SCF Flash info et SCF Info en ligne 2012, N° 10 15 mai 2012

1.1 À propos de la SCF…

1.1.1 Il n’est jamais trop tard…

…pour adhérer ou renouveler son adhésion à la SCF, LE Réseau des chimistes.
Dirigez-vous donc vers la page Adhésion .

1.1.2 Prix 2012 de la division Enseignement / Formation

Le prix de la division est attribué cette année à Jean-Louis Vignes, professeur émérite à Paris-Nord Villetaneuse, qui a enseigné à l’ENS Cachan et à l’IUFM de Créteil.
Il est l’auteur de l’ouvrage « Données industrielles, économiques, géographiques sur les principaux produits chimiques, métaux et matériaux » dont la première édition date de 1989, et a été suivie de sept nouvelles éditions avec remises à jour.
Depuis 2005, ce travail considérable est sous forme électronique sur le site de la SCF. Chaque année, à l’aide de stagiaires du master de chimie de l’Université Pierre et Marie Curie (Paris), Jean-Louis réactualise ces données qui sont une source d’informations très importante pour les étudiants, les enseignants, les journalistes et les industriels.
C’est l’un des fleurons de notre site et la reconnaissance de ce travail considérable est un grand bonheur pour nous tous.
Son prix lui sera remis le 25 mai 2012 lors des Jirec à Toulouse.
mcv

1.1.3 Le club jeune Aquitaine de la SCF se lance avec un concours d’images scientifiques

Concours 2012
La section Aquitaine de la SCF inclut, depuis janvier, un club jeune constitué de doctorants, d’élèves ingénieurs ainsi que d’étudiants en Master. Ce nouveau né s’est lancé avec la création d’un concours baptisé : « Images de Chimistes », ouvert fin Février. Le concours, réservé aux jeunes chimistes Aquitains était ouvert à toutes les sections : de la Licence jusqu’aux post-doctorants en passant par les DUT.
L’objectif principal de ce concours était d’allier Chimie et sensibilité artistique. Dans le but de s’adresser à toutes les spécialités et de laisser une totale liberté aux participants, tout type d’images pouvait être soumis.

Plus de soixante images ont été reçues, obtenues avec différents médias. Bien que la plupart des images fussent des clichés de microscopie optique ou électronique, de nombreuses créations personnelles sur la chimie ont été reçues.

Les 3 lauréats désignés par un jury composé de jeunes chimistes aquitains sont :

A.-L. Larrivierei A. Malinge
A-L. Larrivierei
Emulsion tout en rond
A. Malinge
Rose des sables (image MEB)
Emulsion tout en rond Rose des sables
Image ME Image MEB
L. Sebaouni
L. Sebaoun
L'art de la cristallisation
L’art de la cristallisation
Photographie

Une sélection de douze images à été effectuée par un jury composé de jeunes chimistes Bordelais. Celle-ci sera présentée lors d’expositions itinérantes dans différents laboratoires durant l’année dont la première fut lors de la journée de l’école doctorale de Bordeaux, le 12 avril. Lors de cette journée, des récompenses allant jusqu’à 200€ ont pu être remises aux trois lauréats (voir images ci-dessus : à gauche, une émulsion provenant de la floculation d’un biopolymères avec des polysaccharides, au milieu, un composé de carbure de silicium de structure cristalline hexagonale et à droite, des cristaux d’un oligomère de quinoléines).

La participation au concours confirme l’implication des jeunes chimistes dans la popularisation de leur science qui s’avère souvent proche de l’art. Ainsi, nous espérons pouvoir inspirer les jeunes chimistes et contribuer à l’amélioration de l’image que le grand public a de la chimie.

Salem Ben-Amor
05 40 00 29 87
clubdejeunesaquitaine@societechimiquedefrance.fr

1.1.4 À propos de la division chimie industrielle

Les conférences de la journée du 14 mars 2012 à Rennes sont en ligne

1.1.5 À propos du club de jeunes de Strasbourg

Delphine Toulemon est la nouvelle présidente de ce club, et la SCF lui souhaite un excellent travail.

1.1.6 Remise officielle des Prix SCF 2011

Nous vous rappelons que la remise officielle des prix SCF 2011 aura lieu à Villeurbanne, Campus de la Doua le vendredi 8 juin 2012 à partir de 10 h. Elle ne se limite pas à des remises de diplômes, mais comporte aussi une conférence générale (Ph. Sautet : Sites actifs et mécanismes en catalyse hétérogène : que dit la chimie théorique ?) et cinq exposés des lauréats (M. Fontecave, Prix A.-J. Le Bel, G.J. Hutchnings, Prix Franco-Britannique, S. Mann, Prix Franco-Britannique, M. Peruzzini, Prix Franco-Italien et J.-M. Tarascon, Prix P. Süe)… et la possibilité de discuter avec eux de manière conviviale.
Plus d’information à www.societechimiquedefrance.fr/fr/breve/remise-solennelle-des-prix-scf-2011.html et auprès de Dominique Luneau.

1.1.7 2e Colloque « De la Recherche à l’Enseignement »

La seconde édition de ce colloque est ouverte à toute personne intéressée d’avoir en une journée une image de la recherche française en chimie, présentée par des lauréats de prix et médailles de l’Académie des sciences, du CNRS et de la SCF. Pour cette année, le 8 septembre 2012 à l’ENSCP Paris-Tech :

  • Cyril Aymonier, médaille de Bronze du CNRS 2011, Bordeaux
  • Thierry Buffeteau, médaille d’Argent du CNRS 2011, Bordeaux
  • Bernadette Charleux, prix Grammaticakis-Neumann de l’Académie des Sciences 2011, Lyon
  • Marc Fontecave, prix Le Bel 2011, Paris et Grenoble
  • Anne Imberty, prix Charles Dhéré de l’Académie des Sciences 2011, Grenoble
  • Hélène Olivier-Bourbigou, IFP Energies Nouvelles, Solaize
  • Jean-Marie Tarascon, Prix Pierre Süe 2011
    Plus d’informations à www.societechimiquedefrance.fr/fr/enseignement-formation.html et au contact : colloque12@societechimiquedefrance.fr

1.1.8 4e Congrès EuCheMS de Chimie

La SCF a attribué 28 bourses de voyage à des doctorants et jeunes professionnels pour leur permettre de se rendre au 4e Congrès EuCheMS de Chimie qui rappelons-le se tient à Prague (République Tchèque) du 26 au 30 août 2012.
Venez nombreux à Prague pour les soutenir, mais aussi participer au forum biennal de la chimie européenne qui rassemblera plus de 2 500 personnes.
Toutes les informations sur la page dédiée SCFou le site du congrès.

1.1.9 ChemViews Magazine

ChemViews-Magazine, le magazine de ChemPubSoc Europe, lancé lors de la journée scientifique SCF - Wiley-VCH de mai 2010, vient de fêter son second anniversaire.
N’oubliez pas qu’en vous inscrivant pour recevoir la lettre d’information correspondante, vous avez la possibilité de gagner un iPad.
Il faut toutefois vous inscrire avant le 31 mai 2012.

1.1.10 L’Actualité Chimique

n° 363, mai 2012 (64 pages, 20 €)

La chimie et le vivant, qu’il s’agisse de chimie du vivant, de chimie pour le vivant ou encore de chimie inspirée du vivant : c’était le thème des dernières Journées de l’innovation et de la recherche dans l’enseignement de la chimie qui se sont déroulées en mai 2011 avec les journées Multimédias et informatique dans l’enseignement de la chimie (MIEC), et auxquelles est consacrée une grande partie de ce numéro.

et aussi : un article sur le citrate de sildénafil, plus connu sous le nom de… Viagra®, cette « petite pilule bleue » découverte « fortuitement » et dont le succès planétaire dure depuis plus de dix ans. Retour sur son mode d’action, les différentes étapes qui ont marqué son développement et les nouvelles applications envisagées.

Prochain numéro à venir : « La résonance magnétique en chimie » (juin-juillet 2012)

Le sommaire détaillé, les résumés des articles et certains articles en téléchargement libre sont disponibles sur le site de L’Actualité Chimique : www.lactualitechimique.org

1.2 En direct du CNRS

1.2.1 Médailles d’argent CNRS 2012

La Médaille d’argent du CNRS distingue un chercheur pour l’originalité, la qualité et l’importance de ses travaux, reconnus sur le plan national et international.
Pour l’Institut de Chimie, les chercheurs distingués sont :

  • Bernadette Charleux, CPE Lyon
  • Ivan Huc, Université Bordeaux 1
  • Paolo Samorì, ISIS, Université de Strasbourg

1.2.2 Médailles de bronze CNRS 2012

La Médaille de bronze récompense le premier travail d’un chercheur, qui fait de lui un spécialiste de talent dans son domaine.
Pour l’Institut de Chimie, les chercheurs considérés sont :

  • Manouk Abkarian, Université Montpellier 2
  • Nicolas Blanchard, Université de Haute Alsace
  • Nicolas Clavier, Institut de Chimie Séparative de Marcoule
  • Sylvain Deville, CNRS/Saint-Gobain, Aubervilliers
  • Nicolas Floquet, Université Montpellier 1
  • Christelle Hureau, Laboratoire de Chimie de coordination du CNRS, Toulouse

1.2.3 Félicitations !

Odile Eisenstein, Directrice de recherche à l’Institut Charles Gerhardt (Montpellier) est nommée Docteur Honoris Causa de l’Université Laval (Québec - Canada)

1.3 En direct de Bruxelles

1.3.1 CEFIC

En complément à son recueil « Faits et Chiffres » paru en mars (cf. SCF Info en ligne n° 6), le CEFIC vient de publier son premier rapport annuel sur « l’Industrie chimique en Europe, en route vers le développement durable » qui peut être téléchargé en version complète ou abrégée .
Ce rapport couvre

  • un examen des performances de l’Industrie chimique européenne selon les standards des Key Performance Indicators (KPIs), portant sur les trois piliers traditionnels du développement économique, du développement social et de la protection de l’environnement :
  • • « PLANET » pour les réductions des émissions et la gestion des déchets via l’efficience énergétique,
  • • « PEOPLE » pour la sécurité du personnel via l’emploi et la productivité du travail,
  • • « PROFIT » pour la valeur ajoutée et la compétitivité commerciale via les investissements et dépenses de R&D ;
  • l’importance de la législation et des actions volontaires de l’industrie ;
  • des exemples de produits innovants et d’initiatives d’entreprises et de secteurs dans les domaines de l’énergie et du changement climatique, de la nourriture et de l’eau, de la mobilité et du logement ;
  • le rôle de l’innovation dans les défis et opportunités du futur.

1.4. En direct de l’Académie des sciences

1.4.1 Appel à candidature Prix Jean-Pierre Lecocq 2012

Deux prix biennaux sont décernés : l’un est remis dans le domaine des sciences fondamentales et l’autre dans le domaine des sciences appliquées. Les lauréats devront obligatoirement être âgés au plus de 55 ans. Au moins un des prix sera attribué chaque année à un chercheur travaillant en France.
Date limite de dépôt des dossiers : le 21 mai 2012
Voir plus d’information
Télécharger le formulaire de candidature

1.4.2 Lauréats 2012 des prix de l’Académie des science pour la chimie

1.4.2.1 Prix du Dr et de Mme Henri Labé

.
Le prix est décerné à Ludovic Jullien, professeur des universités à l’université Pierre et Marie Curie à Paris.

1.4.2.2 Prix Paul Pascal

Le prix est décerné à Florence Babonneau, directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique au laboratoire de la Chimie de la Matière Condensée du Collège de France.

1.4.2.3Prix langevin(1 500€) en hommage à la mémoire des savants français assassinés par les Nazis en 1940-1945.

Le prix est décerné à Christian Bruneau, Ingénieur de recherches au Centre National de la Recherche Scientifique au Laboratoire Catalyse et Chimie Organométallique de l’université de Rennes I.

1.5 En direct de l’UIC

1.5.1 Une nouvelle convention MEDDTL/UIC pour réussir la mise en oeuvre de REACH

L’UIC et le ministère en charge de l’écologie (MEDDTL) ont signé le 27 avril 2012 une nouvelle convention pour accompagner les entreprises dans la mise en oeuvre de REACH. D’une durée de quatorze mois, ce nouveau partenariat porte sur l’organisation d’une vingtaine de conférences en ligne de sensibilisation, afin que tous les acteurs de la chaîne de valeur impactés puissent mieux comprendre le règlement et ainsi mieux appréhender sa mise en oeuvre.

À un an de la seconde échéance d’enregistrement du 31 mai 2013 et alors que REACH impacte dorénavant un grand nombre d’industriels et de professionnels en aval de l’industrie chimique (utilisateurs de substances/mélanges ou encore producteurs/importateurs d’articles), le déploiement du règlement reste complexe, notamment pour les PME.

Les conférences en ligne proposées aborderont ainsi les thèmes suivants :

  • le processus d’enregistrement (avec notamment la préparation de l’échéance du 31 mai 2013) ;
  • la communication dans la chaîne d’approvisionnement ;
  • les processus d’autorisation et de restriction, ainsi que les obligations résultant de l’inclusion d’une substance dans la liste candidate.

D’une durée de 60 minutes, chaque conférence se déroulera en deux temps : 45 minutes de présentation et 15 minutes de questions/réponses avec l’animateur, par un système de messages en ligne. Toutes les conférences seront enregistrées et accessibles en ligne par l’intermédiaire du site de l’UIC.

L’UIC se félicite de ce nouveau dispositif d’accompagnement qui doit permettre aux entreprises de progresser dans le déploiement de REACH. Il s’agit du troisième plan d’accompagnement auquel l’organisation professionnelle est associée depuis 2006 : une action collective avec le ministère de l’industrie avait permis de former plus de 2 000 entreprises de 2006 à 2008. Un plan avec le ministère en charge de l’écologie avait ensuite été mis en oeuvre en 2010 pour aider les entreprises à respecter la première échéance d’enregistrement. Les conférences en ligne incluses dans ce plan avaient d’ailleurs remporté un vif succès puisqu’elles avaient été suivies par plus de 2 000 participants.

Le programme des premières conférences est disponible sur le site de l’UIC et les inscriptions se font également en ligne.
www.uic.fr/REACH-webinars.asp

1.6 Le saviez-vous ?

1.6.1 Prix de la Francophonie pour jeunes chercheurs

L’Agence universitaire de la Francophonie lance un appel à candidatures pour la sixième édition des Prix de la Francophonie pour jeunes chercheurs. Les Prix sont ouverts tous les deux ans dans les champs disciplinaires suivants : sciences et médecine et sciences humaines et sociales.
La date limite de candidature est fixée au 15 juillet 2012.
Toutes les informations sont à www.auf.org/actualites/prix-de-la-francophonie-pour-jeunes-chercheurs-6em/.

1.6.2 Prix « Le goût des sciences 2012 »

Organisé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le prix "Le goût des sciences 2012" a pour objectif de réconcilier le grand public avec la science. La troisième catégorie de ce prix, "les scientifiques communiquent" récompense les laboratoires français, institutions, individus ou associations qui diffusent, de manière originale et efficace, leurs travaux à un large public.
La date limite des candidatures est fixée au 13 juillet 2012.
Toutes les informations sont à www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid60246/prix-le-gout-des-sciences-2012.html.

1.6.3 L’aspirine inspire toujours !

Un programme de recherche international a montré une fois de plus le rôle ubiquitaire de ce salicylate (cf. le produit du jour bien connu @ www.societechimiquedefrance.fr/produit-du-jour/aspirine.html) qui stimulerait directement l’action de la protéine kinase activée par l’AMP (cf. un autre produit du jour bien connu @ www.societechimiquedefrance.fr/produit-du-jour/atp-et-precurseurs.html). Cette enzyme est l’acteur clé dans le règlement de la croissance et du métabolisme des cellules et peut se comparer à une jauge du carburant cellulaire.
Pour en savoir plus : http://fhs.mcmaster.ca/media/documents/salicylate_study_media_release.pdf

1.6.4 Un cousin silicié du graphène ?

L’analogue du graphène à base de silicium pourrait avoir un fort potentiel d’applications en électronique, en établissant un pont entre le semi-conducteur conventionnel des microcircuits à base de silicium et la future génération de l’électronique moléculaire basée sur le graphène. Des chercheurs allemands et italiens viennent de mettre en évidence des monocouches de silicium apparentées au graphène. Par l’emploi de techniques simples de déposition en phase vapeur ils ont élaboré et caractérisé une couche monoatomique de silicium à la surface d’un monocristal d’argent (P Vogt et al., Phys. Rev. Lett. 2012, DOI : 10.1103/PhysRevLett.108.155501)
Au fait, sraphène, siraphène ou silicène ? Une médaille en silicium pour la meilleure proposition est envisagée par la start-up Silicium chimique de France…

1.6.5 L’électron, un et divisble

Des équipes de l’Institut Paul Scherrer (Villigen, Suisse) et de l’IFW (Leibniz-Institut für Festkörper- und Werkstoffforschung, Dresde, Allemagne) viennent de décrire la division de l’électron sur la base de résultats expérimentaux et d’études de modélisation. La désintégration de l’électron produirait deux entités distinctes : un spinon et un orbiton. Le spinon porte le spin de l’électron et l’orbiton son moment orbital. ces nouvelles "particules" ne peuvent pas s’échapper de l’environnement d’oxydes de cuivre et de strontium dans lequel ils se forment par exposition à des rayons X. Selon les auteurs, ces résultats peuvent avoir des implications dans la recherche de supraconducteurs à haute température, voire dans d’autres domaines.
En savoir plus @ www.alphagalileo.org/ViewItem.aspx?ItemId=119416&CultureCode=en.

1.7 Des postes et des réunions

1.7.1 Des postes

Des offres d’emplois sont consultables sur le site Internet de la SCF : www.societechimiquedefrance.fr sous la rubrique « Bourse à l’emploi »

1.7.1.1 Dans l’industrie

Les propositions sont réservées aux membres de la SCF, les descriptifs détaillés sont donnés dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

  • N° 15157 Ingénieur
  • N° 15151 Responsable développement analytique C&MC
  • N° 15150 Responsable développement chimie CM&C
1.7.1.2 Dans le secteur public

Les proposition sont ouvertes à tous. Les descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SC.

1.7.1.3 En formation par la recherche

Les propositions sont ouvertes à tous. Les descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF : Offres de stages

  • N° 15158 Thèse financée
  • N°15156 Thèse financée
  • N°15147 PhD project (with funding)

1.7.2 …et des réunions…

1.7.2.1 De ou avec la SCF

En 2012

21-25 mai 2012, Valjoly
24e Journées du Groupe Français des Glycosciences
Plus d’informations à http://gfg2012.univ-lille1.fr/index.html

22-25 mai 2012, Toulouse
28e JIREC, Journées de l’innovation et de l’enseignement de la chimie : Matériaux et quotidien
Plus d’informations à www.lcc-toulouse.fr/jirec2012/spip.php

24-26 mai 2012, Gardanne
Les 4e rencontres Chimie & Terroir 2012
Contact : h.bitar@univ-amu.fr
Plus d’informations à www.maisondelachimie.asso.fr/chimiesociete/

29-30 mai 2012, Bordeaux
15e journées de formulation
Plus d’informations à http://15emes-journees-formulation.crpp-bordeaux.cnrs.fr/

31 mai-1er juin 2012, Bordeaux
Journées de Printemps 2012 du GFP2P
Plus d’informations à www.ism.u-bordeaux1.fr/spip.php?article1440

31 mai 2012, Nancy
Journée Scientifique et Professionnelle « De la donnée à l’information : Comment accroître la productivité et mieux exploiter les résultats de mesure ? » organisée par la Société des Experts Chimistes de France (SECF) et le Laboratoire Réaction et Génie des Procédés (LRGP) de l’ENSIC de Nancy
Plus d’informations à www.chimie-experts.org/

5-7 juin 2012, Paris
IMTec, Tecnhniques d’analyses appliquées aux milieux industriels
Plus d’informations à www.imtec-expo.com/imtec12/infos.php

8 juin 2012, Romainville
Accès des entreprises aux nouvelles infrastructures de la recherche en biologie et santé
Journée organisée par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, Adebiotech, Biocitech
Plus d’informations à www.adebiotech.org/adebioWeb/nomail.php

14 juin 2012, Paris
Detection des Fraudes : quelles nouvelles approches ? Imagerie, spectroscopies, capteurs sensoriels, traitement statistique
Journée scientifique et professionnelle
Date limite d’inscription : 1er juin 2012
Contact : contact@chimie-experts.org

19 juin 2012, Paris
4e rencontre du groupe Paris – Île-de-France/AgroParisTech : Nucléaire : enjeux & débats
Contact : afis75@pseudo-sciences.org

21-22 juin 2012, Villeurbanne
L’École Supérieure de Chimie Physique Electronique de Lyon (CPE Lyon), en collaboration avec l’Université Claude Bernard Lyon 1 et l’Institut de Chimie de Lyon, organise les journées « Grignard : 100 ans de modernité d’un Prix Nobel » pour célébrer le centenaire du Prix Nobel de Victor Grignard.
Ces deux journées rendront hommage à ce grand chimiste lyonnais à travers des conférences scientifiques et historiques, parmi lesquelles on peut citer les interventions de J.-M.Lehn (Prix Nobel de Chimie 1987), Yves Chauvin (Prix Nobel de Chimie 2005), P. Knochel (LMU, Munich), V. Snieckus (Queen’sUniversity, Kingston) et Jun-Ichi Yoshida (Kyoto University, Kyoto.
Plus d’informations à http://lavande.cpe.fr/grignard/

27-29 juin 2012, Évry
CBSO 2012, colloque du Club bioconversion en synthèse organique
Plus d’informations à www.genoscope.cns.fr/cbso2012

2-7 septembre 2012, Lisbonne (Portugal)
ICOMC 25, XXV International Conference on Organometallic Chemistry
Date limite de soumission des résumés repoussée au 15 mai 2012
Plus d’informations à http://cqe.ist.utl.pt/events/icomc25/

8 septembre 2012, Paris
Colloque « De la Recherche à l’Enseignement »
Programme du colloque du 8 septembre 2012 (pdf - 78 ko)
Bulletin d’inscription du colloque du 8 septembre 2012 (pdf - 393.4 ko)
Contact

12-15 septembre 2012, Yasmine Hammamet (Tunisie)
JCO 2012, 5e Journées de chimie organique
Plaquette de présentation JC0 2012 en Tunisie (pdf - 600 ko)
Plus d’informations à www.sctunisie.org/JCO_2012/

2-3 octobre 2012, Romainville
Peptides issus des procédés d’hydrolyse : Filières Industrielles
Date limite de soumission des résumés 9 mai 2012
Plus d’informations à http://adebiotech.org/colloque_hydrolysats/

3-5 octobre 2012, Nice
International Conference on Bioinspired and Biobased Chemistry & Materials
Date limite de soumission des résumés : 15 mai 2012
Plus d’informations à www.nice-conference.com/

15-19 octobre 2012, Dinard
JFJPC 13, 13e Journées Francophones des Jeunes Physico-Chimistes
Plus d’informations à http://jfjpc13.univ-rennes1.fr/

28-31 octobre 2012, Nantes
Confluences, 60e Congrès de l’UdPPC
Plus d’informations à www.udppc.asso.fr/nantes2012/index0.html

En 2013

21-24 mai 2013, La Rochelle
ISGC2, 2ème symposium international « Chimie verte/carbone renouvelable et écoprocédés »
Plus d’informations à http://isgc2.conference.univ-poitiers.fr

30 juin-4 juillet 2013, St Andrews (Royaume-Uni)
EuCOMC XX , 20th EuCheMS Conference on Organometallic Chemistry
Plus d’informations à www.st-andrews.ac.uk/euchems/

1.7.2.2 …et d’autres

En 2012

22 mai 2012, Paris
Nathalie Pottier, Ingénieur Lanceur
Ingénierie spatiale : De la conception au vol dans l’espace
18h30, CNAM, Paris (2 rue Conté, 75003 Paris, Amphithéâtre Aimé-Laussedat, Accès 31 Niveau 3)
Plus d’informations à www.unicnam.net/national/spip.php?article576.

7-8 juin 2012, Paris
6th International Conference on Polyphenols Applications
Plus d’informations à www.polyphenols-site.com

13-14 juin 2012, Paris
Conférence finale ERA-ENVHEALTH : Une vision commune sur la recherche en santé environnement en Europe
Plus d’informations à http://clap40.neolane.net/r/?id=h3c326c7,84ad49f,84f29c0

23-28 juillet 2012, Paris
EMBO-FPGG-ICAM workshop
It will gather about one hundred and twenty physicists, chemists and biologists interested in the perturbation and study of physiological problems (development, cancer, neurophysiology, etc.) at the level of a single cell. Twenty-three invited speakers, leaders in their field, will participate.The purpose of this conference is to gather experts from various fields (physiology, chemistry, physics, molecular biology) to address issues in the study of physiology at the single cell level and sketch the possible solutions to the challenges raised by these types of investigations.
Note that the workshop will be preceded by a 3 days Advanced School on Optical Methods in Physiology opened to students and young researchers who would like to get a preview and update of the themes to be discussed during the conference with 4 courses (3-4 hours each) on : Optogenetics, Optical methods in developmental biology, Photo-actuation : substrates and methods, Sub-micron optical microscopy. The school will take place between the 20th and 22th of July 2012 at the ENS.
Date limte de soumission des résumés : 25 mai 2012
Plus d’informations à www.singlecellphysiology.com/fr

26-27 septembre 2012, Lyon
Atmos’Fair, International Conference
Plus d’informations à www.atmosfair.fr

5 octobre 2012, Villeneuve d’Ascq
Vers une chimie de formulation verte
Dans le cadre des conférences sur « Les évolutions de la chimie vers l’économie durable » (SCF-Division chimie industrielle et Info Chimie)
16h30, Ecole Supérieure de Chimie de Lille (Villeneuve d’Ascq)
Information et inscription (gratuite, mais obligatoire) @ slatieule@etai.fr

5-6 octobre 2012, Clermont-Ferrand
Journées de formation
Plus d’informations à www.cnep-ubp.com

10-14 octobre 2012, Gdansk (Pologne)
YoungChem2012, 10th edition of the International Congress of Young Chemists
Plus d’informations à www.youngchem.com/

23-25 octobre 2012, Paris
1er Congrès francophone des applications des fibres optiques
Date limite de soumission des résumés : 25 mai 2012
Plus d’informations à http://email.rte.fr/HS?a=ENX7Cr8i_yDA8SA9MKLu0ZXnGHxKCfhGsPcStGb5lw8W0bBhOG5mpqVsje_HxHDa5FBt

En 2013

20-22 mars 2013, Paris
International Rubber Conference 2013 : la France, capitale mondiale du Caoutchouc
Plus d’informations à www.irc2013.com/

28 juin 2012, Paris
Les rencontres Carnot
Un an de recherche pour les entreprises
La recherche publique au service de la réindustrialisation de la France
Plus d’informations à http://info.instituts-carnot.eu/t/51004/4380/7140482/543/2

2.1 Nouvelles de France

2.1.1 Sciences sur Seine : la science pour tous !

Avec « Sciences sur Seine », partez à la découverte des sciences et du patrimoine scientifique parisien ! A partir du mois de mai, une programmation de films, spectacles, expositions, promenades, animations, conférences et débats, vous est proposée gratuitement dans les rues, jardins, et lieux culturels de la ville.
La Ville de Paris, désireuse de favoriser la découverte des sciences par le grand public et de mettre en valeur l’extraordinaire patrimoine scientifique parisien, a choisi d’apporter son soutien à diverses initiatives de partage de la culture scientifique.
Plus d’informations à www.paris.fr/pro/chercheurs/sciences-sur-seine-la-science-pour-tous/rub_9495_actu_100758_port_23871

2.1.2 L’Andra fait son SIMPLESHOW

Le site www.dechets-radioactifs.com s’enrichit d’un nouvel outil d’information multimédia : SIMPLESHOW
une vidéo réalisée à partir de dessins simples et animés qui permet d’aborder et d’expliquer de façon ludique et pédagogique
la gestion des déchets radioactifs

2.1.3 Ouverture d’une nouvelle formation d’ingénieurs par apprentissage en production agroalimentaire

A partir de la rentrée 2012, l’ENSCBP-IPB en partenariat avec l’IFRIA Aquitaine proposera une nouvelle formation d’ingénieurs aux métiers de la production dans les industries agroalimentaires, par la voie de l’apprentissage. Accréditée par la CTI (Commission des Titres d’Ingénieur), la formation est soutenue par le Conseil Régional d’Aquitaine.
Une nouvelle formation pour repondre a la demande des industriels aquitains
De nombreuses entreprises régionales du secteur de l’agroalimentaire soutiennent cette formation et accueilleront des apprentis pour une durée de 3 ans.
Objectifs de la formation
Le responsable production en agroalimentaire est un ingénieur de terrain. Il organise la production dans le respect des critères de qualité, de coût et de délai. Connaissant parfaitement les spécificités de l’alimentaire, il joue un rôle managérial fort : recrutement, animation des équipes... Il assure l’interface avec les différents services (recherche et développement, commercial, logistique).
Admissions
Les candidats doivent être titulaires d’un BTS, d’un DUT, d’une Licence dans les domaines du génie biologique, de la gestion de production, des sciences des aliments. Ils doivent également avoir un bon niveau en anglais. Quelques places sont encore disponibles pour la rentrée 2012.
Contact candidats : IFRIA Aquitaine – 05.56.38.38.08 – contact@ifria-aquitaine.fr

2.1.4 Electronique souple : de nouveaux films ultra-minces permettent une miniaturisation et une capacité de stockage augmentées

La mise au point d’une nouvelle combinaison de polymères associant sucres et macromolécules issues du pétrole permet la conception de films ultra-minces capables de s’auto-organiser avec une résolution de 5 nanomètres. Cette innovation ouvre des perspectives inédites pour augmenter la capacité des disques durs et la rapidité des micro-processeurs. Fruit d’une collaboration franco-américaine pilotée par le Centre de recherches sur les macromolécules végétales (CNRS), ces travaux font l’objet de deux brevets et d’une publication dans la revue ACS Nano. Cette nouvelle classe de films minces à base de copolymères hybrides offrirait de nombreuses applications en électronique souple tant dans les procédés de nanolithographie que dans les biocapteurs ou les cellules photovoltaïques.
Avant d’imaginer de nouvelles générations de microprocesseurs, une évolution de la lithographie, la technique d’impression des circuits, est indispensable. En effet, jusqu’à ce jour, les films minces des circuits étaient conçus à partir de polymères synthétiques exclusivement d’origine pétrolière. Principale limite : la structure minimale de ces structures atteint une résolution de 20 nanomètres. Impossible de réduire davantage cette taille en associant des polymères issus du pétrole. Cette limite constituait l’un des principaux freins pour développer de nouvelles générations de dispositifs électroniques souples à très haute résolution.
Pourquoi une telle limite ? La faible incompatibilité entre les deux blocs de polymères, tous deux constitués de dérivés du pétrole, en était la raison. C’est pourquoi l’équipe dirigée par Redouane Borsali, directeur de recherche CNRS au Centre de recherches sur les macromolécules végétales (CERMAV), a imaginé un matériau hybride : cette nouvelle classe de films minces associe des polymères à base de sucres et des polymères issus du pétrole (polystyrène-silicié), dont les caractéristiques physico-chimiques diffèrent grandement. Ce copolymère 1, formé de briques élémentaires très incompatibles, est semblable à une bulle d’huile connectée à une gouttelette d’eau. Les chercheurs ont montré qu’une telle structure était capable de s’auto-organiser en cylindres de sucres dans un réseau de polymères issus du pétrole, chaque structure ayant une taille de 5 nanomètres, soit largement plus petite que celles des « anciens » copolymères formés uniquement de dérivés du pétrole. De plus, cette nouvelle génération de matériau intègre une ressource abondante, renouvelable et biodégradable : le sucre.
Parvenir à cette performance permet d’envisager de nombreuses applications en électronique souple : miniaturisation de la lithographie des circuits, capacité de stockage de l’information multipliée par 6 (mémoires flash – clés USB – conservant non plus 1 Tbit de données mais 6 Tbit), performance accrue des cellules photovoltaïques, biocapteurs… Les chercheurs s’attèlent désormais à tenter de mieux contrôler l’organisation à grande échelle et le design de ces nano-glycofilms en différentes structures auto-organisées.
Ces résultats font suite à des travaux antérieurs menés par le CERMAV, dans le cadre du RTRA grenoblois (réseau thématique de recherches avancées) « Nanosciences aux limites de la nanoélectronique ».
Notes :

  • [1] Macromolécule qui renferme des motifs uniques (blocs) de plusieurs sortes. Ici, deux sortes de blocs sont assemblées.

Références :

  • Oligosaccharide/Silicon-Containing Block Copolymers with 5 nm Features for Lithographic Applications. Cushen, J. ; Otsuka I ; Bates, C. ; Halila, S. ; Fort, S. ; Rochas, C. ; Easley, J. ; Rausch, E. ;Thio, A. ; Borsali, R. ; Willson, G. ; Ellison, C.. ACS Nano, Publié le 24 avril 2012.

2.2 Brèves du monde

2.2.1 Un nouveau spectromètre de masse

Privilège de la jeunesse, la toute nouvelle génération des spectromètres de masse "MC-ICP-MS" affiche une plus grande précision, une meilleure sensibilité, une résolution supérieure et une détection plus performante... Ce nouvel équipement de pointe permet donc d’élargir l’étendue des sujets de recherche, autour d’une approche commune : le traçage multi-isotopique de haute précision.
Quatre axes de recherche principaux seront développés grâce à ce nouveau MC-ICP-MS. Il va contribuer significativement aux études de la terre primitive et du système solaire précoce. Avec son aide, les chercheurs tentent de comprendre comment la terre s’est formée, quelles ont été les étapes précoces de différenciation, quelles ont été les réservoirs précoces, etc ... à partir de météorites et de roches terrestres les plus anciennes possibles. Le MC-ICP-MS sera également utile à l’étude des processus anciens et actuels d’altération. Il participera aussi aux études de reconstruction de paléo-environnements quaternaires à partir d’archives géologiques (telles que des carottes de sédiments ou des carottes de tourbe par exemple) afin de reconstituer les paléo-climats et de mesurer l’impact d’activités anthropiques. Enfin, le nouveau spectromètre de masse sera essentiel au dernier axe de recherche dédié à la détermination de cycles biogéochimiques actuels des métaux en environnement continental et marin : de quoi mieux comprendre l’impact du Fer sur la productivité dans les océans, et l’impact d’une mine ou d’une usine métallurgique, par exemple, sur les sols et les plantes.
Coordonné par l’ULB - Nadine Mattielli, Département des Sciences de la Terre et Environnement, Faculté des Sciences -, le projet "grands équipements" est mené en collaboration avec des équipes de l’UCL, l’ULg et le MRAC. Au service des unités de recherche de la Fédération Wallonie-Bruxelles en particulier, ce nouveau spectromètre de masse produit aussi de nombreuses mesures pour des universités étrangères, ce qui favorise d’ailleurs les collaborations entre équipes et entre universités.
Sources

2.2.2 Développement d’un textile technique auto-réparant pour les activités professionnelles en mer

En Norvège, l’industrie est largement concernée par les activités maritimes. Depuis plusieurs années, des entreprises norvégiennes se spécialisent en innovation dans la conception de vêtements de travail techniques et étanches adaptés à la pêche et aux activités offshore.
Dans le cadre du projet européen Safe@sea [1], visant à améliorer la sécurité des travailleurs en mer, SINTEF [2], en collaboration avec la société Helly Hansen [3], a choisi de travailler sur les problèmes de perte d’étanchéité suite à une déchirure. Le but est d’assurer une protection maximale à un pécheur, par exemple, si sa combinaison venait à se déchirer lors d’une chute à la mer. L’objectif de SINTEF est de réaliser une première mondiale avec un textile dont l’étanchéité serait réparée suite à une déchirure ou à une perte d’imperméabilité à force d’usure.
L’idée de Susie Jahren [4] et de son équipe à été d’incorporer sous forme liquide une couche de polyuréthane, composée de microcapsules contenant elles même une substance gluante. En cas de déchirure ou d’usure prononcée de la couche superficielle, ces microcapsules libèrent un liquide qui va se durcir au contact de l’eau et de l’air pour former un joint étanche.
Les premiers résultats sont très prometteurs et ont permis de faire face à de petites déchirures. Les travaux vont maintenant porter sur les propriétés de la colle afin de réussir à combler des déchirures plus importantes et de s’assurer que l’eau de mer n’affaiblira pas le joint ainsi formé. Ce projet se poursuivra jusqu’à la fin de l’année 2012.
Sources

  1. Projet Safe@sea : www.safeatsea-project.eu/impact.html
  2. SINTEF : www.sintef.no/home
  3. Helly Hansen : www.hellyhansen.com/about-us/heritage
  4. Susie Jahren : susie.jahren@sintef.no
  • ADIT, BE Norvège (N°108, 14 mai 2012)

2.2.3 Comment faire de « bons » plastiques ?

La sagesse populaire veut que les matières plastiques doivent être biodégradables pour diminuer la pollution et préserver la planète. Mais une solution apportée par l’Université de Tel Aviv pour produire une version plus résistante d’un plastique non-biodégradable, le polypropylène, pourrait finir par être tout aussi respectueuse de l’environnement.
S’appuyant sur les principes de la chimie verte - un champ qui prône l’utilisation plus efficace d’énergie et la production de déchets moins dangereux -, le Pr Moshe Kol, titulaire de la chaire Bruno Landsberg en chimie verte de la Faculté des Sciences Exactes Raymond et Beverly Sackler, développe de nouvelles versions de l’une des matières plastiques les plus courantes dans le monde. Le polypropylène, caractérisé par sa résistance et sa durabilité, est en effet utilisé dans de nombreuses applications, y compris les textiles et les emballages - par exemple pour la création de contenants hermétiques pour la conservation des aliments.
A ce jour, aucune des alternatives biodégradables qui ont été développées ne peuvent reproduire la résilience (capacité d’un matériau à revenir à sa forme initiale après avoir subi un choc) du polypropylène avec le défi de le rendre aussi "vert" que possible. En réponse à ce problème, le Pr Kol, ainsi que son équipe de chercheurs, a réussi à développer de nouveaux catalyseurs pour la fabrication du polypropylène, conduisant à la production de la version la plus résistante de ce matériau à ce jour. Cette percée majeure a de nombreuses ramifications pour les applications futures du polypropylène, en particulier dans la fabrication des voitures. Représentant un dixième du poids de l’acier, le polypropylène dans sa version améliorée pourrait remplacer des pièces automobiles métalliques et conduire à des voitures moins lourdes et qui consommeraient donc moins de carburant.
Par conséquent, bien que n’étant pas biodégradable, ce polypropylène amélioré a pour objectif d’économiser de grandes quantités d’énergie - compte tenu notamment du nombre grandissant d’automobilistes dans des pays comme la Chine et l’Inde - redéfinissant ainsi le concept de matériau « vert ».
Sources

P.-S.

N’oubliez pas que SCF Info en ligne s’affiche sur la toile… Vous le trouverez sur la page d’accueil www.societechimiquedefrance.fr

Photocopiage, retransmission du courriel… sont vivement conseillés !

Ont participé à la réalisation de ce numéro : Séverine Bléneau-Serdel, Morgan DJinadou, Roselyne Messal, Marie-Claude Vitorge.

Les dates des manifestations peuvent être modifiées. Les responsables scientifiques sont les références auprès de qui s’adresser en cas de doute.

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère