SCF Flash info et SCF Info en ligne 2013, N° 07 1er avril 2013

1.1 À propos de la SCF…

1.1.1 Gérard Férey, Médaille Lavoisier de la SCF

À l’issue d’une très belle journée d’hommage à l’homme et à sa carrière, organisée par l’Université de Versailles et Saint-Quentin en Yvelines, le Président Homolle a remis à Gérard Férey la Médaille Lavoisier de la SCF, sa plus haute distinction, rarement décernée, en témoignage de reconnaissance « au chimiste de haut vol, à l’architecte de la matière  » comme l’a souligné le rapporteur de son Conseil d’administration.

1.1.2 Je suis chimiste, et vous ?

Rien de plus simple ! Rendez-vous sur la première page du siede la scf pour adhérer au réseau des chimistes et bénéficier de nombreux avantages en plus de L’Actualité Chimique, le journal de la SCF.

Pour connaître le parcours de quelques chimistes, consultez la page d’accueil du site Internet de la SCF (www.societechimiquedefrance.fr) qui vous indique la diffusion tous les quinze jours d’une vidéo sur l’engagement d’une ou d’un chimiste, comme, la quinzaine dernière, Gérard Férey.

1.1.3 Remise solennelle des Prix SCF 2012

Le programme de cette journée qui se tiendra le lundi 27 mai 2013 à l’École Nationale Supérieure de Chimie de Mulhouse est maintenant arrêté comme suit :

  • 9:30 : Accueil
  • 10:00 : Introduction par Olivier Homolle, Président de la Société Chimique de France, Christine Gangloff-Ziegler, Présidente de l’Université de Haute Alsace, et Pierre Llopiz, Directeur de l’ENSCMu
  • 10:15 : Présentation de la section régionale SCF Alsace par son Président, Pierre Rabu
  • 10:30 Conférence générale «  Biosynthèse des unités isopréniques par la voie du méthylérythritol phosphate : transferts d’électrons et de protons, une énigme  » par Michel Rohmer (Université de Strasbourg, Académie des Sciences),
  • 11:15 : Exposé de Samir Zard et remise du Prix Achille-Joseph Le Bel
  • 13:30 : Exposé de Klaus Müllen et remise du Prix franco-allemand
  • 14:15 : Exposé de Santiago Alvarez et remise du Prix franco-espagnol
  • 15h30 : Exposé de Lahcène Ouahab et remise du Prix Pierre Süe
  • 16h15 : Exposé de Philippe Sautet et remise du Prix Pierre Süe
  • 17:00 : Clôture

Comme les éditions précédentes, cette manifestation est en entrée libre… dans la mesure des places disponibles !

Programme du 27 mai 2013 (pdf - 654.9 ko) ; Invitation pour le 27 mai 2013 (pdf - 136.9 ko)

1.1. 4 À propos de la section Bourgogne-Franche-Comté

  • Emmanuel Lerayer succède à Vincent Rampazzi comme président du club des jeunes de la section.
    Le Bureau national remercie le Bureau sortant pour leur implication dans la vie de l’association et souhaite un bon travail à la nouvelle équipe.

1.1.5 À propos de la Division enseignement / formation

Proposition SFP-SCF : mention bidisciplinaire (mars 2013) (pdf - 39 ko)

1.1.6 À propos de la Division chimie analytique

Lettre N°03 (mars 2013) (pdf - 146.1 ko)

1.1.7 L’Actualité Chimique

En cours d’impression et donc bientôt dans vos boîtes à lettres et sur le site : n° 373, avril 2013 (64 pages, 20 €)

Au sommaire de ce prochain numéro :

L’Actualité Chimique fête ses 40 ans  ! Avril 1973-avril 2013 : il y a quarante ans, la Société Chimique de France créait L’Actualité Chimique pour assurer « la diffusion rapide des nouvelles connaissances acquises » dans le domaine de la chimie. Occasion d’un petit retour sur l’évolution de la revue.

Dossier : la chimie intégrative. Extension des concepts de chimie douce et de chimie supramoléculaire, la chimie intégrative propose de nouvelles pratiques de synthèse – en positionnant les réacteurs chimiques dans l’espace géométrique – orientées vers la conception de matériaux fonctionnels avancés. Illustration avec la présentation de quelques applications concrètes dans la production enzymatique de biodiesel (biocatalyse hétérogène), la bioconversion d’énergie (biopiles), ou encore la délivrance thermostimulée de principes actifs (capsules thermosensibles).

Les biopiles enzymatiques pour produire de l’électricité. Dans le contexte actuel, la recherche de nouvelles solutions pour produire de l’énergie est un enjeu majeur. Des mécanismes alternatifs s’inspirant du monde biologique peuvent être envisagés : les biopiles enzymatiques. Du courant électrique est alors produit à partir de l’oxydation de sucre ou d’alcool. Ces biopiles pourraient permettre d’alimenter des microsystèmes, des capteurs, voire des dispositifs implantables.

La sécurité pyrotechnique : réglementation versus progrès scientifique. La manipulation de substances énergétiques combustibles ou explosives requiert des connaissances et des précautions particulières, de manière à limiter les risques liés à cette activité. Or les contraintes réglementaires conçues pour l’industrie se sont multipliées sans vraiment tenir compte des besoins de la recherche scientifique. En résultent une érosion du savoir en pyrotechnie et un affaiblissement des capacités d’innovation dans ce domaine, qui portent préjudice à l’industrie pyrotechnique.

Le sommaire détaillé, les résumés des articles et certains articles et rubriques en téléchargement libre seront bientôt disponibles sur le site de L’Actualité Chimique : www.lactualitechimique.org

1.2 En direct du CNRS

1.2.1 Médaille de l’innovation 2013

Cette distinction récompense des personnalités dont les recherches exceptionnelles ont conduit à des innovations marquantes sur le plan technologique, économique, thérapeutique et sociétal. Le mathématicien et médecin Philippe Cinquin, le physico-chimiste Ludwik Leibler et le mathématicien Stéphane Mallat sont les lauréats de la médaille de l’innovation 2013 du CNRS. Elle leur sera remise le 12 juin 2013 par Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.
Lire la suite...

1.2.2 CNRS Innovation

Cette lettre présente, tous les deux mois, les dernières actualités de la valorisation et de l’innovation au CNRS : partenariats, création d’entreprises, brevets, licences, événements…
Plus d’informations à www.cnrs.fr/lettre-innovation/lettre.php?numero=2

1.2.3 « L’énergie à découvert » : un panorama des questions énergétiques, publié par CNRS-éditions

Cet ouvrage collectif, préfacé par Alain Fuchs, vise à aider le lecteur à se forger une opinion objective sur les questions énergétiques, à partir de données scientifiques complètes et simples sur la base de quelques 130 articles produits par des physiciens, chimistes et autres géologues représentant l’ensemble des disciplines scientifiques du CNRS.
Plus d’information à http://intranet.cnrs.fr/intranet/actus/130322-energie-decouvert.html

1.2.4 Un nano-laboratoire fluorescent, magnétique et plasmonique

Une nouvelle méthode basée sur l’utilisation de réacteurs microfluidiques (microréacteurs) vient d’être mise au point pour contrôler l’assemblage de nanoparticules inorganiques.
Lire la suite...

1.2.2 5 Deux électrons : d’une règle à un principe

La règle de l’octet (G. N. Lewis, 1916) et la règle des 18-électrons (I. Langmuir, 1921) qui correspondent à l’occupation des orbitales de valence s, p et s, p, d respectivement permettent de concevoir des composés de grande stabilité chimique. De la même façon, des chercheurs du Laboratoire de Chimie de Coordination des Eléments f (CEA / CNRS) et du Laboratoire des Mécanismes Réactionnels (CNRS, Ecole Polytechnique), en collaboration avec le Prof. Pekka Pyykkö (Université d’Helsinki, Finlande), ont montré que des composés à 32-électrons pouvaient être stables grâce aux quatorze électrons supplémentaires apportés par des orbitales f. Cette règle à 32-électrons dans lequel un actinide occupe la cavité centrale d’une cage, avait été proposée grâce à des calculs de chimie quantique pour des séries isoélectroniques de Pu@M12 (où M est le plomb ou l’étain) et de U@C28. De nouveaux résultats obtenus cette fois sur des composés de silicium tendent à ériger la règle initiale en principe.
Lire la suite...

1.2.6 Nanomédecine : de nouveaux vecteurs de taille contrôlée

Encapsuler les médicaments pour les protéger et les amener à leur cible est un défi relevé par de nombreuses équipes de scientifiques. Un des principaux problèmes réside dans le contrôle de la taille des capsules. Des chercheurs de l’Institut Charles Sadron (CNRS) proposent une nouvelle méthode pour concevoir des polymères qui permet de contrôler parfaitement la taille des capsules synthétisées. Ces résultats font la couverture de la revue Physical Review Letters.
Lire la suite...

1.3 En direct de l’EuCheMS

1.3.1 Au sommaire de la lettre trimestrielle

EuCheMS supports employment survey of European chemists / The committee for Istanbul / EuCheMS vacancies / Call for Lecture Award 2013 / Solving global challenges / Annual meeting of young chemists
in St. Petersburg / EuCheMS is partner in EC2E2N / Resources that don’t cost the earth / 125 years Angewandte Chemie / Slovakia : New SCHS President / Hungary : Chemistry roadshow / 44th IUPAC World Chemistry Congress in Istanbul / Istanbul travel grants / Physical Chemistry Conference / European Energy Conference / Synthetic biology debate / Congress on Green Chemistry.
Rappelons que les lettres trimestrielles de l’EuCheMS sont encartées dans les livraisons aux abonnés de L’Actualité Chimique et sont disponibles sur le site de la SCF sous la rubrique la SCF et l’Europe .
Lettre du second trimestre 2013

1.4. En direct de Bruxelles

1.4.1 Le Cefic et le gaz de schiste

Selon un document publié cette semaine par le Cefic, le développement de l’exploitation des gaz de schiste renforcerait la compétitivité de l’industrie et créerait des emplois en Europe. Le document conclut que les responsables politiques européens doivent accélérer l’exploration responsable et la production locale de gaz de schiste.
Toute l’information est contenue dans le « Position paper » téléchargeable

1.5. En direct de l’UIC

1.5.1 Le Train Industrie & Innovation

Rappelons que dans le contexte de la semaine de l’Industrie, le Ministère du Redressement productif lance un train de l’innovation (www.train-industrie-innovation.fr/) qui parcourra la France (et en prime, Bruxelles/Belgique et Düsseldorf/Allemagne) dans les trois semaines à venir (19 mars-18 avril). Pour les nostalgiques, des trains d’antan, il s’agit d’une rame TransEurop Express…
L’UIC y a réservé un demi wagon qui est dédié à la Chimie. Pour une éventuelle participation des entités opérationnelles de la SCF, il vous faut contacter la section locale de l’UIC (avec copie à Hélène Méjean, directrice de la communication de l’UIC : hmejean@uic.fr). Cette participation consiste, compte tenu de l’espace réduit, en la présence au plus d’une ou deux personnes avec les plaquettes et affiche de la SCF et toute autre information « relevante » sur les activités régionales de la SCF.

PNG - 14.8 ko
Les prochaines étapes sont : Tarbes 4 avril ; Bordeaux 5 avril ; Rennes 9 avril ; Le Havre 10 avril ; Lille 11 avril ; Strasbourg 17 avril

Des informations actualisées, notamment les dossiers régionaux correspondant à chaque étape du train, sont diffusés depuis la page d’accueil de l’UIC (www.uic.fr)

1.5.2 L’UIC appelle à des actions rapides sur les prix de l’énergie

L’Union des Industries Chimiques (UIC) fait part de sa préoccupation suite à la mise en redressement judiciaire de la société KEM ONE, procédure qui concerne plus de 1300 salariés dont l’UIC comprend l’inquiétude dans le contexte actuel.
Lire la suite...

1.6 Le saviez-vous ?

1.6.1 Les MOFs : un très bel exemple de la complémentarité entre recherche académique et industrielle

En septembre 2012, la médaille du prix Pierre Potier a été attribuée à BASF pour un nouveau procédé innovant permettant la production industrielle de MOFs- aluminium en milieu aqueux. Son développement repose notamment sur des travaux de coopération avec l’équipe de Gérard Férey, médaille d’or 2010 du CNRS.

Les solides hybrides poreux MOFs -pour Metal-Organic Frameworks- sont des structures hybrides métallo-organiques qui, grâce à leur très grande surface spécifique interne et leur très grande porosité, possèdent des propriétés exceptionnelles en matière de stockage de gaz (gaz à effet de serre, hydrogène, gaz naturel…), d’économies d’énergie, de régulation de température, de vectorisation de molécules actives [1]. Ils sont donc potentiellement très utiles pour des applications liées aux secteurs de l’énergie, des transports, de la santé….

Le MIL-53 développé par Gérard Férey

Les premiers travaux effectués sur les MOFs–aluminium (Al-MOFs) ont été réalisés par le professeur Gérard Férey et ses collaborateurs, à l’Institut Lavoisier de Versailles (CNRS 8180). En développant la synthèse hydrothermale du téréphtalate d’aluminium MIL-53 (MIL=Matériaux de l’Institut Lavoisier) en 2004 [2], ils ont ouvert la voie à la famille florissante des structures organo-aluminium.

Convaincus du très grand potentiel de ces matériaux, les chercheurs de BASF ont été les premiers à développer des procédés de fabrication industrielle de matériaux MOF de ce type, dont notamment le MIL-53. Ces premiers succès ont clairement stimulé la poursuite de la R&D sur ces matériaux à l’échelle internationale, tant au niveau industriel qu’au niveau académique.

Aujourd’hui, BASF a mis au point un nouveau procédé industriel permettant la fabrication en milieu aqueux à l’échelle de la tonne du fumarate d’aluminium de type MOF (Basolite A520) [3], stable à l’air et à l’eau.

Les matériaux Basolite de BASF sous différentes formes.

La première étape, qui consiste à passer de l’échelle du laboratoire à celle de la production industrielle dans des conditions économiques, techniques et environnementales excellentes, a donc été réussie avec brio.

Mais l’aventure ne s’arrête pas là. Les premiers véhicules prototypes alimentés au gaz naturel ont pu être mis au point. En effet, dans le but de vérifier l’efficacité de ces matériaux en situation réelle, des prototypes utilisant ce carburant ont déjà prouvé leur viabilité, notamment en termes de sécurité, puisqu’ils ont passé avec succès la batterie de tests de sécurité nécessaires pour obtenir l’autorisation de rouler sur la voie publique.

C’est ainsi que sur le site de recherche et de production de BASF, situé à Ludwigshafen (Allemagne), plusieurs voitures sont dotées de réservoirs remplis de MOFs et sont utilisées quotidiennement. Cette phase pilote est toujours en cours dans le but d’optimiser la technologie et de la tester sur d’autres types de véhicules.

Février 2013, Ludwigshafen, Gérard Férey et Stefan Marx

BASF espère pouvoir commencer à vendre commercialiser ces produits pour cette application et ce d’ici 1 à 2 ans maximum et ainsi faire passer les MOFs du statut de découverte géniale à celui de succès commercial utile à tous.

1.6.2 Grand Prix Émile Jungfleisch de l’Académie des sciences

D’un montant de 120 000 euros, ce Prix est destiné à récompenser un scientifique ayant effectué des travaux dans un laboratoire français et à son équipe dans le domaine de la chimie organique et/ou de la biochimie.
Ce prix pourra exceptionnellement être partagé. Un tiers du montant sera destiné au responsable de l’équipe et les deux tiers restants serviront à promouvoir le travail de l’équipe.
Toutes les informations...

1.6.3 IUPAC 2013

Le thème principal du 44e Congrès IUPAC est « Energie propre grâce à la chimie ».
Il couvrira les domaines : Chemical Analysis / Chemistry for Cultural Heritage / Chemical synthesis / Physical Chemistry / Macro and Nano Science and Technology / Green sustainable and Environmental Chemistry / Life Chemistry / Materials Science / Chemistry Education / Innovation and Chemical Industry et comportera des conférences plénières de Engin Umut Akkaya, Aaron Ciechanover, Barry Halliwell, Martin Jansen, Daniel Nocera, Ryoji Noyori, Martin Quack, Serdar Sariciftci, Danniel Shechtman et Ada Yonath.
Il se tiendra du 11 au 16 août 2013 aux Harbiye Military Museum et Convention Center & Lütfi Kirdar Congress and Exhibition Center d’Istanbul (Turquie).
Veuillez noter que la date limite de soumission des résumés vient d’être repoussée au 30 avril 2013
Plus d’informations à www.iupac2013.org

1.6.4 Les 125 ans d’Angewandte Chemie

La revue phare de la société chimique allemande (Gesellschaft Deutscher Chemiker ; GDCh) célèbre cette année son 125e anniversaire, deux ans après avoir célébré le 50e anniversaire de son édition anglaise.
Le point culminant de la célébration fut le Symposium qui s’est tenue à l’Université libre de Berlin le12 mars dernier, diffusé sur la Toile.
ChemistryViews (www.ChemistryViews.org) propose toujours les enregistrements de ces conférences....
Le numéro 10 des versions allemandes (volume 125) comme anglaise (volume 52) présente en couverture le « Top 10 » des pays ayant eu des communications acceptées en 2012 et dans une revue de 29 pages (http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/anie.201300056/pdf), François Diederich, président du Comité de rédaction, brosse l’histoire de cette revue depuis sa création en 1888, sous le nom de Zeitschrift für angewandte Chemie, organe de la Société allemande de Chimie appliquée

1.6.5 Observatoire de l’emploi des ingénieurs diplômés Chimistes

Sur la base de l’enquête annuelle effectuée par IESF, l’Union Nationale des Associations des Associations Françaises d’Ingénieurs Chimistes (UNAFIC) vient de publier l’étude concernant les ingénieurs chimistes, l’essentiel portant sur les ingénieurs chimistes et le marche du travail, l’espace professionnel des ingénieurs chimistes, les chimistes et l’actualité, et les salaires bruts annuels 2011.
Pour tout savoir : téléchargez le dossier

1.6.6 Congrès Matériaux 2014

Les Conférences Matériaux sont devenues l’événement francophone incontournable de tous les acteurs du monde des matériaux qu’ils soient du monde académique (universitaires, chercheurs, ingénieurs et doctorants) ou du monde industriel. Elles sont organisées sous l’égide de la Fédération Française des Matériaux (FFM : www.ffmateriaux.org) qui regroupe actuellement 28 associations scientifiques et techniques, dont la SCF, concernées par les matériaux.
La prochaine conférence, Matériaux 2014, se tiendra à Montpellier du 24 au 28 novembre 2014.
La plaquette de pré-annonce est disponible ici (pdf - 2.4 Mo)et toutes les informations à venir sont disponibles à www.materiaux.net.

1.6.7 Séminaires UTC sur les biomasses

L’Université Technologique de Compiègne organise trois séminaires sur le thème des « Transformations thermochimiques, chimiques et biotechnologiques des biomasses » qui se dérouleront dans ses locaux parisiens (62 boulevard de Sébastopol/2e étage, 75003 Paris).
L’objectif est de rassembler des universitaires et industriels autour des enjeux de développement d’une filière de valorisation matière et énergie de la biomasse.
Ces séminaires se teindront les mercredi 10 avril, jeudi 18 avril et mardi 23 avril 2013. Plus d’informations...

1.6.8 La Semaine du Développement Durable

La Semaine du Développement Durable a lieu chaque année du 1er au 7 avril. Durant cette semaine, le ministère chargé du développement durable invite les entreprises, les associations, les services publics, les collectivités et les établissements scolaires à promouvoir les principes du développement durable.

L’objectif de cette opération est de sensibiliser les Français aux enjeux du développement durable. Il s’agit également d’apporter des solutions concrètes et d’inciter chacun à adopter des comportements plus responsables.

En 2013, l’accent de la semaine du développement durable est porté sur la transition énergétique.

Découvrez le programme des événements et projets proposés partout en France sur le site : www.semainedudeveloppementdurable.gouv.fr.

1.6.9 Un nouveau président pour la Fédération Gay-Lussac

Jacques Mercadier, directeur de l’École Nationale Supérieure en Génie des Techniques Industrielles de Pau, succède à Jean-Marc Lelann, directeur de l’ENSIACET à Toulouse, comme président de la FGL.
Jean-Marc Lelann, à l’issu de ses deux ans de mandat présidentiel devient donc Past President de la FGL.

1.6.10 … et la (nouvelle) Lettre de la Fédération Gay-Lussac…

Éditée par le service Communication de la Fédération Gay-Lussac (FGL), cette lettre mensuelle présente en quatre pages un aperçu des activités récentes de la FGL.
Voulue pour resserrer les liens entre les 19 écoles constituant cette Fédération, elle peut être consultée et [téléchargée http://www.19ecolesdechimie.com/-La-newsletter-.html].

1.6.11 De l’eau, mais dimère !

Selon diverses modélisations, le dimère (H2O)2 est censé affecter le bilan radiatif de la terre et le climat, la condensation homogène et la chimie de l’atmosphère. De plus, l’interaction par paire au sein du dimère semble être d’une importance primordiale pour la description moléculaire complète des phases liquides et solides de l’eau. Une équipe de l’Académie des sciences de Russie, en développant un équipement de spectroscopie rotationnelle d’une plus grande sensibilité, a démontré son existence, prévue par la théorie dans le domaine des ondes millimétriques (Phys. Rev. Lett. 2013, 110, 093001).

1.6.12 Rapport rédigé par le Comité Chimie de l’IESF

Chimie et PMI /ETI des secteurs aval : Contraintes et opportunités (pdf - 713.8 ko)

1.6.12 Colloque « Chimie & Transports – Vers des transports décarbonés »

Le colloque « Chimie & Transport – Vers des transports décarbonés » s’est tenu à la Maison de la Chimie ce mercredi 3 avril. Au cours de la journée, différents intervenants scientifiques, industriels et universitaires se sont succédé afin de présenter les dernières découvertes et les enjeux pour l’avenir dans le domaine des transports.
Au cours de la conférence plénière d’introduction, les intervenants ont rappelé que la chimie est présente dans tous les domaines des transports : le ferroviaire, l’aéronautique, le routier, le naval et les infrastructures. Deux sessions parallèles : énergie et transports durables ont suivi. La première session a mis en avant des matériaux utilisés pour alléger des structures, faire progresser la mobilité ou lutter contre la pollution des échappements automobiles. Les enjeux énergétiques dans le domaine des transports étaient au cœur de la seconde session. La session de clôture a mis l’accent sur la nécessité de réforme du secteur des transports en présentant de nouvelles technologies de stockage de l’énergie et en mettant en avant la mobilité hydrogène.
Pour sa 9e édition, le colloque a rassemblé des étudiants, des enseignants, des chercheurs ou encore des industriels. Il donnera naissance à un livre « La Chimie et les Transports » édité par EDP Sciences.
Le prochain colloque de cette série est prévu pour le 6 novembre 2013.
Alexane Roupioz

1.7 Des postes et des réunions

1.7.1 Des postes

Des offres d’emplois sont consultables sur le site Internet de la SCF : www.societechimiquedefrance.fr sous la rubrique « Bourse à l’emploi »

1.7.1.1 Dans l’industrie

Les propositions sont réservées aux membres de la SCF, les descriptifs détaillés sont donnés dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

  • N° 15464 Research and development chemist
  • N° 15451 Ingénieur en minéralogie/cristallographie H/
1.7.1.2 Dans le secteur public

Les proposition sont ouvertes à tous. Les*descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

  • N° 15442 Appel de candidatures en vue de pourvoir la chaire vacante « Industries chimiques et pharmaceutiques » au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM)
    Le titulaire de cette chaire devra reprendre l’ensemble des activités regroupées au sein de l’équipe pédagogique « Chimie Génie des procédés » du département Caser de l’École Sciences industrielles et technologies de l’information du Cnam. Il/elle devra en particulier assurer l’encadrement des diplômes adaptés aux filières métiers des industries chimiques, pharmaceutiques et cosmétiques, qui relèvent de l’enseignement supérieur.
    Le Journal Officiel (01/03/13, Texte 124) précise le profil complet du poste et les modalités de candidature à adresser à l’administrateur général du Conservatoire national des arts et métiers, 292, rue Saint-Martin, 75141 Paris Cedex 03 avant le 26 avril 2013.
  • Appel de candidature pour le poste d’éditeur scientifique de Pure and Applied Chemistry (IUPAC)
    L’IUPAC sollicite les représentations nationales (NAOs) comme des personnalités scientifiques à présenter des candidatures pour le poste d’éditeur scientifique de Pure and Applied Chemistry qui sera vacant fin 2013, à la suite du départ de James R. Bull.
    Les candidatures doivent être transmises avant le 31 mai 2013 au Secrétaire général de l’IUPAC (rdeplanque@iupac.org) et comprendre dans les deux cas un Curriculum vitæ, une brève déclaration d’intention et un projet explicitant les réflexions du(de la) candidat(e) sur la politique éditoriale à mener dans le contexte numérique du XXIe siècle.
  • N° 15441 Ouverture d’un poste de maître de conférences
1.7.1.3 En formation par la recherche

Les proposition sont ouvertes à tous. Les descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

  • N° 15465 Offre de thèse
  • N° 15463 Proposition de sujet de thèse
  • N° 15462 Allocation de thèse du MESR à Nantes (laboratoire CEISAM)- 3 ans
  • N° 15460 Post Docs opening in supramolecular materials for opto-electronics, graphene processing and electronics
  • N° 15459 Thèse financée en génie des procédés pour l’environnement
  • N° 15457 Thèse en chimie des substances naturelles
  • N° 15455 Thèse financée
  • N° 15454 Thèse au CEMEF 2013 : CIFRE-ANRT
  • N° 15452 Thèse financée partenariat Total / ENSCM
  • N° 15450 A PhD position (three years)

1.7.2 …et des réunions…

1.7.2.1 De ou avec la SCF

En 2013

4 avril 2013, Cachan
11e Rencontres de chimie organique
Plus d’informations à http://rco2013.ens-cachan.fr/.

11 avril 2013, Nice
23e Journée de la chimie de la section régionale Provence-Alpes-Côte d’azur
Date limite de soumission des résumés 10 mars 2013
Plus d’informations à www.journee-chimie-paca.fr/JCPaca_2013.html.

15-26 avril 2013, Les Houches
Watsurf 2013
Water at interfaces : new developments in physics, chemistry and biology
Plus d’informations à www.llb.cea.fr/WATSURF-2013.

16 avril 2013, Paris
Graphène et ses nanocomposites polymères
Atelier de prospective du GFP
Le graphène dont la découverte a été récompensée par un prix Nobel en 2010 suscite un intérêt à croissance exponentielle. Ce nouveau matériau carboné pourrait devenir un additif de choix dans les polymères de demain. Il peut renforcer les polymères, les rendre conducteurs, améliorer leur tenue au feu ou encore diminuer leur perméabilité à divers composés. Ce potentiel exceptionnel peut toucher une très grande variété d’applications. Lors de la journée sur l’apport du graphène dans les polymères de demain des experts des milieux universitaires et industriels présenteront les dernières connaissances dans le domaine et les perspectives économiques et technologiques liées à l’utilisation du graphène dans les polymères.
Plus d’informations à www.gfp.asso.fr/ateliers-prospective.
Plaquette journée graphène du 16 avril 2013 (pdf - 179.7 ko)

18 avril 2013, Paris
5ème colloque « Energies renouvelables et intermittence : Quels défis ? Quelles solutions ? »
Ce colloque étudiera les questions posées par l’intermittence de certaines énergies renouvelables (l’éolien et le solaire). En effet, la production électrique de ces énergies varie en fonction de la météorologie. Or on ne sait pas ou mal stocker l’électricité. Aussi cette variabilité pose-t-elle des défis quant à la gestion de l’équilibre offre-demande dans le système électrique...
Inscription : http://fondationecologiedavenir.org/inscription.htm
Programme complet : http://fondationecologiedavenir.org/ProgrammeIntermittence.pdf

5-7 mai 2013, Brest
Journées scientifiques SCF Bretagne-Pays-de-Loire
Plus d’informations à www.univ-brest.fr/SCF-BPL2013.

15-17 mai 2013, Bordeaux
ElecNano 5
Electrochemistry in nanoscience
Plus d’informations à www.elecnano.fr

15-17 mai 2013, Nantes
Journées du SFGP Ouest associé au GFP Ouest.
La date limite d’appel à communications est repoussée au 22 mars 2013
Plus d’informations à www.gfp-sfgpouest2013.univ-nantes.fr/

21-24 mai 2013, Marne-la-Vallée
Jirec 2013
Enseigner une chimie économe et créatrice
Plus d’informations à www.jirec.fr.

21-24 mai 2013, La Rochelle
ISGC2
2ème symposium international « Chimie verte/carbone renouvelable et écoprocédés »
Plus d’informations à http://isgc2.conference.univ-poitiers.fr.

26-31 mai 2013, Cap d’Agde
GECOM-CONCOORD 2013
Congrès de Chimie de Coordination, Chimie Organométallique et Catalyse
Thèmes : Chimie théorique, catalyse homogène, matériaux moléculaires, électrochimie, chimie supramoléculaire, MOFs
Plus d’informations à www.gecom2013.fr.

27-30 mai 2013, Cap d’Agde
Congrès GeCat

  • Thème 1 : Synthèses innovantes de catalyseurs
  • Thème 2 : Du catalyseur au réacteur
  • Thème 3 : Oxydation sélective
    Plus d’informations à www.gecat.fr.

27-28 mai 2013, Paris
Apport de la RMN à l’Elucidation de la Structure des Composés Organiques
Contact : formation@cdp-innovation.com

28-29 mai 2013, Romainville
Colloque Adebiotech
Impacts de la réglementation sur l’innovation et la mise sur le marché des produits de santé
Plus d’information à www.adebiotech.org/reginnov

30-31 mai 2013, Grenoble
SFST3
3e Symposium Francophone de Synthèse Totale
Plus d’informations à http://sfst3.sciencesconf.org/.

30 mai-1er juin 2013, Lens
Chimie et terroir
Salle Jean Nohain, Expériences de chimie pour scolaires et grand public :

  • Thèmes 1 : Chimie et art (photographie, luminescence, pigments, couleur) en
    lien avec le « Louvre-Lens ».
  • Thème 2 : Chimie et terroir (Charbon, Noir de carbone, Vergeoise, Betterave,
    Bêtises de Cambrai,...)
  • Conférence 1 « Art et cosmétique », Maurice Chastrette et Véronique. Rataj, le 30 mai à
    20h30
  • Animation « Je dîne avec un chimiste », le 31 en soirée, rond point Bollaert à
    20h
  • Conférence 2 « La couleur verte », A. Mollard-Desfour le 1er juin à 20h
  • Spectacle « Les molécules désaccordées » le 1er juin 13h30-14h30 (en attente de confirmation)
    Plus d’informations à www.maisondelachimie.asso.fr/chimiesociete.

4-7 juin 2013, Paris
10e édition du salon Forum Labo & Biotech 2013
Plus d’informations à www.forumlabo.com.

6-7 juin 2013, Bonn (Allemagne)
7th International Conference on Polyphenols Applications
Plus d’informations à www.polyphenols-site.com.

13 juin 2013, Grenoble
Journée de printemps de la section régionale Rhône-Alpes de la SCF
Date limite de soumission des résumés : 26 avril 2013
Plaquette journée SCF Rhône-Alpes juin 2013 (pdf - 574.2 ko)
Contact : scf.ra2013@ujf-grenoble.fr

14 juin 2013, Lille
JSCH
Journée scientifique de catalyse homogène
Plus d’informations à http://uccs.univ-lille1.fr/JSCH/index.html

19-20 juin 2013, Toulouse
International Symposium « Single Molecular Machines and Motors »
Plus d’informations à http://single-molecular-machines-symposium.fr/

25-28 juin 2013, Villeneuve d’Ascq
11ème Symposium international « Environnement, Catalyse et Génie des procédés »
Plus d’informations à www.amcemorocco.ma/ECGP11/FR/

26-28 juin 2013, Barcelonne (Espagne)
ICCE 2013
14th EuCheMS International Conference on Chemistry and the Environment
Plus d’informations à www.icce2013.org.

30 juin-4 juillet 2013, St Andrews (Royaume-Uni)
EuCOMC XX , 20th EuCheMS Conference on Organometallic Chemistry
Plus d’informations à www.st-andrews.ac.uk/euchems.

1-4 juillet 2013, Mulhouse
Formula VII
Plus d’informations à www.formulaviimulhouse.uha.fr.

1-5 juillet 2013, Marseille
22e Congrès général de la Société Française de Physique
Plus d’informations à www.sfp2013.fr.

7-11 juillet 2013, Jérusalem (Israêl)
EICC 2013
Second EuCheMS Inorganic Chemistry Conference
Date limite de soumission des résumés : 30 mars 2013
Plus d’informations à www.ortra.com/EICC.

7-12 juillet 2013, Marseille
ESOC 2013
18th European Symposium on Organic Chemistry
Plus d’informations à http://esoc2013.eu/.

6 août 2013, Nottingham (Royaume-Uni)
GSC-6
6th International Conference on Green and Sustainable Chemistry
Plus d’information à www.nottingham.ac.uk/ionicliquids/GSC-6/Home.html

11-16 août 2013, Istanbul (Turquie)
IUPAC 2013
44th IUPAC Word Chemistry Congress
Plus d’informations à www.iupac2013.org.

19-23 août 2013, Singapour
ACC 15
15th Asian Chemical Congress
Plus d’information à www.15acc.org

25-30 août 2013, Le Croisic
54ème édition du GECO (Groupe d’Etude de Chimie Organique)
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 mai 2013.
Plus d’informations à http://geco54.univ-nantes.fr/

28-30 août 2013, Grenoble
Journées de la DCP de Grenoble - du côté Nano
La Division Chimie-Physique (DCP) de la Société Chimique de France (SCF) et de la Société Française de Physique (SFP) vous invite de participer au colloque
« Les journées DCP de Grenoble – du côté Nano » dont le but est de rassembler des chercheurs français qui travaillent autour des thématiques « nanotechnologie » et « nanosciences » et qui pourra servir de prélude à l’organisation d’un nouveau groupe thématique sous l’égide de la DCP.
Inscription et plus d’informations à http://grenano.ujf-grenoble.fr.

1-6 septembre 2013, Lyon
EuropaCat XI - 2013
Plus d’informations à www.europacatlyon2013.fr.

18-19 septembre 2013, Clermont-Ferrand
Journée de formation du CNEP (Centre National d’Evaluation de Photoprotection)
Plus d’informations à http://www.cnep-ubp.com.

23-24 septembre 2013, Biarritz
6e Symposium International sur les Composites Bois Polymères
Plus d’informations à www.wpc2013.fcba.fr.

24-26 septembre 2013, Palaiseau
JCO 2013
Journées de chimie organique organisées en l’honneur du professeur Henri Kagan
Plus d’informations à www.jco2013.com.

24-26 septembre 2013, Milan (Italie)
Chem-Med
The Mediterranean Chemical Event torna a settembre
Plus d’informations à www.chem-med.eu.

25-27 septembre 2013, Portoroz (Slovénie)
JEP 2013
3rd European Symposium on Photocatalysis
Plus d’informations à www.photocatalysis-federation.eu/jep2013.

8-10 octobre 2013, Lyon
IVe congrès bisannuel sur le thème : les sciences du génie des procédés pour une industrie durable.
Plus d’informations à www.congres-sfgp.eu/sfgp2013.

14-18 octobre 2013, Fréjus
JPJPC14
Journées Francophones des Jeunes Physico-chimistes
Contact : Stanislas.POMMERET@cea.fr

4-7 novembre 2013, Chongqing (Chine)
Symposium « Ceramic Membranes : from Design to Applications » organisé par l’IEMM (Institut Européen des Membranes de Montpellier)
Plus d’informations à http://ccs-cicc.com/cicc-8/english/

6-7 novembre 2013, Paris
Congrès « Les plastiques et caoutchoucs pour un bâtiment performant et durable »
Plus d’informations à www.sfip-plastic.org

19-21 novembre 2013, Paris
Plant Based Summit
European conference and exhibition for biobased solutions
Plus d’informations à www.plantbasedsummit.com.

En 2014
24-28 novembre 2014, Montpellier
Matériaux 2014
Réservez ces dates....

1.7.2.2 …et d’autres

En 2013

9 avril 2013, Paris
Les rencontres de l’AFIS
6e rencontre du groupe Paris – Île-de-France
Démocratie, Science & crédulité
Plus d’informations à www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2054

11 avril 2013, Paris
Innov’eco : la valeur des déchets - High value recylcing
Plusd d’informations à http://innoveco-paris.com/

11-13 avril 2013, Toulouse
FuturaPolis 2013 : Penser la métropole de demain
Cette édition 2013 comporte plusieurs tables rondes sur Science, Recherche et Industrie avec des intervenants comme S. Haroche, D. Shechtman, A. Connes, G. Férey, P. Couvreur, J. Jouzel, B. Bigot, A. Kahn…
Plus d’informations à www/lepoint.fr/futurapolis

12 avril 2013, Paris
Colloque « Femmes et sciences 2013 »
L’association Femmes & Sciences organise, en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et la Mission pour la place des femmes au CNRS, un colloque intitulé « Nouveaux parcours, doubles cursus et passerelles à l’Université - Sont-ils favorables aux femmes scientifiques dans l’entreprise et la recherche ? ».
Date limite d’inscription : 9 avril 2013.
Plus d’informations à www.eventbrite.fr/org/3208747094?s=12614634

15-17 avril 2013, Boston (Etats-Unis)
12th Biosimilars Americas
Evaluating safety assessments and manufacturing strategies in an uncertain regulatory environment
Contact : elena.gorbunkova@vgpharmaceuticals.com

23-24 avril 2013, Berlin (Allemagne)
EA3G2013 IOA
International Conference - Safe water along its cycle
plus d’informations à www.ioa-ea3g.org/ea3g2013/

15-17 mai 2013, Nantes
Journées du SFGP Ouest associé au GFP Ouest
Plus d’informations à www.gfp-sfgpouest2013.univ-nantes.fr/

26-31 mai 2013, Sète
18e congrès du Groupe Français des Peptides et des Protéines
Plus d’informations à gfpp.free.fr/wordpress

3-5 juin 2013, Montpellier
STEPI 9
9th International Symposium on Polyimides and High Performance Polymers & Materials
Plus d’informations à www.stepi9.univ-montp2.fr/

6-7 juin 2013, Bonn (Allemagne)
Date limite de soumission des résumés : 31 mai 2013
Plus d’informations à 7th World Congress on Polyphenols Applications
Dates limites de soumission des résumés

  • pour les comnunications orales : 30 avril 2013
  • pour les affiches : 13 mai 2013
    Plus d’informations à www.polyphenols-site.com

10-12 juin 2013, Toulouse
NanobioEurope 2013
Cette conférence internationale rassemblera la communauté scientifique, industrielle et médicale intéressée par le couplage des nanotechnologies avec les sciences du vivant.
Date limite de soumission des résumés : 7 avril 2013.
Plus d’informations à http://nanobioeurope2013.sciencesconf.org/
Plus d’informations à www.eventbrite.fr/org/3208747094?s=12614634

19 juin 2013, Paris
JTJ interBio 2013
3e Journée Thématique Junior : Bioadhésion & biocontamination
Plus d’informations à www.ssha.asso.fr

26-28 juin 2013, Marakech (Maroc)
13th International Conference on Antioxidants
Dates limites de soumission des résumés

3-5 juillet 2013, Nice
RICT 2013
49th International Conference on Medicinal Chemistry
Plus d’informations à www.rict2013.org

21-26 juillet 2013, Karlsruhe (Allemagne)
Actinides 2013
Plus d’informations à http://actinides13.ine.kit.edu

7-11 octobre 2013, Annecy
MNPC13
Matériaux et Nanostructures Pi-conjugués
Plus d’informations à http://mnpc2013.sciencesconf.org/

8-10 octobre 2013, Paris
2e Congrès francophone des applications des fibres optiques
Date limite de soumission des résumés : 15 mai 2013
Plus d’informations à www.enova-event.com

21-24 octobre 2013, Nice
EPNOE 2013
3e Conférence Internationale sur les Polysaccharides
Plus d’informations à http://epnoe2013.sciencesconf.org/

18-21 novembre 2013, Rueil-Malmaison
Les Rencontres Scientifiques d’IFP Energies nouvelles
Viscoplastic Fluids : from Theory to Applications
Date limite de soumission des résumés : 12 mai 2013
Plus d’informations à www.rs-viscoplastic2013.com

1.7.2.3 Séminaires et expositions

Exposition CNRS sur l’imagerie biomédicale intitulée « La vie en transparence »

  • du 2 au 12 avril 2013, Hall de l’UFR médecine/pharmacie (Boulevard Jeanne d’Arc)
  • du 29 avril au 7 mai 2013, Hall UFR Sciences et Techniques (9 avenue Alain Savary)
  • du 13 au 17 mai 2013, Maison de l’Université (Campus Montmuzard)

L’imagerie biomédicale révolutionne le diagnostic médical et les approches thérapeutiques. Au départ outil de diagnostic et morphologique, l’enjeu de l’imagerie moderne est de suivre et d’adapter les traitements de façon personnalisée, en s’appuyant sur des informations fonctionnelles qui exigent des outils dynamiques et précis. "Imagerie biomédicale, la vie en transparence" présente les différentes techniques d’imagerie biomédicale, leurs applications ainsi que les enjeux de recherche.

Cette exposition est ouverte au grand public.

Le catalogue de l’exposition est téléchargeable à l’adresse :
www.cnrs.fr/imagerie-biomedicale/doc/catalogue-exposition-fr.pdf

Des tirés à part du journal du CNRS sur l’imagerie biomédicale sont à votre disposition.

Cette exposition est proposée par la Section Régionale Bourgogne/Franche-Comté de la Société Chimique de France (SCF) et Chimie & Société (Une commission de la Fondation de la Maison de la Chimie) en partenariat avec l’Institut de Chimie Moléculaire de l’Université de Bourgogne (ICMUB, UMR 6302) et l’UFR Pharmacie (chimie organique).

2.1. Nouvelles de France

2.1.1 Appel à Candidatures pour l’édition 2013 des Prix Pierre Potier et ChemStart’Up

Date limite de dépôt des dossiers : 15 avril 2013

Prix scientifique et technologique Pierre Potier 2013

L’Innovation en Chimie en faveur du Développement Durable.
La Fédération Française pour les sciences de la Chimie, en collaboration avec l’Union des Industries Chimiques,
avec le soutien de la Fondation Internationale de la Maison de la Chimie
et sous la tutelle du Ministre du Redressement Productif, Monsieur Arnaud Montenbourg
reconduisent en 2013 pour la 8e fois le Prix scientifique et technologique Pierre Potier.
Règlement et Dossier de Candidature disponibles en téléchargement sur le site FFC

Prix ChemStart’Up 2013

Pour le soutien au développement industriel de la chimie innovante en faveur du Développement Durable.
Prix associé au prix Pierre Potier
Le Groupement d’intérêt public CHEMPARC et en collaboration avec la Fédération Française pour les sciences de la Chimie et l’Union des Industries Chimiques
lance la 4e édition du Prix ChemStart’Up.
Règlement et dossier disponibles en téléchargement sur le site FFC

Les candidatures pour le Prix Pierre Potier ou le Prix ChemStart’Up 2013 doivent être adressés avant le 15 avril 2013,
de préférence par courriel :
Fédération Française pour les sciences de la Chimie (FFC)
A l’attention de Pascale Bridou Buffet - pascale.bridou@wanadoo.fr
Téléphone : 01.53.59.02.18

2.1.2 Cahier n° 11 énergie

A l’occasion du débat en cours sur la transition énergétique le Comité Energie des IESF a établi un document intitulé
« Transition énergétique : un regard complet sur les coûts, les performances, la flexibilité et les prix des énergies »
Vous trouverez ci joint la synthèse du cahier n°11 (pdf - 872.8 ko), dont la version complète (136 pages) figure sur le site www.cnisf.org sous la rubrique Publications/cahiers N° 11.

2.2 Brèves du monde

2.2.1 Le graphène est un matériau prometteur pour convertir la lumière en électricité

Des chercheurs de l’Institut des Sciences Photoniques de Barcelone (ICFO) ont mis en évidence, dans le cadre d’un projet international, que le graphène est un matériau performant pour convertir l’énergie lumineuse en courant électrique. L’expérience qu’ils ont réalisée démontre que pour chaque photon absorbé, plusieurs électrons "chauds" sont produits. Ces derniers, une fois canalisés, peuvent donner naissance à un courant électrique. Si de nombreuses étapes restent à franchir avant de contrôler tout le processus, le travail présenté ouvre des perspectives prometteuses.

Le graphène, une couche de carbone monoatomique, possède de nombreuses propriétés que les chercheurs du monde entier commencent tout juste à décrypter. Le travail conduit par des chercheurs de l’ICFO, du MIT, du Max Planck Institute for Polymer Research et de l’entreprise basque Graphenea a permis d’ajouter une nouvelle compétence au graphène. Ce matériau est un bon convertisseur qui lorsqu’il absorbe de l’énergie lumineuse produit des électrons.

Cet effet est bien connu en science des matériaux. Il porte le nom d’effet photoélectrique dont l’explication théorique en 1905 par Einstein lui a valu son Prix Nobel. Les matériaux capables de produire un tel effet sont actuellement étudiés de près car ils sont le composant essentiel des panneaux photovoltaïques. L’objectif des chercheurs est de trouver le matériau qui assure le meilleur rendement dans la conversion entre énergie lumineuse et énergie électrique.

Le travail des chercheurs publié dans la revue Nature Physics place le graphène comme un matériau prometteur dans ce cadre : le graphène produit plusieurs électrons utilisables pour chaque quantité élémentaire d’énergie lumineuse - ou photon - absorbée. En comparaison, la plupart des matériaux ne produisent qu’un seul électron par photon. Ensuite, le graphène présente un bon potentiel d’absorption sur l’ensemble du spectre visible, sachant tout de même que plus l’énergie des photons incidents est élevée, plus il y a d’électrons produits.

Malgré ces avantages, il existe quelques barrières à lever pour faire du graphène un matériau parfait pour une utilisation dans les panneaux photovoltaïques. C’est tout d’abord un matériau transparent, c’est à dire que même s’il convertit très bien les photons absorbés, il n’absorbe qu’une faible partie de l’énergie lumineuse qu’il reçoit. Ensuite, il s’agit de récupérer efficacement les électrons produits suite à la conversion pour en faire un courant électrique utilisable. Cette propriété du graphène renforce aussi son potentiel d’utilisation dans les dispositifs optoélectroniques qui combinent photons et électrons pour transmettre et stocker l’information.

Sources

2.2.2 Accord pour le détecteur de noyaux atomiques exotiques

Le projet CALIFA, projet de création d’un détecteur de noyaux atomiques « exotiques » qui servira à l’expérimentation R3B (Reactions with Relativistic Radioactive Beams), sera piloté par l’Université de Santiago de Compostela (USC). Le projet comptera également avec la participation de l’Instituto de Estructura de la Materia (IEM-CSIC) et de l’Université de Vigo. C’est le comité d’experts de la Facility for Antiproton and Ion Research (FAIR), un consortium international composé de plus de 3000 scientifiques provenant de 40 pays différents, qui vient d’approuver la conception du projet CALIFA, afin d’étudier la structure et la dynamique des noyaux atomiques dits exotiques, c’est-à-dire loin de la stabilité.

FAIR, l’une des installations européennes de référence dans la recherche en physique nucléaire lance le feu vert pour la conception de ce détecteur conçu par une équipe internationale de scientifiques issus de 13 centres de recherche dont des centres espagnols. Le système d’accélérateurs de FAIR permettra que des faisceaux très intenses de noyaux stables soient accélérés à des énergies « relativistes », c’est à dire avoisinant la vitesse de la lumière, produisant ainsi ces noyaux dits exotiques. Les noyaux exotiques permettront l’expérimentation R3B pour entrer en choc avec une cible et étudier ainsi les produits de leurs désintégrations.

Au sein de ce dispositif, l’expérimentation R3B étudiera la structure et la dynamique des noyaux atomiques très éloignés de la stabilité. Ces noyaux, appelés "exotiques" par les scientifiques, ont une composition très inégale en nombre de protons et de neutrons ce qui les rend instables. Ils ont donc une durée de vie très courte. Ce nouveau dispositif comptera sur quatre accélérateurs (un linéaire et trois synchrotrons) qui pourront accélérer des faisceaux d’ions stables et exotiques et des antiprotons avec des intensités sans précédent et à grandes énergies, jusqu’à 30 gigaélectronvolts (GeV) par unité de masse de noyau atomique.

CALIFA est un détecteur qui sera positionné autour de la cible de R3B dans lesquelles se produisent des réactions et déterminera l’énergie des particules produites. CALIFA est innovant offrant une détection sur une large gamme d’énergies et une certaine polyvalence, intégrant un calorimètre et un spectromètre. Ainsi CALIFA peut mesurer des énergies de quelques kiloelectronvolts (keV) à des centaines de megaelectronvolts (MeV). Pour couvrir cette vaste gamme d’énergies, les chercheurs espagnols ont mis au point un instrument très segmentée composée d’environ 3.000 cellules de détection. Les pièces sont noyées dans une structure en fibre de carbone de seulement 250 microns dont la conception de la structure mécanique est de la responsabilité des scientifiques de l’Université de Vigo en collaboration avec l’USC et IEM.

Ces études permettront de mieux comprendre les noyaux atomiques, les premières structures complexes de la matière liée par l’interaction forte, l’une des quatre forces fondamentales de la nature. Ce dispositif permettra également de reproduire et d’étudier dans le laboratoire les réactions qui ont lieu au sein des étoiles, pour tenter de déceler l’origine des éléments chimiques dans l’univers et les processus d’évolution stellaire. En 2018, le détecteur complet doit être finalisé.

Sources

2.2.3 Réussite pour la première expérience de croissance de SiGe monocristallin en microgravité

Une équipe de la JAXA menée par l’ingénieur en chef M. Kinoshita a annoncé avoir opéré avec succès le premier test de croissance de monocristaux de l’alliage Silicium-Germanium (SiGe) en microgravité. Ces alliages sont très intéressants pour servir de base aux composants microélectroniques de demain car ils augmenteraient considérablement leurs performances en termes de rapidité et diminuerait leur consommation énergétique. Jusqu’ici, la méthode utilisée pour obtenir des alliages de ce type était de les faire croître sur un disque de silicium par épitaxie. Cette méthode est cependant coûteuse en termes de temps et de moyens, et elle ne permet en outre que de ne faire croître que des couches de l’ordre d’une dizaine à une centaine de nanomètres d’épaisseur selon la concentration en Germanium voulue.

Une nouvelle méthode a donc été testée, consistant à faire croître directement le SiGe monocristallin à partir d’un cylindre de SiGe brut. Le cylindre est chauffé avec un gradient de température de 10 degrés par centimètre le long de son axe. Se forme alors en un point une zone de matériau fondu riche en Germanium, à l’interface de laquelle on va pouvoir obtenir un alliage de SiGe monocristallin de composition voulue. En déplaçant les cellules chauffantes, et donc en déplaçant l’interface matériau liquide / solide le long de l’axe du cylindre, on peut obtenir un cylindre de composition constante et de très bonne qualité cristalline.

Cette méthode nommée Travelling Liquidus Zone (TLZ, [1]) était déjà connue, mais c’est la première fois qu’elle a pu être conduite avec succès pour la croissance d’un cylindre de dimensions raisonnables par rapport aux demandes de l’industrie microélectronique. En effet en situation de gravité classique (à la surface de la Terre par exemple) la composition radiale et axiale des cylindres obtenus par TLZ est inhomogène à cause d’effets importants de convection. Pour pouvoir contrôler ces effets il faut alors diminuer le diamètre du cylindre : c’est ainsi qu’en situation de gravité normale un diamètre maximal de 2 cm a pu être atteint, ce qui n’est malheureusement pas suffisant pour les applications en microélectronique [2].

L’expérience HICARI a donc eu pour but de vérifier la faisabilité de la croissance de cylindres de SiGe monocristallins de large diamètre en microgravité. Des cartouches de SiGe brut et les cellules de chauffe nécessaires à l’expérience avaient déjà été transportées et installées sur le module Kibo de la station spatiale internationale lors du ravitaillement effectué en janvier 2011 par le vaisseau cargo Japonais HTV-2. Après des tests préliminaires, les premières expériences ont été réalisées le 27 février 2013. Celles-ci, en plus de démontrer la faisabilité de la croissance de SiGe homogène et monocristallin par TLZ en microgravité, permettront après analyse de mieux comprendre les phénomènes mis en jeu et ainsi de rendre peut-être possible la croissance de tels cristaux à la surface de la terre.

Sources

2.2.4 De l’hydrogène à partir de méthane, mais sans émissions de CO2

L’hydrogène est un support prometteur, à la fois pour le stockage de l’énergie et pour le secteur des transports. Cependant, il n’est disponible que sous forme liée, à savoir dans l’eau ou au sein d’hydrocarbures tels que le pétrole, le gaz naturel ou le charbon. L’hydrogène doit donc être séparé des autres composants chimiques avant d’être disponible. Cependant, les méthodes classiques de séparation entraînent la production de dioxyde de carbone, gaz à effet de serre. La production mondiale d’hydrogène est responsable d’environ cinq pour cent des émissions mondiales de CO2.

La production d’hydrogène à partir de méthane mais sans coproduit indésirable est le sujet du projet de recherche intitulé « Combustion du méthane sans émissions de CO2 ». Le projet réunit entre autres l’Institut technologique de Karlsruhe (KIT, Bade-Wurtemberg) et l’Institut de recherche sur le développement durable (IASS) de Potsdam (Brandebourg), dans le cadre du cluster "Système Terre, énergie et environnement" (E3) hébergé à l’IASS. M. Carlo Rubbia, initiateur du projet, directeur scientifique de l’IASS et lauréat du prix Nobel de physique en 1984, s’est déplacé au KIT le 21 mars 2013, pour y rencontrer des scientifiques du laboratoire des métaux liquides (KALLA) de l’Institut de technologies énergétiques et nucléaires (IKET), de l’Institut des techniques d’impulsions à haute puissance et des techniques micro-ondes (IHM) et de l’Institut des matériaux appliqués (IAM), trois instituts du KIT.

Pour produire de l’hydrogène sans émettre de CO2, le projet du KIT mise sur la décomposition thermique à haute température du méthane en hydrogène et carbone élémentaire, une réaction réalisable au sein d’un réacteur innovant à métal liquide et colonne à bulles, actuellement en construction au KALLA. « Avec ce projet, nous avons la possibilité de participer à l’élaboration des bases d’une technologie énergétique entièrement nouvelle », déclare le directeur du KALLA, le professeur Thomas Wetzel. « Si la faisabilité de ce procédé se confirme, la production et l’utilisation durables d’hydrogène seront possibles même à partir de sources fossiles, dont l’utilisation classique serait, elle, nocive pour le climat ».

Ce réacteur à métal liquide et colonne à bulles consiste en une colonne verticale d’environ un demi-mètre de hauteur et d’un diamètre de quelques centimètres. Cette colonne est remplie de métal liquide chauffé à 1000 degrés Celsius. A travers un corps poreux situé à l’extrémité inférieure de la colonne sont introduites de fines bulles de méthane, qui remontent jusqu’à la surface. « A ces températures élevées, le méthane se désintègre en ses deux composants : l’hydrogène et le carbone », explique M. Wetzel. « Nous allons étudier la quantité d’hydrogène que l’on peut effectivement produire grâce à une conception intelligente du réacteur ».

Après la construction du réacteur expérimental, les chercheurs du KIT étudieront l’effet de différents paramètres sur le contrôle du processus et le rendement potentiel en hydrogène. Un autre aspect du travail du KIT repose sur des questions scientifiques fondamentales, par exemple l’identification des étapes de la réaction influençant la composition du flux de gaz produit, ou encore la recherche de moyens d’expulsion du carbone hors du réacteur. En parallèle, les chercheurs s’intéressent au choix des matériaux pour le développement d’éventuels réacteurs industriels, ainsi qu’à la technologie de filtrage et au développement de sondes pour un processus continu.

Sources

2.2.5 Le « nez électronique » qui sent les cancers va être commercialisé

Le “nez électronique” de détection des cancers mis au point par Hossam Haick, professeur au Technion, va être commercialisé. L’ambition de cet appareil hors du commun ? Révolutionner la pratique du diagnostic.
Lire la suite...

P.-S.

N’oubliez pas que SCF Info en ligne s’affiche sur la toile… Vous le trouverez sur la page d’accueil www.societechimiquedefrance.fr

Photocopiage, retransmission du courriel… sont vivement conseillés !

Ont participé à la réalisation de ce numéro : Séverine Bléneau-Serdel, Marie-Catherine Manez, Roselyne Messal, Marie-Claude Vitorge.

Les dates des manifestations peuvent être modifiées. Les responsables scientifiques sont les références auprès de qui s’adresser en cas de doute.

Notes

[1G. Férey, Chem. Soc. Rev. (2008) 37, 191-241.

[2G. Férey, M. Latroche, C. Serre, T. Loiseau, A. Percheron, Chem. Comm. (2003), 2976-2977.

[3M. Gaab, N. Trukhan, S. Maurer, R. Gummaraju, U. Müller, Micropor. Mesopor. Mater. (2012), 157, 131-136

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère