteur, « Bienfaiteur de l’Humanité », chimiste devenu biologiste, a créé la science de la microbiologie qui montre la relation entre germes et maladies infectieuses, qui a conduit au processus de pasteurisation et qui a permis le développement des vaccins pour différentes maladies dont la rage.

Louis Pasteur, après des études à l’École Normale Supérieure, a enseigné à Dijon, Strasbourg et Lille, puis à Paris à l’École Normale Supérieure et à la Sorbonne (1867-1889). Ses premiers travaux de recherche sur les tartrates (le dépôt observés dans certains vins blancs, dont ceux d’Alsace) lui ont permis de découvrir à Strasbourg la dissymétrie des molécules. Il y commença également ses travaux de recherche sur la fermentation avec d’importants résultats. Ses expériences sur les bactéries lui permirent de démontrer que la théorie de la génération spontanée était une chimère (1862). Ses travaux sur la fermentation et la générations spontanée eurent de grands répercussions en médecine, car ils établirent un parallèle entre le développement des maladies et la fermentation et donnèrent naissance à l’immunologie.

Ses travaux sur le vin, le vinaigre et la bière conduisirent à la méthode bien connue de pasteurisation, toujours employée pour stériliser différents produits alimentaires (par exemple technique UHT pour le lait). Ses recherches sur les maladies du ver à soie, sur le choléra du poulet, et ses techniques de vaccination contre l’anthrax, puis contre la rage ont également eu un grand impact économique.

A la suite des travaux de Pasteur sur la rage, l’Institut Pasteur fut créé à Paris en 1888. Louis Pasteur en fut le directeur jusqu’à sa mort. Cet Institut, qui a donné naissance à plusieurs ramifications en France et à l’étranger, est toujours aujourd’hui l’un des principaux centres mondiaux d’études des maladies infectieuses. Des études sur la génétique moléculaire y sont également menées, perpétuant par sa démarche ce que l’on appelle la « tradition pasteurienne ».

Depuis sa disparition le 28 septembre 1895, Pasteur est un héros national et international. Ses funérailles nationales eurent lieu en la cathédrale Notre-Dame de Paris et son corps repose dans une crypte à l’Institut Pasteur de Paris.

Sources :

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère