SCF Flash info et SCF Info en ligne 2013, N° 06 15 mars 2013

1.1 À propos de la SCF…

1.1.1 Remise solennelle des Prix SCF 2012

La remise solennelle des Prix SCF 2012 se tiendra à l’École Nationale Supérieure de Chimie de Mulhouse le lundi 27 mai 2013 de 09:30 à 17:00.
Rappelons les lauréats 2012 :

  • Santiago Alvarez Reverter (Universitat de Barcelona/Barcelone, Prix Franco-Espagnol M. Catalan-P. Sabatier),
  • Klaus Müllen (Max-Planck-Institut für Polymerforschung/Mayence, Prix Franco-Allemand G. Wittig-V. Grignard),
  • Lahcene Ouahab (Université Rennes 1, Prix Pierre Süe),
  • Philippe Sautet (Ecole Normale Supérieure-Lyon, Prix Pierre Süe),
  • Samir Zard (Ecole Polytechnique, Prix Achille-Joseph Le Bel),

La journée sera introduite par une conférence générale présentée par un chercheur travaillant en Région Alsace.

1.1.2 Colloque « De la Recherche à l’Enseignement », édition 2013 (07/09/13)

En complément de l’information préliminaire communiquée dans le SCF Info en ligne du 1er mars, voici les titres des conférences présentées par les intervenants, lauréats de Prix et Médailles de l’Académie des sciences, du CNRS et de la SCF :

  • Florence Babonneau, Collège de France (Paris), Prix Paul Pascal de l’Académie des Sciences 2012
    Les spins nucléaires : des espions pour explorer la structure des matériaux
  • Christelle Hureau, LCC du CNRS (Toulouse), Médaille de bronze du CNRS 2012
    Ions métalliques, cascade amyloïde et maladie d’Alzheimer
  • Ludovic Jullien, ENS (Paris), Prix Dr et Mme Henri Labbé de l’Académie des Sciences 2012
    Approches chimiques et biologiques du contrôle et de l’analyse des procédés biologiques
  • Philippe Sautet, ENS (Lyon), Prix Pierre Süe de la SCF 2012
    Comprendre la catalyse hétérogène par la simulation
  • Philippe Serp, ENSIACET (Toulouse), Prix de la Division Chimie industrielle de la SCF 2012
    Catalyse et nanostructures carbonées
  • Samir Zard, École Polytechnique (Palaiseau) Prix Joseph-Achille Le Bel de la SCF 2012
    Une quête de nouvelles réactions pour la synthèse organique

La fiche d’inscription et les résumés des conférences seront disponible en fin de semaine sur les sites de la SCF, de l’UdPPC et de l’UPS.
Plus d’informations peuvent être demandées à colloquere13@societechimiquedefrance.fr

1.1.3 ABC, vous connaissez ?

Springer Verlag, l’éditeur de la revue Analytical, Bioanalytical Chemistry, dont la SCF est copropriétaire, lance un sondage auprès de tous les lecteurs, auteurs et referees qui ont contribué à l’excellence du contenu de Anal. Bioanal. Chem. pour désigner la couverture plus attractive de l’année 2012.
Cela ne prend que quelques secondes et peut vous permettre de gagner un iPad ! Le vote est ouvert jusqu’au 31 décembre 2013.
Rendez-vous sur leur site et n’oubliez pas de soumettre vos meilleurs manuscrits à ABC, dont le facteur d’impact est actuellement de 3,778.

1.1.4 Ils sont membres de la SCF… et vous ?

Dans ce nouveau film, Gérard Férey, membre de l’Académie des sciences, Médaille d’or 2010 du CNRS, professeur émérite à l’UVSQ et chercheur engagé, évoque sa passion pour la chimie et sa fierté d’être membre de la SCF !

1.1.5 En direct de la Division chimie industrielle

La gazette N°7 est en ligne.

1.1.6 En direct du Club histoire de la chimie

La lettre N°50 est en ligne.

1.1.7 Appel à candidature pour le prix de thèse 2013 de la section régionale Languedoc-Roussillon

La Section Régionale Languedoc-Roussillon de la Société Chimique de France souhaite récompenser par un prix d’un montant de 500 € un jeune chercheur ayant présenté un travail de thèse exceptionnel dans le domaine de la chimie.
Date limite de dépôt des dossier : 30 avril 2013
Règlement du prix de thèse de la section Languedoc-Roussillon (pdf - 75.2 ko)

1.2 En direct du CNRS

21.2.1 Journée de réflexion scientifique autour du Flagship Graphène

L’activité des équipes françaises sur les thématiques autour du graphène a été reconnue par leur présence forte et incontournable dans l’un des deux premiers FET (Future and Emerging Technologies) Flagships sélectionnés par la Commission européenne.
Le CNRS organise une journée, le 18 avril 2013, campus Gérard Mégie (3 rue Michel-Ange, Paris 16), dans le but de faire un état des lieux de l’implication des équipes françaises et d’identifier de nouveaux projets scientifiques portés par des équipes non impliquées jusqu’à présent. La communauté scientifique est invitée à y participer largement.
Plus d’informations à www.cnrs.fr/inp/spip.php?article1573

1.2.2 Appels à projets NEEDS 2013

Sept appels à projets sont lancés dans le cadre du défi Needs (Nucléaire : Énergie, Environnement, Déchets, Société), initié en 2012 par la Mission interdisciplinarité du CNRS (partenariat avec IRSN, CEA, Areva, Andra, EDF, BRGM). Rappelons que le programme Needs fédère l’effort interdisciplinaire de recherche sur le nucléaire sous tous les aspects de la relation entre technologie nucléaire, nature et société. Les candidatures doivent être déposées, via les pages de présentation des sept projets :

  • Impact des activités nucléaires sur l’environnement (co-financement CNRS, IRSN, EDF, Andra)
  • Systèmes nucléaires et scénarios (co-financement CNRS, CEA, Areva, IRSN, EDF)
  • Traitement et conditionnement des déchets radioactifs (CNRS, CEA, Areva, IRSN, EDF, Andra)
  • Nucléaire, risques et société (CNRS, CEA, Andra, IRSN)
  • Comportement à différentes échelles des matériaux pour le stockage (MIPOR) (co-financement CNRS, CEA, IRSN, EDF, Andra, BRGM)
  • Ressources : mines, procédés, économie (co-financement CNRS, CEA, Areva)
  • Matériaux pour l’énergie nucléaire (co-financement CNRS, CEA, Areva, EDF).

Le formulaire d’inscription doit être obligatoirement joint à la candidature (www.cnrs.fr/mi/IMG/doc/nomcandidat_aap-ressources.doc)
Date limite pour tous les appels à projets NEEDS : 31 mars 2013

1.3 En direct de l’EuCheMS

1.3.1 Au sommaire de la lettre de Bruxelles de mars 2013

EU Science : Global Challenges & Global Collaboration Conference / MEPs register strong protest over EU budget / Outcomes of the recent EU Competitiveness Council meeting / EC new advisory group on science and technology / What should we do about plastic waste ? New Green Paper opens EU-wide reflection / Full EU ban on animal testing for cosmetics enters into force / Single European patent officially signed / EU to spend €144M for new research on rare diseases / ECHA 2012 annual evaluation report / MEPs throw lifeline to EU’s ailing carbon market / ERA Chairs Pilot Call.

1.3.2 Appels à nominations

L’EuCheMS lance des appels à nomination pour :

  • membres élus au Comité exécutif de l’EuCheMS
    L’appel est ouvert pour désigner des candidats au Conseil d’administration de l’EuCheMS. Toutes les sociétés membres et les institutions (membres ordinaires) sont invitées à désigner jusqu’à deux personnes (F & H). Les détails de la procédure de nomination et les rôles et responsabilités des administrateurs élus sont explicitées sur le site de l’EuCheMS « Présentation des membres du Conseil »
    La date limite de nomination est le 21 juin 2013.
  • President Elect de l’EuCheMS
    L’appel est ouvert pour nommer des candidats à la Présidence de l’EuCheMS qui doit être élu à l’automne 2013. Les candidatures peuvent être présentées par toute société membre et doivent être soumises par le Président ou le Secrétaire général d’une société membre de EuCheMS. Les détails de la procédure électorale, les documents à fournir et informations complémentaires sont sur le site de l’EuCheMS « Élection présidentielle ».
    La date limite de nomination est le 21 juin 2013.
  • EuCheMS Lecture Award
    L’Association européenne pour la Chimie et les Sciences moléculaires décerne tous les ans la « Lectureship EuCheMS ». Cette distinction sert à renforcer l’image de l’EuCheMS et de la chimie européenne en général. Les candidats européens nominés doivent être d’un très haut niveau scientifique. Il sera choisi par le Conseil exécutif de l’EuCheMS qui considèrera également les intérêts communs et les coopérations scientifiques des candidats à l’échelle européenne.
    Les organisations membres de l’EuCheMS sont invitées à formuler des propositions avant le 31 mai 2013
    Plus d’informations et le formulaire de candidature, sont disponibles ici.

1.4. En direct de Bruxelles

1.4.1 Livre Vert sur une stratégie européenne en matière de déchets plastiques

Un Livre Vert (24 pages), publié le 8 mars 2013 par la Commission européenne, vise à lancer une discussion structurée sur les possibilités d’améliorer la durabilité des produits plastiques tout au long de leur cycle de vie et de réduire l’incidence des déchets plastiques sur l’environnement. La consultation, qui comprend au total 26 questions, s’étendra jusqu’à début juin 2013. Parmi les pistes évoquées, une taxe sur l’incinération est notamment proposée. Sur la base des résultats, la Commission entamera un réexamen stratégique de tout le cadre européen en la matière.
Plus d’informations ici

1.4.2 Recul du PIB en Europe

Le 6 mars 2013, Eurostat a confirmé un recul du PIB de 0,6 % dans la zone euro et de 0,5 % dans l’Union européenne au quatrième trimestre 2012 par rapport au trimestre précédent. Sur un an, la contraction s’élève respectivement à 0,9 % et à 0,6 %.
Plus d’informations ici

1.5. En direct de l’UIC

1.5.1 Train Industrie & Innovation

Dans le contexte de la semaine de l’Industrie (cf. précédent SCF Info en ligne), le Ministère du Redressement productif lance un train de l’innovation (www.train-industrie-innovation.fr/) qui parcourra la France (et en prime, Düsseldorf/Allemagne) dans les trois semaines à venir (19 mars-18 avril).

PNG - 14.8 ko
Les villes-étapes : sont Paris 19 et 20 mars ; Belfort 22 mars ; Clermont-Ferrand 26 mars ; Lyon 27 mars ; Marseille 2 avril ; Toulouse 3 avril ; Tarbes 4 avril ; Bordeaux 5 avril ; Rennes 9 avril ; Le Havre 10 avril ; Lille 11 avril ; Strasbourg 17 avril

L’UIC a réservé un demi wagon dans ce train qui sera dédié à la Chimie.
Pour une éventuelle participation des entités opérationnelles de la SCF, il vous faut contacter la section locale de l’UIC (avec copie à Hélène Méjean, directrice de la communication de l’UIC :hmejean@uic.fr).
Cette participation consiste, compte tenu de l’espace réduit, en la présence au plus d’une ou deux personnes avec les plaquettes de la SCF et toute autre information « relevante »

1.5.2 L’industrie chimique, moteur d’une économie sobre en carbone

A l’heure du débat sur la transition énergétique en France, il a semblé important à l’UIC de montrer et démontrer que l’industrie chimique est un acteur clé de la transition énergétique. Vous trouverez donc à cet effet, une vidéo expliquant comment l’industrie chimique apporte des solutions à la lutte contre le changement climatique.

1.6 Le saviez-vous ?

1.6.1 Pour ou contre : éléments…

Le CNRS vient d’annoncer la création d’une mission « science citoyenne » en son sein, et en a confié la responsabilité à Marc Lipinski, directeur de recherche au CNRS.
Dans une interview accordée à CNRS hebdo , il précise que sa mission comporte trois objectifs de court et de moyen terme : établir un état des lieux des actions innovantes qui visent en France et hors de France à rapprocher les mondes de la science et des citoyens, permettre des initiatives dès 2013 pour positionner le CNRS sur cette thématique, et proposer au CNRS des dispositifs qui seront mis en œuvre en 2014 pour favoriser le dialogue et le rapprochement entre la recherche et les citoyens essentiellement représentés et organisés dans des associations.
L’AFIS (Association Française pour l’Information Scientifique, vient de publier un communiqué mettant en garde contre « toute appropriation de la science par des considérations idéologiques », et de citer la cas de Trofim Lyssenko qui paralysa le développement de la biologie dans l’Union soviétique, et de rappeler que « La bonne science est celle qui est menée avec des protocoles rigoureux et des résultats validés par la communauté des spécialistes du domaine, et la mauvaise science est celle qui est construite sur des failles expérimentales et/ou des incohérences théoriques ».

1.6.2 Open access, cela bouge !

À la suite du discours de Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, lors des 5e journées Open Access du 24 janvier dernier, des articles parus dans la presse mettent l’accent sur le débat de l’accès libre au savoir (par exemple : article du 2013/02/28 , Le Monde science et interpelle les chercheurs sur les défauts de l’actuel système de diffusion des connaissances.
Rappelons que la SCF, au travers de ChemPubSoc Europe, est propriétaire du premier journal de chimie en « open access », ChemistryOpen .

1.6.3 Des LEDs sans métaux lourds

Une nouvelle technologie d’émission de lumière basée sur des films minces de nanocristaux de silicium a été développée par des chercheurs de l’Institut de technologie de Karlsruhe (KIT, Allemagne) et de l’Université de Toronto (Canada). Les nouvelles SiLEDs, diodes électroluminescentes à base de silicium ne nécessitent pas de métaux lourds toxiques couramment utilisés dans les autres dispositifs électroniques, mais peuvent néanmoins produire toute une gamme de couleurs. Jusqu’à présent les LEDs à base de silicium se limitaient à la lumière rouge et, en outre, ces couleurs supplémentaires sont plus stables. Toute l’information est à Nano Lett. 2013, 13(2), 475–480 ; DOI : 10.1021/nl3038689

1.6.4 Les solutions de la chimie pour lutter contre le changement climatique

La France se lance dans le débat sur la transition énergétique avec une participation des citoyens prévue entre mars et juin 2013. Les industriels de la chimie sont partie prenante de ce débat. Ils ont à cœur d’informer sur le rôle du secteur dans cette transition.
Lire la suite...

1.6.5 SolVin Award for PVC Innovation

Lancement de la 5e édition du concours « SolVin Award for PVC Innovation »
Date limite de dépôt des dossier : 30 avril 2013
Plus d’informations à www.solvinaward.com/

1.7 Des postes et des réunions

1.7.1 Des postes

Des offres d’emplois sont consultables sur le site Internet de la SCF : www.societechimiquedefrance.fr sous la rubrique « Bourse à l’emploi »

  • N° 15432 Ingénieur Senior Expert Génie Chimique Environnement H/F
1.7.1.1 Dans l’industrie

Les propositions sont réservées aux membres de la SCF, les descriptifs détaillés sont donnés dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

1.7.1.2 Dans le secteur public

Les proposition sont ouvertes à tous. Les descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

  • N° 15442 Chaire de chimie intitulée « Industries chimiques et pharmaceutiques » est ouverte au concours au Cnam (PRCM 0146)
  • N° 15441 Ouverture d’un poste de maître de conférences
  • N° 15438 Professeur des universités
  • N° 15435 Enseignant expert en pétrochimie
1.7.1.3 En formation par la recherche

Les proposition sont ouvertes à tous. Les descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

  • N° 15439 Post Doctoral Research Associate (30 mois)
  • N° 15429 Thèse au laboratoire EcoLab
  • N° 15428 2 PhD positions in soil chemistry/biogeochemistry

1.7.2 …et des réunions…

1.7.2.1 De ou avec la SCF

En 2013

18 mars 2013, Paris
Colloque « Créer ou Reprendre une PMI » de la Journée nationale de l’Ingénieur organisé par l’IESF (Ingénieurs et Scientifiques de France)
Plus d’information à www.iesf-jni.org.

19 mars 2013, Bruxelles (Belgique)
3rd Annual European Raw Materials Conference
Plus d’information à www.rawmaterials-conference.eu.

20 mars 2013, Versailles
Journée Fluor et matériaux hybrides
Journée thématique qui portera sur l’apport du fluor dans les matériaux hybrides organiques-inorganiques.
Plus d’informations à www.ilv.uvsq.fr/jfmh.

20 mars 2013, Paris
Colloque « L’ingénieur contre la dépendance » du comité Intelligence Economique et Stratégique d’IESF
Inscription obligatoire sur le site de MGEN.
Plus d’informations à www.mgen.fr/index.php?id=2706

24-26 mars 2013, Lyon
BIOVISION
Forum mondial des sciences de la vie
Ce forum réunira les experts et les décideurs afin de débattre des impacts sociétaux des dernières avancées scientifiques et de partager une vision prospective pour répondre aux problématiques de santé, d’environnement et de nutrition.
Plus d’informations à www.biovision.org/

26 mars 2013, Paris
Journée de printemps de la division Chimie organique de la SCF
Programme journée du 26 mars 2013 (pdf - 155.5 ko)
Plus d’informations à http://dco2013.ups-tlse.fr/.

26-28 mars 2013, Lyon
Intersol’2013
Congrès exposition internationale sur les Sols, les Sédiments et l’eau
Plus d’informations à www.intersol.fr.

27 mars 2013, Reims
Conférences sur l’innovation dans la chimie du végétal
Accès libre mais inscription recommandée.
Plus d’information à www.iar-pole.com/agenda/bourse-aux-brevets-innovations-dans-les-agro-ressources

4 avril 2013, Cachan
11e Rencontres de chimie organique
Plus d’informations à http://rco2013.ens-cachan.fr/.

11 avril 2013, Nice
23e Journée de la chimie de la section régionale Provence-Alpes-Côte d’azur
Date limite de soumission des résumés 10 mars 2013
Plus d’informations à www.journee-chimie-paca.fr/JCPaca_2013.html.

15-26 avril 2013, Les Houches
Watsurf 2013
Water at interfaces : new developments in physics, chemistry and biology
Plus d’informations à www.llb.cea.fr/WATSURF-2013.

16 avril 2013, Paris
Graphène et ses nanocomposites polymères
Atelier de prospective du GFP
Le graphène dont la découverte a été récompensée par un prix Nobel en 2010 suscite un intérêt à croissance exponentielle. Ce nouveau matériau carboné pourrait devenir un additif de choix dans les polymères de demain. Il peut renforcer les polymères, les rendre conducteurs, améliorer leur tenue au feu ou encore diminuer leur perméabilité à divers composés. Ce potentiel exceptionnel peut toucher une très grande variété d’applications. Lors de la journée sur l’apport du graphène dans les polymères de demain des experts des milieux universitaires et industriels présenteront les dernières connaissances dans le domaine et les perspectives économiques et technologiques liées à l’utilisation du graphène dans les polymères.
Plus d’informations à www.gfp.asso.fr/ateliers-prospective.

18 avril 2013, Paris
5ème colloque « Energies renouvelables et intermittence : Quels défis ? Quelles solutions ? »
Ce colloque étudiera les questions posées par l’intermittence de certaines énergies renouvelables (l’éolien et le solaire). En effet, la production électrique de ces énergies varie en fonction de la météorologie. Or on ne sait pas ou mal stocker l’électricité. Aussi cette variabilité pose-t-elle des défis quant à la gestion de l’équilibre offre-demande dans le système électrique...
Inscription : http://fondationecologiedavenir.org/inscription.htm
Programme complet : http://fondationecologiedavenir.org/ProgrammeIntermittence.pdf

5-7 mai 2013, Brest
Journées scientifiques SCF Bretagne-Pays-de-Loire
Plus d’informations à www.univ-brest.fr/SCF-BPL2013.

15-17 mai 2013, Bordeaux
ElecNano 5
Electrochemistry in nanoscience
Plus d’informations à www.elecnano.fr

15-17 mai 2013, Nantes
Journées du SFGP Ouest associé au GFP Ouest.
La date limite d’appel à communications est repoussée au 22 mars 2013
Plus d’informations à www.gfp-sfgpouest2013.univ-nantes.fr/

21-24 mai 2013, Marne-la-Vallée
Jirec 2013
Enseigner une chimie économe et créatrice
Plus d’informations à www.jirec.fr.

21-24 mai 2013, La Rochelle
ISGC2
2ème symposium international « Chimie verte/carbone renouvelable et écoprocédés »
Plus d’informations à http://isgc2.conference.univ-poitiers.fr.

26-31 mai 2013, Cap d’Agde
GECOM-CONCOORD 2013
Congrès de Chimie de Coordination, Chimie Organométallique et Catalyse
Thèmes : Chimie théorique, catalyse homogène, matériaux moléculaires, électrochimie, chimie supramoléculaire, MOFs
Plus d’informations à www.gecom2013.fr.

27-30 mai 2013, Cap d’Agde
Congrès GeCat

  • Thème 1 : Synthèses innovantes de catalyseurs
  • Thème 2 : Du catalyseur au réacteur
  • Thème 3 : Oxydation sélective
    Plus d’informations à www.gecat.fr.

27-28 mai 2013, Paris
Apport de la RMN à l’Elucidation de la Structure des Composés Organiques
Contact : formation@cdp-innovation.com

28-29 mai 2013, Romainville
Colloque Adebiotech
Impacts de la réglementation sur l’innovation et la mise sur le marché des produits de santé
Plus d’information à www.adebiotech.org/reginnov

30-31 mai 2013, Grenoble
SFST3
3e Symposium Francophone de Synthèse Totale
Plus d’informations à http://sfst3.sciencesconf.org/.

30 mai-1er juin 2013, Lens
Chimie et terroir
Salle Jean Nohain, Expériences de chimie pour scolaires et grand public :

  • Thèmes 1 : Chimie et art (photographie, luminescence, pigments, couleur) en
    lien avec le « Louvre-Lens ».
  • Thème 2 : Chimie et terroir (Charbon, Noir de carbone, Vergeoise, Betterave,
    Bêtises de Cambrai,...)
  • Conférence 1 « Art et cosmétique », Maurice Chastrette et Véronique. Rataj, le 30 mai à
    20h30
  • Animation « Je dîne avec un chimiste », le 31 en soirée, rond point Bollaert à
    20h
  • Conférence 2 « La couleur verte », A. Mollard-Desfour le 1er juin à 20h
  • Spectacle « Les molécules désaccordées » le 1er juin 13h30-14h30 (en attente de confirmation)
    Plus d’informations à www.maisondelachimie.asso.fr/chimiesociete.

4-7 juin 2013, Paris
10e édition du salon Forum Labo & Biotech 2013
Plus d’informations à www.forumlabo.com.

6-7 juin 2013, Bonn (Allemagne)
7th International Conference on Polyphenols Applications
Plus d’informations à www.polyphenols-site.com.

13 juin 2013, Grenoble
Journée de printemps de la section régionale Rhône-Alpes de la SCF
Date limite de soumission des résumés : 26 avril 2013
Plaquette journée SCF Rhône-Alpes juin 2013 (pdf - 574.2 ko)
Contact : scf.ra2013@ujf-grenoble.fr

19-20 juin 2013, Toulouse
International Symposium « Single Molecular Machines and Motors »
Plus d’informations à http://single-molecular-machines-symposium.fr/

25-28 juin 2013, Villeneuve d’Ascq
11ème Symposium international « Environnement, Catalyse et Génie des procédés »
Plus d’informations à www.amcemorocco.ma/ECGP11/FR/

26-28 juin 2013, Barcelonne (Espagne)
ICCE 2013
14th EuCheMS International Conference on Chemistry and the Environment
Plus d’informations à www.icce2013.org.

30 juin-4 juillet 2013, St Andrews (Royaume-Uni)
EuCOMC XX , 20th EuCheMS Conference on Organometallic Chemistry
Plus d’informations à www.st-andrews.ac.uk/euchems.

1-4 juillet 2013, Mulhouse
Formula VII
Plus d’informations à www.formulaviimulhouse.uha.fr.

1-5 juillet 2013, Marseille
22e Congrès général de la Société Française de Physique
Plus d’informations à www.sfp2013.fr.

7-11 juillet 2013, Jérusalem (Israêl)
EICC 2013
Second EuCheMS Inorganic Chemistry Conference
Date limite de soumission des résumés : 30 mars 2013
Plus d’informations à www.ortra.com/EICC.

7-12 juillet 2013, Marseille
ESOC 2013
18th European Symposium on Organic Chemistry
Plus d’informations à http://esoc2013.eu/.

6 août 2013, Nottingham (Royaume-Uni)
GSC-6
6th International Conference on Green and Sustainable Chemistry
Plus d’information à www.nottingham.ac.uk/ionicliquids/GSC-6/Home.html

11-16 août 2013, Istanbul (Turquie)
44th IUPAC Word Chemistry Congress
Plus d’informations à www.iupac2013.org.

19-23 août 2013, Singapour
ACC 15
15th Asian Chemical Congress
Plus d’information à www.15acc.org

25-30 août 2013, Le Croisic
54ème édition du GECO (Groupe d’Etude de Chimie Organique)
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 mai 2013.
Plus d’informations à http://geco54.univ-nantes.fr/

28-30 août 2013, Grenoble
Journées de la DCP de Grenoble - du côté Nano
La Division Chimie-Physique (DCP) de la Société Chimique de France (SCF) et de la Société Française de Physique (SFP) vous invite de participer au colloque
« Les journées DCP de Grenoble – du côté Nano » dont le but est de rassembler des chercheurs français qui travaillent autour des thématiques « nanotechnologie » et « nanosciences » et qui pourra servir de prélude à l’organisation d’un nouveau groupe thématique sous l’égide de la DCP.
Inscription et plus d’informations à http://grenano.ujf-grenoble.fr.

1-6 septembre 2013, Lyon
EuropaCat XI - 2013
Plus d’informations à www.europacatlyon2013.fr.

18-19 septembre 2013, Clermont-Ferrand
Journée de formation du CNEP (Centre National d’Evaluation de Photoprotection)
Plus d’informations à http://www.cnep-ubp.com.

23-24 septembre 2013, Biarritz
6e Symposium International sur les Composites Bois Polymères
Plus d’informations à www.wpc2013.fcba.fr.

24-26 septembre 2013, Palaiseau
JCO 2013
Journées de chimie organique organisées en l’honneur du professeur Henri Kagan
Plus d’informations à www.jco2013.com.

24-26 septembre 2013, Milan (Italie)
Chem-Med
The Mediterranean Chemical Event torna a settembre
Plus d’informations à www.chem-med.eu.

25-27 septembre 2013, Portoroz (Slovénie)
JEP 2013
3rd European Symposium on Photocatalysis
Plus d’informations à www.photocatalysis-federation.eu/jep2013.

8-10 octobre 2013, Lyon
IVe congrès bisannuel sur le thème : les sciences du génie des procédés pour une industrie durable.
Plus d’informations à www.congres-sfgp.eu/sfgp2013.

14-18 octobre 2013, Fréjus
JPJPC14
Journées Francophones des Jeunes Physico-chimistes
Contact : Stanislas.POMMERET@cea.fr

4-7 novembre 2013, Chongqing (Chine)
Symposium « Ceramic Membranes : from Design to Applications » organisé par l’IEMM (Institut Européen des Membranes de Montpellier)
Plus d’informations à http://ccs-cicc.com/cicc-8/english/

6-7 novembre 2013, Paris
Congrès « Les plastiques et caoutchoucs pour un bâtiment performant et durable »
Plus d’informations à www.sfip-plastic.org

19-21 novembre 2013, Paris
Plant Based Summit
European conference and exhibition for biobased solutions
Plus d’informations à www.plantbasedsummit.com.

En 2014
24-28 novembre 2014, Montpellier
Matériaux 2014
Réservez ces dates....

1.7.2.2 …et d’autres

En 2013

3 avril 2013, Paris
Chimie et transport. Vers des transports décarbonés
Colloque thématique « Chimie et... » à la Maison de la Chimie
Inscription
Plus d’informations ici.

4 avril 2013, Paris
1st SCT Workshop on Biologically Relevant Molecular Diversity
Colloque thématique « Chimie et... » à la Maison de la Chimie
Inscription
Plus d’informations à www.SCTworkshopApril2013.org.

15-17 mai 2013, Nantes
Journées du SFGP Ouest associé au GFP Ouest
Plus d’informations à www.gfp-sfgpouest2013.univ-nantes.fr/

26-31 mai 2013, Sète
18e congrès du Groupe Français des Peptides et des Protéines
Plus d’informations à gfpp.free.fr/wordpress

3-5 juin 2013, Montpellier
STEPI 9
9th International Symposium on Polyimides and High Performance Polymers & Materials
Plus d’informations à www.stepi9.univ-montp2.fr/

19 juin 2013, Paris
JTJ interBio 2013
3e Journée Thématique Junior : Bioadhésion & biocontamination
Plus d’informations à www.ssha.asso.fr

21-24 octobre 2013, Nice
EPNOE 2013
3e Conférence Internationale sur les Polysaccharides
Plus d’informations à http://epnoe2013.sciencesconf.org/

1.7.2.3 Séminaires et expositions

Exposition espace Pierre-Gilles de Gennes
À partir du 18 mars 2013, Paris
Nom de code Chimie
Exposition destinée aux adolescents, réalisée par le CCSTI de Toulouse
ESPCI ParisTech - 10 rue Vauquelin- 75005 Paris
Plus d’informations à www.espgg.org

Section Centre-Ouest/Auvergne de la SCF
19 mars 2013, 11:00
Prof. André B. Charette, Département de Chimie Université de Montréal
Nouvelles méthodes de synthèse et de fonctionnalisation de dérivés cyclopropanés
25 mars 2013, 11:00
Prof. Thierry Constantieux, UMR CNRS 7313 iSm2, Aix-Marseille Université
Sélectivité dans les réactions domino et multi-composés à partir de dérivés1,2- et 1,3-dicarbonylés
Plus d’informations à www.univ-orleans.fr/icoa/actualites.

Les rencontres du café des techniques
organisées par le Musée des arts et métiers et l’Association française pour l’avancement des sciences avec le soutien de l’Association des Amis du Musée des arts et métiers
21 mars 2013 de 18:30 à 20:00
Écologie urbaine : l’avenir de la ville sera durable
Avec la participation de :
Laure Heland, urbaniste, École nationale supérieure d’architecture de Paris La Villette, chercheur au laboratoire LET, UMR-CNRS LAVUE
Bérengère Lebental, coordinatrice Equipex Sense-City, IFSTTAR Cité Descartes/ESIEE-Paris/LPICM/CSTB/université Paris-Est
Bernard Matyjasik, directeur du programme Smart City d’Egis, président du comité stratégique EcoVille du pôle Advancity
Eric Vidalenc, animateur en charge la prospective Énergie et coordinateur du programme de prospective Repenser les villes dans une société post carbone, service économie et prospective, ADEME.
Musée des Arts et métiers
60, rue Réaumur - 75003 Paris
Métro : Réaumur-Sébastopol ou Arts et Métiers - Bus : 20, 38, 39, 47
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Inscription conseillée au 01 53 01 82 70 ou à musee-conf@cnam.fr
Plus d’informations à www.afas.fr/

2.1. Nouvelles de France

2.2.1 Avis du Comité de la Prévention et de la Précaution

Lire le rapport intitulé : Adaptation aux changements climatiques - Acceptabilité et gouvernance des risque (pdf - 1.3 Mo)

2.1.2 Nouvelle publication

Supraconductivité
Écrit par Philippe Mangin et Rémi Kahn, Edition Sciences, groupe EdPSciences
La supraconductivité fait rêver, surtout depuis la découverte de son existence à des températures relativement accessibles. Le présent ouvrage propose une introduction solide, pour un public assez large.
59 € • ISBN : 978-2-7598-0657-7

2.2 Brèves du monde

2.2.1 Documents de synthèse de Rice University sur les nanomatériaux

Les nanotubes de carbone
Des chercheurs de la « Rice University » [1] et du « National Institute of Standards and Technology » (NIST) [2] ont travaillé ensemble pour produire un rapport détaillé sur l’état actuel des connaissances des nanotubes de carbone métalliques. Leur article recèle des informations précieuses pour tout chercheur désireux de travailler avec ces nanomatériaux. [3]

L’équipe s’est focalisée en particulier sur les nanotubes de type « fauteuil ». Dans la structure de type « fauteuil », la disposition du réseau hexagonale de graphène est circulaire. Cette configuration est la plus intéressante, car sa structure de bandes électroniques ne présente pas de gap d’énergie, i.e. pas de bande d’énergie interdite, ce qui en fait d’exceptionnels conducteurs. Cette propriété électrique remarquable, combinée aux caractéristiques de légèreté et de robustesse que partagent tous les nanotubes de carbone, font de ces nanotubes « fauteuil » les candidats idéaux pour la réalisation de fils électriques. Cependant les auteurs ont approfondi leur analyse de ces nanomatériaux pour déceler d’autres applications potentielles : dispositifs électroniques, optiques, photoniques et capteurs.

Dans leur article, les experts décrivent leurs récentes découvertes dans le domaine des nanotubes ; mais grâce à un important travail bibliographique ils décrivent également les propriétés optiques et électriques des différents types de nanotubes, et ont établi un tableau récapitulatif des statistiques les plus importantes. Le document constitue ainsi une référence de base pour les connaissances fondamentales dans le domaine. Les méthodes de préparation des échantillons enrichis en nanotubes de carbone métalliques y sont détaillées avec le plus grand soin. En effet, la difficulté majeure actuelle réside dans la capacité des chercheurs à séparer les nanotubes de carbone métalliques des nanotubes de carbone semi-conducteurs d’une part, puis d’isoler parmi ces nanotubes métalliques, les nanotubes de type « fauteuil ». De récentes méthodes de séparations très prometteuses se développent : l’ultracentrifugation par gradient de densité à l’Université de Rice [4] et la chromatographie par échange d’ions basé sur l’ADN au NIST [5]. Une combinaison de ces dernières devrait permettre une avancée significative.

Le graphène et ses dérivés
Un autre article, issu du groupe de James Tour [6], professeur de chimie à « Rice University », propose une belle synthèse des procédés de fabrication du graphène et de ses dérivés, des techniques de manipulations de ces derniers et de leurs applications [7].

Le document, publié en septembre 2012, récapitule l’ensemble des méthodes de synthèse développées cette dernière décennie, avec leurs avantages et inconvénients : techniques d’exfoliation mécanique, croissance par déposition chimique en phase vapeur, croissance par déposition d’une source de carbone à l’état solide, exfoliation en solution, dépropagations et fragmentations de nanotubes, réduction de l’oxyde de graphène. Chaque méthode est décrite et la qualité du graphène ou du matériau dérivé obtenue est commentée. De plus, les différentes techniques de modifications et manipulations effectuées sur ces matériaux afin de les fonctionnaliser et de créer des motifs spécifiques y sont décrites. Les auteurs concluent l’article en reportant l’ensemble des applications qui ont été développées à partir du graphène ou de ces dérivés. Les applications pour lesquelles l’équipe a directement travaillé sont détaillées : électrodes transparentes, transistors à effets de champs, transistors couches minces et dispositifs de stockage d’énergie.

Il est intéressant de noter que James Tour participera au symposium international « Single Molecular Machines and Motors » les 19 et 20 juin prochains, qui se tiendra au Centre d’Elaboration de Matériaux et d’Etudes Structurales de Toulouse [8]. En effet, le professeur Tour est le premier au monde à avoir construit des voitures moléculaires en 2005. Il est également invité à la grande inauguration du nouveau bâtiment du « Picolab », dédié aux nanosciences et nanotechnologies, au sein du laboratoire CEMES (*) [10]. Le professeur Tour précise son intérêt à travailler avec les chercheurs en France, dont il estime l’expertise dans l’imagerie des nanostructures.

(*) Le CEMES est co-fondateur et membre du Labex NEXT (Nano, Extreme measurements and Theory), qui réunit 6 laboratoires de physique sur le site de Toulouse, tous reconnus d’excellence par l’AERES. C’est dans le cadre de ce Labex que le PicoLab a obtenu des subventions importantes lui permettant cette nouvelle extension.

Sources

2.2.2 Nouveaux matériaux de cathode pour les batteries lithium-air destinées aux véhicules électriques

La batterie lithium-air (Li-O2), qui présente une densité d’énergie théorique comparable à celle de l’essence, a été considérée comme l’un des dispositifs les plus prometteurs pour le stockage d’énergie pour les véhicules électriques.

Les deux principaux défis à relever pour le développement des batteries Li-O2 sont la courte durée de vie des cycles et la haute surtension. Pour répondre à ces défis, le Professeur CUI Guanglei et ses collègues de l’Institut de technologies de bioénergie et bioprocédés de Qingdao (QIBEBT) rattaché à l’Académie des sciences de Chine (CAS) ont travaillé sur l’optimisation de divers matériaux de cathode nanostructurés et étudié l’influence de la structure des matériaux sur les performances électrochimiques des systèmes de batterie.

Les nitrures de métaux de transition, tel que le MoN, possèdent des structures électroniques similaires aux nitrures de métaux nobles et ont démontré une activité catalytique prometteuse pour la réaction de réduction du dioxygène à la fois avec électrolyte aqueux et non-aqueux. Les cathodes à base de nitrures de métaux de transition abaissent l’écart de tension entre le plateau de charge et de décharge, ce qui améliore le rendement énergétique. Afin d’améliorer le cycle de vie des cellules Li-O2, un électrocatalyseur bi-fonctionnel efficace a été mis au point à base du nitrure métallique ternaire Co3Mo3N. La cathode de Co3Mo3N dotée d’une structure mésoporeuse permettrait d’améliorer significativement la performance des cycles (J. Phys. Chem. C, 2013, 117, 858-865).

Le Professeur Cui et son équipe ont récemment publié un article faisant l’état de l’art des recherches réalisées sur les nitrures de métaux de transition pour le stockage et la conversion de l’énergie électrochimique (http://dx.doi.org/10.1016/j.ccr.2012.12.012). Cet article traite en particulier des défis et des opportunités qu’offrent les applications des nitrures de métaux de transition pour les batteries Li-O2. Des résultats pertinents ont été également publiés dans Chem. Commun. (Chem. Commun., 2011, 47, 11291-11293), J. Phys. Chem. C, ChemSusChem. (ChemSusChem, 2012, 5, 1712-1715), et Coordin. Chem. Rev.

Ces travaux de recherche ont été soutenus par le Programme national 973 (projets de recherche fondamentale), le « Programme 100 Talents » de la CAS, le fonds de la province du Shandong pour les jeunes scientifiques émérites et le QIBEBT.

Sources

2.2.3 Des textiles photovoltaïques

Des scientifiques du Centre de Recherche sur les Matériaux de l’Université technique de Brno [1] travaillent à l’élaboration de textiles photovoltaïques. Ces recherches s’inscrivent dans le cadre d’un projet pilote qui vise à développer, à l’échelle européenne, une industrie capable de produire des textiles générant de l’électricité.

A la base de l’idée : les matériaux intelligents. Ces matériaux sont capables de modifier leurs propriétés physiques en réponse à des stimuli extérieurs. Dans le cas des textiles photovoltaïques, il s’agit de polymères qui peuvent se comporter comme des semi-conducteurs et trouvent, de fait, de nombreuses applications en électronique.

Solubles dans les pâtes et les encres, ces polymères peuvent être appliqués aux textiles selon les techniques classiques d’impression. Des cellules photovoltaïques, des capteurs ou d’autres éléments électroniques peuvent être intégrés au tissu, sans qu’il ne perde ses caractéristiques. Pour l’heure, il n’est pas question de mettre de tels textiles au lave-linge mais les chercheurs espèrent, à terme, trouver un moyen de les rendre résistants à l’épreuve des lavages machine.

L’enjeu lié au développement de la technologie est majeur d’autant que le nombre d’applications que l’on peut y trouver n’a pour limite que la variété de tissus que l’on peut produire : une veste qui permettrait de recharger son téléphone portable, une sacoche à ordinateur portable qui ferait office de chargeur, des rideaux ou encore des tenues militaires qui permettrait de générer de l’électricité... Les constructeurs automobiles se disent aussi très intéressés.

L’un des principaux inconvénients de ces textiles photovoltaïques reste leur durée due vie, qui ne dépasse pas deux ans. Mais les chercheurs ont bon espoir que les avancées technologiques en la matière permettront de rallonger considérablement celle-ci.

Sources

  • [1] Martin Weiter, Directeur de recherche - Centre de Recherche sur les Matériaux, Faculté de Chimie, Université technique de Brno - Courriel : weiter@fch.vutbr.cz - www.materials-research.cz/cz/ (en tchèque et en anglais)
  • « Cesti vedci vymysleji odev, v jehoz kapse si nabijete mobil » - Site internet lidovky.cz - 04/02/2013 - http://www.lidovky.cz/veda.aspx?c=A130203_124853_ln_veda_hm (en tchèque)
  • ADIT, BE République Tchèque (n°30, 26 février 2013)

2.2.4 Des nano sondes de diamant pour observer les processus cellulaires

Des chercheurs tchèques, belges et allemands ont mis au point une nouvelle méthode d’observation microscopique au moyen de nano sondes de diamant ; ce procédé pourrait permettre de mieux suivre les processus cellulaires à long terme.

La plupart des colorants et marqueurs utilisés en microscopie ont tendance à blanchir sous l’effet de la lumière. Ce phénomène pose problème lorsqu’il s’agit de réaliser des observations de longue durée sous une lumière intense, or c’est le cas dans certaines recherches, comme celles menées notamment sur le cancer ou sur les processus du métabolisme cellulaire.

Les scientifique tchèques, issus de l’Université Technique tchèque à Prague [1] et des Instituts de Physique [2], Physique Nucléaire [3] et de Chimie Organique et de Biochimie [4] de l’Académie des Sciences, aidés par leur homologues belges [5] et allemands [6], ont développé une méthode de préparation de nano sondes fluorescentes en diamant. En irradiant des nano particules de diamant avec un faisceau de proton accéléré dans un cyclotron, ils sont parvenus à substituer certains atomes de carbone par des atomes d’azote, créant ainsi, au sein de la structure cristalline, des défauts azotés. Il en résulte que les nano particules deviennent intensément fluorescentes avec une coloration qui ne blanchit pas sous l’effet de la lumière, permettant ainsi une observation microscopique optimale des processus cellulaires à long terme. Les résultats des scientifiques on été publiés dans le prestigieux journal Nanoscale [7].

Sources

  • [1] Faculté d’Ingénierie Biomédicale, Université Technique tchèque à Prague, Kladno - Courriel : info@fbmi.cvut.cz - http://www.fbmi.cvut.cz/ (en tchèque et en anglais)
  • [2] Institut de Physique, Académie des Sciences de République tchèque, Prague - Courriel : info@fzu.cz - www.fzu.cz (en tchèque et en anglais)
  • [3] Institut de Physique Nucléaire, Académie des Sciences de République tchèque, Rez - /www.ujf.cas.cz (en tchèque et en anglais)
  • [4] Petr Cigler, chercheur - Institut de Chimie Organique et de Biochimie, Académie des Sciences de République tchèque, Prague - email :cigler@uochb.cas.cz - www.uochb.cz (en tchèque et en anglais)
  • [5] Institute for Materials Research, Hasselt University, Diepenbeek - www.uhasselt.be/IMO (en anglais)
  • [6] Institut de Physique, Université de Stuttgart - www.pi4.uni-stuttgart.de (en anglais)
  • [7] "Boosting nanodiamond fluorescence : towards development of brighter probes" - Nanoscale, 2013 - 13/12/2012 - http://redirectix.bulletins-electroniques.com/EBmt9 (en anglais)
  • « Diamantove nanosondy neznicitelne svetlem » - Site internet de l’Académie des Sciences de République tchèque - 14/01/2013 - http://redirectix.bulletins-electroniques.com/EGilI (en tchèque)
  • ADIT, BE République Tchèque (n°30, 26 février 2013)

2.2.5 Production de carbure de silice : à coût réduit et température ambiante

Production de carbure de silice : à coût réduit et température ambiante
Le carbure de silicium est un matériau céramique composé de silicium et de carbone. Dans la nature il n’existe que dans les espaces interstellaires, et sur Terre sa production artificielle est possible seulement à température et coûts extrêmement élevés. Mais grâce à une nouvelle méthode de production mise au point par une équipe de chercheurs de l’Institut des Matériaux pour l’Electronique et le Magnétisme (Imem) du Conseil national des recherches (Cnr), et du Laboratoire Interdisciplinaire de Sciences Informatiques (Lisc) de la Fondation Bruno Kessler de Trente, il est désormais possible de produire du carbure de silicium à un coût nettement inférieur qu’auparavant, et ceci grâce à une réduction de température de synthèse de 2.000°C à la température ambiante.

Les résultats de l’expérience publiés sur The Journal of Chemmical Physics, ont également été démontrés de manière théorétique grâce à des supercalculateurs. La nouvelle méthode de production utilise une technique se basant sur des faisceaux supersoniques de fullerène (une molécule formée de 60 atomes de carbone disposés en un réticulum sphérique) qui sont dirigés vers uns couche de silicium de manière à ce que la collision produise du carbure de silicium sans qu’il y ait besoin d’atteindre de hautes températures.

Grâce aux diminutions des coûts de production, le carbure de silicium pourrait être utilisé dans des dispositifs électroniques d’usage quotidien et pour recouvrir des matériaux plastiques. Il pourra également servir pour des applications biomédicales, ce matériau étant biocompatible.

Sources

2.2.6 Le graphène, un choix européen

La Communauté Européenne a lancé en ce début d’année le projet Flagship Graphene, un des deux projets choisis parmi les initiatives qui permettront d’ici 10 ans de façonner l’innovation et le futur technologique du continent. L’objectif est de développer tout le potentiel du graphène et des autres matériaux bidimensionnels, en produisant une multitude de nouvelles technologies permettant de révolutionner de nombreux secteurs industriels, et de générer un développement économique à l’échelle européenne. Le Conseil national des recherches fait partie des principaux coordinateurs et participera au projet à travers notamment des activités dans le secteur de l’énergie et des matériaux composés.

Le graphène a déclenché une explosion d’activités scientifiques depuis les premières expériences révolutionnaires qui ont mené à sa découverte il y a moins de 10 ans : le prix Nobel de physique 2010 a été remis à Andre Geim et Kostya Novoselov pour cette découverte. Ce matériau polyvalent est considéré par beaucoup comme la base de futures innovations technologiques pour de nombreux secteurs.

Le projet « graphène » est le plus ambitieux programme de recherche conjoint jamais mis en place par la Communauté européenne, et implique 126 groupes de recherche appartenant à des organismes de recherche, des universités et des entreprises industrielles de 17 pays, explique Luigi Ambrosio, directeur du département des sciences chimiques et technologiques des matériaux du Cnr. Les activités, subdivisées en 15 domaines d’application stratégiques, suivront une feuille de route qui amènera le graphène des centres de recherche dans la vie de tous les jours avec des applications en électronique, optique, et l’élaboration de matériaux composites et de nouvelles batteries.

En plus du Cnr, l’Italie s’affirme dans le projet par la participation de la Fondation Bruno Kessler, l’Institut italien de technologie, l’université de Trieste, l’Ecole polytechnique de Turin, l’Ecole polytechnique de Milan et l’entreprise STMicroelectronics.

Le Cnr coordonnera deux activités. Les recherches destinées aux matériaux composites seront coordonnées par Vicenzo Palermo de l’Institut pour la synthèse organique et la photovoltaïque (Isof-Cnr). « Le graphène est le matériau le plus fin qui existe dans la nature », explique le chercheur. "Sa forme, sa résistance et sa stabilité peuvent être utilisées pour créer des matériaux pour l’instant inconnus, ce qui qui provoquera une révolution semblable à celle qui a eu lieu au siècle dernier lors de la découverte et de l’utilisation des polymères pour produire du plastique". Les activités de développement de systèmes pour des applications énergétiques seront coordonnées par Vittorio Pellegrini de l’Institut des nanosciences du Cnr (Nano-Cnr). « Les batteries à base de graphène auront une durée de vie plus longue et un cycle de charge plus rapide et permettront d’emmagasiner plus d’énergie, ce qui leur permettra d’être utilisées dans les voitures électriques », commente le chercheur. « Le réticulum de carbone pourrait être utilisé comme un réseau nanoscopique pour le stockage d’hydrogène de manière efficace et économique ».

« Avec ce projet visionnaire, nous assurons que à l’Europe un rôle prépondérant dans l’étude et l’utilisation industrielle et commerciale du graphène », a déclaré le président du Cnr, Luigi Nicolais.

Sources

  • Cnr.it
  • ADIT, BE Italie (n°112, 1er mars 2013)

2.2.7 Des matériaux intelligents pour améliorer la qualité de l’eau

Une équipe de l’Université de Saskatchewan (UofS, Saskatoon) vient de développer des matériaux bio polymères ayant des propriétés améliorées d’absorption. Connus dans le monde scientifique sous le nom de « matériaux intelligents », ces bio polymères de synthèse montrent un potentiel très important dans des applications variées, en particulier dans le domaine de l’assainissement de l’eau.

Alors que le pétrole par exemple est relativement facile à séparer de l’eau, des contaminants solubles tels que les colorants, les nitrates, et les détergents le sont beaucoup plus difficilement" dit Lee Wilson, Chimiste à UofS, et l’un des superviseurs de l’étude. Les matériaux tels que ceux développés par Rui Guo, doctorante dans l’équipe, ont cependant fait preuve de capacités d’absorption remarquables des contaminants solubles dans des expériences récentes. « Nous allons manquer d’eau douce, la seule question est quand ? », dit Lee Wilson, « Par exemple, notre capacité à désaliniser l’eau en utilisant très peu d’énergie, voire pas du tout, est cruciale. Et cela pourrait résoudre les problèmes liés à la qualité de l’eau dans le monde entier ». Il précise que la désalinisation de l’eau des océans, ainsi que la production de certains bio fuels coûte cher et nécessite l’apport d’énormément d’énergie.

Les matériaux intelligents, tels que ceux développés par Rui Guo, sont particulièrement intéressants par leur capacité à « s’activer » ou « s’éteindre » en réponse à un stimulus externe, tel qu’un changement de température ou de l’équilibre d’un PH. Alors que les méthodes de filtrations telles que l’osmose inverse nécessitent une pression pour supprimer des molécules ou des ions, très peu d’énergie est nécessaire pour faire fonctionner ce type de matériaux.

Les matériaux développés par Guo pourraient également être utilisés pour supprimer l’arsenic des eaux des surface ou souterraines en Saskatchewan. « Partout ou vous trouvez de l’Or ou de l’Uranium, vous avez également de l’Arsenic. La Saskatchewan a réellement un problème avec l’Arsenic, et nous pourrions potentiellement utiliser les matériaux de Rui pour y remédier », dit Wilson.

Sources

P.-S.

N’oubliez pas que SCF Info en ligne s’affiche sur la toile… Vous le trouverez sur la page d’accueil www.societechimiquedefrance.fr

Photocopiage, retransmission du courriel… sont vivement conseillés !

Ont participé à la réalisation de ce numéro : Séverine Bléneau-Serdel, Marie-Catherine Manez, Roselyne Messal, Marie-Claude Vitorge.

Les dates des manifestations peuvent être modifiées. Les responsables scientifiques sont les références auprès de qui s’adresser en cas de doute.

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère