SCF Flash info et SCF Info en ligne 2012, N° 04 15 février 2011

1.1 A propos de la SCF…

1.1.1 Avez-vous renouvelé votre adhésion à la SCF ?

L’adhésion est possible à tout moment, mais c’est encore mieux dès à présent, pour bénéficier notamment d’un service continu pour L’Actualité Chimique, aussi bien en édition virtuelle que bien réelle ! Nous vous rappelons que l’adhésion peut se faire en ligne en cliquant ici.

1.1.2 Deuxième Colloque « De la recherche à l’enseignement »

Après l’annonce de la seconde édition de ce Colloque programmée pour le samedi 8 septembre 2012, voici en prime les titres des conférences présentées par :

  • Cyril Aymonier (Médaille de Bronze du CNRS 2011, ICMCB, Pessac) : Fluides supercritiques, Matériaux nanostructures avancés
  • Thierry Buffeteau (Médaille d’Argent du CNRS 2011, Université Bordeaux 1) : Détermination de la configuration et/ou conformation absolue de molécules chirales en solution par dichroïsme circulaire vibrationnel
  • Bernadette Charleux (Prix Grammaticakis-Neumann de l’Académie des Sciences 2011, Université Claude Bernard de Lyon 1) : La polymérisation radicalaire : quelques aspects cinétiques et mécanistiques et son application aux milieux aqueux dispersés.
  • Marc Fontecave (Prix Le Bel de la SCF 2011, Collège de France & CEN Grenoble) : Chimie bioinspirée et photosynthèse artificielle : des hydrogénases aux catalyseurs de production/oxydation d’hydrogène.
  • Anne Imberty (Prix Charles Dhéré de l’Académie des Sciences 2011, CERMAV-CNRS Grenoble) : Les bactéries aiment nos sucres : approche structurale et thermodynamique des interactions protéines et glucides.
  • Hélène Olivier-Bourbigou (IFP Energies Nouvelles, Solaize) : De la catalyse homogène à la catalyse multiphasique : Exemples d’applications du laboratoire au développement industriel.
  • Jean-Marie Tarascon (Prix Pierre Süe de la SCF 2011, LCRS, Université Amiens) : De la pile Volta aux batteries Li et au-delà : le rôle de la chimie.

Les inscriptions vont être prochainement ouvertes, mais réservez dès à présent la date du 8 septembre 2012, ENSCP Paris-Tech.

1.1.3 À propos de la division de chimie industrielle

14 mars 2012, Rennes
Remise des prix de la DCI 2010 et 2011 organisée par l’ENSCRennes
À cette occasion outre les exposés présentés par les récipiendaires

  • pour 2010 : Béatrice Boussand
  • pour 2011 Pierre Le Cloirec, Albert Subrenat et Benoît Boulinguiez
    des conférences seront aussi données par J. Sommer (Strasbourg) en catalyse et D Tondeur (Nancy) sur l’adsorption et la thermodynamique.

1.1.4 À propos du club de jeunes de Lorraine

Ce Bureau a été renouvelé partiellement et Charlène Gardais succède à Guillaume Poisson pour la présidence.
La SCF remercie les membres de l’ancien bureau pour tout le travail fait et ceux du nouveau bureau pour leur engagement à venir.
Plus d’informations à www.societechimiquedefrance.fr/fr/lorraine.html

1.1.5 À propos di club de jeunes d’Aquitaine

Un nouveau Bureau pour ce club de jeunes sociétaires, Salem Ben-Amor succède à Gabriel Loget pour la présidence.
La SCF la aussi remercie les membres de l’ancien bureau pour tout le travail fait et ceux du nouveau bureau pour leur engagement à venir.

Plus d’informations à www.societechimiquedefrance.fr/fr/aquitaine.html

1.1.6 À propos de la division chimie physique

Prix de Thèse

Ce prix d’un montant de 800 euros* est décerné, sur proposition du Conseil de la Division à un jeune chercheur pour un travail de thèse exceptionnel dans le domaine de la chimie physique.

Date limite de dépôt des dossier : 2 avril 2012 ; Dossier

Prix « Jeune Chercheur »

Ce prix d’un montant de 1500 euros* est décerné, sur proposition du Conseil de la Division, à un chercheur confirmé, c’est-à-dire appelé à jouer un rôle majeur dans notre communauté (maître de conférences, chargé de recherches ou assimilés), pour un travail original et de très haute qualité dans le domaine de la chimie physique.
Date limite de dépôt des dossier : 2 avril 2012 ; Dossier

* Le montant de chacun de ces prix sera divisé par deux si deux candidats arrivent ex aequo.

La remise du prix aura lieu lors des Journées Francophones des Jeunes Physico-Chimistes qui se tiendront à Dinard du 15 au 19 octobre 2012. Le lauréat y sera invité pour venir présenter ses travaux et recevoir son prix
Plus d’informations à http://blake.ism.u-bordeaux1.fr/A.Desmedt/DCP/index.html

1.1.7 À propos du Club histoire de la chimie

La lettre N°43 est en ligne : www.societechimiquedefrance.fr/IMG/pdf/chc-lettre_no43.pdf

1.1.8 À propos de la section régionale Midi-Pyrénées

Lors de la journée jeunes chercheurs du 27 janvier 2012, le prix de thèse de la région a été attribué à Damien Delcroix.
Plus d’informations à www.societechimiquedefrance.fr/fr/midi-pyrenees.html

1.1.9 L’Actualité Chimique

n° 359, janvier 2012 (64 pages, 20 €)

Ce mois-ci, de jeunes chercheurs talentueux, médaillés de bronze du CNRS, vous entraînent au coeur de leurs recherches : l’utilisation de ligands iminophosphoranes en catalyse homogène, un des moyens privilégiés pour développer une chimie plus respectueuse de l’environnement, les sondes fluorescentes qui changent de couleur et de luminosité en réponse à des modifications de leur environnement, puissants outils en recherche biologique, et l’étude des empreintes électroniques de nouveaux systèmes… : un bel éventail de recherches actuelles en plein essor à découvrir !
… et aussi : les parfums antiques dans le bassin méditerranéen : dans l’Antiquité, le parfum jouait un rôle essentiel dans la vie religieuse, les funérailles et dans la vie profane, tant pour la séduction que pour ses vertus thérapeutiques. Ils étaient réalisés par extraction de matières premières odorantes (plantes à parfum, fleurs, épices…) par des huiles végétales. Dans le cadre de nouvelles découvertes archéologiques, une équipe de chimistes et d’archéologues a étudié la reconstitution des parfums antiques : comment étaient-ils fabriqués, quelles notes olfactives les caractérisaient et quelle était leur composition chimique ?

n° 360-361, février-mars 2012 (128 pages, 32 €)
Numéro spécial : Fibres et textiles chimiques : matériaux du XXIe siècle

Ce numéro spécial offre un panorama des nouvelles fibres chimiques dont les performances et les exigences qualitatives (renfort, élasticité, respirabilité, isolation, conduction de la lumière, biocompatibilité, protection…) répondent aux demandes du marché dans de nombreux domaines (transport, protection, sports et loisirs, génie civil et bâtiment, santé et hygiène…). Avec ces nouvelles propriétés, qui les rendent « intelligents », ces nouveaux matériaux se prêtent à de multiples usages techniques et fonctionnels : cosmétotextiles, textiles imper-respirants, fonction antimicrobienne, retardateurs de flamme, transistors fibreux électrochimiques, marquage pour lutter contre la contrefaçon…

Et aussi :

  • Marie Curie métallurgiste : un peu d’histoire pour découvrir les premiers travaux de notre prix Nobel qui s’intéressa tout d’abord aux propriétés magnétiques des aciers trempés, ce qui la conduira à l’étude des rayons uraniques et plus tard à la découverte de la radioactivité.
  • Au menu : des jeux avec le bicarbonate, pour conserver la couleur verte des haricots, faire des mousses de champagne…
  • Les sommaires détaillés et les résumés des articles sont disponibles sur le site de L’Actualité Chimique : www.lactualitechimique.org

1.2 En direct du CNRS

1.2.1 Cristal du CNRS

Rappelons que le cristal du CNRS récompense chaque année des ingénieurs, des techniciens et des personnels administratifs distingués pour leur créativité, leur maîtrise technique et leur sens de l’innovation. Parmi les 17 lauréats de l’année 2012, on retiendra pour l’Institut de Chimie : Didier Cot, UMR 5635, Montpellier et Mustapha Abdelmoula, UMR 7564, Nancy.

1.2.2 En direct de la Fédération Gay-Lussac (FGL)

Deux nouveaux Directeurs d’Écoles
Cécile Pagnoux, Professeur des Universités, est Directrice de l’ENS de Céramique Industrielle, Limoges depuis le 1er janvier 2012, et Pascal Dumy, Professeur des Universités, a été nommé Directeur de l’ENS de Chimie de Montpellier et a pris ses fonctions le 15 février 2012.

1.3 En direct de l’EuCheMS

1.3.1 Au sommaire de la Lettre de Bruxelles de février 2012

ERA 2012 conference “Fostering Efficiency, Excellence and Growth” / On line survey on scientific information in the digital age / A practical guide to “EU funding opportunities for research and innovation” / Commission proposal on water pollutants delayed / Professional qualifications directive 2005/36/EC / Public consultation on climate change /

Plus d’informations à www.societechimiquedefrance.fr/IMG/pdf/euchems-brussels-news--12-02.pdf

1.3.2 The European Sustainable Chemistry Award – Application

Allant de pair avec les Congrès européens de chimie, l’appel à candidature pour le trophée européen de chimie durable, ESCA, est ouvert.

Rappelons que l’Association européenne pour les sciences chimiques et moléculaires (EuCheMS), avec l’encouragement de l’Agence européenne pour l’environnement (EEA) et l’appui de SusChem (plate-forme européenne pour la chimie durable) et du CEFIC (Fédération européenne des industries chimiques), a lancé ce Prix pour souligner l’importance de la chimie durable et pour être un stimulant de l’innovation et de la compétitivité.

Le premier prix, d’un montant de 10 000 €, a été remis à Matthias Beller, directeur de l’Institut Leibniz pour la catalyse (Rostock, Allemagne), lors de la cérémonie d’ouverture du 3e congrès européen de chimie.

Il faut signaler que les trois candidatures françaises présentées furent retenues pour le second tour de sélection, limité à huit dossiers : faisons donc encore mieux pour la seconde édition !

Toutes les informations (règlement, dossier de candidature) se trouvent sur le site Internet de l’EuCheMS.

Date limite de dépôt des candidature : 1er mars 2012

1.4 En direct de Bruxelles

1.4.1 Enquête sur l’information scientifique à l’âge du numérique

Le document exploite les réponses reçues lors de la consultation publique sur l’information scientifique récemment entreprise par le Commission européenne. Avec 1 140 réponses reçues de 42 pays, il apparaît le besoin fort d’un meilleur accès aux publications scientifiques en Europe. 90% des réponses indiquent que les publications issues de la recherche subventionnée sur fonds publics devraient par principe être en accès ouvert (Open access, OA) et disponibles pour une réutilisation gratuite sur l’Internet.

En outre, 83 % de ces réponses réclament la formulation d’une politique au niveau communautaire et 86% souhaitent le développement d’un réseau de banques d’accès. Les obstacles principaux à l’accès aux données sont identifiées comme le manque de financement pour développer et maintenir les infrastructures nécessaires (80%), les budgets insuffisants alloués aux chercheurs pour rendre leurs travaux accessibles (80 %), les stratégies nationales et régionales insuffisantes (79 %), ainsi que le manque d’incitations pour les chercheurs (76 %).

Pour en savoir plus : http://ec.europa.eu/research/science-society/ .

1.5 Le saviez-vous ?

1.5.1 Observatoires des Industries chimiques

Même si ce site Internet, récemment mis au goût du jour, concernent les entreprises chimiques et leurs salariés en assurant une veille prospective sur l’évolution des métiers de la chimie, il comporte une rubrique intitulée « Connaître les industries chimiques » qui contient des informations utiles. La rubrique « Agir sur mon parcours professionnel » intéressera certainement plus d’un jeune sociétaire.

Plus d’informations à
www.observatoireindustrieschimiques.com/web/index.php/Decouvrir-l-Observatoire/Qui-sommes-nous/Un-observatoire-au-service-des-entreprises-et-des-salaries .

1.5.2 ANR

L’ANR ouvre une "boite à idées" pour préparer les appels à projets 2013 sur la base de thèmes de recherche originaux et émergents. Cette consultation est ouverte aux propositions des scientifiques de tous horizons. La SCF se propose de rassembler les propositions d’abord aux niveau des divisions et groupes thématiques qui leur sont rattachés et d’établir ensuite une synthèse qui sera transmise à l’ANR.
Plus d’information à www.agence-nationale-recherche.fr/magazine/actualites/detail/programmation-2013-lanr-ouvre-une-boite-a-idees-pour-preparer-les-futurs-appels-a-projets/ (le document de l’ANR est très volumineux). Vos propositions sont à transmettre aux divisions ou groupes thématiques pertinents avant le 2 mars.

1.5.3 Village de la Chimie

Se tenant au Parc Floral de Paris (Vincennes), le Village de la Chimie, organisé à l’initiative de l’U.I.C. Île-de-France et du CFA AFI24, en partenariat avec la Région Île-de-France, le MEDEF IDF, la SCF Île-de-France, les entreprises et les établissements de formations des disciplines scientifiques concernée.
Au cours de ces journées seront remis les prix aux lauréats :

  • du 15e Lavoisier de l’Apprentissage récompensant le meilleur couple « Maître d’apprentissage – Enseignant » de la Profession en Ile de France par Gérard Férey, Médaille d’Or CNRS, Vice-président de la SCF et membre de l’Académie des Sciences,
  • des 28e Olympiades de la Chimie en Ile de France (concours à l’intention des jeunes de 1res et Terminales organisé par les 3 académies et des entreprises d’Ile de France). La cérémonie sera présidée, le 10 mars à 16h00, par Clément Sanchez, professeur au Collège de France et membre de l’Académie des Sciences.

Plus d’informations à www.villagedelachimie.org/

1.5.4 De l’usage de l’intelligence économique

La rédaction de la revue Qualitique a donné son accord pour diffuser à grande échelle le numéro spécial de juin de la revue réalisé à partir de l’un des thèmes abordés dans le Livre Blanc des IESF, (Ingénieurs et Scientifiques de France, nouveau nom du CNISF) élaboré à l’intention des candidats à l’élection présidentielle de 2012 concerne la réindustrialisation de notre pays, à savoir l’intelligence économique au service de la réindustrialisation et des enjeux sociaux économiques du moment.
Ce numéro peut être téléchargé depuis www.cnisf.org/upload/pdf/revue_qualitique_26_juin_2011.pdf .

1.5.5 Rapport FutuRIS

Le rapport FutuRIS sur « Quelle concertation pour éclairer les choix nationaux d’investissement en recherche et innovation » vient d’être publié par l’ANRT et peut être téléchargé à l’URL : www.anrt.asso.fr/fr/futuris/groupe_travail_2010_2011_1.jsp?p=30&p3=2

1.5.6 L’hydrogène expliqué aux lycéens par Marc Fontecave

Marc Fontecave, chimiste, membre de l’Académie des sciences, s’est exprimé dans le cadre de la Fête de la science 2011 à l’Académie des sciences face à un public de lycéens pour expliquer les enjeux des ressources énergétiques dans les années à venir.

Comment résoudre l’équation d’une population toujours plus gourmande en énergie et en expansion face à l’épuisement de nos ressources ? À l’issue de son exposé, il aborde plus particulièrement le rôle que l’hydrogène pourrait jouer.
Émission en accès libre à écouter sur Canal Académie :
www.canalacademie.com/ida7810-Des-carburants-a-partir-de-l-eau-et-du-soleil-L-hydrogene-explique-aux-lyceens.html

1.5.7 Une nouvelle présidente pour Chimie & Société

Créée en 2001 au sein de la Fondation internationale de la Maison de la Chimie par Andrée Marquet, professeur émérite de l’UPMC et correspondante de l’Académie des sciences, la commission Chimie & Société(1) participe à l’effort de promotion de la culture scientifique et technique à partir d’exemples concrets, comme les rencontres « Chimie & Terroir » initiées en 2008 par Lydie Valade, dont l’édition 2012, coordonnée par Hassane Bitar (correspondant pour la région PACA), aura lieu à Gardanne du 24 au 26 mai 2012.

Chimie & Société, acteur de la médiation de la chimie, s’implique dans le débat science-société. Nous rappelons le numéro spécial de L’Actualité Chimique(2) publié dans le cadre de l’Année internationale de la chimie (téléchargeable gratuitement sur le site de la revue).

Andrée Marquet a présidé et animé Chimie & Société pendant dix ans en s’entourant de représentants institutionnels et de correspondants régionaux. Depuis le 1er janvier 2012, Lydie Valade(3) lui succède dans cette mission.

(1) www.maisondelachimie.asso.fr/chimiesociete
(2) « Chimie et société : construire un dialogue », numéro spécial coordonné par Andrée Marquet et Bernard Sillion, L’Act. Chim., 2011, 355,
www.lactualitechimique.org/larevue_som.php?cle=147&annee=thema
(3) lydie.valade@lcc-toulouse.fr

1.5.8 Nouveaux sites d’Arkema sur ses polymères techniques

Arkema vient de mettre en ligne www.rilsan.com, www.rilsamid.com et www.orgalloy.com, trois plates-formes d’informations très complètes qui présentent les spécificités techniques de ces polyamides longue chaîne ainsi que l’ensemble des grades de chacun des trois produits.
• Source : Arkema, 09/12/11.

1.5.9 « Étonnante chimie ! »

Pour fêter l’Année internationale de la chimie, Arkema a initié en 2011 une série d’opérations et de rencontres sur ses sites industriels (dans le cadre de sa démarche Terrains d’entente®) et au travers de son laboratoire pédagogique « Étonnante chimie ! » au Palais de la découverte. Devant le succès de cette animation originale démarrée en février 2011 (qui a déjà accueilli près de 10 000 visiteurs), le groupe a décidé de prolonger cette exposition tout au long de l’année 2012. Ce laboratoire high-tech a pour mission de faire découvrir au public différentes facettes de la chimie et d’expliquer sa contribution dans les applications du quotidien (le plastique, les peintures, le fluor, les batteries, le caoutchouc auto-réparant…).
• Pour tout public : www.palais-decouverte.fr

1.5.10 Le nouveau site de CultureScience

Visitez le nouveau site : http://culturesciences.chimie.ens.fr
Le site CultureSciences-Chimie est conçu pour assurer une formation scientifique de haut niveau, accessible à tout utilisateur, en particulier aux enseignants.
Ce site constitue donc un centre de ressources pour l’enseignement de la chimie, en lien direct avec l’avancement des connaissances dans les laboratoires de recherche. Vous y trouverez :
une information scientifique validée par les laboratoires de recherche des universités, du CNRS, et d’autres EPST.

  • des compléments scientifiques demandés par les enseignants de chimie,
  • des précisions sur les programmes et thèmes abordés en lycée,
  • une introduction des thématiques émergentes en recherche,
  • une aide sur des points d’actualité.
    Les thèmes traités par CultureSciences-Chimie sont visibles dans la page d’accueil de la rubrique dossiers scientifiques.

Pour faire évoluer ce site et répondre à vos attentes d’enseignant, faites nous part de vos remarques, de vos documents, de liens utiles... Vous pouvez également demander des précisions sur l’un des documents mis en ligne, et bien sûr poser une question...

Écrivez au responsable éditorial et scientifique : chimres@chimie.ens.fr

1.6 Des postes et des réunions

1.6.1 Des postes

Des offres d’emplois sont consultables sur le site Internet de la SCF : www.societechimiquedefrance.fr sous la rubrique « Bourse à l’emploi »

Offre spéciales

L’ONG Objectif Sciences International, ayant le droit de vote auprès de l’ONU (Statut Spécial vote consultatif au sein de l’ECOSOC),recrute plusieurs scientifiques, étudiants et animateurs socioculturels, dans le cadre des offres d’emploi suivantes :
www.educateur-scientifique.com/Offres-d-Emploi.html

Les candidatures doivent nous parvenir le plus tôt possible selon la procédure indiquée sur le détail des offres d’emploi, et au plus tard pour le 29 février 2012.

Découvrez le Groupe Bruker, leader en solutions analytiques High Tech combinant différentes techniques analytiques : spectrométrie de Masse, RMN, IRM, RPE, Spectrométrie Infrarouge ou analyse par Rayons X.
Rendez vous sur le site Internet (www.bruker.fr) et naviguez sur les pages Solutions (www.bruker.fr/solutions).

Bruker est partenaire de la newsletter SCF Info en ligne.

2.1 Nouvelles de France

Le groupe AEF lance les 2e prix AEF « Universités-Entreprises, les meilleures initiatives partagées »

2.1.1 Une vidéo pour ouvrir un nouveau dialogue sur la radioactivité

Carte blanche à la nouvelle génération de réalisateurs pour parler des déchets radioactifs : « Pierre et le tigre », Lauréat du Concours ANDRA.

Suite à un appel à concours lancé par l’ANDRA en septembre dernier, c’est Bérenger Thouin, jeune cinéaste et étudiant à l’école nationale supérieure Louis Lumière, qui a été retenu pour son film « Pierre et le tigre ».

Un court métrage de 3 minutes conçu, pensé et réalisé par le jeune réalisateur, qui avait pour seul impératif : la liberté de ton et d’intention.

Résultat : un film à la fois inattendu et léger invitant chaque citoyen, quel que soit son âge, à s’interroger sur la question des déchets radioactifs et de leur gestion.
Le court métrage est mis en ligne depuis le 7 février 2012 sur : www.dailymotion.com/andra (Pierre et le tigre : une vidéo pour engager le dialogue sur les déchets radioactifs)

www.facebook.com/andra.france

Cette initiative est accompagnée de l’ouverture d’un espace « Dialoguons » sur le site www.dechets-radioactifs.com, destiné lui aussi à aborder le sujet des déchets radioactifs de façon pédagogique.

À noter : « Pierre et le tigre » est également téléchargeable sur Newscastwire.com, plateforme de contenus vidéo à la destination des professionnels des médias (formats professionnels et vidéos gratuites et libres de droit).

2.1.2 Le groupe AEF lance la deuxième édition des prix AEF « Universités-Entreprises, les meilleures

initiatives partagées », dans le cadre de la 5è édition des RUE 2012 (Rencontres universités entreprises), lesquelles se tiendront les 15 et 16 mars 2012 au palais des congrès de Paris (AEF n°161726). Ces prix récompensent des « bonnes pratiques » reposant sur une collaboration entre universités (ou leurs services) et entreprises ou fédérations professionnelles (ou leurs services). Ils sont ouverts jusqu’au 24 février et seront décernés le 16 mars lors des RUE par un jury d’experts et de personnalités.
Ces prix mettent en valeur des « binômes » entre :

  • d’une part des universités, UFR, composantes, BAIP et SCUIO-IP, associations d’anciens…
  • d’autre part des entreprises, associations d’entreprises, fédérations professionnelles…
  • Ensembles, universités et entreprises sont invitées à concourir à l’une et/ou l’autre catégorie(s) :

- 1 Catégorie « recherche et innovation : peuvent être présentés des partenariats financiers (chaires, programmes conjoints, laboratoires communs…), des actions de soutien aux jeunes chercheurs (accompagnement apporté par des entreprises aux jeunes doctorants et docteurs, participation à des programmes de formation doctorale, développement de l’esprit entrepreneurial des docteurs…), etc. (1). En 2011 (AEF n°150515), l’université Pierre et Marie Curie et PSA Peugeot Citroën ont remporté le « grand prix » dans cette catégorie pour une convention visant à fournir à des ingénieurs de recherche ou titulaires d’un M2 (ou équivalent) non docteurs, salariés du groupe PSA depuis au moins cinq ans, une opportunité d’acquérir un doctorat (AEF n°149636). A aussi été primé le partenariat entre l’université Paris-I Panthéon-
Sorbonne et Eiffage autour d’une chaire « hybride formation et recherche innovation ».

- 2 Catégorie « formation et insertion en partenariat avec l’association Synergie campus entreprises (2) : peuvent être présentés des partenariats en matière de formations, de stages et d’alternance, de rencontres entreprises-jeunes diplômés, de recrutement de jeunes diplômés, des créations de structures d’échanges entre universités et entreprises, ou d’autres partenariats autour de la formation ou de l’insertion professionnelle, etc. (1). En 2011 (AEF n°150502), le « grand prix » dans cette catégorie a été décerné à l’Upec (université Paris-Est Créteil) et à BNP Paribas pour un partenariat formalisé en novembre 2010 (AEF n°141686). Ont aussi été primés d’une part l’université Paris-XI Sud et EDF pour le master « énergie nucléaire » (AEF n°112806), et d’autre part Paris-XIII Nord et CapGemini pour un diplôme universitaire en alternance en « conception et développement de systèmes d’information répartis » (AEF n°134276).

Les RUE sont le salon professionnel de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, organisé par le groupe AEF, avec pour partenaire presse « Les Échos ». Ces rencontres rassemblent, comme chaque année depuis 2008, plus de 50 grandes entreprises, des PME, et le monde universitaire.

Dossier de candidature : www.rue2012.com/prix-aef

2.1.3 Un label national pour des chercheurs rennais et brestois

Regroupés au sein de la plateforme SynNanoVect, des chimistes de l’École Nationale Supérieure de Chimie de Rennes (ENSCR) et des biologistes de l’Université de Brest viennent d’obtenir le renouvellement du label national IBiSA.

SynNanoVect est une plateforme de production de vecteurs de synthèse et de vectorisation de substances bioactives destinés à la recherche et aux industriels. Elle regroupe plusieurs équipes de biologistes et de chimistes basés à Brest et à Rennes (Inserm, UBO, CNRS, ENSCR, Univ Rennes 1).

Développée au sein de Biogenouest, SynNanoVect vient d’être reconnue pour la seconde fois au niveau national en obtenant le renouvellement pour cinq ans de son label IBiSA (Infrastructures en Biologie Santé et Agronomie). Cette reconnaissance s’accompagne du versement d’une enveloppe de 80 000€ qui va permettre aux équipes de financer des équipements.

Concrètement, les chercheurs de cette plateforme travaillent à concevoir et à synthétiser des vecteurs (nano-objets) dans lesquels sont incorporés des principes actifs. Par exemple dans le cas du traitement contre le cancer ou d’une thérapie génique (mucoviscidose), la technique de vectorisation permet de cibler au plus juste directement les cellules malades et d’éviter ainsi d’irradier des cellules saines. D’où la nécessité d’une collaboration étroite entre chimistes et biologistes. Et pour s’assurer que les vecteurs atteignent bien leurs cibles, les chercheurs ont mis en place un couplage du gène « d’intérêt » avec un gène « rapporteur ».

Grâce à la bioluminescence, ils peuvent ainsi les détecter et voir s’ils ont bien atteint leur objectif.

À Rennes, dans l’équipe COS (Chimie Organique et Supramoléculaire) de l’École Nationale Supérieure de Chimie, le groupe animé par le Professeur Thierry Benvegnu, présente une spécificité. Les chercheurs rennais travaillent à synthétiser des analogues de lipides membranaires d’organismes marins vivant dans des milieux extrêmes. Cela leur permet ensuite de former des liposomes beaucoup plus stables que ceux issus des organismes classiques. Avec ces liposomes, ils créent des nano-objets qui ont alors pour particularité d’être très résistants et d’assurer ainsi une bonne protection du principe actif jusqu’à sa cible.

Prochaine étape pour ces chercheurs de SynNanovect, décrocher la certification qualité ISO 9001 qui leur permettra de s’inscrire dans une démarche de qualité, de renforcer leur attractivité nationale et de décrocher de nouveaux contrats.

2.2 Brèves du monde

2.2.1 Plastique biodégradable à partir de tomates

Transformer les déchets issus des tomates en plastique biodégradable est l’objectif atteint par les laboratoires de l’Institut de chimie biomoléculaire (Icb) du Cnr de Pozzuoli (près de Naples). L’équipe dirigée par Barbara Nicolaus, étudie depuis 2005 la possibilité d’utiliser les polysaccharides extraits de déchets de tomates afin de réaliser des sacs en plastique ou des paillages agricoles.

« Le plastique a été obtenu, et maintenant c’est aux entreprises de réaliser les processus de transformation et d’industrialisation, qui pour l’instant présentent encore des coûts élevés, étant donné que les procédés sont complexes et que la production de déchets issus de tomates n’est pas continue », explique Barbara Nicolaus. En partant du projet « Sacs biodégradables », Mario Malinconico, de l’Institut de chimie et technologies des polymères (Ictp) du Cnr, a identifié un nouveau champ d’application : un paillage agricole pour des plants en pot.

« En plus des déchets de tomates, nous sommes en train d’étudier d’autre résidus végétaux, tels que ceux du fenouil, de la carotte et du citron, et nous espérons que la synergie entre la recherche, l’industrie, le territoire et les institutions permettra d’ici peu d’obtenir des résultats concrets », poursuit Barbara Nicolaus. « Encouragé par la reconnaissance et les succès que l’Institut a obtenu au niveau international, nous continuons nos recherches sur les bactéries thermophiles à l’origine de la vie, et sur l’élaboration d’une « supertomate » aux propriétés médicales et scientifiques intéressantes ».

« Nous continuons également notre étude sur l’artichaut probiotique, commencée en 2005, et coordonnée par Paola Lavermicocco de l’Institut des sciences des productions alimentaires (Ispa) du Cnr de Bari. L’objectif est de développer des produits horticoles et fruticoles en mesure d’augmenter la résistance aux bactéries pathogènes et de lutter contre les perturbations gastro-intestinales. La recherche a mené à la réalisation de nombreux aliments végétaux contenant des ferments lactiques bénéfiques : chicorée, oignon, champignons et olives. Afin d’obtenir ces résultats, nous avons sélectionné un microorganisme capable d’augmenter l’effet barrière de la muqueuse intestinale, lorsque celui-ci est ingéré avec des végétaux... »

« Nous avons réalisé avec les entreprises Copaim Sp. et Chiavicella Sp. une ligne de produits commerciale sous la marque « Vivium", qui sera mise sur le marché avec des artichauts et des olives », annonce Paola Laverlicocca, « ce travail a de plus ouvert la voie à des activités de vérification de l’efficacité in vivo de ces produits, en collaboration avec des équipes de recherche médicales et des structures sanitaires territoriales. Nous avons également mis en place des collaborations avec d’autres Instituts du Cnr, avec lesquels nous sommes en train de mettre en évidence l’activité immunomodulatoire des souches microbiennes que nous utilisons ».

Sources
- Paola Lavermicocca, Institut des Sciences des productions alimentaires de Bari - Paola.lavermicocca@ispa.cnr.it
- Barbara Nicolaus, Institut de chimie biomoléculaire de Pozzuoli - Barbara.nicolaus@icb.cnr.it
- www.cnr.it/sitocnr/home.html
- www.galileonet.it/
- ADIT, BE Italie (N°100 7 février 2012)

2.2.2 De nouvelles découvertes sur les propriétés du cuivre

Suite au débat public portant sur la sécurité du stockage des déchets nucléaires, le Centre suédois de gestion des déchets nucléaires (SKB), l’Ecole royale polytechnique de Stockholm (KTH) et l’Université de Linköping (LiU) ont mené une étude afin d’améliorer la compréhension des propriétés des différentes formes de cuivre.

L’étude est d’une grande importance car la Suède devrait être parmi les premiers pays à se doter d’un site de stockage final en couches géologiques profondes du combustible nucléaire usé d’ici 2025. Le pays a choisi d’encapsuler le combustible dans des conteneurs en cuivre. Connaître les mécanismes de réaction de l’hydrogène et de l’oxygène avec le cuivre métallique est donc primordial pour assurer la sécurité du dispositif de stockage. L’étude a été initiée afin de déterminer, entre autres, s’il existait une structure du cuivre encore plus stable que les composés déjà connus et qui résisterait davantage à la corrosion. Selon les principes d’oxydo-réduction, le composé d’hydroxyde de cuivre (I) existerait mais ne serait malheureusement pas stable.

Dans les domaines de production d’hydrogène et des piles à combustible, le cuivre est aujourd’hui étudié comme un éventuel matériau de substitution. Le nombre croissant d’applications potentielles des matériaux cuivrés renforce l’intérêt porté sur les études pour la compréhension des propriétés physiques et chimiques des composés cuivrés stables et instables.

Selon le professeur Pavel Korzhavyi de KTH, son équipe est maintenant en mesure de démontrer l’existence de l’hydrure de cuivre (CuH) et de l’hydroxyde de cuivre (CuOH) sous forme solide. L’étude a également permis de mettre à jour certaines propriétés chimiques et physiques de ces deux composés. L’état solide est une forme métastable. Ainsi, sous cette forme, l’hydrure de cuivre (CuH) se décompose spontanément en cuivre métallique et en hydrogène. D’après des calculs théoriques, l’hydroxyde de cuivre (I) se décomposerait en oxyde de cuivre (I) et en eau. Les oxydes et les hydroxydes métalliques, ainsi que les hydrures sont des composés chimiques très importants ayant de nombreuses applications.

De nombreuses études sont également menées pour étudier les possibilités d’oxydation du cuivre en milieu anoxique. Suite au dépôt du dossier de demande de construction du site de stockage final du combustible usé par le Centre suédois de traitement des déchets nucléaires (SKB), l’Autorité suédoise de sûreté nucléaire (SSM) a commissionné Studsvik Nuclear AB afin de confirmer l’existence de ce phénomène annoncé par des chercheurs de l’Ecole royale polytechnique de Stockholm (KTH). SKB a, de son côté, fait appel au professeur de chimie, Mats Boman, de l’Université d’Uppsala pour étudier la réaction.

Il est encore trop tôt pour savoir si cela aura des conséquences sur la méthode de stockage proposée par SKB. Mais selon les premiers résultats annoncés par Studsvik Nuclear AB, le cuivre pourrait s’oxyder en milieu anoxique.

Sources
- Pavel Korzhavyi - pavel@mse.kth.se
- Börje Johansson - borje.johansson@mse.kth.se
- École royale polytechnique de Stockholm (KTH), 17 janvier 2012, "Nya forskarrön om kopparmetallens egenskaper" - http://redirectix.bulletins-electroniques.com/W7qZh
Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), 17 janvier 2012, doi:10.1073/pnas.1115834109, "Exploring monovalent copper compounds with oxygen and hydrogen" - www.pnas.org/content/109/3/686

ADIT, BE Suède (N°27, 8 février 2012)

P.-S.

N’oubliez pas que SCF Info en ligne s’affiche sur la toile… Vous le trouverez sur la page d’accueil www.societechimiquedefrance.fr

Photocopiage, retransmission du courriel… sont vivement conseillés !

Ont participé à la réalisation de ce numéro : Séverine Bléneau-Serdel, Roselyne Messal, Marie-Claude Vitorge.

Les dates des manifestations peuvent être modifiées. Les responsables scientifiques sont les références auprès de qui s’adresser en cas de doute.

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère