SCF Flash info et SCF Info en ligne 2012, N° 20 1er novembre 2012

1.1 À propos de la SCF…

1.1.1 Abonnement aux revues de ChemPubSoc Europe

Wiley-VCH, éditeur des publications ChemPubSoc Europe (CPSE), vient d’annoncer les tarifs préférentiels réservés aux adhérents de la SCF et une modification profonde des modalités de paiement de ces abonnements. Le « tout en ligne » est privilégié comme l’indique le prospectus téléchargeable
abonnement en ligne au tarif de 98 € l’unité, quel que soit le journal (à l’exception de Chemistry Open qui est en « Open Access »),
abonnements en ligne et papier au tarif unitaire de 398 € pour Chemistry - A European Journal et European, Journal of Organic Chemistry et au tarif de 198 € l’unité pour les autres journaux.
Pour plus d’informations et la comparaison des tarifs membres/non membres, consultez les pages suivantes dédiées aux journaux CPSE.

1.1.2 En direct du Club Histoire de la chimie

La lettre N°48 est disponible sur la page du club

1.1.3 À propos de la journée sur les sciences du climat et de l’environnement du 24 octobre 2012

La Division de chimie physique commune à la Société Française de Physique et à la Société Chimique de France a organisé le mercredi 24 octobre une journée sur les sciences du climat et de l’environnement dans le cadre du salon MesureExpoVision organisé par la SFP.

Cette journée a pu montrer à quel point les connaissances de la physique et de la chimie sont utiles à la compréhension et à la modélisation des phénomènes se produisant dans notre atmosphère et notre géosphère.
La DCP remercie les orateurs de cette journée : Gilles Ramstein, Jean Poitou, Valérie Masson-Delmotte, Wahid Mellouki, Paolo Laj, Matthias Beekmann et Alain Manceau.
Cette journée s’est terminée par la remise du prix d’instrumentation de la DCP à Jérôme Polosen.

1.1.4 L’Actualité Chimique

n° 367-368, octobre-novembre 2012 (128 pages, 32 €)

Au sommaire de ce numéro : La toxicologie environnementale et humaine : un domaine scientifique à part entière. La toxicologie fournit les bases scientifiques de la compréhension et de l’évaluation des risques. Des données physiques, chimiques et biologiques complémentaires doivent être rassemblées pour construire l’analyse pluridisciplinaire qui permet aux structures publiques, notamment, d’établir les mesures techniques et législatives de protection de la santé publique et de la nature. Ainsi, la conscience du risque, l’espoir comme la peur du public dépendent en grande partie de l’expertise du toxicologue. En aidant à déterminer le rapport des risques et des bénéfices pour les nouvelles technologies, cette discipline devient aussi un enjeu croissant pour l’économie et la compétitivité. Si on peut se réjouir du regain d’intérêt pour la toxicologie, rappelons que c’est sa capacité à croiser les autres domaines scientifiques qui fait sa force et son intérêt. La multidisciplinarité représente aussi un atout pour son avenir.

Et aussi : 1912-2012 : le prix Nobel de Paul Sabatier a cent ans ! Retour sur la vie et l’œuvre scientifique de ce chimiste français de renom, qui reçu le prix Nobel « pour sa méthode d’hydrogénation des combinaisons organiques en présence de métaux finement réduits, méthode qui a fait faire de grands progrès à la chimie organique » la même année que Victor Grignard. Ses travaux sont notamment très importants pour tous les champs de la catalyse hétérogène et homogène et servent également pour interpréter des phénomènes de catalyse biologique.
Universités et grandes écoles, deux modèles complémentaires  : rencontre avec Valérie Cabuil, directrice de l’ENSCP, sur l’évolution de l’enseignement supérieur.
L’éthylotest  : comment fonctionne ce détecteur d’éthanol devenu obligatoire depuis juillet dernier à bord de son véhicule ?
Le sommaire détaillé, les résumés des articles et certains articles en téléchargement libre sont disponibles sur le site de L’Actualité Chimique : www.lactualitechimique.org

1.2 En direct du CNRS

1.2.1 Parution de l’ouvrage « Écologie chimique : le langage de la nature »

L’ouvrage « Écologie chimique : le langage de la nature » rédigé par des chercheurs issus de laboratoires CNRS ou associés, est paru le 25 octobre 2012 en librairie.
Publié par le cherche midi, en partenariat avec le CNRS, ce livre grand public dévoile les secrets d’une science encore récente : l’écologie chimique ou l’art de décrypter le langage chimique qui nous environne.

1.3 En direct de Bruxelles

1.3.1 L’Europe ne peut s’offrir le luxe de perdre ses meilleurs scientifiques

Des lauréats de prix Nobel et médaille Fields viennent d’écrire à la Commission européenne dans la perspective de la réunion des chefs d’État et de gouvernements des 22 et 23 novembre prochain.

Vous pouvez prendre connaissance de leur message ici  (89.3 ko)

1.4 Le saviez-vous ?

1.4.1 ANR : programmes « Blanc » et « Jeunes chercheurs » 2013

L’édition 2013 des programmes "« Blanc » (et son volet international) et « Jeunes chercheuses et jeunes chercheurs » est lancée.
Attention : cette année, la date limite d’inscription est fixée au 13 décembre 2012.
Ces deux programmes couvrent une très large part du budget de l’ANR et sont ouverts à tous les champs de la recherche.
Le programme « Blan »c vise à donner une impulsion significative à des projets scientifiques ambitieux qui se positionnent favorablement dans la compétition internationale et qui présentent des objectifs originaux, en rupture avec les itinéraires de recherche traditionnels. Il est ouvert à des collaborations internationales avec des agences de financement étrangères ayant signé un accord avec l’ANR.
Le programme « Jeunes chercheuses et jeunes chercheurs" vise à favoriser la prise de responsabilité et permettre de développer de façon autonome un sujet propre.
Informations et inscriptions ici

1.4.2 Appel à projets 2013 de la Région Île-de-France « Soutien à la promotion de la culture scientifique et citoyenne ».

L’ensemble des documents nécessaires pour répondre à cet appel est, téléchargeable sur le site de la Région www.iledefrance.fr/appels-a-projets/.
Les dossiers complétés et le CD devront être retournés le 18 janvier 2013, au plus tard au :
CONSEIL REGIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE
Unité Développement
Direction de la Recherche et de l’Enseignement supérieur
APPEL A PROJETS 2013,
« Soutien à la promotion de la culture scientifique et citoyenne »
142 rue du Bac - CS 40727
75345 Paris Cedex 07
Pour tout renseignement relatif à ce dispositif régional, vous pouvez envoyer un mail à csc@iledefrance.fr ou téléphoner au n°Azur 0810 18 18 18 (prix d’un appel local).

1.5 Des postes et des réunions

1.5.1 Des postes

Des offres d’emplois sont consultables sur le site Internet de la SCF : www.societechimiquedefrance.fr sous la rubrique « Bourse à l’emploi »

1.5.1.1 Dans l’industrie

Les propositions sont réservées aux membres de la SCF, les descriptifs détaillés sont donnés dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

  • N° 15305 Technicien(ne) analytique spécialisé(e) en chromatographie
  • N° 15303 Ingénieur pour étude de faisabilité d’une unité d’eau de javel au Congo
1.5.1.2 Dans le secteur public

Les proposition sont ouvertes à tous. Les descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

  • N° 15302 Chef de Projets Senior Spécialisé Traitement de Surface par Plasma h/f
1.5.1.3 En formation par la recherche

Les propositions sont ouvertes à tous. Les descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF

  • N° 15307 Coordination chemistry and Materials chemistry
  • N° 15299 post-doc position at FZ Juelich
  • N° 15300 Roche Internships/Master theses in Drug Metabolism
  • N° 15297 Postdoctoral position in organic chemistry

1.5.2 …et des réunions…

1.5.2.1 De ou avec la SCF

En 2012
8 novembre 2012, Poitiers
Croissance et innovation par une chimie durable
Et remise du prix 2012 de la Division de chimie industrielle de la Société Chimique de France
Contact : jacques.kervennal@arkema.com

14 novembre 2012, Paris
Chimie et enjeux énergétiques
Plus d’informations à http://actions.maisondelachimie.com/prochains_colloques.html

14-15 novembre 2012, Pau
15e Journées Cathala-Letort :
Énergies à faible bilan carbone : enjeux et procédés innovants
Plus d’informations à www.congres-sfgp.eu/journee-cathala-letort-2012/accueil.html

22 novembre 2012, Paris
« Le nucléaire du Futur »
Plus d’informations à http://fondationecologiedavenir.org/ProgrammeColloqueNucleaire.pdf

22-23 novembre 2012, Paris
Journées d’Automne du Groupe Français de Photochimie, Photophysique et Photosciences (GFP2P) de la Societé Chimique de France
Contact : marc.simon@upmc.fr.

26-28 novembre 2012, Metz
Colloque sur les défis scientifiques du recyclage : contribution de la chimie
Date limite de soumission des résumés : 1er octobre 2012
Plus d’informations à www.ffc-asso.fr/recyclage

27-30 novembre 2012, Lyon
Pollutec 2012
Le rendez-vous mondial annuel des éco-industries
Plus d’informations à www.pollutec.com

28 novembre 2012, Paris
Colloque Piles à Combustible
Plus d’informations à www.ffc-asso.fr/colloques/piles-a-combustible/

30 novembre 2012, Bordeaux
Journée du grand sud-ouest de la SCF
Affichette GSO Bordeaux 2012 (pdf - 299.4 ko)
Plus d’informations à www.enscpb.fr/nsysa/gsobordeaux2012/

4 décembre 2012, Paris
Quoi de neuf en formulation ?
Design and classification in silico of new eco-friendly solvants : application to glycerol-based solvents
Contact : bonnetgonnet@flamel.com

5-6 décembre 2012, Lille
Chimiométrie 2012
Date limite de soumission des résumés : 15 octobre 2012
Plus d’informations à www.chimiometrie.fr/chimiometrie2012

5-6 décembre 2012, Montpellier
Journées d’automne de la Division Chimie organique (DCO)
Pré-programme
Contact : madec@chimie.ups-tlse.fr

6 décembre 2012, Paris
INNOV’ECO spécial
Le défi de l’Hydrogène
Plus d’informations ici

14 décembre 2012, Dijon
Journée en hommage au professeur Jean Tirouflet
Programme de la journée du 14 décembre 2012 (pdf - 5 Mo)
Plus d’informations à www.icmub.fr
En 2013

29-30 janvier 2013, Lyon
C2I 2013
6e colloque interdisciplinaire en instrumentation
Affichette
Plus d’informations à www.c2i2013-lyon.fr

7-8 février 2013, Lyon
Journées de la Division chimie de coordination de la Société Chimique de France
L’inscription aux journées et la soumission des résumés de communication orales et par affiches seront ouvertes du 1er au 22 novembre 2012.
Plus d’informations à http://jcc2013.univ-lyon1.fr

4-5 mars 2013, Oxford (Royaume-Uni)
4th RSC-BMCS Fragment-based Drug Discovery meeting
Date limite de soumission des résumés 21 décembre 2012
Plus d’informations à www.maggichurchouseevents.co.uk/BMCS/index.htm

12-14 mars 2013, Tlemcen (Algérie)
ISCL2013
International Symposium on Chemistry for Life
Plus d’informations à http://iscl.univ-tlemcen.dz/

21-24 mai 2013, La Rochelle
ISGC2
2ème symposium international « Chimie verte/carbone renouvelable et écoprocédés »
Plus d’informations à http://isgc2.conference.univ-poitiers.fr

4-7 juin 2013, Paris
10e édition du salon Forum Labo & Biotech 2013
Plus d’informations à www.forumlabo.com

30 juin-4 juillet 2013, St Andrews (Royaume-Uni)
EuCOMC XX , 20th EuCheMS Conference on Organometallic Chemistry
Plus d’informations à www.st-andrews.ac.uk/euchems/

1-4 juillet 2013, Mulhouse
Formula VII
Plus d’informations à www.formulaviimulhouse.uha.fr/

11-16 août 2013, Istanbul (Turquie)
44th IUPAC Word Chemistry Congress
Plus d’informations à www.iupac2013.org

8-10 octobre 2013, Lyon
IVe congrès bisannuel sur le thème : les sciences du génie des procédés pour une industrie durable.
Date limite de soumission des résumés : 23 novembre 2012
Plus d’informations à www.congres-sfgp.eu/sfgp2013

1.5.2.2 …et d’autres

En 2012
6 novembre 2012, Paris
20 ans après : quels enjeux pour le marché unique ?
Plus d’informations (dont inscription obligatoire) à www.enjeux-croissance-europe.fr/inscription.asp

8-9 novembre 2012, Toulouse
Congrès Photomed 2012
Plus d’informations à www.gdr-photomed.cict.fr

14 novembre 2012, Gembloux (Belgique)
9e Rencontres de la Biomasse
Quel avenir pour les produits biobasés en Wallonie ?
Plus d’informations à www.valbiom.be

19-21 novembre 2012, Lyon
Emulsification, Modeling, Technologies and Applications
25e entretiens du centre Jacques Cartier
Plus d’informations à www.lagep.univ-lyon1.fr/JC2012/

26 novembre 2012, Paris
L’ingénieur contre la dépendance
Colloque d’Ingénieurs et Scientifiques de France et de la MGEN
Plus d’information (parking et déjeuner offerts, mais inscription obligatoire) à www.mgen.fr/index.php?id=2555

26-28 novembre 2012, Kalmar (Suède)
Linnaeus Eco-Tech 2012
Plus d’informations à http://lnu.se/eco-tech

27 novembre 2012, Paris
Comment choisir et utiliser les matériaux de référence ?
Plus d’informations à www.cfmetrologie.com/

28 novembre 2012, Paris
Dîner-débat de l’Unafic animé par Bernadette Bensaude Vincent et M. Bruno Jarry, sur le thème « Biologie de synthèse, avenir de la chimie ? »
Plus d’informations à www.unafic.org

5- décembre 2012, Lyon
6e Edition de Demain vers une chimie choisie
Plus d’informations à http://ttschem.fr/

5 décembre 2012, Chartres
Deuxième édition du Forum Biomass’ Innov
Plus d’informations à www.biomass-innov.fr/

11 décembre 2012, Paris
Huit ans de recherche en environnement : dernières découvertes et innovations
Plus d’informations ici

En 2013

12 mars 2013, Berlin (Allemagne)
125 Jahre Angewandte Chemie Fest Symposium
Célébration des 125 ans de la revue Angewandte Chemie
Plus d’informations ici

14-15 mars 2013, Pékin (Chine)
ICEEIM 2013
2013 International Conference on e-Education, e-Business and Information Management
Plus d’informations à www.iceepsd.org/icibet2013/

4 avril 2013, Paris
1st SCT Workshop on Biologically Relevant Molecular Diversity
Plus d’informations à www.sctworkshopapril2013.org/

23-24 avril 2013, Berlin (Allemagne)
Safe water along its cycle - Ozone and Related Oxidants
Date limite de soumission des résumés : 15 novembre 2012
Plus d’informations à www.ioa-ea3g.org

13-16 mai 2013, Pékin (Chine)
9e Exposition-Congrès International du Génie Chimique et Biotechnologiq
Plus d’informations à www.achemasia.de/

21-24 mai 2013, La Rochelle
2e Symposium international « Chimie verte/carbone renouvelable et écoprocédés »
Plus d’informations à http://isgc2.conference.univ-poitiers.fr/

5-7 juin 2013, Barcelonne (Espagne)
7th CCA
7th Workshop on Computational Chemistry and Its Applications
Plus d’informations à www.iccs-meeting.org/iccs2013/index.html

8-11 juillet 2013, Warwick (Royaume-Uni)
MC11
11th International Conference on Materials Chemistry
Plus d’informations à www.rsc.org/ConferencesAndEvents/RSCConferences/MC11

13-25 juillet 2013, New-York (États-Unis)
DSA 2013
The Frontiers in Intelligent Data and Signal Analysis
Plus d’informations à www.worldcongressdsa.com/

3-6 septembre 2013, Cambridge (Royaume-Uni)
ISACS12
Challenges in Chemical Renewable Energy
Plus d’informations à www.rsc.org/ConferencesAndEvents/ISACS/ISACS12

16-18 septembre 2013, Bristol (Royaume-Uni)
Self-Assembly of Biopolymers : Faraday Discussion 166
Plus d’informations à www.rsc.org/ConferencesAndEvents/RSCConferences/FD166

18-20 septembre 2013, Bristol (Royaume-Uni)
Mesostructure and Dynamics in Liquids and Solutions : Faraday Discussion 167
Plus d’informations à www.rsc.org/ConferencesAndEvents/RSCConferences/FD167

25-26 septembre 2013, Paris
The European Conference and Exhibition for Biobased Solutions
Only 30 chosen speakers will have the opportunity to join the high level panel of more than 100 contributors. So please be aware that many high-quality proposals may regretfully have to be declined.
To be submitted before October, 31st 2012 to :
Gaëlle Clertan  
Tel : + 33 (0)1 77 92 94 06

7-10 octobre 2013, Paris
Congrès International de Métrologie 2013
Mesure, Simplicité, Innovation, Juste nécessaire, Performance, Réseau, Formation, Business, Echanges, Ouverture, Création, Savoir-faire, Compétences techniques, …
Date limite de soumission des résumés : 20 janvier 2013
Plus d’informations à www.metrologie2013.com

2-6 décembre 2013, Aussois
17e Journées d’étude sur l’adhésion
Plus d’informations à www.vide.org/jadh2013

1.5.2.3 Séminaires et expositions

Section Centre-Ouest/Auvergne de la SCF : site d’Orléans
14 novembre 2012, 11h
Prof. Patrick Pale, LASYRO Synthèse et Réactivité Organiques Institut de Chimie de Strasbourg – UMR 7177
Les métaux de la monnaie comme catalyseurs homogènes et hétérogènes en synthèse organique
21 novembre 2012, 11h
Prof. Thierry Constantieux, UMR CNRS 7313 iSm2 Aix-Marseille Université
Sélectivité dans les réactions domino et multi-composés à partir de dérivés 1,2- et 1,3-dicarbonylés
29 novembre 2012, 11h
Dr. Karen Plé, Institut de Chimie Moléculaire de Reims - UMR 7312 Université de Reims Champagne-Ardenne
Use of the Claisen rearrangement/ metathesis reaction sequence for the stereocontrolled synthesis of quaternary hydroxyland amino acid carbocycles
Plus d’informations à www.univ-orleans.fr/icoa/actualites/

2.1. Nouvelles de France

2.1.1 FutuRIS 2012, La Recherche et l’Innovation en France

L’Association nationale de la recherche et de la technologie annonce la parution depuis le jeudi 18 octobre 2012, de l’ouvrage « FutuRIS 2012 : La recherche et l’Innovation en France » aux éditions Odile Jacob.
Septième opus d’une série annuelle, ce livre fournit aux observateurs et décideurs publics ou privés des repères et des perspectives dans le paysage de la recherche.

2.1.2 Prix de thèse École de chimie de Rennes - René Dabard 2012

Le prix de thèse École de chimie de Rennes - René Dabard a pour objectif de distinguer
chaque année un doctorant pour ses travaux de thèse dans l’un des domaines de :

  • la chimie moléculaire,
  • la chimie du solide et des matériaux
  • la chimie et le génie de l’environnement
    Ce prix vise à récompenser un jeune chercheur dont les travaux, d’une grande qualité scientifique, ont contribué au progrès des connaissances scientifiques, à l’innovation technologique et à une meilleure compréhension des enjeux de société et environnementaux.
    Le prix de thèse Ecole de chimie de Rennes - René Dabard est décerné par un jury composé de personnalités reconnues du secteur académique et du monde socio-économique.
    Les critères d’évaluation portent sur l’originalité de la thématique fondamentale ou appliquée, la prise de risque aux interfaces et la mobilité, la production scientifique (publications, brevets, prix).
    Le dossier de cinq pages maximum comporte également un CV et les perspectives ouvertes par les travaux de thèse.
    Il doit être adressé à direction-scientifique@ensc-rennes.fr au plus tard le 18 janvier 2013.
    Le lauréat recevra un prix d’un montant de 1500€
    Un 2nd prix sera accordé à hauteur de 500€
    Les prix seront remis par Monsieur le Professeur René Dabard.

2.1.3 5 2e cérémonie de remise des diplômes de l’ESCOM

Cette cérémonie aura lieu le samedi 24 novembre 2012 au Théâtre Impérial de Compiègne. Cette année, le parrain choisi par les étudiants est M. Bruno Charrière, directeur R&D et Innovation Monde pour le groupe Bostik.

2.1.4 Journée Portes Ouvertes spéciales lycées

L’ESCOM organise dans la cadre de son programme Cordées de la réussite, une journée portes ouvertes spéciale lycéens. Cette journée aura lieu le mercredi 28 novembre 2012 de 9h30 à 12h00. Au programme, conférence « une école d’ingénieur, pour quoi faire ? », des démonstrations et une visite des locaux

2.2 Brèves du monde

2.2.1 Accès aux archives de la Royal Society

Our most downloaded and cited articles from 2011 are free to access throughout 2012

2.2.2 Lettre de EC2E2N

La lettre d’octobre 2012 est accessible ici

2.2.3 Un tableau de Van Gogh "défleurit" à cause d’un vernis

Le tableau de Vincent van Gogh Fleurs dans un vase bleu souffre d’un problème singulier. Certaines fleurs, à l’origine d’un jaune éclatant, ont désormais une teinte grise-orangée. Une équipe européenne de chercheurs a récemment élucidé le problème. Il apparaît que les composantes du vernis, initialement appliqué pour protéger le tableau, réagissent avec le jaune de cadmium de la peinture. La question est désormais de savoir comment la couche de protection pourra être ôtée sans altérer les couleurs du tableau.

© K. Janssens/University of Antwerp
Image en microscopie optique des échantillons prélevés sur le tableau. La partie supérieure correspond à la zone étudiée et les quatre graphiques révèlent la concentration des quatre composants principaux qu'elle contient. :

Dirigées par Koen Janssens de l’Université d’Anvers en Belgique, ces recherches sont le fruit d’une collaboration entre l’Installation Européenne de Rayonnement Synchrotron (ESFR) en France, le synchrotron allemand à électrons (DESY) en Allemagne, l’université de technologie de Delft aux Pays-Bas, le CNRS français et le musée Kröller-Müller d’Otterlo, aux Pays-Bas.

Peint en 1887, le tableau a été acquis par le musée Kröller-Müller après la mort de l’artiste, au début du XXe siècle. Comme de nombreuses autres oeuvres de Van Gogh, le tableau a été verni pour être protégé. Malheureusement, cette couche de vernis s’est révélée moins vertueuse que prévu : lors d’un traitement de conservation en 2009, une croûte de couleur grise inhabituelle a été constatée sur les parties du tableau peintes avec du jaune de cadmium.

Le jaune de cadmium était un pigment relativement nouveau au XIXe siècle. Nous savons aujourd’hui que ce pigment (qui n’est rien d’autre du point de vue chimique que du sulfure de cadmium CdS) s’oxyde avec l’air sur les tableaux non vernis, leur faisant ainsi perdre l’intensité de leurs couleurs. Le Dr Koen de Janssens de l’université d’Anvers explique : « Nous avons identifié ce processus il y a quelques années et nous avons été très surpris d’observer que les pigments de ce tableau étaient recouverts d’une couche sombre et fissurée au lieu d’une fine couche d’oxydation transparente et légèrement blanchâtre ». Or, cette croûte ne peut pas être ôtée sans affecter les couleurs du tableau. Afin de déterminer ce qui s’est passé, les chercheurs ont prélevé deux échantillons microscopiques de peinture. La composition chimique et la structure interne de la peinture et du vernis ont alors été analysées par des rayons X et des infrarouges très intenses à l’installation européenne de rayonnement synchrotron (ESRF) en France et au synchrotron allemand à électrons (DESY) en Allemagne.

A leur grande surprise, les chercheurs n’ont pas trouvé le sulfate de cadmium cristallisé auquel ils s’attendaient mais, « les anions de sulfate ont trouvé un partenaire de réaction adéquat dans les ions de plomb du vernis, conduisant à la formation d’anglésit »e déclare Gerald Falkenberg du DESY. L’anglésite (PbSO4) est un composé opaque qui, selon G. Falkenberg, provient vraisemblablement d’un siccatif plombifère ajouté au vernis. A l’interface entre la peinture et le vernis, les ions de cadmium se sont associés avec des produits de dégradation du vernis, et c’est la combinaison de ce mélange avec l’anglésite qui est à l’origine de l’apparition de la croûte opaque orangée sur les fleurs jaunes.

« Ce travail fournit des informations qui permettent de comprendre comment les couches de certains vernis appliqués à postériori contribuent à une désintégration de certains pigments d’un tableau. Pourvu que cette désintégration puisse à l’avenir être arrêtée ou même empêchée avec de nouvelles techniques de conservation », affirme Joris Dik de l’université technique de Delft. « Une fois de plus, nous constatons que les tableaux de Vincent van Gogh ne sont pas des entités statiques pour les décennies et les siècles à venir. Sur une période de 100 ans, elles sont en effet un cocktail de produits chimiques réactifs qui se comportent de façon inattendue ».

Ces résultats ont été publiés dans la revue Analytical Chemistry.
Sources

2.2.4 Un revêtement métallique auto-lubrifiant

Dans le cadre d’un projet mené au sein du centre Gemini [1] (centres de coopération scientifique établis par SINTEF [2] et NTNU [3]) de tribologie [4] (science qui étudie les phénomènes susceptibles de se produire entre deux matériaux en contact comme les domaines du frottement, de l’usure et de la lubrification), un groupe de chercheurs de SINTEF et de l’Université Norvégienne des Sciences et Technologies (NTNU) a passé deux ans à développer les compétences de base autour d’un nouveau système destiné à améliorer la lubrification entre deux pièces métalliques. L’équipe de recherche teste aujourd’hui un revêtement constitué de particules solides dans lesquelles sont piégées des microcapsules contenant un lubrifiant liquide.

« On applique le revêtement par projection thermique. La poudre et les capsules sont lancées sur la surface à traiter avec un chalumeau. », explique Sergio Armada Nieto [5], du département Mécanique Appliquée et Corrosion [6] de SINTEF. « Lorsque les surfaces métalliques sont en contact, la détérioration du revêtement libère le lubrifiant contenu dans les microcapsules et réduit ainsi considérablement le phénomène de friction. », ajoute-t-il. D’après les premiers tests réalisés en conditions industrielles, le coefficient de frottement passe de 0,7 à 0,15 avec le revêtement contenant les microcapsules.

Le concept n’est pas nouveau. Il y a deux ans, une équipe de chercheurs de l’Université de Stuttgart [7] (Allemagne) et de la société Fraunhofer [8], avait présenté un enduit métallique à microcapsules appliqué par "couche électrodéposée". L’inconvénient majeur de cette méthode était que, comme l’application du revêtement était électrique, celui-ci ne pouvait être que métallique. Le deuxième était que les microcapsules étaient trop grosses, ce qui engendrait une détérioration trop rapide du revêtement (environ 15 à 20 microns d’épaisseur). « Dans notre cas, la taille des capsules ne peut être supérieure à 10 microns, au risque d’obstruer les buses pendant le procédé de projection. Nous avons réussi à créer des capsules de 2 microns. », explique Christian Simon [9], Directeur de Recherche (français) au département Conversion d’Energie et Matériaux [10] de SINTEF.

Les frictions métalliques engendrent des coûts importants dans l’industrie, notamment en termes de maintenance et d’entretien des composants mécaniques. « Notre méthode à de nombreuses applications envisagées. Il est possible d’appliquer des revêtements sur de grandes surfaces, et le matériau même du revêtement peut être modifié : des métaux aux polymères, ou encore aux céramiques. » conclut Sergio Armada Nieto.

Sources

2.2.5 Un procédé d’hydroformage pour la fabrication de systèmes d’échappement en titane

Le titane est un métal employé dans l’industrie en raison de ses propriétés : légèreté, très bonne résistance aux chocs, excellente tenue à la corrosion, réserves terrestres importantes, etc. [1] Néanmoins, contrairement à l’acier, au chrome, au nickel, ou bien encore à l’aluminium, les techniques de formage pouvant lui être appliquées sont limitées. "Le titane a tendance à adhérer aux machines-outils de formage. Cette caractéristique provoque des dommages importants qui peuvent, dans le cas le plus grave, conduire à la rupture des composants. Cet effet est accentué par les températures extrêmes, supérieures à 800 degrés Celsius, auxquelles le titane doit être façonné", explique André Albert, directeur du département des milieux actifs de déformation à l’Institut Fraunhofer de machines-outils et techniques de transformation (IWU) de Chemnitz (Saxe).

Une équipe de chercheurs de l’Institut Fraunhofer IWU et de l’Institut Fraunhofer d’ingénierie des surfaces et couches minces (IST) de Brunswick (Basse-Saxe) a développé une nouvelle technologie d’hydroformage [2] pour la fabrication de systèmes d’échappement en titane. Contrairement aux processus conventionnels, nécessitant plusieurs traitements thermiques dits de recuit [3], la méthode développée ne requiert plus qu’une seule étape. La machine-outil, de dimensions 1,40m par 1,20m, est constituée de matériaux haute performance, en particulier des alliages de nickel, stables et non oxydables à des températures supérieures à 800 degrés Celsius. Un revêtement spécifique, de quelques micromètres d’épaisseur, empêche le titane d’adhérer à la paroi de la machine-outil. "A partir d’environ 500 degrés Celsius, le titane a fortement tendance à absorber l’oxygène et l’azote de l’air environnant. Lors du formage à très haute température, un gaz de protection comme l’argon doit être employé afin d’empêcher l’oxydation du titane. Après de nombreux essais avec divers matériaux, nous avons établi le revêtement idéal adapté à chacune des conditions spécifiques dans les différents domaines de température", ajoute Martin Weber, expert en nouveaux revêtements tribologiques à l’IST.

Ce nouveau procédé permettra de fabriquer à coût réduit des composants en titane jusqu’alors constitués d’alliages d’aciers inoxydables : coudes, tuyaux d’échappement, catalyseurs, amortisseurs de bruit.

Sources

P.-S.

N’oubliez pas que SCF Info en ligne s’affiche sur la toile… Vous le trouverez sur la page d’accueil www.societechimiquedefrance.fr

Photocopiage, retransmission du courriel… sont vivement conseillés !

Ont participé à la réalisation de ce numéro : Séverine Bléneau-Serdel, Roselyne Messal, Marie-Claude Vitorge.

Les dates des manifestations peuvent être modifiées. Les responsables scientifiques sont les références auprès de qui s’adresser en cas de doute.

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère