SCF Flash info et SCF Info en ligne 2013, N° 10 15 mai 2013

1.1 À propos de la SCF…

1.1.1 Événements SCF

N’oubliez pas les trois événements de ou avec la SCF :

  • le 27 mai 2013 à Mulhouse. Remise des Prix SCF, avec la conférence introductive de M. Rohmer, et les exposés des récipiendaires 2012 : Santiago Alvarez (Université de Barcelone), Klaus Müllen (Institut Max Planck de recherche sur les polymères, Mayence), Lahcène Ouahab (Université de Rennes I), Philippe Sautet (École Normale Supérieure de Lyon) et Samir Zard (École Polytechnique).
    Toute l’information en page d’accueil du site Internet de la SCF,
  • du 1er au 6 septembre 2013 à Lyon. EuropaCat XI, le grand rendez-vous biennal de la catalyse européenne (www.europacat2013.fr).
    La date limite d’inscription à tarifs préférentiels est fixée au 3 juin 2013,
  • le 7 septembre 2013 à Paris. 3e Colloque « De la Recherche à l’Enseignement ». Programme et bulletin d’inscription en ligne sont disponibles sur le site Internet de la SCF à la page d’accueil de la Division enseignement et formation (www.societechimiquedefrance.fr/fr/enseignement-formation.html). 

1.1.2 Les lauréats des prix 2013 de la division de chimie organique

  • Bruno Bujoli, prix de la division,
  • Tsuyoshi Kato, prix jeune chercheur,
  • Julien Maury, prix de thèse de la DCO,
  • Leyla Pehlivan, prix de thèse Dina Surdin.
    Plus d’informations...

1.1.3 Appel à candidature pour le prix de thèse de la division chimie du solide

La date limite de dépôt des dossiers est repoussée au 30 mai 2013
Plus d’informations ici

1.1.4 La SCF en vidéo !

Quinzaine après quinzaine la galerie de portraits s’enrichit
Redécouvrez-les, faites-les connaitre autour de vous et que chacun d’entre nous soit l’ambassadeur de la SCF ...
Ils sont membres de la SCF… et vous ?

1.2 En direct du CNRS

1.2.1 Nomination de trois nouveaux directeurs d’instituts du CNRS

Alain Fuchs, président du CNRS, vient de nommer trois nouveaux directeurs d’instituts, à l’issue à chaque fois d’un appel à candidatures international et d’un processus de sélection. Catherine Jessus est devenue le 2 mai 2013 directrice de l’institut des sciences biologiques (INSB) et succède ainsi à Patrick Netter. Michel Bidoit dirige désormais l’institut des sciences de l’information et de leurs interactions (INS2I), son prédécesseur Philippe Baptiste rejoignant le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Enfin, Dominique Massiot remplace Régis Réau à la direction de l’institut de chimie (INC).
Lire la suite...

1.2.2 Retour sur la conférence de l’intégrité en recherche

La conférence « 3rd World Conference on Research Integrity (WCRI 2013) », à laquelle a participé le Comité d’éthique du CNRS (Comets), s’est déroulée à Montréal du 3 au 8 mai dernier. Elle devrait aboutir comme pour les précédentes éditions à une déclaration, sans valeur normative, mais créant un cadre indicatif que les institutions de recherche approuvent et s’engagent à respecter.
Plus d’information à www.cnrs.fr/comets/spip.php?article83

1.3 En direct de l’EuCheMS

1.3.1 Au sommaire de la lettre de mai 2013

Report from consultation on research infrastructures in Horizon 2020 / EC develops interactive map of research infrastructures / Member states showcase dual education schemes / EU to ban pesticides linked to bee decline / Smarter rules for safer food / Parliament report flags major changes to EU biofuels proposal / Environment MEPs approve new rules for achieving cleaner cars / Charting Europe’s nanotechnology ’roadmap’ / BIO-TIC partnering platform / Multiannual financial framework 2014-2020 / Commission publishes strategic report 2013 on cohesion policy / EU launches the second edition of the Women Innovators Prize / Indicative timeline for ERC calls in 2014 / Opening up education – a proposal for an European initiative to enhance education and skills development through new technologies.
Plus d’informations ici

1.4. En direct de Bruxelles

1.4.1 Livre vert de la commission européenne sur la politique climat-énergie 2030

Pour faire face à la faiblesse de l’accord international conclu à Doha et aux critiques portant sur le marché du carbone du début de la 3e période, l’action climatique européenne doit se trouver un cadre ambitieux et réaliste sur la période 2020-2030.
Après les débats ayant abouti à la feuille de route 2050 qui proposent la vision d’une économie décarbonée à long terme, l’Union Européenne doit à présent matérialiser une première étape significative.
Pour cela, la Commission européenne a publié un « livre vert »

  • faisant le point sur les objectifs des « 3x20 » (objectif 20-20-20) de l’Union Européenne : cela a pu être achevé et les conséquences sur l’approvisionnement en énergie ont pu être évaluées.
  • proposant plusieurs axes de débats pour 2030 (cibles, respecter une cohérence, compétitivité de la zone UE, spécificités de chaque État membre)

Toutes les parties prenantes sont invitées à répondre avant le 2 juillet 2013 aux questions du débat.
Pour télécharger le livre vert...

1.5.2 Le CEFIC publie la feuille de route énergie 2050 du secteur de la chimie

Le 22 avril 2013, le CEFIC a rendu public la conclusion de ses travaux prospectifs en matière d’énergie. Le message fort de ce document est que, si l’Europe place un cadre cohérent d’ici 2050, l’industrie chimique peut se décarboner en très grande partie, et fournir également davantage de produits pour décarboner le reste de l’économie.
Ce rapport sera la référence dans les discussions de l’industrie chimique avec les pouvoirs publics de l’Union Européenne, notamment dans le cadre de la consultation du livre vert 2030.
Une présentation des grands messages de ce document sera proposée dans la Lettre du Département Technique de mai 2013.
Vous trouverez le rapport et le communiqué de presse en suivant ce lien

1.5. En direct de l’UIC

1.5.1 Cogénération : un signal fort envoyé aux industriels de la chimie

Dans le cadre d’un projet de loi présenté le 17 mai à l’Assemblée nationale, Madame la Ministre Delphine Batho a présenté un amendement visant à préserver une filière de cogénération industrielle en France. Cet amendement² a été adopté à l’unanimité. L’Union des Industries Chimiques (UIC) se félicite de cette première étape, indispensable pour la compétitivité de l’industrie chimique en France.
Les industriels de la chimie intensifs en énergie ont massivement investi dans un parc d’installations de cogénération industrielle, fiables, performantes sur le plan environnemental et leur apportant une source de chaleur compétitive.
Lire la suite...

1.5.2 Compétitivité économique et transition énergétique

Le secteur de la chimie est fortement consommateur d’énergie et la transition énergétique est un sujet majeur de préoccupation de l’UIC, notamment de l’UIC-Rhône-Alpes (Rhône-Alpes est la première région de production chimique française ) qui a organisé à Lyon le 12 mars 2013 un atelier-débat sur ce thème. Cette manifestation a fait l’objet d’une captation TV disponible sur www.medef-rhone-alpes.fr.

1.6 Le saviez-vous ?

1.6.1 Un nouveau président et CEO pour la Chemical Heritage Foundation

Le professeur Carsten Reinhardt ( Université de Bielefeld, Allemagne) vient juste d’être nommé Président et CEO de la Chemical Heritage Foundation, à Philadelphie (États-Unis).
Il est aussi le président du Working Party (Division histoire de la chimie) de Euchems.
Il est spécialiste de la chimie et des instruments et appareils de la chimie du XXe siècle.

1.6.2 L’Académie des sciences sur Twitter
En complément de sa lettre périodique électronique d’information, l’Académie des sciences diffuse désormais des actualités sur Twitter.
Pour utiliser ce nouveau service il faut bien sûr disposer d’un compte Twitter (ou en ouvrir un) et cliquer ici pour gazouiller.

1.6.3 Premier appel à projets transnational sur la biologie de synthèse

L’ANR s’associe à l’ERA-NET ERASynBio pour lancer un premier appel à projets afin d’encourager les recherches interdisciplinaires, d’établir et de renforcer la communauté scientifique de la biologie de synthèse.
Date limite de soumission des dossiers : 26 août 2013.
Plus d’informations ici

1.6.4 Encourager la créativité et l’innovation par la mobilité des chercheurs : stratégies et bonnes pratiques

Ce séminaire européen organisé par l’Association Bernard Grégory (ABG) présentera des exemples concrets d’incitation et d’accompagnement de la mobilité tout au long de la carrière des chercheurs. Il aura lieu les 3 et 4 juin 2013 à Paris.
Date limite d’inscription : 24 mai 2013.
Plus d’informations à http://www.intelliagence.fr/Page/DocteurAndCo/Article.aspx?ArticleId=1029

1.6.5 Programme Nano - Espagne 2013

L’ambassade de France en Espagne lance un appel à projets sur les nanosciences et les nanotechnologies afin de développer les échanges scientifiques et technologiques d’excellence entre les laboratoires de recherche français et espagnols.
Date limite de dépôt des dossiers de candidature : 1er juin 2013.
Plus d’informations à http://www.campusfrance.org/nano-espagne-2013

1.6.6 Patrick Couvreur nominé pour le Prix de l’inventeur européen

L’Office européen des brevets (OEB) a retenu, parmi les 15 équipes sélectionnées réparties en 5 catégories, deux équipes françaises pour la finale du Prix de l’inventeur européen, dont, pour la recherche, celle de Patrick Couvreur (Institut Galien Paris-Sud, CNRS/Université Paris-Sud à Châtenay-Malabry).
Ce prix récompense chaque année le « travail novateur d’inventeurs du monde entier » qui « contribuent au progrès social, à la croissance économique et à la prospérité ».
Patrick Couvreur a été l’un des lauréats de la Médaille de l’innovation 2012 du CNRS.
Le choix de l’inventeur « préféré » est soumis au vote en ligne des internautes, ouvert jusqu’au 26 mai 2013
Remise du prix : 28 mai 2013.
Plus d’informations à www.epo.org/learning-events/european-inventor.html

1.6.7 Prix Irène Joliot-Curie 2013

Créé en 2001, ce Prix est destiné à promouvoir la place des femmes dans la recherche et la technologie
en France. Il vise ainsi à mettre en lumière la carrière de femmes scientifiques qui allient excellence et dynamisme. Le Prix est accordé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et la Fondation d’entreprise EADS avec le soutien de l’Académie des sciences et de l’Académie des technologies.
Le Prix Irène Joliot-Curie 2013 comporte trois catégories :

  1. La catégorie « Femme scientifique de l’année »
  2. La catégorie « Jeune Femme scientifique »
  3. La catégorie « Parcours Femme entreprise »

Le Prix « Femme scientifique de l’année » est doté de 40 000 €, les Prix « Jeune Femme scientifique » et « Parcours Femme entreprise » sont chacun dotés de 15 000 €.
Les dossiers de candidatures sont disponibles à www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/prix-ijc2013. La date limite de dépôt de dossier est fixée au 13 juin 2013.

1.6.8 Prix des Techniques Innovantes pour l’Environnement (TIE)

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) et Reed Expositions France lancent un appel à candidatures pour récompenser les meilleurs travaux de recherche des laboratoires pouvant déboucher sur des applications ou développements industriels à court ou moyen terme.
La cérémonie de remise des prix se déroulera le 3 décembre 2013 lors du Salon Pollutec Horizons à Paris Nord Villepinte.
La date limite de dépôt de dossier est fixée au 17 juillet 2013.
Plus d’informations à www.pollutec.com/Prix-et-Trophees/Prix-des-Techniques-Innovantes.htm

1.6.9 Du cuivre, du propène, du dioxygène… et du Soleil

Bien qu’effectif pour l’époxydation par le dioxygène du propène en époxypropane -un des nombreux « Graal » de la catalyse hétérogène- le cuivre métallique est rapidement converti en oxyde, nettement moins actif et sélectif.
L’emploi de nanoparticules de cuivre d’environ 40 nm déposées sur silice sous lumière visible intense conduit à un accroissement significatif de la sélectivité en époxypropane, grand intermédiaire industriel. Selon les auteurs, cette régénération serait provoquée par la photoexcitation de plasmons de surface du cuivre qui affaibliraient les liaisons Cu–O (Science, 2013, 339(6127), 1590-1593 ; DOI : 10.1126/science.1231631).

1.6.10 Chimie extra-terrestre

La chimie organique sur Titan, l’un des 18 satellites de Saturne, connue, depuis l’exploit de la sonde Huygens, pour ses lacs de méthane, est probablement riche, mais pourrait-elle fournir des éléments constitutifs pour la vie ? Une équipe internationale du Jet Propulsion Laboratory de la NASA (Pasadena, Californie) pense y répondre un jour.
Les chercheurs ont simulé l’atmosphère de Titan et ont trouvé des régions qui pourraient produire la fameuse « soupe primordiale ». C’est ainsi que sous irradiation, le dicyanoacétylène, détecté dans l’atmosphère de Titan, conduirait aux « tholens », combinaisons C, H, N décrites par Carl Sagan, qui pourraient ensuite réagir avec la glace présente sous ces lacs de méthane pour conduire à, par exemple, des aminoacides.
A noter que cette équipe internationale comprend la Trésorière de la section régionale PACA, spécialiste en astrochimie.
Pour en savoir plus : www.jpl.nasa.gov/news/news.php?release=2013-120

1.6.11 Anne Lauvergeon, nommée Présidente de la Commission Innovation 2030

Vendredi 19 avril, le président de la République, François Hollande, a installé la Commission
« Innovation 2030 » présidée par Anne Lauvergeon, à ses côtés vingt personnalités, industriels, scientifiques, économistes : un philosophe (Michel Serres), une spationaute (Claudie Haigneré), des physiciens (Mathias Fink et Jean-Claude Lehman), des économistes (Philippe Aghion, Jean Pisani-Ferry), des entrepreneurs (François Bourdoncle, Didier Lombard), et même un journaliste (Jean-Louis Caffier). Également Nicolas Dufourcq, le directeur général de la BPI et Louis Gallois, le commissaire général à l’investissement, sont membres de la commission.
Leur mission : dénicher et soutenir des entreprises porteuses « d’innovation de rupture » qui se développeront en France d’ici à 2030.
Lire la suite...

1.6.12 To the Italian members of the educational division of the SCF

The aim of such a working group is the creation, the development and the exploitation of a network of Italian chemical educators in Europe, coordinated by the Division of Chemical Education of the Italian Chemical SocietyMain objective of the network would be the definition of a syllabus of basic chemistry (and the relative learning outcomes) for a young student at the end of her/his scholastic course.
For such a definition, the modern research themes in chemical education would be considered and developed.
Contact :fcaruso@ifb.baug.ethz.ch

1.6.13 Lancement du défi DESCARTES

DEfi sur le Stockage électro-Chimique Associé à des Robots TElécommandéS)
L’Agence nationale de la recherche (ANR) et la Direction générale de l’armement (DGA) ont lancé conjointement le défi DESCARTES pour des applications duales, c’est-à-dire tant civiles que militaires
Date de cloture de l’appel à projets : 3 juin 2013 à 13:00
Pour candidater : www.agence-nationale-recherche.fr/DESCARTES

1.7 Des postes et des réunions

1.7.1 Des postes

Des offres d’emplois sont consultables sur le site Internet de la SCF : www.societechimiquedefrance.fr sous la rubrique « Bourse à l’emploi »

1.7.1.1 Dans l’industrie

Les propositions sont réservées aux membres de la SCF, les descriptifs détaillés sont donnés dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

  • N° 15509 Ingénieur R&D Procédés
  • N° 15502 Chef d’unité production chimie (H/F)
  • N° 15497 Scientist Position
1.7.1.2 Dans le secteur public

Les proposition sont ouvertes à tous. Les*descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

1.7.1.3 En formation par la recherche

Les proposition sont ouvertes à tous. Les descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

Spécial
Recruitment of 9 Early Stage Researchers (ESR) and 3 Experienced Researchers (ER) to the new
Marie Curie Initial Training Network
NORA – The Nitrous Oxide Research Alliance
Call for applications closes 1 June 2013
ESR (PhD) positions :
Duration 3 years. Starting date is 1 September 2013 ; or no later than 1 October 2013.
ER (Post doc) positions :
Duration 2 years. Starting date is preferably the 1 January 2014.
Application procedure
Interested applicants are encouraged to read the sub-pages of the NORA website carefully in order to ensure they have a firm understanding of the overall Network aims and those of the individual ESR and ER projects. Detailed descriptions of each sub-project are found here. Application procedures and forms for ESR and ER positions, respectively, are foundhere.
More about formal requirements are found on : http://nora.umb.no

  • N° 15512 Ph.D. position in Biogeochemistry / Environmental chemistry
  • N° 15511 Thèse financée
  • N° 15510 Thèse financée Labex CheMISyst
  • N° 15508 Thèse MRT Substances Naturelles à l’Université de La Réunion
  • N° 15501 Expanding Capabilities in Heterocyclic Organic Synthesis
  • N° 15498 Thèse avec financement du MRT

1.7.2 …et des réunions…

1.7.2.1 De ou avec la SCF

En 2013

21-24 mai 2013, Marne-la-Vallée
Jirec 2013
Enseigner une chimie économe et créatrice
Plus d’informations à www.jirec.fr.

21-24 mai 2013, La Rochelle
ISGC2
2ème symposium international « Chimie verte/carbone renouvelable et écoprocédés »
Plus d’informations à http://isgc2.conference.univ-poitiers.fr.

26-31 mai 2013, Cap d’Agde
GECOM-CONCOORD 2013
Congrès de Chimie de Coordination, Chimie Organométallique et Catalyse
Thèmes : Chimie théorique, catalyse homogène, matériaux moléculaires, électrochimie, chimie supramoléculaire, MOFs
Plus d’informations à www.gecom2013.fr.

27-30 mai 2013, Cap d’Agde
Congrès GeCat

  • Thème 1 : Synthèses innovantes de catalyseurs
  • Thème 2 : Du catalyseur au réacteur
  • Thème 3 : Oxydation sélective
    Plus d’informations à www.gecat.fr.

27-28 mai 2013, Paris
Apport de la RMN à l’Elucidation de la Structure des Composés Organiques
Contact : formation@cdp-innovation.com

28-29 mai 2013, Romainville
Colloque Adebiotech
Impacts de la réglementation sur l’innovation et la mise sur le marché des produits de santé
Plus d’information à www.adebiotech.org/reginnov

30-31 mai 2013, Grenoble
Journées de printemps du Groupe français de photochimie, photophysique et photosciences (GFP2P)
Date limite de soumission des résumés : 10 mai 2013
Contact : jerome.chauvin@ujf-grenoble.fr

30-31 mai 2013, Grenoble
SFST3
3e Symposium Francophone de Synthèse Totale
Plus d’informations à http://sfst3.sciencesconf.org/.

30 mai-1er juin 2013, Lens
Chimie et terroir
Salle Jean Nohain, Expériences de chimie pour scolaires et grand public :

  • Thèmes 1 : Chimie et art (photographie, luminescence, pigments, couleur) en
    lien avec le « Louvre-Lens ».
  • Thème 2 : Chimie et terroir (Charbon, Noir de carbone, Vergeoise, Betterave,
    Bêtises de Cambrai,...)
  • Conférence 1 « Art et cosmétique », Maurice Chastrette et Véronique. Rataj, le 30 mai à
    20h30
  • Animation « Je dîne avec un chimiste », le 31 en soirée, rond point Bollaert à
    20h
  • Conférence 2 « La couleur verte », A. Mollard-Desfour le 1er juin à 20h
  • Spectacle « Les molécules désaccordées » le 1er juin 13h30-14h30 (en attente de confirmation)
    Plus d’informations à www.maisondelachimie.asso.fr/chimiesociete.

4-7 juin 2013, Paris
10e édition du salon Forum Labo & Biotech 2013
Plus d’informations à www.forumlabo.com.

6-7 juin 2013, Bonn (Allemagne)
7th International Conference on Polyphenols Applications
Plus d’informations à www.polyphenols-site.com.

12 juin 2013, Paris
Chimie et archéologie, journée du Club histoire de la chimie
Entrée libre, inscription préalable conseillée
Programme du 12 juin 2013 (pdf - 64.6 ko)
Contact : danielle.fauque@u-psud.fr

13 juin 2013, Grenoble
Journée de printemps de la section régionale Rhône-Alpes de la SCF
Date limite de soumission des résumés : 26 avril 2013
Plaquette journée SCF Rhône-Alpes juin 2013 (pdf - 574.2 ko)
Contact : scf.ra2013@ujf-grenoble.fr

14 juin 2013, Lille
JSCH
Journée scientifique de catalyse homogène
Plus d’informations à http://uccs.univ-lille1.fr/JSCH/index.html

19-20 juin 2013, Toulouse
International Symposium « Single Molecular Machines and Motors »
Plus d’informations à http://single-molecular-machines-symposium.fr/

25-28 juin 2013, Villeneuve d’Ascq
11ème Symposium international « Environnement, Catalyse et Génie des procédés »
Plus d’informations à www.amcemorocco.ma/ECGP11/FR/

26-28 juin 2013, Barcelonne (Espagne)
ICCE 2013
14th EuCheMS International Conference on Chemistry and the Environment
Plus d’informations à www.icce2013.org.

27-28 juin 2013, Le Havre
JNOEJC-2013
Les Journées Nord Ouest Européennes des Jeunes Chercheurs (JNOEJC-2013) sont
organisées par la Société Chimique de France (Normandie et Nord-Pas de Calais-Picardie),
et le Groupe Français d’Études et d’Applications des Polymères (Nord-Pas de Calais)
Plus d’informations à www.univ-lehavre.fr/recherche/urcom/JNOEJC2013/

30 juin-4 juillet 2013, St Andrews (Royaume-Uni)
EuCOMC XX , 20th EuCheMS Conference on Organometallic Chemistry
Plus d’informations à www.st-andrews.ac.uk/euchems.

1-4 juillet 2013, Mulhouse
Formula VII
Plus d’informations à www.formulaviimulhouse.uha.fr.

1-5 juillet 2013, Marseille
22e Congrès général de la Société Française de Physique
Plus d’informations à www.sfp2013.fr.

7-11 juillet 2013, Jérusalem (Israêl)
EICC 2013
Second EuCheMS Inorganic Chemistry Conference
Date limite de soumission des résumés : 30 mars 2013
Plus d’informations à www.ortra.com/EICC.

7-12 juillet 2013, Marseille
ESOC 2013
18th European Symposium on Organic Chemistry
Plus d’informations à http://esoc2013.eu/.

6 août 2013, Nottingham (Royaume-Uni)
GSC-6
6th International Conference on Green and Sustainable Chemistry
Plus d’information à www.nottingham.ac.uk/ionicliquids/GSC-6/Home.html

11-16 août 2013, Istanbul (Turquie)
IUPAC 2013
44th IUPAC Word Chemistry Congress
Plus d’informations à www.iupac2013.org.

19-23 août 2013, Singapour
ACC 15
15th Asian Chemical Congress
Plus d’information à www.15acc.org

25-30 août 2013, Le Croisic
54ème édition du GECO (Groupe d’Etude de Chimie Organique)
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 mai 2013.
Plus d’informations à http://geco54.univ-nantes.fr/

28-30 août 2013, Grenoble
Journées de la DCP de Grenoble - du côté Nano
La Division Chimie-Physique (DCP) de la Société Chimique de France (SCF) et de la Société Française de Physique (SFP) vous invite de participer au colloque
« Les journées DCP de Grenoble – du côté Nano » dont le but est de rassembler des chercheurs français qui travaillent autour des thématiques « nanotechnologie » et « nanosciences » et qui pourra servir de prélude à l’organisation d’un nouveau groupe thématique sous l’égide de la DCP.
Inscription et plus d’informations à http://grenano.ujf-grenoble.fr.

1-6 septembre 2013, Lyon
EuropaCat XI - 2013
Plus d’informations à www.europacatlyon2013.fr.

9-13 septembre 2013, Caen
SpectroCat 2013
SpectroCat Summer School in spectroscopy applied to catalysis
Plus d’informations à www-spectrocat.ensicaen.fr/

18-19 septembre 2013, Clermont-Ferrand
Journée de formation du CNEP (Centre National d’Evaluation de Photoprotection)
Plus d’informations à http://www.cnep-ubp.com.

23-24 septembre 2013, Biarritz
6e Symposium International sur les Composites Bois Polymères
Plus d’informations à www.wpc2013.fcba.fr.

24-26 septembre 2013, Palaiseau
JCO 2013
Journées de chimie organique organisées en l’honneur du professeur Henri Kagan
La soumission de résumés et l’inscription sont ouvertes.
Plus d’informations à www.jco2013.com.

24-26 septembre 2013, Milan (Italie)
Chem-Med
The Mediterranean Chemical Event torna a settembre
Plus d’informations à www.chem-med.eu.

25-27 septembre 2013, Portoroz (Slovénie)
JEP 2013
3rd European Symposium on Photocatalysis
Plus d’informations à www.photocatalysis-federation.eu/jep2013.

8-10 octobre 2013, Lyon
XIVe congrès bisannuel sur le thème : les sciences du génie des procédés pour une industrie durable.
Plus d’informations à www.congres-sfgp.eu/sfgp2013.

14-18 octobre 2013, Fréjus
JPJPC14
Journées Francophones des Jeunes Physico-chimistes
Contact : Stanislas.POMMERET@cea.fr

4-7 novembre 2013, Chongqing (Chine)
Symposium « Ceramic Membranes : from Design to Applications » organisé par l’IEMM (Institut Européen des Membranes de Montpellier)
Plus d’informations à http://ccs-cicc.com/cicc-8/english/

6-7 novembre 2013, Paris
Congrès « Les plastiques et caoutchoucs pour un bâtiment performant et durable »
Plus d’informations à www.sfip-plastic.org

19-21 novembre 2013, Paris
Plant Based Summit
European conference and exhibition for biobased solutions
Plus d’informations à www.plantbasedsummit.com.

26 novembre 2013, Romainville
SCT 2013 - Fall one-day thematic meeting
Chemical Biology : contribution to therapeutic innovation. A new role for chemistry ?
Plus d’informations à www.sct-asso.fr

4-6 décembre 2013, Paris
4e Colloque recherche de la Fédération
La Chimie et la Ville de demain
Plus d’informations à /www.19ecolesdechimie.com/-La-chimie-et-la-ville-de-demain-au-.html

En 2014
24-28 novembre 2014, Montpellier
Matériaux 2014
Plaquette Colloque matériaux 2014 (pdf - 2.4 Mo)
Plus d’informations à www.materiaux2014.net

1.7.2.2 …et d’autres

En 2013

21 mai 2013, Paris
Supermeca
Conférence table ronde : mathématiques innovantes, topologie, effectivité, interactivité
Plus d’informations à www.innovaxiom.com

21 mai 2013, Paris
Présentation publ ique du 11e cahier d’IESF sur l’énergie
Le Cahier sera bientôt disponible en ligne gratuitement sur le site d’IESF : www.iesf.fr (onglet de gauche /Publication IESF/Les Cahiers).
Contact : mlecointe@cnisf.org

22 mai 2013, ACS international center
Free webinar, 2:00 pm EDT
Research Opportunities in Germany !
Featuring presentations from : the German Academic Exchange Service (DAAD), German Research Foundation (DFG) and American Friends of the Alexander von Humboldt Foundation
Inscription ici

23 mai 2013, Paris
Cultivons le futur
Forum science, recherche& société organisé par Le Monde et La Recherche
Plus d’informations ici

24 mai 2013, Illberg
9e festival Chipo’Zik
Organisé, entre autres, par des élèves de d’ENSCMu
Plus d’informations à www.chipozik.com

3 juin 2013, Rueil-Malmaison
Conférence Transition micro-algues
Inscription en ligne sur : http://fr.amiando.com/Transition-MicroAlgues.html

4-7 juin 2013, Paris
Forum Labo & Biotech
Un tremplin vers l’emploi
Plus d’informations à www.forumlabo.com/

6 juin 2013, Puteaux
Piloter une cellule de crise
Formation proposée par l’UIC Ile-de-france et l’AFINEGE en collaboration avec KORALLION
Plus d’informations ici

6-7 juin 2013, Bonn (Allemagne)
7th World Congress on Polyphenols
Plus d’informations ici

7-8 juin 2023, Istambul (Turquie)
The III. International Training Course for Full-Endoscopic Operations of the Lumbar, Thoracic and Cervical Spine
Plus d’informations à http://www.feldsurgery.com/

11 juin 2013, Paris
9e congrès des Apprentis Chercheurs de l’Institut Universitaire d’Hématologie
Plus d’informations à www.arbre-des-connaissances-aspr.org

12-13 juin 2013, Clermont-Ferrand
Congrès international Matériaux polymères et industrie automobile
Les matériaux polymères dans les véhicules du futur et leur vieillissement
Plus d’informations à www.sfip-plastic.org/congres.php

13 juin 2013, Bruxelles (Belgique)
1ère journée d’échange Franco-Wallonne
Asainissement des sites , gestion des sédiments ; gestion des terres excavées
Plus d’informations à http://www.webs-event.com/

13 juin 2013, Amiens
Journée Technique Centre de valorisation des glucides et des produits naturels
Date limite d’inscription 20 mai 2013
Contact : communication@cvgpn.com

14 juin 2013, Paris
Matières premières stratégiques : quels principaux leviers d’action ?
Bureau d’information du Parlement européen en France (288, boulevard Saint-Germain, 75007 Paris)
Inscription (gratuite, mais obligatoire) ici

18 juin 2013, Paris
L’expertise scientifique : dispositifs et nouveaux enjeux
Colloque organisé par l’Anses et la Chaire Développement durable de Sciences Po
Plus d’informations ici

20 juin 2013, Paris
3e édition du Forum ADEME des innovations
Plus d’informations

20 juin 2013*" class='spip_out' rel='external'>ici

, Paris
La recherche partenariale, moteur de la compétitivité des entreprises
Rencontre annuelle du réseau des instituts Carnot
Plus d’informations à www.instituts-carnot.eu/fr/le-17-20-des-instituts-carnot

26-28 juin 2013, Marakech (Maroc)
13th International Conference on Antioxidants
Dates limites de soumission des résumés

1er juillet 2013, Paris
Une journée de la recherche
Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional et Isabelle This Saint-Jean, Vice présidente, inviteront l’ensemble des acteurs franciliens de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche pour une journée de la Recherche.
Cette journée aura pour objet d’échanger sur un premier bilan de l’action régionale dans ce secteur et de proposer des pistes d’action pour la fin de la mandature.
Vous pouvez vous préinscrire pour cet évènement surmip@iledefrance.fr

3-5 juillet 2013, Nice
RICT 2013
49th International Conference on Medicinal Chemistry
Drug Discovery and Selection When Chemical Biology meets Drug Design
Plus d’informations à www.rict2013.org

1-31 août 2013, Ile maurice
A Virtual Conference on Computational Chemistry will be organised by the Computational Chemistry Group of the University of Mauritius.
Computational Chemistry in the Digital Age
Date limite de soumission :1er juin 2013
Plus d’informations à http://sites.uom.ac.mu/vccc/

4-6 septembre 2013, Lisbonne (Portugal)
10º Portuguese National Meeting of Organic Chemistry and the 1st Portuguese-Brazilian Organic Chemistry Symposium.
Plus d’informations à http://10enqo.eventos.chemistry.pt/

11-13 septembre 2013, Leipzig (Allemagne)
Flavor & Fragrances 2013
Plus d’informations à http://gdch.em.mpm-portal.de/go/y6d8mvi1/rkdj8khu/986

7-11 octobre 2013, Annecy
MNPC13
Matériaux et Nanostructures Pi-conjugués
Date limite de soumission des résumés : 31 mai 2013
Plus d’informations à http://mnpc2013.sciencesconf.org/

9-10 octobre 2013, Lyon
Les rendez-vous Carnot 2013
Contact : renseignement@rdv-carnot.com

9-13 octobre 2013, Poznan (Pologne)
Annual International Congress of Young Chemists « YoungChem »
The event is dedicated to young scientists - students, PhD students and PhDs. Each year it gathers over a hundred participants from all over the world, including our keynote speakers - world-famous professors from renowned scientific institutions.
Plus d’informations à www.youngchem.com/

10 cotobre 2013, Paris
Évaluation et réparation du préjudice environnemental
Contentieux, techniques et prospectives
Campagne nationale des experts de justice en environnement
Date limite de candidature : 4 juin 2013
Plus d’informations à /www.webs-event.com/

16-18 octobre 2013, Budapest (Hongrie)
FROST4
4th Conference on Frontiers in Organic Synthesis Technology
Date limite de soumission des résumés : 20 juillet 2013
Plus d’informations ici

28-30 ocotbre 2013, Dunkerque
6e Journées des Jeunes Chercheurs de la SFIS
Date limite de spumission des résumés : 14 juillet 2013
Plus d’informations à www-heb.univ-littoral.fr/sfis

18-21 novembre 2013, Rueil-Malmaison
Les Rencontres Scientifiques d’IFP Energies nouvelles
Viscoplastic Fluids : from Theory to Applications
Date limite de soumission des résumés : 12 mai 2013
Plus d’informations à www.rs-viscoplastic2013.com

En 2014

10-14 août 2014, San Francisco (États-Unis)
Emerging Electrochemical Water Remediation Technologies
A Symposium in Honor of Professor Enric Brillas and Professor Mehmet A. Oturan
At 248th ACS National Meeting & Exposition
Appel à contributions : http://abstracts.acs.org

1.7.2.3 Séminaires et expositions

Mardi de l’info de l’ASTEE
21 mai 2013, 17:00-20:00, Paris
Biogaz des villes et biogaz des champs à la croisée des chemins
Téléchargez la fiche d’inscription

Mardi de la chimie à l’UPMC
21 mai 2013, 16:45 - 18:00
Natalie Pigeard (CNRS/Musée Curie)
La chimie franco-allemande - une longue histoire
Amphithéâtre Durand, bâtiment Esclangon
Un thé sera offert (16:30), avant la conférence avec discussion (16:45 - 18:00)
Contact : Peter.Reinhardt@upmc.fr

Séances publique de l’Académie des sciences
4 juin 2013
De jeunes chercheurs sélectionnés présenteront leur contribution aux grandes avancées scientifiques françaises en biologie.
Plus d’informations à www.academie-sciences.fr/activite/conf/gas/040613.pdf
11 juin 2013
Séance inter-académique consacrée aux innovations thérapeutiques
Plus d’informations à www.academie-sciences.fr/activite/conf/interacad_110613.pdf
16-17 septembre 2013
Colloque « Hypothèses sur les origines de la vie »*
Plus d’informations à www.academie-sciences.fr/activite/conf/colloque_160913.pdf

Paroles d’auteurs, questions à la science et à la technique
Les chercheurs prennent la plume, nous leur offrons la parole.
Rencontre entre auteur et public, pour lecteurs passionnés ou simples curieux.
Organisée par le Musée des arts et métiers, en partenariat avec l’Association française pour l’avancement des sciences
6 juin 2013, de 18h30 à 20h
Big Bang et au-delà. Balade en cosmologie
Avec Aurélien Barrau, professeur à l’université Joseph Fourier (Grenoble), chercheur au laboratoire de physique subatomique et de cosmologie du CNRS, auteur de l’ouvrage Big Bang et au-delà. Balade en cosmologie (Dunod)
Musée des arts et métiers
60, rue Réaumur - 75003 Paris
Métro : Réaumur-Sébastopol ou Arts et Métiers - Bus : 20, 38, 39, 47
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Inscription conseillée au 01 53 01 82 70 ou à conferences@arts-et-metiers.net

2.1. Nouvelles de France

2.1.1 Des noyaux de cellules cancéreuses déformés

Difficile pour un biologiste de croire à une image qui montre le noyau d’une cellule vivante totalement déformé. C’est pourtant l’image qu’une équipe de l’Institut de science des matériaux de Mulhouse (IS2M-CNRS/Université de Haute-Alsace), emmenée par Karine Anselme, a produite dans des travaux menés sur le comportement de cellules cancéreuses vis-à-vis de matériauxmodèles microstructurés. Après de premiers résultats parus en 2009 dans la revue Advanced Materials(*), l’équipe va plus loin avec des travaux parus dans la revue Biomaterials(**) d’avril 2013 qui décrivent la manière dont ces noyaux de cellule se déforment.
Lire la suite...

2.1.2 Un nouveau colorant ultra-brillant pour mieux sonder le cerveau

Pour obtenir des images en 3D de très haute résolution du système vasculaire cérébral, on utilise un colorant qui fluoresce dans le proche infra-rouge, lumière que la peau laisse passer. Un nouveau colorant, le chromophore Lem-PHEA, qui surclasse sensiblement les meilleurs colorants actuellement utilisés, vient d’être synthétisé par une équipe du Laboratoire de chimie (CNRS / ENS de Lyon / Université Claude Bernard Lyon 1). Menés en collaboration avec des chercheurs de l’Institut des neurosciences (Université Joseph Fourier - Grenoble / CEA / Inserm / CHU) et du Laboratoire Chimie et interdisciplinarité : synthèse, analyse, modélisation (CNRS / Université de Nantes), ces travaux viennent de paraître en ligne dans la revue Chemical Science. Ils ouvrent d’importantes perspectives pour mieux observer le cerveau et comprendre son fonctionnement.
Lire la suite...

2.1.3 À voir

Un documentaire intitulé « the Lebanese Rocket Society », plaidoyers pour la science, et la passion de la Science.

Il raconte comment un jeune prof de math d’une petite université arménienne de Beyrouth a su entraîner étudiants, collègues, et même l’armée et le gouvernement dans un projet scientifique fou : construire des fusées de A à Z, inventer le combustible ad’hoc, et faire ainsi de 1960 à 64 du Liban le 1er pays du moyen-orient capable de se doter d’un tel potentiel… presque sans financements, sans appui industriel, etc. Ils ont ainsi envoyé des fusées de 8m de long sur 600 km ! si on n’avait pas fini par le leur interdire (la France aurait été particulièrement active ?), on imagine, ils imaginent, ce que le Liban aurait pu devenir
C’est une petite équipe de cinéastes libanais, non moins passionnés, qui ont fait revivre cette odyssée curieusement tombée ds un total oubli y compris localement
AJ

Paris vu par

Hervé This, spécialisé en gastronomie moléculaire, illustre la théorie mathématique du calcul différentiel et intégral qu’il utilise dans ses recherches par le sentier bien droit qui parcourt cette île artificielle du 15e arrondissement entre les ponts de Grenelle et de Bir-Hakeim tandis que serpente la Seine...
Un épisode de Paris vu par ...les scientifiques.
Prochaine diffusion le 24 mai 2013.
Également :

2.2 Brèves du monde

2.2.1 Projet PHC Stefanik : étude des propriétés de perméabilisation membranaire de nouveaux poly(éthers-couronne) utiles dans le traitement des cancers

Le programme PHC Stefanik [1] soutient actuellement 15 projets de recherche portés par des équipes franco-slovaques pour la période 2012-2013. Voici, à mi-parcours, les résultats des travaux menés dans le cadre du projet intitulé "Etude des propriétés de perméabilisation membranaire de nouveaux poly(éthers-couronne) utiles dans le traitement des cancers".

Côté français, la recherche est menée par Mme Valessa Barbier, chercheure à l’ICMPE (Institut de Chimie et Matériaux de Paris-Est) [2]. Spécialisé dans le domaine de la chimie et de la science des matériaux, ce laboratoire de recherche fondamentale a été créé en 2007 avec l’appui du CNRS et de l’Université Paris Est Créteil. Ses activités de recherche pluridisciplinaire s’articulent autour de quatre grands domaines spécifiques : les matériaux pour l’énergie, les matériaux avancés et effets d’échelle, les matériaux pour l’environnement et le développement durable et enfin la chimie à l’interface avec la santé et le vivant.

L’équipe slovaque menée par le professeur Karol Ondriaš est rattachée au laboratoire des canaux ioniques intracellulaires [3] de l’Institut de Physiologie Moléculaire et de Génétique (IPMG) [4] de l’académie des sciences slovaques (SAV). Créé en 1990, l’institut de physiologie moléculaire et de génétique se consacre à la recherche sur les bases moléculaires des fonctions physiologiques élémentaires, avec une orientation particulière sur la physiologie du muscle cardiaque, le transport membranaire et la génétique.

Les deux équipes ont commencé à collaborer en 2008 par le biais de bourses de mobilité que l’Université Paris-Est de Créteil a accordé à ses doctorants. Ainsi, Nicolas Illy, doctorant français à l’ICMPE a passé 4 mois en 2008 dans le laboratoire de Karol Ondriaš pour faire des expériences de mesure de conductance sur bicouches planes sur des systèmes polymères. En 2012-2013, les équipes reçoivent le soutient du PHC Stefanik qui favorise la mobilité des chercheurs.

Le projet commun mené dans ce cadre a pour objectif de réaliser le design de nouveaux perméabilisants membranaires polymères et d’étudier leurs propriétés perméabilisantes. Les bicouches lipidiques qui constituent la structure de base des membranes cellulaires sont infranchissables pour la plupart des molécules. En effet, le transport membranaire est régulé par des mécanismes rendant l’incorporation d’agents externes tels que des principes actifs très difficiles. Aussi, le développement de molécules synthétiques capables de modifier les propriétés de la membrane et de susciter une perméabilisation membranaire contrôlée tout en préservant l’intégrité de celle-ci revêt toute son importance et réunit chimistes et biophysiciens autour de questions fondamentales et d’application thérapeutiques.

Dans ce contexte, le projet vise à développer une nouvelle famille de perméabilisants membranaires polymères et se focalise sur des polymères porteurs d’éthers-couronne afin de générer des pores présentant une sélectivité ionique. Cette recherche peut trouver son application dans le traitement des cancers : les éthers-couronne sont potentiellement intéressants en tant qu’agents antitumoraux mais s’avèrent neurotoxiques comme la majorité des ionophores [5]. Les perméabilisants membranaires poly(éthers-couronne) développés à l’ICMPE comportant une efficacité tumorale élevée et sont dénués de neurotoxicité, d’où leur intérêt dans la recherche contre le cancer [6].

Les perméabilisants membranaires sont préparés par polymérisation anionique par ouverture de cycle de cyclopropane-1,1-dicarboxylate disubstitués selon une méthodologie récemment développée par l’ICMPE [7]. Les oligomères, obtenus de manière contrôlée, ont une structure originale avec des substituants géminés situés tous les 3 carbones le long du squelette polymère.

Ces polymères complexent sélectivement les ions potassium. Leur capacité à perméabiliser les membranes bilipidiques en formant des pores a été mise en évidence avec des membranes modèles, bicouches planes et vésicules, respectivement par mesure de conductance [8] et spectroscopie de fluorescence. En collaboration avec le laboratoire CRRET (Université Paris-est de Créteil), l’activité anti-tumorale des polymères a été mise en évidence in vitro et pleinement confirmée in vivo. L’absence de toxicité fait de ces molécules des principes actifs utiles dans la prévention et le traitement des cancers.

Les résultats de cette recherche ont donné lieu à une publication dans la revue scientifique « The Royal Society of Chemistry 2012 » [9], à une conférence orale au congrès national « GFP 2012 » à Grenoble [10] et à une présentation orale lors du congrès international « AMSALS 2012 » qui s’est tenu au lac Balaton en Hongrie [11].

Le soutien de la France dans le cadre du PHC Stefanik rendu possibles la coopération et la rencontre des équipes organisées en trois temps :

  • Le participant slovaque, Anton Misak, doctorant à l’IPMG, a effectué un séjours de un mois en France en septembre 2012 afin de travailler sur l’étude des propriétés de perméabilisation membranaire de polymères du type P1-P4 par la méthode HPTS (méthode utilisant des vésicules comme membrane modèle et la spectroscopie de fluorescence) mise au point à l’ICMPE,
  • Sandrine Peyrat, post-doctorante à l’ICMPE, a effectué une visite de 15 jours en Slovaquie en octobre 2012 pendant laquelle elle a notamment fait des expériences BLM (étude par mesure de conductance sur des bicouches planes) sur de nouvelles molécules du type P1-P4,
  • Durant cette même période, Valessa Barbier a également effectué une visite à l’IMPG en Slovaquie dans le cadre d’une réunion d’avancement.

Sources

  • [1] Présentation du PHC Stefanik sur le site de Campus France (FR)
  • [2] Présentation de l’ ICMPE sur le site du CNRS (FR)
  • [3] Site du laboratoire des canaux ioniques intracellulaires sur le site de l’académie des sciences slovaque (EN)
  • [4] Site de l’IPMG sur le site de l’académie des sciences slovaque (EN)
  • [5] Kralj, M. ; Tu ek-Bo i , L. ; Frkanec, L. ; ChemMedChem, 2008, 3, 1478-1492.
  • [6] Brevet, Penelle, J. ; Liu, M. ; Illy, N. ; Barbier, V. ; Brissault, B. ; Boileau, S. ; Courty, J. ; Destouches, D., Fr. Demande (2012). N° 1257740.
  • [7] Illy N. ; Boileau S. ; Buchmann W. ; Penelle J. ; Barbier V. : Macromolecules, 2010, 43(21) 8782-8789.
  • [8] Liu, M. ; Bertova, A. ; Illy, N. ; Brissault, B. ; Penelle, J. ; Ondrias, K. ; Barbier, V., RSC Adv., 2012, DOI : 10.1039/C2RA20548C.
  • [9] A polymeric permeabilizer displaying densely packed arrays of crown ether lateral substituents, M. Liu, A. Bertova, N. Illy, B.Brissault, J.Penelle, K. Ondrias, V.Barbier, RSC Adv., 2012, 2(23), 8606-8609
  • [10] Perméabilisants membranaires poly(éthers-couronne) utiles dans le traitement du cancer, S.Peyrat, M. Liu, D.Destouches, A. Misak, B.Brissault, A.Bertova, J.Penelle, J.Courty, K.Ondrias, V.Barbier, colloque du Groupe Français des Polymères (GFP 2012), 19-22/11/2012, Grenoble.
  • [11] Oligo(crown-ethers) ion channel biomimics, M.Liu, S.Peyrat, B.Brissault, I. Lachaise, A.Bertova, J.Penelle, K.Ondrias, V.Barbier, AMSALS 2012, 3-6juin 2012, Lake Balaton, Hongrie.
  • Mme Valessa Barbier, chercheure à l’ICMPE (Institut de Chimie et Matériaux de Paris-Est)
  • ADIT, BE Slovaquie (n°29, 2 mai 2013)

2.2.2 De nouvelles avancées sur les propriétés des matériaux topologiques

Des chercheurs démontrent la possibilité de détecter une propriété remarquable des "matériaux topologiques", inaccessible dans le cadre habituel de la physique du solide. Cette étude ouvre des perspectives importantes, puisque la manipulation de ces propriétés topologiques constitue l’ingrédient de base pour des technologies nouvelles, telles que les futurs ordinateurs quantiques.

Aujourd’hui, des systèmes physiques sont refroidis à des températures extraordinairement basses afin d’accéder à de nouvelles phases de la matière. Dans ce régime extrême, la nature quantique des particules constituant la matière se manifeste à l’échelle macroscopique, ce qui engendre des propriétés remarquables telles que la suprafluidité ("l’écoulement sans friction").

En physique de la matière solide, les propriétés quantiques des électrons déterminent leur habilité à conduire des courants au sein des matériaux, ce qui permet de distinguer les systèmes isolants ("inertes") des systèmes métalliques ("qui conduisent l’électricité"). De façon surprenante, certains matériaux exotiques présentent simultanément ces deux caractéristiques : les isolants topologiques sont isolants à l’intérieur, mais ils possèdent des bords métalliques qui conduisent des courants électriques. De plus, ces courants de bord existent sans dissiper d’énergie et ils demeurent extrêmement robustes lorsqu’on perturbe le système. Les matériaux topologiques présentent une multitude d’effets fascinants, dont les propriétés de conduction quantique ne constituent qu’un exemple particulier. Ces phénomènes variés sont actuellement étudiés dans les laboratoires de physique du solide en vue d’applications technologiques (e.g. spintronique, ordinateurs quantiques).

Le concept de simulateur quantique fut introduit dans le but d’apporter un regard nouveau et complémentaire sur les systèmes de physique du solide. L’idée de base est de réaliser un système quantique hautement contrôlable et versatile au laboratoire, et qui reproduit de façon effective le comportement des électrons présents dans les matériaux. Un tel simulateur quantique évite ainsi les inconvénients dont les "vrais matériaux" sont victimes (e.g. défauts et impuretés, vibrations, interactions compliquées entres les particules), et dans ce sens, il offre une vue dégagée sur les phénomènes quantiques complexes.

Ces simulateurs quantiques sont actuellement construits dans les laboratoires d’atomes froids, où des gaz atomiques sont piégés et refroidis à l’aide d’outils sophistiqués (e.g. lasers, bobines magnétiques, chambres à vide). Ajuster précieusement ces dispositifs permet de construire un simulateur quantique où les atomes froids piégés imitent le comportement des électrons des "vrais matériaux". Les systèmes d’atomes froids n’ont pas uniquement reproduit les phases isolantes et métalliques des systèmes électroniques : grâce à leur grande contrôlabilité, ces systèmes ont également permis d’engendrer et d’observer des transitions entre ces deux phases distinctes.

Emmenés par Nathan Goldman, du Centre interdisciplinaire de phénomènes nonlinéaires et de systèmes complexes (CENOLI, Faculté des Sciences) à l’Université libre de Bruxelles (ULB), des chercheurs publient dans la revue PNAS du 8 avril, un article qui concerne la réalisation d’un simulateur quantique de la matière topologique utilisant des atomes froids, créant ainsi un lien intéressant entre la physique de la matière solide et la physique des atomes froids. Dans cet article, les chercheurs démontrent la possibilité de détecter de façon simple et directe une propriété remarquable des phases topologiques : l’évolution temporelle de particules propageant sur le bord du système, responsables des courants inhabituels qui caractérisent les matériaux topologiques. En particulier, cette signature importante n’est pas accessible dans le cadre habituel de la physique du solide. Cette étude ouvre des perspectives importantes, puisque la manipulation des courants circulant sur les bords des matériaux topologiques constitue l’ingrédient de base pour des technologies nouvelles, telles que les futurs ordinateurs quantiques.

Sources

  • Université libre de Bruxelles - ULB - Physique des systèmes complexes et mécanique statistique - Nathan Goldman
  • Direct imaging of topological edge states in cold-atom systems - N. Goldman (Université libre de Bruxelles), J. Dalibard (Collège de France et Ecole Normale Supérieure de Paris), A. Dauphin (ULB), F. Gerbier (Ecole Normale Supérieure de Paris), M. Lewenstein (Institut des Sciences Photoniques de Barcelone), P. Zoller (Institut d’Optique et d’Information Quantique de l’Académie des Sciences d’Autriche), I. B. Spielman (National Institute of Standards and Technology, USA).
  • DEPARTEMENT DES RELATIONS EXTERIEURES - Communication Recherche, Aéropole de Charleroi, Rue des Professeurs Jeener et Brachet, 12 - 6041 Charleroi
  • ADIT, BE Belgique (n°73, 3 mai 2013)

2.2.3 Les neurones vivent plus vieux que leur hôte

Des chercheurs ont découvert grâce à des expériences menées à partir de greffe de neurones inter-espèce que les neurones ont la capacité de vivre plus longtemps que l’organisme dont ils font partie. L’équipe dirigée par Lorenzo Magrassi de la Fondation Institut d’hospitalisation et de soin à caractère scientifique (IRCCS) du Centre hospitalo-universitaire de San Matteo et de l’Institut de Génétique Moléculaire du Conseil nationale des recherches (Igm-Cnr) a publié ses résultats sur la revue PNAS.

Afin de comprendre si la durée de vie d’un neurone est liée à celle de l’organisme auquel il appartient, les scientifiques ont fait des prélèvements de précurseurs neuronaux du cervelet chez une souris de laboratoire et les ont transplantés dans le cervelet d’embryons de rats, ces derniers vivant en moyenne deux fois plus longtemps que les souris. Les chercheurs ont observé que dans l’organisme hôte, les cellules donnaient naissance à des neurones en tous points similaires à ceux des souris, mais réussissaient cependant à s’intégrer dans le cerveau des rats et y survivaient pendant toute la durée de vie de l’hôte, soit 36 mois.

Cette découverte prouve que la durée de vie d’un neurone n’est pas déterminée génétiquement mais au contraire par les conditions environnementales, et montre aussi que vivre plus longtemps n’est pas forcement synonyme de dégénération neuronale.

Sources

2.2.4 Un pas vers la superfluidité grâce au graphène

Une équipe de chercheurs de l’université de Camerino, coordonnée par Andrea Perali et David Neilson, a réussi à prédire l’existence de la superfluidité à haute température dans un dispositif à base de graphène, matériau composé de feuilles de Carbonne. La superfluidité est l’état dans lequel les liquides ont une viscosité proche de zéro, ce qui leur permet de s’écouler sans frottements. L’étude a été publiée dans la revue Physical Review Letters. "La collaboration internationale avec l’équipe de Alex Hamilton en Australie a permis d’imaginer un dispositif superfluide à base de graphène. Il s’agit d’un dispositif quantique à haute efficacité, réalisable grâce à des technologies de synthèse déjà existantes et utilisées par les laboratoires de nanomatériaux les plus avancés".

Les chercheurs ont déjà déposé un brevet pour ce dispositif. "Nous sommes contents que les résultats de nos recherches aient suscité beaucoup d’intérêt. Nous avons reçu de nombreuses invitations pour la présentation de notre concept à des congrès internationaux et au sein de centres de recherche renommés’, concluent Andrea Perali et David Neilson.

Sources

2.2.5 Un décontaminant produit à partir de déchets

Des chercheurs de l’Institut de méthodologies pour l’analyse environnementale du Conseil national des recherches (Imaa-Cnr) de Tito Scalo (Potenza) ont mis au point un matériau dépolluant innovant. Il s’agit de zéolithes, des minéraux synthétisés à partir de cendres légères issues de déchets industriels. L’idée de Claudia Belviso, Saverio Fiore et Francesco Cavalcante a été brevetée aux Etats-Unis.

« Les zéolithes sont des minéraux microporeux appartenant au groupe des silicates, communément obtenues avec de l’eau distillée et utilisées comme tamis moléculaires, filtres anti-odeurs et absorbants pour enlever les éléments ou molécules des eaux contaminées », explique Claudio Belviso. « La nouveauté de notre méthode consiste à synthétiser des zéolithes en utilisant de l’eau de mer, moins coûteuse que l’eau distillée. Notre méthode se base aussi sur l’utilisation de températures inferieures à 45°C, ce qui permet de réduire les couts énergétiques. La quantité des zéolithes synthétisées grâce à ce nouveau processus est également nettement supérieure à la méthode basée sur l’utilisation de l’eau distillée ».

Le résultat a été obtenu après cinq années d’expérimentation. "Les cendres légères sont issues du combustible fossile des centrales thermoélectriques et sont constituées de matériaux miniers réfractaires à la combustion et de composants résiduels ayant subis une combustion incomplète". Les cendres des centrales thermoélectriques sont considérées comme dangereuses, et sont un problème important aux USA, en Chine et en Inde qui en produisent énormément. « Les zéolithes synthétiques, produites à partir de ces déchets, pourront filtrer les eaux polluées et permettre de restaurer des sols contaminés en nickel, plomb, manganèse et composés organiques »

Sources

2.2.6 La fonte des glaciers pourrait favoriser la vie marine

Le Groenland fond et des quantités inhabituelles de fer biodisponible se retrouvent dans l’Océan Atlantique Nord. Jusqu’à présent, l’eau de fonte des glaciers était jugée trop diluée pour contenir beaucoup de fer. A ce jour, seule une autre étude a examiné la quantité de fer dans le ruissellement des eaux de fonte et les résultats se situaient à l’échelle nanomolaire.

Une étude menée par la chercheuse Maya Bhatia (Université de la Colombie-Britannique), publiée dans Nature Geoscience, a révélé que le ruissellement des eaux de fonte du Groenland contenait du fer à l’échelle micromolaire - mille fois plus que dans l’étude précédente. Les résultats de cette étude pourraient avoir des répercussions sur la vie marine, comme l’alimentation et la prolifération croissante des algues. « En pleine mer, le fer est en concentration nanomolaire », explique la Dre Bhatia. « Le fer est un nutriment limitatif qui limite la multiplication des organismes ferriphages. Habituellement, l’Atlantique Nord renferme peu de fer. Il est en quelque sorte le Sahara des océans à cet égard - la majeure partie du fer provenant de la poussière soulevée par le vent ». Mais les changements climatiques et la fonte des glaciers changent la donne.

Les glaciers sont poreux et comptent de nombreux moulins et crevasses qui permettent à l’eau de fonte de surface d’atteindre la base où elle circule dans un réseau hydrologique de tunnels et de canaux, et ramasse des sédiments provenant du substratum rocheux sous-jacent. Plus l’eau circule longtemps dans le substratum rocheux, plus elle ramasse du fer. Ces eaux de fonte se déversent alors dans des cours d’eau rapides qui balaient le fer en pleine mer. "« Comme il ne s’agit que de la deuxième étude à se pencher sur le fer dans le ruissellement des eaux de fonte, nous n’avons pas suffisamment de données historiques pour connaître la valeur initiale », dit la Dre Bhatia.« S’agit-il d’une source de fer importante pour l’océan ? Quel en sera l’effet au bout du compte ? Pour trouver réponse à ces questions, nous devons découvrir quelle est la biodisponibilité du fer pour la vie marine de la région. Il faut réaliser de plus amples études. Il s’agit d’un nouveau domaine de recherche emballant. »

Ces travaux ont été financés par la Woods Hole Oceanographic Institution (organisme privé sans but lucratif situé à Cape Cod) et la National Science Foundation, ainsi que par une American Geophysical Union Horton Hydrology Grant.

Sources

  • Maya Bathia - post-doctorante à l’université de Colombie Britannique
  • Bhatia, Maya P., Elizabeth B. Kujawinski, Sarah B. Das, Crystaline F. Breier, Paul B. Henderson, et Matthew A. Charette. 2013. "Greenland meltwater as a significant and potentially bioavailable source of iron to the ocean". Nature Geoscience 6 [4] (mars 10) : 274 278. doi:10.1038/ngeo1746.
  • Communiqué du 6 mai 2013 de l’Institut Canadien de Recherches Avancées
  • ADIT, BE Canada (n°421, le 13 Mai 2013)

2.2.7 ALPHA sonde l’interaction gravitationnelle entre matière et antimatière

Les physiciens se sont longtemps demandé si l’interaction gravitationnelle entre l’antimatière et la matière pourrait différer de celle entre matière et matière. Il y a plusieurs arguments qui font penser que l’interaction doit être identique, mais personne n’avait jamais observé ce que fait un antiatome dans un champ gravitationnel, jusqu’à aujourd’hui.

Une équipe internationale de partenaires dans le cadre du projet ALPHA (comprenant à l’ouest du Canada des chercheurs de Vancouver de l’Université de Colombie-Britannique (UBC), de l’Université Simon Fraser (SFU), du laboratoire national de physique de la matière et de physique des particules TRIUMF, et de l’Université de Calgary) vient de publier ses résultats dans Nature Communications qui posent les premières limites expérimentales du rapport entre les masses gravitationnelle et inertielle de l’anti hydrogène (ce rapport est très proche de 1 pour l’Hydrogène). Les moments et les positions auxquels 434 anti hydrogènes piégés se sont extraits du champ magnétique externe ont été observés, et le chercheurs ont cherché à connaître l’influence de la force gravitationnelle. En se basant sur ces données, les possibilités selon lesquelles la masse gravitationnelle de l’anti hydrogène soit plus de 110 fois égale à sa masse inertielle, ou encore que l’anti hydrogène "tombe vers le haut" avec une masse gravitationnelle supérieure à 65 fois sa masse inertielle, ont été exclues.

Les résultats obtenus sont loin de régler la question de la gravité de l’antimatière. Mais elles ouvrent le chemin vers des mesures à plus haute précision dans le futur, basées sur la même technique, mais plus il y aura d’atomes d’anti-hydrogène piégés et plus ils seront refroidis, meilleure sera la compréhension des effets systématiques dans l’installation utilisée.

Sources

2.2.8 Les effets de la musique sur la santé

On dit que la musique élève l’âme, mais elle élève aussi... le cerveau ! En effet, une étude récente réalisée par des chercheurs membres du Centre de recherche sur le cerveau, le langage et la musique (CRBLM) rapporte que l’apprentissage de la musique avant l’âge de sept ans influence positivement le développement du cerveau. Plus précisément, la formation musicale pendant l’enfance favorise des connexions plus fortes entre les régions sensorielles et motrices de notre matière grise, l’aidant ainsi à mieux orchestrer la planification et l’exécution de nos mouvements.

Plus encore, des données indiquent que les enfants qui suivent des leçons de musique réussissent mieux certains types de tests, particulièrement ceux de lecture et de concentration. D’autres recherches démontrent qu’une formation musicale développe les capacités auditives, notamment dans un contexte bruyant. Pareillement, l’apprentissage de plusieurs langues pendant l’enfance procure des avantages cognitifs qui peuvent ralentir la sénescence.

Le CRBLM a été créé en 2011, il réunit les forces vives de la recherche sur l’organisation, le fonctionnement et le dysfonctionnement des systèmes nerveux musical et linguistique. Établi à l’Université McGill et financé par le FRQNT, ce regroupement stratégique rassemble des ingénieurs, des neuroscientifiques, des linguistes, des experts en vieillissement et des psychologues provenant aussi de diverses universités - Université de Montréal, Université Concordia, Université Laval, Université du Québec à Montréal - et de l’INRS.

Par exemple, l’axe de recherche sur les neurosciences se penche sur la capacité d’apprentissage de plusieurs langues. Il tente aussi de mieux comprendre comment nos méninges interagissent avec la musique pour, à long terme, mieux cerner et peut-être traiter des problèmes de langage. Car langage et musique partagent certaines zones du cerveau. C’est ce qui explique que, souvent, un accident cérébral perturbe nos facultés musicales et verbales. Par contre, musique et paroles utilisent également des circuits neuronaux séparés et peuvent donc être perturbés isolément. Les chercheurs ont constaté que beaucoup de patients atteints d’Alzheimer semblent conserver la capacité de reconnaître la musique alors qu’ils n’identifient plus les membres de leur famille et que leur discours est embrouillé.

Une grande partie des travaux sur la musique se fait dans le Laboratoire international de recherche sur le cerveau, la musique et le son (BRAMS), situé à l’Université de Montréal. Cette importante infrastructure est intégrée au CRBLM et dispose notamment de dix salles de test insonorisées à la fine pointe de la technologie et d’un système vidéo 3D d’enregistrement de mouvements.

La compréhension des effets du langage et de la musique sur le cerveau représente tout un défi. En effet, il n’y aurait pas de centre musical et langagier unique dans le cerveau. Comme pour la compréhension du langage, la musique est traitée par différents chefs d’orchestre. Ainsi, chez un musicien, une partie de la matière grise se concentre sur le mouvement des mains, tandis qu’une autre partie s’efforce de déchiffrer les notes de la partition. Par des techniques de neuro-imagerie fonctionnelle, les scientifiques enregistrent les réponses du cerveau et les mouvements de l’interprète à l’aide d’un système de senseurs. Ils combinent ensuite ces données dans des modèles théoriques neurophysiologiques et mathématiques pour comprendre comment le système nerveux permet à une personne de produire de la musique rapidement et facilement. Des chercheurs comme les codirecteurs du BRAMS - Isabelle Peretz, professeure au Département de psychologie de l’Université de Montréal, et Robert Zatorre, professeur à l’Institut neurologique de Montréal (MNI) - ont ainsi établi que certains réseaux neuronaux sont tout de même exclusivement dédiés au traitement de la musique.

Selon certaines études, compte tenu du fait que la musique et la zone de commande du mouvement partagent des circuits neuronaux, l’art musical peut aider les patients atteints de Parkinson ou ceux qui ont subi un accident vasculaire cérébral à améliorer - ou à retrouver - la mobilité. Les personnes qui ont des problèmes de cognition ou de langage profiteraient également des bienfaits d’une mélodie. Les prescriptions pour une thérapie musicale, c’est pour bientôt...

Sources

P.-S.

N’oubliez pas que SCF Info en ligne s’affiche sur la toile… Vous le trouverez sur la page d’accueil www.societechimiquedefrance.fr

Photocopiage, retransmission du courriel… sont vivement conseillés !

Ont participé à la réalisation de ce numéro : Séverine Bléneau-Serdel, Marie-Catherine Manez, Roselyne Messal, Aurélie Saadoun, Marie-Claude Vitorge.

Les dates des manifestations peuvent être modifiées. Les responsables scientifiques sont les références auprès de qui s’adresser en cas de doute.

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère