SCF Flash info et SCF Info en ligne 2012, N° 18 1er octobre 2012

1.1 À propos de la SCF…

1.1.1 Élections au Conseil d’administration

L’appel à candidatures pour le renouvellement des douze membres statutaires du Conseil d’administration a conduit à vingt candidatures, ce dont se félicite le Bureau de la SCF qui les a validées le 19 septembre dernier.

Les membres de la SCF, à jour de leur cotisation, trouveront sur le site Internet de la SCF, dans l’espace « Adhérents », à leur page « Mon Compte » :

  • la liste des candidats,
  • les professions de foi et les curriculum vitæ des candidats.

Rappelons que le matériel de vote (liste des candidats, professions de foi et curriculum vitæ, bulletin de vote et enveloppes appropriées) parviendra à chaque membre par courrier postal en semaine 42.

Vous avez la possibilité :

  • de voter par correspondance, le bulletin dûment rempli, devant revenir au siège social de la SCF (250 rue Saint-Jacques, 75005 Paris) avant le 5 novembre 2012, 12 h,
  • de venir voter au siège social de la SCF le 6 novembre 2012 de 9 h à 10 h 30.

Quel que soit le cas, votez pour montrer votre adhésion et votre engagement dans le Réseau des chimistes !!!

1.1.2 Assises de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

Les Assises de l’ESR (cf. SCF Info en ligne du 15 juillet) sont en phase de plein développement. Les Assises ont débuté par une consultation nationale qui a consisté à auditionner des organisations représentatives et institutionnelles parties prenantes de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Plus de 85 auditions ont ainsi été réalisées par le comité de pilotage entre le 28 et le 31 août puis les 17 et 18 septembre 2012. Les personnes auditionnées soulignent la complexité inédite du système français d’enseignement supérieur et de recherche et la multiplication des structures souvent qualifiée de « millefeuille institutionnel ».
Ces Assises reposent sur la participation de chacun, personnes et organisations, acteurs, bénéficiaires et partenaires.
Toutes les contributions, individuelles ou collectives, sont les bienvenues et peuvent être déposées à www.assises-esr.fr/contribuez#contribuer.

De nombreux rapports sont déjà sur le site www.assises-esr.fr/.
Dans le rapport de l’Académie des sciences on peut ainsi lire : « La recherche publique française souffre ! Elle souffre de trop de complexité, de trop de papiers à remplir, de trop peu de temps à consacrer à la recherche elle‐même. »

La SCF vient de rédiger sa contribution qui sera disponible en début de semaine sur les « Mon Compte » des adhérents.

Plus d’informations à :

1.1.3 À propos du colloque « De la recherche à l’enseignement »

Les diaporamas projetés par les conférenciers lors du colloque sont maintenant accessibles et téléchargeables en ligne, à la page de la division « Enseignement / Formation »
Ces reproductions sont réservées exclusivement à un usage pédagogique.

1.1.4 À propos du Club histoire de la chimie

La lettre n°47 en date de août-septembre 2012 est en ligne.
Pour la lire cliquez ici

1.2 En direct du CNRS

1.2.1 Premier colloque CNRS-Académie des technologies : La recherche au cœur de la transition énergétique

Les experts du CNRS présenteront l’état de nombreuses recherches aux membres de l’Académie des technologies. Il se déroulera le 2 octobre 2012 au CNRS, 3 rue Michel-Ange, 75016 Paris
Les inscriptions sont prises auprès de Muriel Ilous (Muriel.Ilous@cnrs-dir.fr), bureau de presse du CNRS.
Le programme peut être téléchargé à http://www2.cnrs.fr/sites/communique/fichier/programme_colloque_energie_cnrs_at.pdf

1.3 En direct de Bruxelles

1.3.1 Un nouveau président pour le CEFIC

L’Assemblée générale du CEFIC vient d’élire son nouveau président en la personne du Dr. Kurt Bock, CEO de BASF SE.
Avec un mandat de deux ans, il succède à Giorgio Squinzi, CEO du groupe Mapei, Milan. Dans son discours, il a mis en avant le rôle essentiel de l’innovation pour assurer la compétitivité de l’industrie chimique européenne : « Successful and quick introduction of innovations in the market is not easy to achieve, but the benefits are clear. New technologies help cities reduce waste, purify water and save energy through building insulation. Innovation is the engine and it decides on the progress we can make on our sustainability journey. »
Pour en savoir plus : www.cefic.org/PressReleases/Cefic%202012%20General%20Assembly%20Press%20Release.FINAL.pdf

1.3.2 Plus de DMF…

A la demande de la Commission européenne et de plusieurs Etats membres, l’European Chemicals Agency (ECHA) vient d’ouvrir une consultation publique sur 54 nouvelles substances à inscrire sur la liste des substances candidates à l’autorisation (les Substances of Very High Concern). Elles pourraient s’ajouter aux 84 substances déjà inscrites. Par exemple, le N,N-diméthylformamide reconnu comme toxique pour la reproduction.
Pour en savoir plus, consulter : http://echa.europa.eu/fr/view-article/-/journal_content/512b7526-9dd6-4872-934e-8c298c89ad99
À noter également le « petit déjeuner » d’EurActiv le jeudi 15 novembre 2012 à 8h15, Paris (Représentation du Parlement européen, 288 Boulevard Saint-Germain, Paris 7e) sur le thème « Révision du règlement REACH : quelles attentes ? »
Inscription gratuite, mais obligatoire à https://docs.google.com/spreadsheet/viewform?formkey=dFJqZnNOREdIVTBOeTVaSDVwbVBNaGc6MQ

1.4 En direct de l’EuCheMS

1.4.1 Au sommaire de la lettre de l’EuCheMS du 4e trimestre 2012

Successful 4th EuCheMS Chemistry Congress in Prague / Solemn opening ceremony / Young investigators in Vienna / Green chemistry in Venezia / Career Days in Prague / SCF awarded bi-national prizes / New chair of the Working Party on
Chemistry for Cultural Heritage / New chair of the Division of Chemistry in Life Sciences / Obituary Ivano Bertini / BioNMR at its best in Italy / 9th European Conference of Computational Chemistry / Events 2012 – 2014.

Vous pouvez télécharger cette lettre depuis la page EuCheMS du site Internet de la SCF. Pour les abonnés à L’Actualité Chimique, elle sera également envoyée en encart dans le prochain numéro

1.5 En direct de l’UIC

1.5.1 Chemical World Tour 2 : Résultat des votes !

www.chemicalworldtour.fr/

  1. Les pelouses synthétiques pour les nouveaux terrains de sport
    Reporters : Perrine (Doctorat de chimie – ESPCI – Paris) et Mickaël (Institut Européen du Journalisme - IEJ)
    Tournage en Espagne, chez Dow
  2. La haute technologie au service des ballons de foot
    Reporters : Sara (ingénieur chimiste – Centrale Marseille) et Tanguy (IEJ)
    Tournage en Allemagne, chez Bayer
  3. Les installations sportives éco-friendly
    Reporters : Hélena (IEJ) et Pierre (ingénieur chimiste – ESPCI – Paris)
    Tournage en Allemagne et en France chez BASF et un fabricant de matériaux composites souples
  4. Chaussures de course et chimie du végétal
    Reporters : Nora (DUT de chimie – Montpellier) et Loïc (IEJ)
    Tournage au Japon, chez Arkema et un équipementier sportif
  5. Les fibres textiles intelligentes pour les vêtements de sport
    Reporters : Pauline (IEJ) et Nordine (Bac pro industries des procédés – Interfora – Lyon)
    Tournage au Brésil chez Rhodia, membre du Groupe Solvay et un fabricant de textiles

L’opération est également à suivre sur Facebook (facebook.com/ChemicalWorldTour) et Twitter (twitter.com/ChemicalTour)

1.5.2 Colloque « Le nouveau bac professionnel Industries des Procédées (IP) »

Ce colloque organisé par l’UIC et le ministère de l’éducation nationale sera l’occasion de faire le point sur

  • le nouveau Bac Pro : référentiel de compétences ,de formation et règlement d’examen
    - * les périodes de formation en entreprise,
  • la construction d’une filière « procédés » avec la création d’un BTS

Il se tiendra à la Maison de la chimie (28, rue saint-Dominique, Paris 7e) le 19 octobre 2012 de 9 h à 17 h.
Plus d’informations à www.uic.fr/agenda-35668-colloque-nouveau-bac-professionnel-industries

1.5.3 Pacifichem2015

La 7e édition de ce congrès qui a lieu tous les cinq ans se tiendra du 15 au 20 décembre 2015 à Honolulu (Hawaï, États-Unis).
Porté par les sociétés de Chimie des pays riverains de l’Océan Pacifique, il réunit plus de 15 000 participants et connaît un succès grandissant depuis sa création en 1984.
Toutes les informations sont disponibles à www.Pacifichem.org.

1.6 Le saviez-vous ?

1.6.1 Prix Irène Joliot-Curie 2012

Créé en 2001, par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le Prix Irène Joliot-Curie est destiné à promouvoir la place des femmes dans la recherche et la technologie en France.
Le jury du Prix Irène Joliot-Curie 2012 a dévoilé un palmarès de trois lauréates :

1.6.2 Bourses L’Oréal France - Unesco - Académie des sciences « Pour les femmes et la science »

Parmi les 25 lauréates, on trouve des chimistes :

  • Céline Bland, Laboratoire de Biochimie des Systèmes Perturbés (LBSP) du Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA Marcoule) ;
  • Olga Gherbovet, Institut de Chimie des Substances Naturelles, CNRS (Gif-sur-Yvette)
  • Sylvaine Jacquart, Centre Interuniversitaire de Recherche Ingénierie Matériaux (CIRIMAT), ENSIACET (Toulouse)
  • Gael Le Douaron, Laboratoire de Pharmacognosie, Faculté de pharmacie, INSERM UMR 975 / CNRS UMR 7225 (Châtenay-Malabry) ;
  • Aurélie Le François, Université de Grenoble Joseph Fourier – INAC/SPrAM, UMR 5819/CEA Grenoble / CNRS
    Toutes les informations sont disponibles à www.loreal.fr/_fr/_fr/fwis/file/Bourses-LOreal-France-Dossier-de-presse-2012.pdf

1.6.3 Le concours de communication des Olympiades Nationales de la Chimie évolue

Des élèves de lycée mettent en œuvre une action de communication sur un sujet qui s’inscrit dans les problématiques de la chimie actuelle en lien avec une activité régionale ou un métier de la chimie pour un public défini

Ci -dessous un résumé des principales modifications

  • Le titre devient : « Parlons Chimie »
  • Les candidats : les élèves des classes de premières et de terminales des lycées, toutes filières confondues. Le jury saura tenir compte des différences de formation et de niveau.
  • L’objectif : mise en œuvre d’une action de communication, si possible avant le concours national, en direction d’un public défini.
  • Le sujet : toujours en lien avec une activité régionale mais aussi un métier de la chimie
  • La procédure d’inscription s’effectue sur le site ; dans un premier temps un correspondant s’inscrit et définit le projet. Par la suite tous les élèves sont inscrits.
  • Le jury prend contact avec le correspondant dès son inscription pour conseiller le groupe en accord avec le délégué académique.
  • Le dépôt de documents sur un site dédié permet de suivre l’évolution du projet
  • La présélection est repoussée à quelques semaines du concours national dont la forme reste inchangée.

Le calendrier

  • 15 décembre 2012 : date limite d’inscription
  • 13 mars 2013 : présélection
  • 11 avril 2013 : concours national
  • 12 avril 2013 : remise des prix du concours national à la Maison de la Chimie

Pour plus de renseignements cliquez ici

1.7 Des postes et des réunions

1.7.1 Des postes

Des offres d’emplois sont consultables sur le site Internet de la SCF : www.societechimiquedefrance.fr sous la rubrique « Bourse à l’emploi »

Annonces spéciales
Stages internationaux et césures
Pour les étudiants qui cherchent une première expérience à l’international (stage ou année de césure), nous avons crée Easy Pass International avec :

  • Un service de STAGES en Chine, en Inde, en Espagne, aux Emirats Arabes Unis et bientôt en Russie et Singapour... de façon à pouvoir répondre aux plus grands nombres de projets possibles (étudiants européens en Asie et étudiants asiatiques en Europe).
  • Un service pour les étudiants en année de Césure qui veulent étudier en Chine, en partenariat avec le China Scholarship Council avec un service de support à l’obtention des bourses chinoises.
  • Un service d’offres urgentes
    Merci de candidater sur ce formulaire :
    http://easypassinternational.com/apply-for-easypass-internationals-internship-program/

Recrutement de profils biculturels (dipômés)
Pour les étudiants biculturels cherchant un EMPLOI en Europe ou en Asie, ils peuvent candidater sur le site du CFP ASIE, nous avons crée un service d’accompagnement à la recherche d’emploi à l’issue du stage pour démarrer sa carrière à l’international.
https://sites.google.com/a/cfpasie.com/etudiants/recrutement

Retours d’expériences de stages d’étudiants
www.youtube.com/easypassintern-

1.7.1.1 Dans l’industrie

Les propositions sont réservées aux membres de la SCF, les descriptifs détaillés sont donnés dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

  • N° 1528 Inorganic/Organic Materials Scientist and Microscopist.
  • N° 15282 Responsable R&D - QUALITE H/F
  • N° 15281 Responsable Chimie Analyses & Structures H/F
  • N° 15277 Technicien de Laboratoire Chimie Analytique H/F
1.7.1.2 Dans le secteur public

Les proposition sont ouvertes à tous. Les descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

  • N° 15287 Professeur des Universités
1.7.1.3 En formation par la recherche

Les propositions sont ouvertes à tous. Les descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF

  • N° 15283 Internship Medicinal Chemistry
  • N° 15280 PhD Studentship Supramolecular hydrogels
  • N° 15278 Thèse financée

1.7.2 …et des réunions…

1.7.2.1 De ou avec la SCF

En 2012

2-3 octobre 2012, Romainville
Peptides issus des procédés d’hydrolyse : Filières Industrielles
Date limite de soumission des résumés 9 mai 2012
Plus d’informations à http://adebiotech.org/colloque_hydrolysats/

3-5 octobre 2012, Nice
International Conference on Bioinspired and Biobased Chemistry & Materials
Date limite de soumission des résumés : 15 mai 2012
Plus d’informations à www.nice-conference.com/

10-14 octobre 2012, Gdansk (Pologne)
YoungChem2012,
International Congress of Young Chemists ’
Plus d’informations à www.youngchem.com/

18 octobre 2012, Mulhouse
Conférence grand public à 10h15 , Amphithéâtre N°3, Ecole de chimie
Cristaux de synthèse : de l’alchimie à une production industrielle
Katia Djevahirdjian, Ingénieur Chimiste diplômée de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne
Présidente du Conseil d’Administration et Administrateur-déléguée de Hrand Djevahirdjian SA
Programme

15-19 octobre 2012, Dinard
JFJPC 13
13e Journées Francophones des Jeunes Physico-Chimistes
Plus d’informations à http://jfjpc13.univ-rennes1.fr/

23 octobre 2012, Paris
Salon MESURExpoVISION, Paris Porte de Versailles, Hall 1
Journée « Nanosciences pour l’énergie »
Plus d’information à http://sfp.in2p3.fr/expo/ et www.cnanoidf.org/

24 octobre 2012, Paris
Salon Mesureexposition
Journée « Sciences du Climat et de l’Environnement »
Cette journée organisée par la Division de Chimie Physique commune à la Société Chimique de France et à la Société Française de Physique, a pour but la présentation des avancées récentes des recherches en physico-chimie pour le Climat et l’Environnement.
Plus d’informations à http://sfp.in2p3.fr/expo/

28-31 octobre 2012, Nantes
Confluences, 60e Congrès de l’UdPPC
Plus d’informations à www.udppc.asso.fr/nantes2012/index0.html

14 novembre 2012, Paris
Chimie et enjeux énergétiques
Plus d’informations à http://actions.maisondelachimie.com/prochains_colloques.html

22-23 novembre 2012, Paris
Journées d’Automne du Groupe Français de Photochimie, Photophysique et Photosciences (GFP2P) de la Societé Chimique de France
Réservez cette date.

26-28 novembre 2012, Metz
Colloque sur les défis scientifiques du recyclage : contribution de la chimie
Date limite de soumission des résumés : 1er octobre 2012
Plus d’informations à www.ffc-asso.fr/recyclage

27-30 novembre 2012, Lyon
Pollutec 2012
Le rendez-vous mondial annuel des éco-industries
Plus d’informations à www.pollutec.com

28 novembre 2012, Paris
Colloque Piles à Combustible
Plus d’informations à www.ffc-asso.fr/colloques/piles-a-combustible/

5-6 décembre 2012, Lille
Chimiométrie 2012
Date limite de soumission des résumés : 15 octobre 2012
Plus d’informations à www.chimiometrie.fr/chimiometrie2012

5-6 décembre 2012, Montpellier
Journées d’automne de la Division Chimie organique (DCO)
Pré-programme
Contact : madec@chimie.ups-tlse.fr

En 2013

29-30 janvier 2013, Lyon
C2I 2013
6e colloque interdisciplinaire en instrumentation
Affichette
Plus d’informations à www.c2i2013-lyon.fr

12-14 mars 2013, Tlemcen (Algérie)
ISCL2013
International Symposium on Chemistry for Life
Plus d’informations à http://iscl.univ-tlemcen.dz/

21-24 mai 2013, La Rochelle
ISGC2
2ème symposium international « Chimie verte/carbone renouvelable et écoprocédés »
Plus d’informations à http://isgc2.conference.univ-poitiers.fr

4-7 juin 2013, Paris
10e édition du salon Forum Labo & Biotech 2013
Plus d’informations à www.forumlabo.com

30 juin-4 juillet 2013, St Andrews (Royaume-Uni)
EuCOMC XX , 20th EuCheMS Conference on Organometallic Chemistry
Plus d’informations à www.st-andrews.ac.uk/euchems/

1-4 juillet 2013, Mulhouse
Formula VII
Plus d’informations à www.formulaviimulhouse.uha.fr/

11-16 août 2013, Istanbul (Turquie)
44th IUPAC Word Chemistry Congress
Plus d’informations à www.iupac2013.org

1.7.2.2 …et d’autres

En 2012

11 octobre 2012, Louvain-la Neuve (Belgique)
Journée scientifique de la Société Royale de Chimie
L’analyse chimique, outil des experts
Programme
Contact : src@ulb.ac.be

17-19 octobre 2012, Rueil-Malmaison
Les Rencontres Scientifiques d’IFP Energies Nouvelles
Colloid 2012
Colloids and Complex Fluids : Challenges and Opportunities
Plus d’informations à /www.rs-colloids2012.com/

14 novembre 2012, Gembloux (Belgique)
9e Rencontres de la Biomasse
Quel avenir pour les produits biobasés en Wallonie ?
Plus d’informations à www.valbiom.be/

6-7 décembre 2012, Paris
2nd World Congress on Fertility & Antioxidants Therapy
Date limite de soumission des résumés : 15 octobre 2012
Plus d’informations à www.fertility-site.com

En 2013

16-17 janvier 2013, Londres (Royaume-Uni)
Protein-Protein Interactions : emerging science and therapeutic potential
Plus d’informations à www.ppi-net.org

17-22 février 2013, Ein Gedi (Israel)
7th Workshop on Scanning Electrochemical Microscopy (SECM-7)
Plus d’informations à http://chem.ch.huji.ac.il/SECM-2013/index.html

6-9 mars 2013, Berlin (Allemagne)
15th Frühjahrssymposium
Date limite de soumission des résumés :
31 décembre 2012
Plus d’informations à www.jcf-fruehjahrssymposium.de/

26-28 mars 2013, Lyon
Intersol’2013
Congrès-exposition international sur les sols, les sédiments et l’eau
Date limite de soumission : 15 novembre 2012
Plus d’informations à www.intersol.fr

17 avril 2013, Lille
2nd APGI (International Society of Drug Delivery Sciences and
Technology) Coating Workshop
plus d’informations à www.apgi.org/coating_WS/

25-27 avril 2013, Nanjing (R.P. Chine)
SEB-2013, 4th Inaugural Symposium on Enzymes & Biocatalysis-2013
Plus d’informations à www.bitlifesciences.com/SEB2013/default.asp

7-9 mai 2013, Marrakech (Maroc)
ACSD 2013
The second Symposium on Analytical Chemistry for Sustainable Development -
and
FASC 4th Federation of African Societies of Chemistry Congress
Plus d’informations à http://amcadd.org/acsd13/

13-16 mai 2013, Pékin (Chine)
ACHEMASIA 2013,
9e Exposition-Congrès International du Génie Chimique et Biotechnologique
Plus d’informations à www.achemasia.de et vnikolaou@wanadoo.fr.

21-24 mai 2013, Chamonix
JIES,
32e Journées internationales de l’éducation scientifique
Plus d’informations à www.jies-chamonix.org/

16-19 juin 2013, Tammsvik/Stockholm (Suède)
ASMC 2013
6th Anglo-Swedish Medicinal Chemistry Symposium
Plus d’informations à www.rsc.org/ConferencesAndEvents/conference/alldetails.cfm?evid=111546

1-3 juillet 2013, Durham(Royaume-Uni)
Electroanalysis at the Nanoscale : Faraday Discussion 164
Plus d’informations à www.rsc.org/ConferencesAndEvents/RSCConferences/FD164/index.asp ?

13-16 juillet 2013, New-York (États-Unis)
7th International Conference on Mass Data Analysis of Images and Signals with Applications in Medicine, r/g/b Biotechnology, Food Industries andDietetics, Biometry and Securitry, and Agriculture
Plus d’informations à www.2013.mda-signals.de/

13-25 juillet 2013, New-York (Etats-Unis)
DSA 2013
The Frontiers in Intelligent Data and Signal Analysis
Plus d’informations à www.worldcongressdsa.com/

15-19 juillet 2013, Namur (belgique)
ACIN 2013
International Conference on Advanced Complex Inorganic Nanomaterials
Date limite de soumission : 15 décembre 2012
Plus d’informations à http://www.gfsm2010.com/

19-21 juillet 2013, New-York (États-Unis)
IEDA 2013
13th Industrial Exhibition on Intelligent Data and Image Analysis
Plus d’informations à www.iedaexhibition.com/

22-24 juillet 2013, Leeds (Royaume-Uni)
Tropospheric Aerosol - Formation, Transformation, Fate and Impacts : Faraday Discussion 165
Plus d’informations à www.rsc.org/ConferencesAndEvents/RSCConferences/FD165/index.asp ?

11-16 août 2013, Istanbul (Turquie)
44th IUPAC Word Chemistry Congress,
Plus d’informations à www.iupac2013.org/

25-26 septembre 2013, Paris
Plant Based Summit
Conférence et exposition européenne sur les ressources biosourcées
Plus d’informations à www.plantbasedsummit.com

8-10 octobre 2013, Lyon
XIVe congrès de la SFGP : les sciences du génie des procédés pour une industrie durable.
Plus d’informations à http://www.v2iprod.biz/suivi-campagne.php?3&7839-248&0&bBx3gXdbqeB%2FIZdyd4SNBg

En 2015

15-20 décembre 2015, Honolulu, (États-Unis)
Pacifichem 2015
Plus d’informations à www.Pacifichem.org

1.7.2.3 Séminaires et expositions

Section Centre-Ouest/Auvergne de la SCF : site d’Orléans
" 3 octobre 2012, 11h
Dr. Virginie Vidal, Laboratoire Charles Friedel – UMR 7223, Chimie Paris Tech (École Nationale Supérieure de Chimie de Paris)
Catalyse asymétrique et synthèse de biomolécules
17 octobre 2012, 11h
Prof. Jean-Paul Quintard, CEISAM - UMR 6230 Université de Nantes
Intérêt des précurseurs organostanniques pour la synthèse régio- et énantiosélective d’amino-acides et d’imino-sucres
Plus d’informations à www.univ-orleans.fr/icoa/actualites/

Festival Science en scène
du 10 au 13 octobre 2012
« Science en scène » veut parler de la science autrement, parler des rapports science/société en utilisant le théâtre ou comme l’écrit Michel Valmer : « Convoquer la science au théâtre ».
13 octobre à 20h30 : Les lueurs de la rue Cuvier par la Compagnie Théâtre Extensible et Prodigima collectif (Toulouse). Spectacle soutenu par le Comité Ambition Chimie
Plus d’informations à /www.theatredeshalles.com/LES-SPECTACLES/hiver/181-Festival-Sciences-en-scene
Durée 1h30.

L’Académie des sciences organise son premier Speed Sciences pour les 16-20 ans
13 octobre 2012
Les 100 jeunes invités assisteront à une conférence débat sur la place de la science aujourd’hui, visiteront l’Institut de France, la Grande salle des séances, la bibliothèque ou encore sa Coupole, et surtout participeront à un « speed dating scientifique » lors duquel ils rencontreront les plus grands scientifiques français pour des échanges en tête à tête.
En savoir plus...

2.1 Nouvelles de France

2.1.1 Association nationale de la recherche et de la technologie : un nouveau président

Le 20 septembre 2012, les membres du Conseil d’Administration de l’Association nationale de la recherche et de la technologie ont élu Luc Oursel Président de l’Association. Il succède ainsi à Louis Gallois.
L’ANRT rassemble les acteurs publics et privés de la recherche et de l’innovation en France. Elle a pour objectif d’aider à améliorer les politiques publiques françaises et européennes, d’identifier et de diffuser de bonnes pratiques de recherche partenariale.
Depuis plus de trente ans, l’Association gère, pour le compte du MESR, le dispositif des Conventions Industrielles de Formation par la Recherche (CIFRE). Au travers de la plateforme FutuRIS, elle assure un suivi du système français de recherche et d’innovation dans son environnement international, et explore ses évolutions.
Luc Oursel a déclaré : « en ma qualité de président du Directoire d’un groupe leader mondial de son secteur et qui consacre chaque année près de 10 % de son chiffre d’affaire à la recherche et au développement, je connais la place cruciale jouée par l’innovation dans l’avantage compétitif d’une entreprise. Je suis honoré de prendre la présidence de l’Association Nationale de la Recherche et de la Technologie. J’aurai à cœur de perpétuer l’activité de cet organisme d’intérêt majeur pour la recherche française, creuset de l’innovation et des partenariats public-privé. »

2.1.2 Trophées de l’innovation Louis Pasteur 2013

L’innovation est une composante aujourd’hui indispensable des métiers de l’agroalimentaire, aussi pour promouvoir cette démarche auprès des étudiants, l’ISBA (Institut des Sciences, des Biotechnologies et de l’Agroalimentaire de Franche-Comté) fédérant les 2 ENIL (École Nationale d’Industrie Laitière) de Poligny et de Mamirolle, organise en partenariat avec l’Académie des Sciences et l’INRA, la 8e édition des trophées de l’innovation Louis Pasteur.
Ces trophées sont organisés dans le cadre du pôle régional Franccomtois de la fondation nationale Science et Culture alimentaire.
Règlement 2013 (pdf - 668 ko)

2.2 Brèves du monde

2.2.1 Pari (risqué ?) sur le graphène

Konstantin Novoselov et André Geim, chercheurs à l’université de Manchester, ont partagé en 2010 le prix Nobel de physique pour leur découverte d’une technique permettant de produire des feuillets de carbone de l’épaisseur d’un seul atome : le graphène.
Matériau du futur aux propriétés physico-chimiques sans précédent (materiau fin et flexible, propriétés mécaniques et électriques variant en fonction de son environnement), il a déclenché une petite révolution dans le monde des sciences de la matière. Afin de capitaliser sur cette découverte, l’Engineering and physical sciences research council (EPSRC, Conseil de recherche en sciences physiques et de l’ingénieur) a annoncé en février 2012 l’investissement de 38 M£ dans la construction d’un National Graphene Institute (Institut national du graphène) au sein de l’université de Manchester (26 M£ pour l’infrastructure et 12 M£ pour l’équipement). A l’heure où les coupes budgétaires sont légion et affectent plus ou moins tous les secteurs de la recherche, la question est de savoir si un tel investissement est véritablement judicieux.
Pour certains chercheurs d’autres universités britanniques, il s’agit là d’une volonté du gouvernement de transformer les universités en "machines à profit", seul le gain financier ayant de l’importance. Pour d’autres, il est tout simplement inconcevable qu’un seul matériau, aussi prometteur soit-il, puisse relancer à lui seul l’industrie de l’électronique britannique. Si "l’institut est très bien et va très certainement contribuer à produire une recherche scientifique remarquable", Pascal André, chercheur en nanomatériaux à l’université de St Andrews, ne peut s’empêcher de se demander si "l’écosystème de l’innovation britannique va être uniquement fondé sur le graphène pour les 5 à 10 années à venir." Du côté des entreprises, un mythe aurait circulé, présentant le graphène tel le nouveau silicium. Or Phaedon Avouris, du T.J. Watson Research Center d’IBM à New York, insiste sur le fait que le graphène n’est pas un semi conducteur, et n’a pas la bande de conduction suffisante lui permettant de se conduire à lui seul tel un transistor, élément de base de l’électronique. Le graphène a, aux yeux d’Avouris, le potentiel de trouver une niche de marché (composés électroniques de haute fréquence, par exemple) mais la question est de savoir si à un moment ou un autre, celui-ci sera véritablement un succès. Pour ajouter à la liste des "doutes" quant au succès du graphène, il apparaît que le Royaume-Uni est à la traîne en termes de brevets associés aux utilisations potentielles de celui-ci.
Novoselov, pour sa part, semble avoir pris en considération les tenants et les aboutissants. Il s’est dit favorable à la construction de l’institut à partir du moment où il a été assuré que l’argent immobilisé pour ce projet n’avait pas été octroyé au détriment de bourses de recherche. S’il ne refute pas les arguments des détracteurs, il est cependant de l’avis que l’investissement sera payant, et ce, assez rapidement. Cela nécessitera une expansion de ses activités de recherche (il regarde à l’heure actuelle comment combiner le graphène avec d’autres matériaux 2D) et permettra également à des entreprises, petites et grandes, d’effectuer de la recherche au sein de l’institut et répondre à leurs ambitions industrielles. Ne serait-ce qu’au sein de l’université de Manchester, des chercheurs de toutes disciplines (chimie, biologie, sciences des matériaux, ingénierie) participent à des réunions hebdomadaires pour discuter des applications potentielles du graphène. Enfin, Novoselov pense que "si nous ne travaillons pas là-dessus, rien ne se passera".
Si le mot de la fin semble irréfutable, la question reste tout de même de savoir si l’investissement d’une telle somme, en un lieu unique, pour concentrer des efforts de recherche sur un seul et unique matériau est un pari risqué... ou non ? Seul l’avenir nous le dira.
Sources

  • Britain’s big bet on graphene, Nature, News in Focus, vol 488, 9 août 2012
  • ADIT, BE Royaume-Uni (N°117, 19 septembre 2012)

2.2.2 Vers un nouveau béton réutilisant le plastique des ordinateurs usagés

Pourrons-nous bientôt réutiliser les déchets plastiques des équipements électriques et électroniques pour fabriquer des matériaux de construction ? C’est la question à laquelle tentent de répondre les chercheurs du Département des structures de l’Institut de construction et d’architecture de l’Académie slovaque des sciences [1].
Dans le cadre de cette étude, l’équipe du Département des structures s’est plus particulièrement intéressée à la fabrication des mélanges pour béton de type prêt à l’emploi et à la possibilité de substituer une partie des agrégats classiquement utilisés par de nouveaux agrégats à base de plastique recyclé issu des équipements électriques et électroniques usagés. Après avoir étudié les caractéristiques de travail, physiques et mécaniques, de mélanges de référence (à partir d’agrégats du Danube entre autres), ils les ont comparées à celles des mélanges utilisant les déchets plastiques.
Les premiers résultats ont permis de constater des différences entre les propriétés mécaniques des deux matériaux, notamment en ce qui concerne les performances d’adhérence. En effet, l’agrégat plastique se présente sous forme plane avec une surface lisse ce qui rend la liaison avec la pâte cimentaire plus difficile que pour les agrégats compacts traditionnels tels que le gravier naturel. Il est cependant possible de traiter cette surface de contact afin d’améliorer la capacité de mouillage du matériau. Les chercheurs du Département des structures ont expérimenté différentes méthodes pour la modification de la surface d’un polymère et les ont appliquées aux agrégats à base de plastique recyclé.
Plusieurs expériences ont ensuite été menées en variant les proportions d’agrégats classiques et d’agrégats à base de plastique dans le mélange pour béton. Elles ont permis la création d’un tableau de valeurs des caractéristiques mécaniques et physiques du matériau en fonction de sa teneur en plastique recyclé. Il serait donc possible pour un architecte de choisir le mélange approprié en fonction de ses besoins avec pour seule contrainte que les agrégats à base de plastique recyclé ne représentent pas plus de 25% de la quantité totale d’agrégats utilisée dans le mélange.
Les résultats de ces travaux permettent d’envisager la réutilisation des composants plastiques des équipements électriques et électroniques usagés dans la fabrication de béton léger. Il reste toutefois à étudier les caractéristiques d’absorption, la carbonatation et la durabilité du matériau. Si ces propriétés se révèlent équivalentes à celles des matériaux classiques, les nouveaux composites à base de plastique recyclé représenteraient une alternative bon marché ainsi qu’une première réponse aux problèmes de gestion des déchets solides générés par la production du plastique, le tout en économisant de l’énergie.
Sources

  • [1] Site du Département des structures de l’Institut de construction et d’architecture de l’Académie slovaque des sciences (EN) : www.ustarch.sav.sk/ustarch/index.php/en/departments/structures
  • Martin Krizma, Directeur du département des structures de l’Institut de construction et d’architecture - usarkrim@savba.sk
  • ADIT, BE Slovasuie (N°26, 25 septembre 2012)

2.2.3 Le graphène ? En bonne voie pour une production industrielle

Considéré par beaucoup comme un matériau d’avenir, le graphène demeure coûteux à produire et difficile à fabriquer. Une nouvelle méthode de fabrication du graphène, qui ne nécessite aucun équipement spécialisé, a été développée par des scientifiques de l’Institut de Chimie Physique de l’Académie Polonaise des Sciences (IChF PAN) à Varsovie en collaboration avec l’Institut de Recherche Interdisciplinaire de Lille (Unité Mixte de Recherche). Ce procédé, publié dans le journal « Chemical Communication  », est d’une telle simplicité qu’il peut être mis en oeuvre dans n’importe quel laboratoire.
Le graphène, matériau aux milles promesses ...
Isolé pour la première fois en 2004 à Manchester au Royaume-Unis, le graphène est un cristal de carbone monoplan avec des propriétés physiques hors du commun qui attirent de nombreux chercheurs. La découverte du graphène, qui n’a nécessité qu’une mine de crayon et du papier adhésif, a été récompensée, six années plus tard, par le prix Nobel de physique 2010 remis à Konstantin Novoselov et Andre Geim.
Le graphène est produit à partir du graphite [1], qui est en fait une succession de milliards de couches de graphènes. Ce dernier se présente comme un feuillet monocouche bidimensionnelle, de maille hexagonale, dont l’épaisseur (celle de l’atome de carbone, son seul constituant), est de 70 picomètres, soit un millionième d’un cheveu humain.
Des propriétés physiques inédites sont associées à la structure en feuillet monocouche du graphène : les scientifiques le décrivent comme étant le matériau le plus fin et l’un des plus résistants connu à ce jour. Il possède des conductivités thermique et électrique respectivement 80 et 150 fois supérieures à celles du silicium. A température ambiante, la mobilité des électrons au sein du graphène est de 200.000 cm2 par volt par seconde, ce qui correspond à une vitesse de 1000 km/s, alors que celle du silicium n’est que de 1.400 cm2/V.s-1 (7 km/s). Selon des recherches récentes, le graphène aurait même certaines propriétés adhésives lui permettant, sous forme de membrane, d’être un épurateur d’eau ou un séparateur de gaz [2]. Le graphène parait donc un sérieux candidat pour remplacer le silicium et ainsi permettre la miniaturisation extrême des transistors.
... encore difficile à produire en quantités industrielles
Le graphène intéresse évidemment les entreprises du secteur de l’électronique, notamment pour la fabrication d’écrans minces, souples et résistants ou de puces à très haut débit. Il pourrait également amener au développement d’une nouvelle génération de capteurs et de biosenseurs utiles pour les technologies propres et les biotechnologies.
Mais jusqu’à présent, les recherches sur le graphène ont été limitées par le coût et la difficulté de le produire en grande quantité. La production d’un feuillet de graphène demande un très haut niveau de technicité du fait de son épaisseur de 70 picomètres. Les méthodes actuelles de fabrication du graphène suivent des procédures complexes qui nécessitent un matériel onéreux et spécialisé. L’une de ces méthodes consiste à cristalliser du graphène en chauffant sous vide et à 1300 °C du carbure de silicium (SiC) afin que les atomes de silicium des couches externes s’en évaporent. Après un temps bien déterminé, les atomes de carbone restants se réorganisent en fines couches de graphène. Une autre méthode, nommé « dépôt chimique en phase vapeur », permet de créer du graphène par la décomposition d’un gaz carboné (e.g. le méthane) sur un métal porté à haute température comme le nickel ou le cuivre (voir BE Pologne 16).
« Si nous voulons élargir les applications industrielles du graphène, nous devons trouver de meilleures procédés pour le produire en grandes quantités, de façon contrôlée et sans avoir à utiliser du matériel coûteux et spécialisé », - annonce Izabela Kaminska, doctorante à l’IChF PAN de Varsovie et premier auteur de la publication.
Un nouveau procédé de production simple et bon marché
La nouvelle méthode de production du graphène mise au point par l’équipe franco-polonaise ne nécessite que du graphite, un sonicateur [3], du tétrathiafulvalene (TTF, de formule chimique C6H4S4) et du perchlorate ferrique (Fe(ClO4)3), tous étant des produits facilement disponibles.
Les feuillets de graphène étant très difficilement séparables les unes des autres, la première étape consiste à oxyder la matière première, le graphite. L’incorporation de molécules d’oxygène, réalisée par la méthode de Hummers [4], écarte les feuillets les uns des autres et favorisent in fine leur décollement. La poudre obtenue - l’oxyde de graphite - est ensuite mise en suspension dans l’eau et placée dans un sonicateur. Les ondes sonores de haute fréquence permettent d’exfolier les feuilles d’oxyde de graphène en formant des "« paillettes », qui sont constituées de couches successives de graphène de 200 à 500 nanomètres d’épaisseur. Cependant, lors d’une rencontre avec le service scientifique de l’ambassade de France à Varsovie, Izabela Kaminska précise que « l’oxydation a changé de façon spectaculaire les propriétés physico-chimiques du graphène. Au lieu d’un excellent conducteur, nous obtenions ... un parfait isolant ».
Pour éliminer l’oxygène de l’oxyde de graphène, l’équipe franco-polonaise à eu l’idée d’ajouter du tétrathiafulvalene (TTF), un composé organo-sulfuré donneur d’électrons. Les molécules de TTF restantes sont finalement éliminées par une dernière réaction d’oxydation par du perchlorate ferrique puis par un lavage dans une solution neutre de TTF. Les paillettes résultantes, comprenant des couches de graphène de quelques dizaines à quelques centaines de nanomètres d’épaisseur, sont obtenues en déposant une goutte du mélange sur une électrode.
Cette découverte devrait encourager les scientifiques à pousser plus loin les recherches sur le graphène pour créer l’électronique du futur, à l’heure où les experts de l’industrie du silicium annoncent la limite physique de l’évolution des performances de la microélectronique. Le 7 août 2012 a été annoncée en Pologne le premier appel à projet de GRAF-TECH, un consortium d’entreprises et d’institutions scientifiques en vue de produire du graphène et de l’utiliser dans l’industrie, notamment pour la construction d’écrans d’ordinateurs et de panneaux solaires. GRAF-TECH est financé par des fonds privés et publics, le NCBiR (Centre National de Recherche et Développement) participant à hauteur de 60 M PLN (15 M euros). La société américaine BCC Research estime que la valeur du marché des produits à base de graphène s’élèvera en 2015 à 67 millions de dollars et dix fois plus en 2020.
— 

  1. Graphite : le graphite, très friable qu’on retrouve dans la mine de nos crayons à papier, est l’une des formes cristallines du carbone pur. Une autre forme cristalline du carbone pur est le diamant.
  2. Toujours plus de propriétés pour le graphène : www.techniques ingenieur.fr/actualite/materiaux-thematique_6342/toujours-plus-de-proprietes-pour-le-graphene-article_64695/
  3. Sonicateur : le sonicateur, encore appelé " bain à ultrasons ", est un appareillage permettant le nettoyage de pièces ou la dissolution de produits par l’effet mécanique d’ondes ultrasonores à très haute fréquence (de 20 à 170 kHz).
  4. Méthode de Hummers : développée en 1957 par William Hummers et Richard Offeman, cette méthode permet d’obtenir rapidement du graphite oxydé en utilisant un mélange d’acide sulfurique, de nitrate de sodium et de permanganate de potassium. Cette méthode est encore largement utilisée aujourd’hui.

Sources

P.-S.

N’oubliez pas que SCF Info en ligne s’affiche sur la toile… Vous le trouverez sur la page d’accueil www.societechimiquedefrance.fr

Photocopiage, retransmission du courriel… sont vivement conseillés !

Ont participé à la réalisation de ce numéro : Séverine Bléneau-Serdel, Roselyne Messal, Marie-Claude Vitorge.

Les dates des manifestations peuvent être modifiées. Les responsables scientifiques sont les références auprès de qui s’adresser en cas de doute.

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère