SCF Flash info et SCF Info en ligne 2012, N° 09 1er mai 2012

1.1 À propos de la SCF…

1.1.1 Avez-vous renouvelé votre adhésion à la SCF ?

Il n’est jamais trop tard pour bien faire ! Le renouvellement de l’adhésion à la Société Chimique de France pour l’année 2012 est dû au 1er janvier. Vous pouvez effectuer ce renouvellement en cliquant ici.
Mais peut-être n’êtes vous pas ou plus membre de la SCF ? Rejoignez-donc le réseau des chimistes en cliquant ici.

1.1.2 Remise solennelle des Prix SCF 2011

Rappelons que la remise solennelle des Prix SCF 2011 se tiendra à l’Université Claude Bernard – Lyon1, Campus de la Doua (Lyon-Villeurbanne) le vendredi 8 juin 2012 selon le programme suivant :

  • 9:30 Accueil
  • 10:00 Introduction par O. Homolle, Président de la SCF, et Hélène Parrot, Directrice du département de Chimie et Biochimie de la Faculté des Sciences et Technologies de l’Université Claude Bernard Lyon 1
  • 10:15 Présentation de la section régionale SCF Rhône-Alpes par son Président, Serge Cosnier
  • 10:30 Conférence générale « Sites actifs et mécanismes en catalyse hétérogène : que dit la chimie théorique ? » par Philippe Sautet, ENS Lyon et Institut de Chimie de Lyon
  • 11:15 Exposé de Maurizio Peruzzini (CNRS, Florence), Prix Franco-Italien
  • 12:00 Buffet
  • 13:30 Exposé de Jean-Marie Tarascon (Université de Picardie – Jules Verne, Amiens), Prix Pierre Süe
  • 14:15 Exposé de Stephen Mann (Université de Bristol, Royaume-Uni), Prix Franc-Britannique
  • 15:00 Pause
  • 15:30 Exposé de Marc Fontecave (Collège de France, Paris), Prix Achille-Joseph Le Bel
  • 16:15 Exposé de Graham Hutchings (Université de Cardiff, Royaume-Uni), Prix Franco-Bitannique
  • 17:00 Clôture

L’accès est libre (dans la mesure des places disponibles…), mais requiert l’inscription auprès du comité d’organisation (Dominique Luneau, luneau@univ-lyon1.fr).

1.1.3 Assemblée générale ordinaire de la SCF

Rappelons que tout adhérent de la SCF, à jour de sa cotisation est invité à participer à l’Assemblée générale de la SCF qui se tiendra au siège social de la SCF, 250 rue Saint-Jacques, le mardi 26 juin de 11 h 30 à 12 h 30. La convocation avec toutes les informations et documents relatifs à cette réunion (y compris, en cas d’impossibilité d’y participer, le pouvoir à transmettre à une personne présente à cette réunion) sera envoyée par courrier postal en semaine 23.

1.1.4 ChemPubSoc Europe : chaud devant !

Une cinquantaine d’articles parus en ce début de printemps dans les revues de ChemPubSoc Europe (Chemistry, Eur. J. Eur. J. Inorg. Chem., Eur. J. Org. Chem., ChemBioChem, ChemCatChem, ChemMedChem, ChemPhysChem, ChemSusChem), qualifiés par l’éditeur Wiley-VCH de « Hottest Articles » sont accessibles gratuitement jusqu’à fin juillet.
Vous les trouverez aux pages correspondantes de ces journaux a partir de la page d’accueil CPSE sur le site Internet de la SCF
Rappelons aussi que les premiers numéros de ChemPlusChem et ChemistryOpen sont actuellement en libre accès.

1.1.5 À propos du Club histoire de la chimie

La lettre N°45 (mai 2012) est en ligne. Cliquez ici

1.2 En direct du CNRS

1.2.1 Médaille de bronze 2012 du département chimie

  • Manouk Abkarian,
  • Nicolas Blanchard
  • Nicolas Clavier
  • Sylvain Deville
  • Nicolas Floquet
  • Christelle Hureau

1.2.2 Données de la Recherche : enjeux, perspectives, politique(s)

Le CNRS organise le 29 mai 2012, en partenariat avec l’Inra, l’Inserm et l’Ird, une journée-atelier sur ce thème qui bénéficie du soutien du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
Elle se déroulera au CNRS Campus Gérard Mégie, 3 rue Michel-Ange, Paris 16e.
Cette journée permettra de confronter les positions et les points de vue des chercheurs de disciplines variées, des professionnels de l’information scientifique et technique ainsi que des informaticiens, intéressés et/ou impliqués dans des processus de gestion de données.
L’inscription est gratuite, mais obligatoire, le nombre de places étant limité.
Pour vous enregistrer, cliquez ici.

1.2.3 Colloque « Les changements globaux : enjeux et défis »

Les citoyens, les décideurs ont besoin du diagnostic scientifique pour appréhender les grands défis que constituent l’atténuation ou l’adaptation au changement climatique, le maintien de la biodiversité, la gestion des ressources naturelles, etc.
Comment répondre à ces attentes compte tenu des difficultés méthodologiques que rencontre chaque discipline scientifique ?
Ce colloque est organisé par le Comité National Français des Changements Globaux (CNFCG) du 9 au 11 juillet 2012 à Toulouse.
Date limite de soumission des résumés : 15 mai 2012.
Plus d’informations à http://cnfcg-colloque2012.ipsl.fr/accueil/

1.3 En direct de l’EuCheMS

1.3.1 Le 6 mai, il sera trop tard !

Encore quelques jours pour s’inscrire au 4e Congrès EuCheMS de Chimie, le forum biannuel de la Chimie européenne aux tarifs préférentiels pour les juniors comme pour les seniors, tarifs encore plus préférentiels si vous êtes membres de la SCF (respectivement 220 et 450 €). Après le 5 mai 2012 (date limite également pour la soumission des résumés de communications), les tarifs ne suivent pas l’inflation (respectivement 260 et 550 €) !
Toutes les informations sont disponibles à www.societechimiquedefrance.fr/fr/congres-de-l-euchems.html.

1.4. En direct de l’UIC

1.4.1 Philippe Goebel élu président de l’Union des Industries Chimiques

Le 26 avril 2012, l’Assemblée générale de l’Union des Industries Chimiques (UIC) a élu, à l’unanimité, Philippe Goebel Président de l’UIC pour un mandat de deux ans. Il succède à Olivier Homolle, Président de BASF en France, dont le mandat arrivait à échéance.
Directeur général adjoint de Total Petrochemicals France, Philippe Goebel est fortement impliqué dans l’organisation professionnelle de la chimie. Administrateur de l’UIC depuis décembre 2008, il y a exercé la fonction de président de la commission technique et celle de président du SCOB (Syndicat de la chimie organique de base) de décembre 2008 à mars 2012.
Philippe Goebel souhaite « rassembler tous les acteurs de la chimie et de ses applications, quelle que soit leur taille, autour d’une ambition forte : dessiner l’industrie chimique durable de demain, compétitive, attractive et innovante ».
Secteur majeur de l’économie française, l’industrie chimique est en effet la clé de voûte du développement d’une économie durable. Elle est incontournable dans la mise au point des solutions aux grands enjeux sociétaux d’aujourd’hui que sont le changement climatique, l’efficacité énergétique, l’accès à l’eau, à l’alimentation et à la santé pour tous.
« Ma mission sera à la fois de mieux faire connaître cette réalité et de permettre à tous les industriels de la chimie, par l’action de l’UIC auprès de ses parties prenantes, de bénéficier des meilleures conditions d’exercice de leur métier, en particulier des meilleures conditions de compétitivité ».
Philippe Goebel inscrira notamment son action dans la continuité des réflexions et actions menées par le Comité stratégique de filière Chimie et Matériaux qui a tracé la feuille de route et définit les préconisations nécessaires au développement de cette filière structurante pour l’économie de notre pays.
Philippe Goebel, 59 ans, est diplômé de l’École supérieure de physique et de chimie industrielles (ESPCI) de Paris et de l’Institut d’études politiques (Sciences-Po) de Paris.
Consultez la liste des membres du nouveau Conseil d’Administration de l’UIC et du Comité Exécutif

1.4.2 A propos du Responsible Care

À la suite de l’Assemblée générale de l’UIC, les trophées nationaux du Responsible Care ont été décernés

  • Catégorie Environnement
    Lauréat : Dow en France ; Nominés : Camfil Farr et Isochem
  • Catégorie Santé
    Lauréat : Eka Chimie ; Nominé : Synthexim
  • Catégorie Sécurité
    Lauréat : Axens ; Nominé : Rio Tinto Alcan
  • Prix spécial du Jury
    Armor Groupe

Pour voir la cérémonie : www.uic.fr/trophees-nationaux.asp

1.5 Le saviez-vous ?

1.5.1 L’exposition « Regards sur la chimie » à Strasbourg

L’exposition portée par le Comité Ambition Chimie avec le soutien du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche dans le cadre de l’Année internationale de la chimie poursuit son tour des régions de France.

Le tour de France de l’exposition « Regards sur la chimie » continue. Après Paris, Mulhouse et Clermont-Ferrand, l’exposition est à Strasbourg, lieu emblématique de la communauté des chimistes, du 16 avril au 15 juin 2012 sur les grilles extérieures de l’Université (arrêt de Tram Observatoire Boulevard de la Victoire).

Ensuite cette exposition devrait s’afficher à Toulouse, Gardanne, Rennes, Bordeaux, Lyon, Montpellier, Gap...

À propos du vernissage

Lors de l’inauguration le 18 avril 2012, Jean-Marc Planex, directeur de la faculté de chimie, a introduit les différents orateurs de ce vernissage à l’Institut de Science et d’Ingénierie Supramoléculaires.

  • Michel Deneken, premier vice-président de l’Université de Strasbourg, a brossé un rapide portrait de la chimie à Strasbourg et, à propos de l’exposition, il a insisté sur le fait que « les images sont une provocation de l’intelligence ».
  • Olivier Homolle, président de l’UIC et de la SCF, quant à lui a remercié le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, au nom du Comité Ambition Chimie, pour son soutien aux actions menées pour l’Année internationale de la Chimie 2011, et il a présenté le concept de l’exposition dont la réussite doit tout au talent des deux photographes Aldo Soares et Nicolas Guerbe.
  • Bernard Meunier, président de la Fondation pour la Recherche en chimie, membre de l’Académie des sciences, a rendu un vibrant hommage à Pierre Potier en racontant l’aventure des ifs de Gif-sur-Yvette, du Taxol® et du Taxotère®.
  • Jean-Marie Lehn, prix Nobel de chimie, membre de l’Académie des sciences, a souligné la complémentarité entre recherche fondamentale et recherche industrielle.
  • Joël Moreau, directeur adjoint scientifique de l’Institut de chimie du CNRS, a brossé un rapide portrait des outils mis en place par le CNRS pour les investissements d’avenir.

Chacun a ensuite pu admirer l’exposition « en petit » autour d’un verre avant d’aller la voir grandeur nature sur les grilles de l’Université.

Un grand merci à Anne-Catherine Haugustaine et Valérie Sellani du Jardin des sciences de Strasbourg et à Frédéric Lichtenberger de la Fondation Université de Strasbourg pour l’organisation de cet évènement.

1.5.2 TSM n°4 de 2012 est paru

Découvrez notre dossier « Polluants dans les eaux résiduaires urbaines et qualité des rejets »
.
Il a pour fil conducteur le devenir des contaminants en milieu urbain, depuis l’entrée dans le réseau d’assainissement jusqu’au rejet de la station.
Ce dossier est issu des travaux menés dans le cadre de la phase 3 du programme OPUR.
Nous vous invitons à lire la newsletter du TSM n°4 de 2012 en cliquant sur :
/www.astee.org/publications/tsm/newsletter/2012_04/newsletter_tsm.html

1.5.3 Le blog de Maurice Leroy, Président de la FFC

Vous trouverez sur le site français du Huffington Post les propos du président de la Fédération Française des sciences pour la Chimie (FFC) au sujet de :

1.5.4 Séance de l’Académie des sciences à Bordeaux

Depuis 1996 l’Académie des sciences se déplace en région afin de se faire mieux connaître et de renforcer ses liens avec la communauté scientifique locale. Cette année la séance en région a lieu à Bordeaux les 14, 15 et 16 mai ; l’Académie rencontrera à cette occasion de nombreux acteurs de la recherche scientifique et technologique et de l’innovation industrielle.
Une série de conférences ouvertes au public est prévue le mardi 15 mai 2012.
Le programme peut être consulté à www.academie-sciences.fr/activite/conf/seance_Bordeaux_140512.pdf.

1.5.5 Prix Wolf 2012

Le Prix Wolf 2012 pour la Chimie vient d’être attribué à A. Paul Alivisatos (Université de Californie, Berkley) et Charles M. Lieber (Université Harvard) pour leurs travaux dans le domaine des nanoobjets.
Un symposium en leur honneur est prévu le lundi 14 mai 2012 à l’Université de Tel-Aviv.
À suivre…

1.5.6 Programme GMES-MDD : appel à propositions sur la chimie atmosphérique

Ce programme du ministère du Développement durable vise à soutenir, en liaison avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le développement de connaissances utiles au programme européen Global Monitoring for Environment and Security (GMES) et à sa valorisation en France.
Date limite de dépôt des dossiers en ligne : 31 mai 2012.
Plus d’informations à /www.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=27407

1.5.7 Une publication de la RSC : Solar Fuels and Artificial Photosynthesis

Ce rapport s’adresse aux décideurs intéressés par les stratégies énergétiques possibles pour le Royaume-Uni, mais concerne également les politiques de recherche et d’innovation en ce domaine au Royaume-Uni et en Europe. Il s’agit d’une introduction non technique aux potentialités des « combustibles solaires » comme alternative viable aux futurs besoins énergétiques.
Plus d’informations à www.rsc.org/solar-fuels pour télécharger ce documents de 26 pages.

1.6 Des postes et des réunions

1.6.1 Des postes

Des offres d’emplois sont consultables sur le site Internet de la SCF : www.societechimiquedefrance.fr sous la rubrique « Bourse à l’emploi »

1.6.1.1 Dans l’industrie

Les propositions sont réservées aux membres de la SCF, les descriptifs détaillés sont donnés dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

  • N° 15143 Directeur département R&D H/F
  • N° 15140 Technicien(ne) Chimie Analytique H/F - CDI
  • N° 15130 Technicien(ne) de laboratoire en laboratoire de recherche indépendant (H/F)
1.6.1.2 Dans le secteur public

Les proposition sont ouvertes à tous. Les descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SC.

  • N° 15146 Ingénieur d’étude
  • N° 15118 Assistant professor
1.6.1.3 En formation par la recherche

Les propositions sont ouvertes à tous. Les descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF : Offres de stages

  • N° 15145 Thèse avec Bourse MRT
  • N° 15144 Thèse au CEMEF
  • N° 15142 Postdoctoral Fellow : NSF funded-Ecohydrologist/Ecosystem Ecologist Vacancy
  • N° 15141 PhD project (with funding)
  • N° 15139 Post-doctoral position in Organic Chemistry
  • N° 15138 Thèse financée
  • N° 15135 Oxa-prolines à squelette isoxazolidine : synthèse énantiosélective, évaluations en organocatalyse et utilisation comme précurseurs d’α-aminoacides contraints
  • N° 15133 Thèse : Synthèse et immobilisation de clusters organométalliques sur la surface de nanoparticules de silice. Etude de leur réactivité vis-à-vis de l’activation de substrats organiques insaturés et application en catalyse homogène/hétérogène.
  • N° 15122 Thèse susceptible d’être financée

1.6.2 …et des réunions…

1.6.2.1 De ou avec la SCF

En 2012

21-25 mai 2012, Valjoly
24e Journées du Groupe Français des Glycosciences
Plus d’informations à http://gfg2012.univ-lille1.fr/index.html

22-25 mai 2012, Toulouse
28e JIREC, Journées de l’innovation et de l’enseignement de la chimie : Matériaux et quotidien
La date de soumission des contributions a été repoussée au 6 mai 2012
La date a été également fixée au 6 mai 2012 pour un tarif préférentiel
Plus d’informations à www.lcc-toulouse.fr/jirec2012/spip.php

24-26 mai 2012, Gardanne
Les 4e rencontres Chimie & Terroir 2012
Contact : h.bitar@univ-amu.fr
Plus d’informations à www.maisondelachimie.asso.fr/chimiesociete/

29-30 mai 2012, Bordeaux
15e journées de formulation
Plus d’informations à http://15emes-journees-formulation.crpp-bordeaux.cnrs.fr/

31 mai-1er juin 2012, Bordeaux
Journées de Printemps 2012 du GFP2P
plus d’informations à www.ism.u-bordeaux1.fr/spip.php?article1440

5-7 juin 2012, Paris
IMTec, Tecnhniques d’analyses appliquées aux milieux industriels
Plus d’informations à www.imtec-expo.com/imtec12/infos.php

8 juin 2012, Romainville
Accès des entreprises aux nouvelles infrastructures de la recherche en biologie et santé
Journée organisée par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, Adebiotech, Biocitech
plus d’informations à www.adebiotech.org/adebioWeb/nomail.php

14 juin 2012, Paris
Detection des Fraudes : quelles nouvelles approches ? Imagerie, spectroscopies, capteurs sensoriels, traitement statistique
Journée scientifique et professionnelle
Date limite d’inscription : 1er juin 2012
Contact : contact@chimie-experts.org

21-22 juin 2012, Villeurbanne
L’École Supérieure de Chimie Physique Electronique de Lyon (CPE Lyon), en collaboration avec l’Université Claude Bernard Lyon 1 et l’Institut de Chimie de Lyon, organise les journées « Grignard : 100 ans de modernité d’un Prix Nobel » pour célébrer le centenaire du Prix Nobel de Victor Grignard.
Ces deux journées rendront hommage à ce grand chimiste lyonnais à travers des conférences scientifiques et historiques, parmi lesquelles on peut citer les interventions de J.-M.Lehn (Prix Nobel de Chimie 1987), Yves Chauvin (Prix Nobel de Chimie 2005), P. Knochel (LMU, Munich), V. Snieckus (Queen’sUniversity, Kingston) et Jun-Ichi Yoshida (Kyoto University, Kyoto.
Plus d’informations à http://lavande.cpe.fr/grignard/

27-29 juin 2012, Évry
CBSO 2012, colloque du Club bioconversion en synthèse organique
Plus d’informations à www.genoscope.cns.fr/cbso2012

2-7 septembre 2012, Lisbonne (Portugal)
ICOMC 25, XXV International Conference on Organometallic Chemistry
Date limite de soumission des résumés repoussée au 15 mai 2012
Plus d’informations à http://cqe.ist.utl.pt/events/icomc25/

8 septembre 2012, Paris
Colloque « De la Recherche à l’Enseignement »
Programme du colloque du 8 septembre 2012 (pdf - 78 ko)
Bulletin d’inscription du colloque du 8 septembre 2012 (pdf - 393.4 ko)
Contact

12-15 septembre 2012, Yasmine Hammamet (Tunisie)
JCO 2012, 5e Journées de chimie organique
Plaquette de présentation JC0 2012 en Tunisie (pdf - 600 ko)
Plus d’informations à www.sctunisie.org/JCO_2012/

2-3 octobre 2012, Romainville
Peptides issus des procédés d’hydrolyse : Filières Industrielles
Date limite de soumission des résumés 9 mai 2012
Plus d’informations à http://adebiotech.org/colloque_hydrolysats/

3-5 octobre 2012, Nice
International Conference on Bioinspired and Biobased Chemistry & Materials
Date limite de soumission des résumé : 15 mai 2012
Plus d’informations à www.nice-conference.com/

15-19 octobre 2012, Dinard
JFJPC 13, 13e Journées Francophones des Jeunes Physico-Chimistes
Plus d’informations à http://jfjpc13.univ-rennes1.fr/

28-31 octobre 2012, Nantes
Confluences, 60e Congrès de l’UdPPC
Plus d’informations à www.udppc.asso.fr/nantes2012/index0.html

En 2013

21-24 mai 2013, La Rochelle
ISGC2, 2ème symposium international « Chimie verte/carbone renouvelable et écoprocédés »
Plus d’informations à http://isgc2.conference.univ-poitiers.fr

30 juin-4 juillet 2013, St Andrews (Royaume-Uni)
EuCOMC XX , 20th EuCheMS Conference on Organometallic Chemistry
Plus d’informations à www.st-andrews.ac.uk/euchems/

1.5.2.2 …et d’autres

En 2012

14 mai 2012, Tel Aviv (Israël)
ICS Symposium in honor of the 2012 Wolf Prize laureates
A. Paul Alivisatos and Charles M. Lieber
Plus d’informations à www.chemistry.org.il/en/home

21-22 mai 2012, Bordeaux
ANR : séminaire sur les changements environnementaux
Ce séminaire a pour but de présenter les résultats de projets en lien avec les changements environnementaux. Il s’inscrit dans la continuité de ceux qui se sont tenus précédemment à Lyon en 2008, à Orléans en 2009 et à Montpellier en 2011.
Plus d’informations à www.agence-nationale-recherche.fr/Colloques/Ch-Env2012/

22-24 mai 2012, Londres (Royaume-Uni)
8th Monoclonal Antibodies, Examining advances in target identification, next-generation technologies & competition from biosimilars
Contact : elena.gorbunkova@vgpharmaceuticals.com

22-25 mai 2012, Louvain-la-neuve (Belgique)
ELSPEC 2012, 5e conférences francophone sur les spectroscopies d’électrons
Plus d’informations à http://vide.org/elspec2012/

2 juin 2012, Paris
Conférence du professeur Jean-Marie Lehn, Prix Nobel de chimie
De la Matière à la Vie : Chimie ? Chimie !
Introduction par le pofesseur André Aurengo, Praticien hospitalier de biophysique et médecine nucléaire,
Membre de l’Académie de Médecine
Les peurs aujourd’hui : de la chimie aux ondes, comment, pourquoi ?
15 h, entrée libre et gratuite
Amphithéâtre Tisserand, AgroParisTech
16 rue Claude Bernard, Paris 5e
Plus d’informations à www.pseudo-sciences.org ou www.agroparistech.fr

6-8 juin 2012, Talence
GFSV 2012, Chimie et réactivité
Date limite de soumission des résumés : 2 mai 2012
Plus d’informations à http://gfsv2012.sciencesconf.org

12-15 juin 2012, Edinbourg, (Royaume-Uni)
Challenges in Organic Chemistry and Chemical Biology (ISACS7)
Plus d’informations à www.rsc.org/ConferencesAndEvents/ISACS/ISACS7/

13-14 juin 2012, Boston (États-Unis)
2nd Annual Biobanking Americas 2012
Investigating the prospects for biobanking : implementation of the latest automation techniques, overcoming regulatory obstacles, and recognizing the potential of virtual biobanking
Contact : elena.gorbunkova@vgpharmaceuticals.com

15 juin 2012, Sorèze
19e Journée IRPF de chimie, From Molecule to Chemical Process
Contact : elisabeth.dupeyron@pierre-fabre.com

18-22 juin 2012, Francfort/Main (Allemagne)
ACHEMA 2012,
30e Exposition et Congrès International du Génie chimique, de la protection de l’Environnement et des Biotechnologies
Plus d’informations à
http://presse.achema.de/achema_presse/en/ACHEMA+Press+Releases/Information+de+presse+en+francais.html>

25-27 juin 2012, Assise (Italie)
Molecular Reaction Dynamics in Gases, Liquids and Interfaces : Faraday Discussion 157
Plus d’informations à www.rsc.org/ConferencesAndEvents/RSCConferences/FD157/

25-29 juin 2012, Cap Hornu Saint-Valéry-su-Somme
École femto-2012. Sources femtosecondes : technologies et applications
Plus d’informations à http://lasir.univ-lille1.fr/?page_id=3442

5 juillet 2012, Namur (Belgique)
Chemical Development : Chemistry, a Crossway Towards Interdisciplinary Science : A joint IOCD-NARC Symposium
Plus d’informations à www.fundp.ac.be/recherche/IOCD-NARC-Symposium/

9-12 juillet 2012, Poitiers
Epigenetic Symphony
Plus d’informations à http://4ul.r.mailjet.com/60RnbOpT/BZevl/21W5d8/epigeneticsymphony.conference.univ-poitiers.fr/

27-31 août 2012, Montpellier
13e journées de la matière condensée
Organisées sous l’égide de la Société française de physique, ces journées ont pour objectif de réunir les chercheurs et exposer les progrès les plus marquants dans l’ensemble des domaines de la matière condensée. Les étudiants peuvent bénéficier d’une bourse pour couvrir les frais d’hébergement et d’inscription.
Date limite de soumission des contributions : 11 mai 2012
Plus d’informations à http://jmc13.univ-montp2.fr/

30-31 août 2012, Orléans
Première Réunion Annuelle des Géochimistes Organiciens Français
Plus d’informations àwww.blog-orleans-valdeloire.fr/isto_frog/

31 août-3 septembre 2012, Xiamen (R.P. Chine)
Challenges in Nanoscience (ISACS9)
Plus d’informations à www.rsc.org/ConferencesAndEvents/ISACS/ISACS9/index.asp

9-13 septembre 2012, Durham (Royaume-Uni)
ICPOC21, 21st IUPAC International Conference on Physical Organic Chemistry
Plus d’informations à www.rsc.org/ConferencesAndEvents/RSCConferences/ICPOC21/

19-21 septembre 2012, Nottingham (Royaume-Uni)
Directing Biosynthesis III
Plus d’informations à /www.rsc.org/ConferencesAndEvents/RSCConferences/DBIII/

23-25 octobre 2012, Paris
1er Congrès francophone des applications des fibres optiques
Date limite de soumission des résumés : 25 mai 2012
Contact :jm.mur@orange.fr

19-20 novembre 2012, Toulouse
NoMaD 2012, Nouveaux matériaux et leur durabilité
Plus d’informations àwww-lmdc.insa-toulouse.fr/NoMaD/accueil.htm

1.6.2.3 Séminaires et expositions

Sciences en débats
Cycle de débats organisé par l’Association française pour l’avancement des sciences (AFAS) en partenariat avec Universcience
2 juin 2012, 15:00-16:30
Michèle Pappalardo, conseiller maître à la Cour des comptes, ancienne présidente de l’ADEME
Bernard Bigot, administrateur général du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA)
Joël de Rosnay, conseiller de la présidente d’Universcience (Cité des sciences et de l’industrie, Palais de la découverte)
Les choix énergétiques et la place du nucléaire
Palais de la découverte
Avenue Franklin-D. Roosevelt, Paris 8e
(M° Franklin-D. Roosevelt ou Champs Elysées-Clemenceau)
Accès libre et gratuit dans la limite des places disponibles
plus d’informations à www.afas.fr

La science, une histoire d’humour
3 mai 2012, 18:30
à l’Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes de l’ESPCI ParisTech
Cette exposition se propose de montrer comment, à travers l’humour, la science réfléchit sur elle-même, et la société sur la science. Ou comment le rire permet de comprendre les enjeux de la science d’aujourd’hui.
Cet évènement repose sur le principe du crowdsourcing : le 3 mai, nous ouvrirons une exposition... vide !
Grâce à des outils simples et faciles d’utilisation, les visiteurs pourront générer des supports d’exposition présentant leurs propres contenus ; ils seront même libres d’en choisir l’accrochage, voire de proposer des commentaires pour un cartel explicatif.
En effet, si l’histoire des sciences est jalonnée par l’humour, de Einstein à Gamow en passant par Feynman, l’humour est aussi un élément important de la vie quotidienne des chercheurs. Blagues punaisées au mur des laboratoires, dessins humoristiques glissé dans les diaporamas, ces détours par l’humour constituent un moyen original de comprendre les problématiques liées au travail des chercheurs, et d’entrer dans leur univers. Car c’est comme un prétexte au dialogue entre les scientifiques et la société que nous envisageons ici l’humour !
Le 3 mai à 18h30, l’exposition démarrera par un happening d’accrochage et performance de blagues.
De chercheurs de tous horizons - prix Nobel, doctorants, chercheurs engagés, experts en questions de science et société - viendront personnellement présenter ou nous enverront leurs blagues préférées.
Vous pourrez ainsi découvrir les blagues de science de Jean-Marie Lehn, Hervé This, Catherine Vidal, Jean-Marc Lévy-Leblond...
Chercheurs, décrochez les blagues des murs de vos labos, libérez les dessins cachés dans vos Powerpoint ! Public, déchaîne tes coupures de presse, fais marcher ta mémoire !
Tous les supports sont permis.

2.1 Nouvelles de France

2.1.1 Arkema et le CEA créent deux nouveaux laboratoires communs dédiés à la micro-électronique et à l’électronique organique

Arkema [1]
et le CEA [2] élargissent à la micro-électronique et à l’électronique organique leur collaboration déjà effective dans le domaine du photovoltaïque, en créant deux laboratoires communs de recherche. Ces laboratoires mixtes publics/privés
permettront le développement de nouveaux matériaux de très haute performance et leur intégration dans les procédés de fabrication dans des secteurs porteurs de la filière électronique française.

Ces deux laboratoires réuniront l’expertise d’Arkema dans le design et la production de polymères haute performance avec les compétences des chercheurs du CEA dans la conception et les procédés d’élaboration de composants électroniques.
Les laboratoires CEA-Leti (Laboratoire d’Electronique et de Technologie de l’Information) et CEALiten (Laboratoire d’Innovation pour les Technologies des Energies Nouvelles et les nanomatériaux) constituent des centres de recherche appliquée de renommée mondiale, en microélectronique et en technologies de l’information pour le premier, et dans les nouvelles technologies de l’énergie pour le deuxième.

Dans la cadre de sa collaboration avec le Leti, Arkema s’appuiera sur son expertise en nanostructuration des polymères pour produire de nouveaux matériaux qui permettront d’optimiser les performances des composants silicium et de réduire de façon significative leurs coûts de fabrication dans les prochaines générations de circuits intégrés.

Dans le cadre de sa collaboration avec le Liten, Arkema, qui dispose d’une famille de polymères techniques de choix (polymères fluorés, piézoélectriques, thermoplastiques nanostructurés) répondra aux enjeux technologiques du secteur de l’électronique imprimée grande surface (écrans souples, emballages et textiles intelligents, panneaux photovoltaïques), tels que la durée de vie des systèmes, le coût de fabrication ou l’intégration de plusieurs fonctions sur un même support. En effet, l’utilisation de matériaux organiques, plutôt que le silicium, permet de concevoir un nouveau champ de composants imprimables, transparents et souples qui sont intégrés sur des produits électroniques imprimés grandes surfaces.

« Ces partenariats entre Arkema et le CEA sont parfaitement adaptés au développement de nouveaux matériaux utilisés en lithographie et en électronique organique. Ces collaborations illustrent aussi un nouvel axe de recherche de notre groupe, la micro-électronique, et concrétisent notre aptitude à innover dans des domaines d’applications à forte valeur ajoutée », se félicite
Christian Collette, directeur de la recherche & développement d’Arkema.

« La mise en place de ces deux laboratoires communs illustre pleinement la mission du CEA dans son soutien au développement de filières industrielles françaises » commente Jean Therme directeur de la recherche technologique du CEA. « L’association des moyens technologiques du CEA, dans les domaines de la micro-électronique et des énergies renouvelables, avec Arkema, l’un des leaders mondiaux de la chimie de spécialité, sera génératrice d’innovations, et à terme de compétitivité ».

Ces deux structures de recherche contribueront à renforcer l’offre technologique de la filière électronique française et sa compétitivité à l’échelle internationale.

2.1.2 La Fondation Université de Strasbourg

La Fondation Université de Strasbourg a été créée début 2009 pour accélérer le développement et le rayonnement de l’Université de Strasbourg et intensifier ses liens avec le monde socioéconomique.
La collecte de fonds est une activité essentielle de la Fondation qu’elle réalise en mutualisant ses moyens avec ceux de la Fondation pour la Recherche en Chimie.
La Fondation pour la Recherche en Chimie (FRC) a été créée en 2007 pour soutenir la recherche et l’innovation en chimie à Strasbourg, 1er pôle français, parmi les leaders européens et 14e mondial dans cette discipline au classement de Shangaï.
La campagne de levée de fonds pour l’Université de Strasbourg s’articule autour de quatre axes principaux de développement :

  • Renforcer l’excellence en formation et en recherche
    La campagne permettra à l’Université de Strasbourg de créer de nouvelles chaires de recherche et d’enseignement en chimie, en sciences du vivant et dans d’autres disciplines pour attirer et former les meilleurs scientifiques, enseignants-chercheurs et étudiants.
  • Développer l’interdisciplinarité
    La campagne soutiendra de nouveaux projets ou chaires de recherche associant des chercheurs issus de différentes disciplines.
  • Ouvrir l’Université
    La campagne rendra l’Université de Strasbourg accessible à tous grâce au financement de bourses d’étude ou de recherche, à un programme d’amélioration des conditions d’accueil des personnes handicapées et à la création de nouvelles chaires multi-entreprises.
  • Valoriser le patrimoine historique et scientifique
    La campagne soutiendra la préservation, la restauration et la valorisation des collections culturelles et scientifiques, et du patrimoine immobilier de l’Université.
    Contact : frederic.lichtenberger@fondation.unistra.fr

2.2 Brèves du monde

2.2.1 Nouveau catalyseur « vert », efficace et bon marché

Une équipe de chimistes de l’Université de Toronto a découvert un catalyseur à base de nanoparticules de fer respectueux de l’environnement. Ce catalyseur serait aussi efficace que les catalyseurs chers et toxiques actuellement utilisés à grande échelle par l’industrie pharmaceutique, l’industrie du parfum et l’industrie alimentaire.
Les travaux de cette équipe concernant le mécanisme de transfert d’hydrogénation en utilisant le trans- [Fe (NCMe) CO (PPh2C6H4CH=NCHR-)2] [BF 4]2, où R = H [1] ou R = Ph [2] (à partir de R, R-dpen ), permettent de penser que les espèces actives dans cette catalyse sont des nanoparticules de fer (NP Fe) fonctionnalisées. Cette déclaration est supportée par des techniques in operando comme l’étude cinétique de la période d’induction lors de la catalyse ainsi que des expériences "d’empoisonnement" en utilisant des quantités stoechiométriques de différents agents d’empoisonnement. De plus, divers techniques d’imagerie et d’analyses (STEM, EDX, XPS, SQUID, analyse de solutions catalytiques) ont permis de confirmer la présence des nanoparticules de fer. Une indication supplémentaire de l’action catalytique du NP Fe fut apportée par une expérience de substrat polymère soutenu. Finalement, une expérience combinée "empoisonnement / STEM / EDX" a montré que l’agent empoisonnement est lié aux NP Fe.
Selon les auteurs de l’étude qui a été publiée dans Journal de l’American Chemical Society (J. Am. Chem. Soc., 2012, 134 [13], pp 5893-5899), leur recherche fournit un exemple rare de catalyse asymétrique avec des nanoparticules d’un métal non précieux à valence nulle.
Enfin, les auteurs de cette recherche soulignent en particulier que leur découverte est non seulement beaucoup moins toxique, mais elle est aussi beaucoup plus rentable que les catalyseurs présents sur le marché, rendant celle-ci très attractive pour les industries du secteur.
Sources

2.2.2 Des scientifiques russes ont trouvé une nouvelle méthode de synthèse de nanoparticules magnétiques

Les nanoparticules de fer-cobalt ont suscité un grand intérêt ces dernières années, non seulement en raison de leurs propriétés physiques et chimiques uniques, mais aussi à cause de leur importance industrielle, notamment dans la préparation du matériel d’enregistrement magnétique, des pigments, des catalyseurs, etc.
Une équipe de scientifiques russes de l’Institut de la carbochimie et de chimie des matériaux de l’Académie des Sciences de Russie a mis au point pour la première fois une méthode de synthèse de nanoparticules de fer-cobalt. De tels systèmes étaient déjà synthétisés auparavant, mais les méthodes physiques utilisées étaient couteuses et énergivores. De plus les produits ainsi créés se trouvaient souvent dans des états instables. La méthode proposée par les savants russes permet de pallier ces difficultés.
La méthode utilisée pour la synthèse des nanoparticules de fer-cobalt est celle de la réduction des sels dans une solution aqueuse à l’aide d’hydrate d’hydrazine en milieu alcalin.
Sources

2.2.3 Bientôt un écran tactile portable pour les personnes à visibilité réduite ?

L’équipe du Département des matériaux composites [1] de l’Institut des polymères [2] de l’Académie des sciences slovaque travaille actuellement à l’élaboration d’un écran tactile innovant pour les personnes à visibilité réduite dans le cadre du projet NOMS (Systèmes mécaniques nano-optiques [3]) au sein d’un consortium réunissant les partenaires suivants :

  • l’Université de Cambridge, la Microsharp Corporation Ltd et iXcient Ltd au Royaume-Uni,
  • le Conseil supérieur de la recherche scientifique et l’Université autonome de Barcelone en Espagne,
  • l’Université de Hambourg en Allemagne,
  • l’Institut des polymères de l’Académie slovaque des sciences et l’Union slovaque pour les aveugles et les personnes à vision partielle en Slovaquie.

Ce nouveau concept d’affichage tactile permettra aux personnes à visibilité réduite de lire des représentations visuelles complexes telles que les équations mathématiques et les images graphiques et s’adaptera aux ordinateurs personnels, téléphones mobiles, etc. Il constituera une avancée majeure pour l’accès à l’enseignement supérieur, en particulier dans les sciences, parmi les personnes à visibilité réduite, favorisant ainsi leur intégration dans le monde du travail et dans la société.
Le dispositif tactile utilisera des matériaux souples à base de polymères [4] et de nanotubes de carbone modifié [5]. Les chercheurs du Département des matériaux composites s’intéressent tout particulièrement aux matériaux photoactifs, c’est-à-dire capables d’avoir une réponse mécanique à des stimuli lumineux, en l’occurrence de modifier leur structure interne sous l’effet d’un rayon laser. Les recherches menées ont pour but le développement d’un matériau photoactif fiable dont les dimensions soient capables de varier de nombreuses fois (de l’ordre du million de fois si l’on s’en réfère aux objectifs du projet).
Les travaux des chercheurs portent sur la préparation et l’étude de polymères présentant des propriétés élastiques, les élastomères [6], enrichis de nanotubes de carbone (CNT). Des caractères Braille choisis arbitrairement ont été formés en nanocomposites polymères [7] à l’aide de moules spéciaux en silicone à une température et une pression adéquate, pendant un temps déterminé.
Différentes techniques ont été développées, en coopération avec l’International laser center de Bratislava [8], pour la visualisation de la réponse du matériau à la stimulation par laser et c’est finalement l’utilisation du microscope à force atomique [9] qui a été retenue comme étant la plus simple. Ce microscope permet de reconstituer la topographie de la surface et donc les changements de dimension en fonction du temps.
D’autres méthodes de caractérisation du comportement photoactif du matériau ont été étudiées, en particulier pour la caractérisation des changements dans sa dimension totale. Ces changements dépendent de nombreux paramètres dont l’intensité lumineuse, la composition du matériau, la forme et la taille de l’échantillon et les plus grands obtenus pour l’instant avoisinent les 80 micromètres.
Sources

  1. Site du Département des matériaux composites de l’Institut des polymères (EN) : http://redirectix.bulletins-electroniques.com/yLzyf
  2. Site de l’Institut des polymères (EN) : http://www.polymer.sav.sk/index.php
  3. Site du projet NOMS (EN) : www.noms-project.eu/
  4. Article d’encyclopédie - Polymère (FR) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Polym%C3%A8re
  5. Article d’encyclopédie - Nanotube de carbone (FR) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nanotubes_de_carbone
  6. Article d’encyclopédie - Elastomère (FR) : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lastom%C3%A8re
  7. Article d’encyclopédie - Nanocomposite (EN) : http://en.wikipedia.org/wiki/Nanocomposite
  8. Site l’International Laser Center de Bratislava (EN) : http://ilc.phys.msu.ru/en/collaboration/bratislava/
  9. Article d’encyclopédie - Microscope à force atomique (FR) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Microscope_%C3%A0_force_atomique
  • Igor Krupa, Directeur du Département des matériaux composites de l’Institut des polymères de l’Académie des sciences slovaques - upolkrup@savba.sk
  • ADIT, BE Slovaquie (N°24, 20 avril 2012)

2.2.4 Vers des ampoules basse consommation sans mercure

Un consortium de recherche mené par l’École de sciences appliquées (FH) d’Aix-la-Chapelle (Rhénanie du Nord-Westphalie) ainsi que l’Institut des technologies luminaires (LTI) de l’Institut de technologie de Karlsruhe (KIT - Bade-Wurtemberg) développe des ampoules basse consommation sans mercure. En effet, cet élément toxique entre dans la composition des ampoules à basse consommation conventionnelles, nécessitant des précautions particulières lors de leur manipulation et de leur collecte destinée au recyclage.
En remplacement du mercure, les chercheurs du LTI ont progressivement testé des combinaisons de matériaux à base de métaux. Ils sont alors parvenus à créer une ampoule dénommée "3rdPPBulb" d’une puissance de 19W et produisant un flux lumineux de 840 lumens, pour une quantité de mercure introduite inférieure à dix microgrammes. Ils estiment que l’avancement des recherches leur permettra d’aboutir à une ampoule sans mercure d’ici fin 2012 -début 2013. En outre, ils ont développé un revêtement interne fluorescent transformant le rayonnement ultraviolet en rayonnement visible ainsi qu’un revêtement empêchant la diffusion du matériau de remplissage à l’intérieur du tube en verre. Par ailleurs, la géométrie optée permet une répartition homogène de la température à l’intérieur de l’ampoule.
Les chercheurs d’Aix-la-Chapelle ont quant à eux développé le ballast de l’ampoule, de sorte que les électrodes de cette dernière se situent à l’extérieur de la chambre de décharge, empêchant les risques d’embrasement. Cette configuration réduit les coûts de production tout en augmentant la durée de vie des ampoules, estimée à plus de 27 ans pour une utilisation moyenne de trois heures par jour.
Sources

  • Plus d’information sur le développement de l’ampoule basse consommation « 3rdPPBulb » (site aussi disponible en anglais) : http://3ppbulb.com/
  • « Energiesparlampen ohne Quecksilber », communiqué de presse du KIT - 13/04/2012 - www.kit.edu/besuchen/pi_2012_9933.php
  • ADIT, BE Allemagne (N°569, 26 avril 2012)

P.-S.

N’oubliez pas que SCF Info en ligne s’affiche sur la toile… Vous le trouverez sur la page d’accueil www.societechimiquedefrance.fr

Photocopiage, retransmission du courriel… sont vivement conseillés !

Ont participé à la réalisation de ce numéro : Séverine Bléneau-Serdel, Roselyne Messal, Marie-Claude Vitorge.

Les dates des manifestations peuvent être modifiées. Les responsables scientifiques sont les références auprès de qui s’adresser en cas de doute.

Notes

[1Premier chimiste français, acteur majeur de la chimie mondiale, Arkema invente chaque jour la chimie de demain. Une chimie de spécialité, moderne et responsable, tournée vers l’innovation, qui apporte à ses clients des solutions concrètes
pour relever les défis du changement climatique, de l’accès à l’eau potable, des énergies du futur, de la préservation des
ressources fossiles, et de l’allègement des matériaux. Présent dans plus de 40 pays, avec un effectif d’environ 13 200
personnes, 9 centres de recherche, Arkema réalise un chiffre d’affaires de 5,9 milliards d’euros* et occupe des positions
de leader sur ses marchés avec des marques internationalement reconnues. The world is our Inspiration.

[2Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche qui intervient dans quatre grands domaines : les énergies bas carbone, les technologies pour l’information et les technologiespour l’information et les technologies pour la santé, les Très Grandes Infrastructures de Recherche (TGIR), la défense et la sécurité globale. S’appuyant sur une recherche fondamentale d’excellence et sur une capacité d’expertise reconnue, le CEA participe à la mise en place de projets de collaboration avec de nombreux partenaires académiques et industriels. Fort de ses 16000 chercheurs et collaborateurs, il est un acteur majeur de l’espace européen de la recherche et exerce une présence croissante à l’international.
www.cea.fr

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère