SCF Flash info et SCF Info en ligne 2014, N° 02 15 janvier 2014

1.1 À propos de la SCF…

1.1.1 Adhérez, faites adhérer à la SCF !

C’est le slogan adopté lors du dernier Séminaire SCF : l’effet se fait-il déjà sentir ? Le nombre d’adhésions est en hausse par rapport aux années précédentes, aux mêmes débuts de mois. Continuons tous et, encore plus, continuez autour de vous !
Rappelons que les inscriptions à titre personnel donnent droit à un abattement fiscal de 66% et qu’il est également possible d’effectuer des groupements d’adhésions avec l’emploi d’un bon de commande administratif complété par la liste nominative des personnes concernées disponibles en page adhésion du site Internet de la SCF (http://www.societechimiquedefrance.fr/fr/adhesion-et-renouvellement.html).
Considérez également l’opportunité de vous inscrire à un tarif préférentiel en tant que membre individuel de l’IUPAC et de vous abonner également avec un tarif préférentiel aux revues de ChemPubSoc Europe, l’entité qui rassemble les 17 sociétés savantes de Chimie européennes, propriétaire des titres de journaux européens : Chemistry, Eur. J., Eur. J. Inorg. Chem., Eur. J. Org. Chem., ChemBioChem, ChemCatChem, ChemElectroChem, ChemMedChem, ChemPhysChem, ChemSusChem, ChemPlusChem et ChemistryOpen, en vous inscrivant directement en ligne sur le site de Wiley (www.onlinelibrary.wiley.com, puis sélectionnez en colonne de gauche « Subscribe/Renew

1.1.2 SCF’15 : Wanted !

Les sept thématiques du programme de SCF’15, dont le sous-titre est Chimie et transition énergétique, ont été validées lors de la dernière réunion du Comité stratégique qui a demandé à chaque président d’entité opérationnelle (divisions, groupes thématiques, sections régionales, clubs de jeunes sociétaires) de proposer le nom d’un représentant pour participer aux travaux du Conseil scientifique de SCF’15.
Si vous êtes intéressé(e), contactez donc le président de vos entités de rattachement pour plus d’information !

1.1.3 Les 20 ans de Chemistry, an European Journal

Le premier numéro de Chemistry, Eur. J. a été publié en avril 1995. Il comprenait dix articles et a été le premier journal en copropriété de ChemPubSoc Europe.
Vint ans et vingt volumes plus tard, le journal paraît 52 fois par an et contient plus de 2 000 articles en provenance de 61 pays.
Pour honorer ceux qui ont apporté une contribution très particulière à la réussite de Chemistry, Eur. J., un Comité de parrainage vient d’être créé.
Les premiers membres de ce Comité sont répertoriés dans l’éditorial de Neville Compton du premier numéro de cette année (DOI : 10.1002/chem.201304737). Parmi eux figure le fondateur, Jean-Marie Lehn, qui y publie un article intitulé « Highly organized, hexameric Supramolecular Architectures » (DOI : 10.1002/chem.201303186).

1.1.4 En direct de la Section Île-de-France

  • Bourse congrès pour les jeunes chercheurs de la Section Île-de-France
    Les lauréats du premier appel à candidaturse pour obtenir une bourse de congrès pour des jeunes de moins de 35 ans sont :
    • Elias Feghali (CEA Saclay)
    • Laura Nodin (ENS Cachan)
    • Elise Salanouve (UPMC Paris)
      Ces bourses les aideront à participer à un congrès en 2014 en couvrant tout ou partie des frais d’inscription, à hauteur de 200€
      Le second appel sera lancé en juin 2014 pour couvrir les congrès se déroulant principalement dans le second semestre de cette année, avec l’attribution de deux autres bourses.
  • Village de la chimie
    Cette année encore la section Île-de-France sera présente au Village de la chimie les 14 et 15 mars 2014 au parc floral.

1.2 En direct du CNRS

1.2.1 Michel Fayard n’est plus

Nous avons appris avec une grande tristesse la disparition, le 13 janvier 2014, de Michel Fayard, ancien Directeur scientifique du Département Chimie du CNRS (maintenant Institut de Chimie).
Grand promoteur des sciences des matériaux, connu et apprécié de tous pour son immense culture, ses rires légendaires et ses coups de colères homériques, il a saisi toutes les opportunités offertes au milieu des années 80 pour contribuer au développement de la recherche en chimie, en décloisonnant et suscitant les échanges interdisciplinaires.
Nombreux sont celles et ceux qui lui doivent beaucoup.

Les membres de la SCF qui l’ont connu présentent à sa famille et ses amis leurs sincères condoléances.

La cérémonie de recueillement se tiendra vendredi 17 janvier 2014, à 11h30, au crématorium d’Amilly (45200), 400 rue de Pisseux.

1.2.2 Rachid Yazami, lauréat du prestigieux prix Draper 2014

Rachid Yazami, directeur de recherche au CNRS, détaché à l’université technologique Nanyang de Singapour, vient de recevoir le prix Draper 2014 de la National Academy of Engineering (NAE), l’Académie américaine d’ingénierie.
Rachid Yazami a été distingué avec les Japonais Akira Yoshino et Yoshio Nishi ainsi que l’Américain John Goodenough, pour ses travaux de recherche déterminants dans le développement des batteries lithium rechargeables.
Plus d’informations...

1.2.3 Valérie Keller et Denis Spitzer, lauréats du premier prix de la Réflexion stratégique 2013

Valérie Keller, directrice de recherche au CNRS à l’Institut de chimie et procédés pour l’énergie, l’environnement et la santé à Strasbourg et Denis Spitzer, chercheur à l’Institut franco-allemand de recherches de Saint-Louis ont reçu le premier prix de la réflexion stratégique 2013.
Remis par le Ministre de l’intérieur, Manuel Valls, lors des Assises nationales de la recherche stratégique en décembre 2013 à Paris, ce prix récompense leurs travaux autour de détecteur d’explosifs qui s’inspire des antennes d’un papillon.
Plus d’informations, mais aussi à SCF Info en ligne 2012, 12.

1.2.4 Entretien avec Martin Karplus

À écouter....

1.2.5 De nouveaux semi-conducteurs organiques pour des diodes organiques électroluminescentes (OLEDs) bleues

Une diode organique électroluminescente (OLED) est un dispositif électrique émetteur de lumière composé d’un semi-conducteur organique déposé entre deux électrodes. La lumière produite est directement liée aux propriétés électroniques (et donc à la structure) du semi-conducteur utilisé. Une équipe de l’Institut des sciences chimiques de Rennes (CNRS / Université de Rennes 1)(*) vient de synthétiser de nouvelles architectures moléculaires basées sur des oligophénylènes. Ils ont mis en évidence l’influence de très faibles modifications structurales sur les propriétés optiques des semi-conducteurs. Ces résultats font l’objet d’une publication dans la revue Angew. Chem. Int. Ed.
Lire la suite...

1.2.6 À découvrir en ligne

Énergie renouvelables, le défi du stockage, un film de Sophie Bensadoun, produit par CNRS Images
Face à l’épuisement à court terme des énergies fossiles et à la détérioration de notre environnement, le recours aux énergies renouvelables, ENR, devient primordial.
La transition énergétique est ainsi devenue l’un des grands défis technologiques et scientifiques du XXIe siècle, les énergies renouvelables non carbonées représentant une alternative majeure aux carburants fossiles.
Leur potentiel exceptionnel est cependant fortement contrebalancé par les problèmes de stockage engendrés par la nature intermittente de leur production.
Parvenir à stocker cette énergie reste une étape incontournable. Les scientifiques sont au cœur de la mise au point de ces systèmes de stockage, véritable gageure technologique. Ils nous présentent leurs recherches, leurs potentiels et leurs limites…
Visionner le film (16mn) | Partager et embarquer la vidéo

1.3 En direct de l’EuCheMS

1.3.1 The European Sustainable Chemistry Award

En 2010, l’Association européenne pour des Sciences Chimiques et Moléculaires (EuCheMS) a lancé le prix Chimie Durable européen (ESCA).
Ceci a été encouragé par l’Agence européenne pour l’environnement (EEA) et soutenu par la Plate-forme européenne pour la Chimie Durable (SusChem) et l’Association des industries chimiques européennes (CEFIC).
Le lauréat de cette troisième édition du prix ESCA sera récompensé lors du 5e Congrès de l’EuCheMS à Istamboul (Turquie) du 31 août au 4 septembre 2014.
Date limite de soumission des dossiers : 1er mars 2014
Plus d’informations...
Nomination guidelines
Nomination form 1
Nomination form 2
Release form

1.3.2 Au sommaire de la lettre de Bruxelles de décembre 2013

Horizon 2020 launched with €15 billion over first two years / Experts sought for Horizon 2020 / EuCheMS responded to the public consultation on the sustainable use of phosphorus / Green light for Erasmus+ / EC and OECD launch website for universities to measure entrepreneurial impact / Compromise reached on lowering car CO2 emissions / Greek EU presidency to focus on growth, migration, energy / Public consultation on the review of the EU copyright rules.

1.3.4 … et au sommaire de la lettre de Bruxelles de janvier 2014

2014 - International Year of Crystallography / Research and innovation priorities of the Greek EU Presidency / Horizon 2020 aims to conserve natural resources / ERA Progress report 2013 : A “single market for research” is closer / Commission launches pilot to open up publicly funded research data / JRC releases online web platform on nanomaterials / Encouragement of carbon capture and storage projects / Marie Skłodowska-Curie Research and Innovation Staff Exchange (RISE).

1.4. En direct de l’UIC

1.4.1 Compétitivité et gaz de schiste

Le débat National sur la Transition Énergétique a largement pris en considération les problématiques d’efficacité énergétique, de mix électrique, etc.
Un point non abordé dans le document de synthèse est la ressource en gaz utilisé dans l’industrie notamment comme matière première.
L’UIC a commandé une étude sur les conséquences industrielles de l’immobilisme de la France de façon objective et être force de propositions dans le cadre de la loi de programmation sur la transition énergétique.
Cette étude portera sur :

  • la modélisation de la production chimique en France,
  • la mise en évidence des impacts en termes de production, d’emploi et de balance commerciale du différentiel du prix des hydrocarbures France/États-Unis,
  • la recherche d’un éventuel scénario avec un gaz à coût compétitif, sans déroger aux efforts en matière de préservation du climat.

Plus d’informations.

1.5 En direct de Bruxelles

1.5.1 Sur l’agenda de travail du Conseil européen de la Recherche (European Research Council (ERC))

Les dates limites de dépôt de projets ont été fixées pour les :

  • ERC Starting Grants, au 25 mars 2014,
  • ERC Consolidator Grants, au 20 mai 2014.
  • ERC Advanced Grants, au 21 octobre 2014.
  • ERC Proof of Concept call, deadlines aux 1er avril et 1er octobre 2014.

Plus d’informations sont disponibles sur le site de l’ERC.

1.5.2 Rapport sur la compétitivité et l’innovation dans l’Union Européenne

Le rapport sur la compétitivité et l’innovation de l’Union européenne publié tous les deux ans.
Basé sur un très large éventail d’indicateurs, couvrant les 28 États membres de l’UE et six pays associés au programme-cadre de recherche de l’UE, le rapport contribue à la stratégie Europe 2020 pour l’emploi et la croissance en fournissant une analyse statistique et économique approfondie des systèmes de recherche et d’innovation de l’Europe et de ses principaux concurrents.
Une des principales conclusions du rapport est que l’Europe reste un des principaux centres de la production de connaissances au monde, mais est à la traîne de l’Amérique du Nord et en Asie dans les technologies à forte croissance de l’avenir.

1.6 Le saviez-vous ?

1.6.1 Salon Techinnov, les rendez-vous B2B de l’innovation

Se présentant sous la forme d’un forum permettant de faire des rencontres business, R&D, financement et Web & Apps, le salon Techinnov est le lieu de rendez-vous B2B de l’innovation rassemblant de grands groupes et porteurs de projets issus de nombreux domaines.
Les grands axes de collaboration sont notamment dans la chimie, l’énergie et l’environnement, les matériaux, mécanique et procédés, les micro- et nanotechnologies.
Il se tiendra le 13 février 2014 dans l’aéroport d’Orly.
Plus d’informations à www.techinnov-orly.com

1.6.2 Nanomatériaux : bilan de la première année de déclaration

Le 29 novembre 2013, le Gouvernement a publié le premier bilan du dispositif national de déclaration des substances à l’état nanoparticulaire.
Ce premier rapport consolide les informations non confidentielles déclarées par les entreprises sur le premier semestre 2013, correspondant, pour mémoire, aux substances fabriquées, importées ou distribuées en France en 2012.
Il est disponible ici

1.6.3 Seconde Journée nationale de l’innovation

L’IESF reconduit le 4 avril 2014 cette édition qui a connu un grand succès en 2013

La première Journée Nationale de l’Ingénieur avait pour objectifs de renforcer le sentiment d’appartenance et la fierté d’être ingénieur, de promouvoir le métier pour susciter des vocations et de participer au combat pour la réindustrialisation.
Plus de 10 000 personnes ont visité en quelques jours le site dédié www.iesf-jni.org et plus de 2 000 participants se sont inscrits aux rencontres qui se sont déroulées à Paris et dans 12 grandes villes de France.
Fort de ce succès, l’IESF reconduit le 4 avril 2014 cette opération pour laquelle un site est ouvert et sera enrichi au fur et à mesure de l’annonce des manifestations national et régional : www.iesf-jni.org/.

1.6.4 Pourquoi le figuier mâle se parfume-t-il en femelle ?

Ficus carica dépend d’une espèce unique, une mini-guêpe nommée Blastophaga psenes, pour assurer la pollinisation.
Alors que les figuiers femelles ne sont pas encore entrés en action, les mâles donnent leurs premières figues de l’année. Attirés par l’odeur que les figues émettent, les insectes qui sortent de leur dormance hivernale viennent y pondre. Avec l’arrivée de la saison chaude, les figuiers femelles se mettent à fleurir en produisant des figues, les mâles en font évidemment de même et l’on pourrait se dire qu’il n’y a plus qu’à attendre que les blastophages remplissent leur mission de transporteurs de pollen.
Toutefois, le figuier femelle n’accorde aucune récompense aux guêpes, pourtant porteuses de pollen, qu’il attire par son odeur : il ne les laisse pas pondre à l’intérieur des figues car c’est l’endroit qu’il réserve à ses propres fruits.
Les blastophages ne peuvent y pénétrer et meurent sans avoir déposé leurs œufs. Heureusement, le figuier mâle modifie la composition de son parfum lorsque les arbres femelles produisent leurs fleurs. Celui qu’il émet en été est sensiblement différent de celui qu’il diffuse au printemps et : se rapproche du parfum des femelles.
Les odeurs se confondant, les blastophages sont incapables de distinguer le sexe des figues et vont rendre visite aux deux genres, ce qui assure la pollinisation.
Toute l’histoire est racontée dans Ecology Letters (2012, 15, 978-985 ; DOI 10.1111/j.1461-0248.2012.01818.x).

1.7 Des postes et des réunions

1.7.1 Des postes

Des offres d’emplois sont consultables sur le site Internet de la SCF : www.societechimiquedefrance.fr sous la rubrique « Bourse à l’emploi »

1.7.1.1 Dans l’industrie

Les propositions sont réservées aux membres de la SCF, les descriptifs détaillés sont donnés dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF

  • N° 15673 Ingénieur commercial instrumentation analytique H/F
1.7.1.2 Dans le secteur public

Les proposition sont ouvertes à tous. Les descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

  • N° 15676 Ingénieur en techniques d’analyse chimique
  • N° 15675 ingénieur(e) spécialisé(e) dans la "spectroscopie laser dédiée à la mesure d’échanges de gaz traces (isotopes stables du CO2 et OCS)
1.7.1.3 En formation par la recherche

Les proposition sont ouvertes à tous. Les descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

  • N° 15683 Stage de 6 mois
  • N° 15682 Stage de 6 mois
  • N° 15681 Stage de 6 mois
  • N° 15680 Stage en laboratoire de recherche et de contrôle
  • N° 15678 Thèse Financement : ANR-CNRS
  • N° 15679 Offre de stage
  • N° 15677 Stage
  • N° 15674 Stage consultant sécurité environnement (H/F)

1.7.2 ... et des réunions...

1.7.2.1 De ou avec la SCF

En 2014

17 janvier 2014, Paris
Journée Georges Bram-2014
13e journée de Conférences en Histoire des Sciences et Epistémologie
Plus d’informations ici

21 janvier 2014, Paris
Sciences | Médias
L’enjeu du numérique | Devenir des médias classiques | Blogs de journalistes et de scientifiques | Réseaux sociaux |Sites institutionnels
Clôture par Cédric Villani
Organisée par les sociétés savantes : SFP, SCF, SMAI, SMF
Plus d’informations à www.sciencesetmedia.org

28 janvier 2014, Paris
Troisième conférence débat du groupe formulation
Quoi de neuf en formulation ?
Billes à base de cylodextrines et d’huile : Fabrication, formulation, potentialités pour les voies cutanée et orale
Dr Amélie Bochot de l’Institut Galien Paris Sud
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Contact : bonnetgonnet@flamel.com
Affiche (pdf - 346.8 ko)

29-31 janvier 2014, Limoges
Journées de la section régionale Centre-ouest de la SCF
Plaquette de présentation des journées des 29-31 janvier 2014 (pdf - 143.4 ko)
Plus d’informations à www.scf-co-2014.fr

30-31 janvier 2014, Beaulieu
Journées de la chimie de coordination de la Société Chimique de France
Plus d’informations à http://jcc2014.sciencesconf.org/

6 février 2014, Paris
Forum horizon chimie
Retrouvez la cellule emploi de la SCF lors de ce forum pour la relecture et la correction de votre CV.
Plus d’informations à www.horizon-chimie.fr/

11 février 2014, Bruxelles (Belgique)
EuCheMS-STOA Workshop
The energy storage challenge : which contribution from chemical sciences ?
Date limite d’inscription : 4 février 2014
Plus d’informations...

14-15 mars 2014, Paris
Village de la Chimie, des sciences de la nature et de la vie
Plus d’informations ici

19-21 mars 2014, Île de Ré
30e GFZ
Date limite de soumission des résumés : 17 janvier 2014
Plus d’informations à http://www-gfz ;ensicaen ;fr

25 mars 2014, Paris
Journée de printemps 2014 de la Division chimie organique de la Société Chimique de France
Plus d’informations ici

25-28 mars 2014, Carry-le-Rouet
XXXe Journées de l’Innovation et de la Recherche pour l’Enseignement de la Chimie
Ces journées seront centrées sur l’enseignement transdisciplinaire à travers le thème de la Couleur.
Ce thème a été choisi afin de questionner le cloisonnement de nos disciplines.En effet, on admet souvent comme une évidence et une nécessité le partage du savoir en disciplines.. Pourrions-nous transformer l’espace de nos enseignements ?
Nous souhaitons ainsi, au cours de ces journées, mettre en évidence l’apport de la biologie, de l’histoire, de la philosophie et des arts à la compréhension de la nature chimique et physique de la couleur.
Le programme provisoire

  • La genèse des couleurs : un dialogue entre lumière et matière Bernard Valeur
  • Comprendre le geste du peintre dans son atelier : approches croisées entre chimie et histoire de l’art Philippe Walter
  • Bleu(s), blue(s). Chimie, Art et Société Michel Verdaguer
  • Duo pour une approche transdisciplinaire de l’arc-en-ciel Olivier Morizot et Philippe Abgrall

Plus d’informations à www.jirec.fr
Contact : florence.boulch@univ-amu.fr

31 mars-3 avril 2014, Montpellier
Alg’n’ Chem 2014
Which future for algae in industry ?
Plus d’informations à www.ffc-asso.fr/algnchem

7-10 avril 2014, Séville (Espagne)
4th International Congress on Green Process Engineering
Plus d’informations...

5-6 mai 2014, Turin (Italie)
Journées Franco-italiennes de chimie 2014
Plus d’informations à www.gifc2014.unito.it/Joomla/index.php/fr/

12-15 mai 2014, Cluny
Congrès du GECAT
Plus d’informations à www.gecat.fr

18-23 mai 2014, Vers
GECOM-CONCOORD 2014
Plus d’informations à http://gecom2014.lcc-toulouse.fr

18-24 mai 2014, Port-Leucate
SECO 51
Semaine d’Études de Chimie Organique
Plus d’informations à http://seco.unistra.fr

26-28 mai 2014, Paris
6e conférence ElecNano : Electrochemistry and Nanoscience
Plus d’informations à www.elecnano.fr/

1-5 juin 2014, Avignon
15th French American Chemical Society Symposium
Cette manifestation, tenue tous les deux ans en alternance USA-France, réunit des chimistes de renom des deux pays pour présenter leurs résultats les plus récents et innovants dans les domaines tels que la synthèse de produits naturels, la méthodologie en synthèse organique et la chimie médicinale.
Le nombre de participants est limite à 120.
Plus d’informations à http://facsxv.unistra.fr

3-6 juin 2014, Carry-le-Rouet
CBSO
Colloque bisannuel du Club Bioconversion en Synthèse Organique
Plus d’informations...

24-28 novembre 2014, Montpellier
Matériaux 2014
Plaquette Colloque matériaux 2014 (pdf - 2.4 Mo)
Plus d’informations à www.materiaux2014.net

1.7.2.2 …et d’autres

En 2014

13-14 février 2014, Paris
Déchets ou ressources
Plus d’informations à www.webs-event.com

11-14 mars 2014, Gembloux (Belgique)
Short course on contaminants in feed and food
Plus d’informations à www.cra.wallonie.be/en/23/events/740

21 mars 2014, Paris
150 ans de métallographie à toutes les échelles
Plus d’informations à www.sf2m.asso.fr/Metallo/Metallographie.htm

27-28 mars 2014, Compiègne
CABiomass-II
Catalysis applied to biomass - Toward sustainable processes and chemicals
Plus d’informations à http://cabiomass.org

24 avril 2014, Hatfield (Royaume-Uni)
25th Symposium on Medicinal Chemistry in Eastern England inding new initiatives of relevance to the medicinal chemistry community
Plus d’informations à www.maggichurchouseevents.co.uk/BMCS/index.htm

23-25 juin 2014, Budapest (Hongrie)
IMRET13
13th International Conference on Microreaction Technology
Date limlite de soumission des résumés : 28 f"vrier 2014
Plus d’informations ici

4-6 novembre 2014, Poitiers
21e édition des JIE
Journées Information Eaux 2014
Date limite de soumission des résumés repoussées au 27 janvier 2014
Plus d’informations à www.jie-poitiers.com/

1.7.2.3 Séminaires, expositions, films...

Les rencontres du café des techniques
organisées par le Musée des arts et métiers et l’Association française pour l’avancement des sciences avec le soutien de l’Association des Amis du Musée des arts et métiers
16 janvier 2014, 18h30 à 20h Paris
Perturbateurs endocriniens : alerte à la pollution hormonale
Robert Barouki, directeur de l’unité Inserm pharmacologie, toxicologie et signalisation cellulaire, université Paris-Descartes
Barbara Demeneix, directeur du département régulations développement et diversité moléculaire - évolution des régulations endocriniennes, Muséum national d’histoire naturelle
Olivier Perceval, chargé de mission écotoxicologie, direction de l’action scientifique et technique, Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema).
Musée des Arts et métiers
60, rue Réaumur - 75003 Paris
Métro : Réaumur-Sébastopol ou Arts et Métiers - Bus : 20, 38, 39, 47
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Inscriptions au 01 53 01 82 70 ou à musee-conf@cnam.fr

La lettre de Centre Sciences N°03 est en ligne ici

Une fresque géante pour découvrir « Le monde en équations » à la station de métro Montparnasse-Bienvenüe à Paris.
À partir du 8 janvier 2014 et pour deux mois.
Évolution des galaxies, du climat ou des épidémies, analyse des risques d’inondations ou de séismes, restauration du patrimoine … sont représentés par les scientifiques grâce aux équations.
Le CNRS et la RATP vous invitent à découvrir une fresque géante illustrant « Le monde en équations » à la station Montparnasse-Bienvenüe à Paris. À travers d’étonnantes photos grand format exposées le long des 134 mètres du couloir de correspondance, les usagers pourront contempler les possibilités offertes par les modélisations et les simulations.
La chimie y a sa place.
Depuis 2007, le CNRS, en partenariat avec la RATP, réalise des expositions en images : « Le monde en équations » fait suite à « Extrêmes sciences », « L’outre-mer : un laboratoire pour la recherche », « Biodiversités », « L’Univers » et « Le CNRS aux pôles ».

Pour les 80 ans de la Fondation internationale de Maison de la chimie
À partir du 7 janvier 2014
Un accrochage sur les grilles de la Maison de la Chimie illustre les différents colloques Chimie et... qui se sont déroulés dans cette noble maison.
Pour mémoire ces colloques donnent lieu systématiquement à l’édition d’un livre Chimie et...

2.1. Nouvelles de France

2.1.1 Jean-François Joanny, nouveau directeur général de l’ESPCI ParisTech

Sélectionné au terme d’un processus de recrutement international de 18 mois, Jean-François Joanny succède aujourd’hui à Jacques Prost, pour un mandat de 5 ans, renouvelable une fois.
Lire la suite...

2.1.1 Appel à candidatures pour le prix de thèse de l’école de chimie - René Dabard

Pour la seconde année consécutive, l’École Nationale Supérieure de Chimie de Rennes organise un prix de thèse destiné à récompenser sans restriction d’établissement, les travaux de recherche réalisés dans les domaines de la chimie et du génie chimique, prix ouvert à tous les docteurs en chimie de France et sans restriction d’établissements.
Communiqué (pdf - 287 ko)

2.1.2 Appel à candidatures pour le prix Roberval 2014

Entre le 20 janvier et le 30 avril 2014, l’université de technologie de Compiègne (UTC) ouvrira l’appel à candidatures de la 27e édition de son prix Roberval qui récompense chaque année des œuvres (livres, DVD, sites Internet et émissions de télévision) en langue française contribuant à la diffusion et à l’explication de la technologie.
Plus d’informations à http://prixroberval.utc.fr/

2.1.3 Formations 2014

2.1.4 Félicitations

Le Prix « Dr. Luis Federico Leloir » du Ministère de la recherche argentin pour Jean-Pierre Pascault
Jean-Pierre Pascault, professeur émérite à l’INSA de Lyon et membre du laboratoire Ingénierie des Matériaux Polymères (IMP, UMR5223), s’est vu décerné un prix de coopération internationale par le ministre de la recherche argentin le 18 novembre 2013 à Buenos Aires.
Cette prestigieuse récompense est destinée à valoriser l’implication d’experts étrangers ayant contribué aux relations avec l’Argentine dans le domaine des sciences et techniques et de l’innovation. Jean-Pierre Pascault est récompensé pour avoir initié une collaboration fructueuse entre l’IMP et INTEMA (Instituto de Investigaciones en Ciencia y Tecnología de Materiales) dans le cadre d’un programme CNRS/CONICET (Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas).
Cette collaboration a donné lieu en collaboration avec son collègue argentin le Professeur Roberto Williams à la parution de deux ouvrages majeurs dans le domaine des matériaux thermodurcissables et près de 25 publications scientifiques.

2.2 Brèves du monde

2.2.1 Sept professeurs israéliens nommés à l’Academia Europaea

Sept professeurs des plus grandes universités israéliennes viennent d’être nommés à la prestigieuse Academia Europaea, une organisation non gouvernementale visant à promouvoir l’enseignement et la recherche. En plus du prestige qu’elles apportent à la recherche israélienne, ces nominations permettront d’encourager les partenariats entre la recherche israélienne et celle des pays de l’Union européenne.

Une association prestigieuse

Fondée en 1988, l’Academia Europaea comprend environ 3.000 membres, dont d’éminents spécialistes en sciences physiques et en technologie, en sciences biologiques, en médecine, en mathématiques, en lettres et sciences humaines, en sciences sociales et cognitives, en l’économie et en droit. Sept professeurs israéliens viennent d’y être élus. Ils font partie des 262 professeurs non européens nommés et rejoignent les 27 professeurs israéliens déjà membres de cette prestigieuses institution.

Des professeurs de différentes universités

Parmi les nouveaux membres israéliens figurent trois professeurs d’informatique, dont Nachum Dershowitz de l’Université de Tel-Aviv, Martin Golumbic de l’Université de Haïfa et Orna Grunberg du Technion, ainsi que deux professeurs de chimie, Jacob Klein et Ronny Neumann de l’Institut Weizmann. Le professeur Haim Goren de la faculté de Sciences sociales du Collège académique Tel-Hai et Susan Rothstein, spécialiste de linguistique de l’Université de Bar-Ilan ,ont également été élus.

Une coopération qui fonctionne

La coopération entre l’Europe et Israël n’est pas nouvelle, notamment grâce aux fameux financements de l’European Research Council qui ont permis la réalisation de nombreux projets de recherche en Israël. Côté universitaire, la récente signature d’un partenariat entre le Technion et l’Ecole polytechnique rappelle les liens forts qui unissent les institutions israéliennes et européennes.

Sources

2.2.2 D’importants gisements de ressources rares en Italie

L’Italie compte sur son territoire quelques-uns des plus grands réservoirs au monde d’Antimoine et de Titane, deux éléments rares et fondamentaux pour l’industrie technologique produisant notamment les smartphones et les panneaux solaires. Mais à ce jour, ces richesses ne sont pas exploitées. Ce thème a été mis en exergue lors d’une journée dédiée aux matières premières à l’Université La Sapienza de Rome. Cette initiative faisait partie d’une série de conférences organisées par la Commission européenne qui vise à renforcer la compétitivité et l’emploi en exploitant l’énorme potentiel du secteur.

« Nous avons un coffre-fort plein de richesses enfouies dans le sol et nous ne le déterrons pas », a déclaré Andrea Ketoff, directeur général d’Assomineraria. Il s’agit des plus grands bassins européens, et les seconds plus grands dans le monde, d’Antimoine et de Titane - deux des éléments clé dans le secteur technologique - qui ne sont pas extraits mais importés de l’étranger. « En 2011, nous avons publié - a expliqué Mattia Pellegrini, responsable pour les matières premières de la Commission européenne - une liste des matières dont dépendent toutes les technologies, et nous importons certaines d’entre elles à 100 %».

Malgré la grande richesse dans le sous-sol, l’Italie est parmi les derniers pays en Europe, tant en termes d’exploration que d’extraction. « L’Italie est l’un des plus grands producteurs de marbre, de sable et de ciment, mais est également riche en hydrocarbures et en de nombreux éléments précieux qui ne sont pas exploités. Il est également important de comprendre qu’il n’est pas possible de soutenir l’industrie des technologies vertes, sans l’extraction de ces minéraux. Ils sont en effet indispensables pour fabriquer des cellules photovoltaïques ou des éoliennes. »

L’accès aux ressources précieuses des terres rares est de plus en plus stratégique, comme en témoignent les différends opposant la Chine et le Japon sur l’appartenance de petites îles dont la seule richesse consiste en quelques gisements d’éléments rares.

Sources

2.2.3 Des nanodiamants pour le stockage d’énergie

UMWELTnanoTECH [1] est un projet réunissant de nombreux acteurs allemands de la recherche. Il vise à produire des technologies nanométriques afin de mieux réussir la transition énergétique. Dans ce cadre, le Centre de recherche énergétique appliquée de Bavière bavarois (ZAE) et l’Université de Wurtzbourg (Bavière) étudient la possibilité d’enrichir des batteries à l’aide de ce que les chercheurs appellent des « nano-diamants » pour améliorer leur efficacité. Le Ministère de l’environnement du Land de Bavière soutient l’initiative à hauteur de trois millions d’euros.

Les prochaines générations d’appareils de stockage d’énergie sont déjà développées. Elles sont appelées « supercondensateurs ». Ces batteries disposent de nombreux avantages comme, par exemple, une meilleure durée de vie. Cependant des pistes d’amélioration sont encore ouvertes et les chercheurs cherchent à améliorer la capacité de ces « supercondensateurs ».

Pendant trois ans les chercheurs du ZAE et de l’Université de Wurtzbourg vont étudier l’introduction de nano-diamants dans les électrodes. Il a en effet déjà été prouvé qu’un tel ajout permettait d’améliorer la capacité des condensateurs. L’objectif de ce projet sera de comprendre quelles fonctions jouent exactement les nanoparticules : sont-elles actives ou jouent-elles un rôle de catalyseur ?

Ces nanoparticules ont de plus un autre avantage : leur coût est faible car elles font partie des résidus produits lors de la fabrication d’explosifs, par exemple.

Sources

2.2.4 Une alternative verte au pétrole dévoilée par l’Université Ben Gourion du Néguev

Le professeur Moti Herskowitz a dévoilé le 13 novembre dernier, à l’occasion du Bloomberg Fuel Choices Summit, un procédé industriel pour produire une alternative verte au pétrole brut. Utilisant des technologies matures, ce procédé pourrait être déployé rapidement et être commercialisé d’ici 5 à 10 ans.

La quête d’alternatives au pétrole

Pour des raisons de pollution, de réchauffement climatique tout comme de pénurie annoncée, trouver une alternative viable au pétrole fossile pour alimenter nos moyens de transports est le sujet de nombreuses recherches à travers le monde. La voiture électrique est vue comme la solution du futur mais son utilisation généralisée se heurte au coût important des batteries et à leur capacité limitée, sans parler du besoin de développer un réseau de stations de recharge et d’augmenter significativement la production électrique. Des projets de voiture électrique alimentée par des piles à combustible ont montré leur viabilité mais la complexité de la production, du stockage et de la distribution de l’hydrogène nécessaire pour recharger la pile sont encore un frein.

De nombreux chercheurs et entreprises se penchent donc sur le développement des carburants liquides alternatifs, parfois appelés à tort « bio-carburant », comme l’éthanol ou le biodiesel, qui peuvent être utilisés seuls ou mélangés à de l’essence conventionnelle. Ces carburants liquides alternatifs présentent l’avantage d’utiliser les mêmes infrastructures de distribution que les carburants classiques. En revanche, au-delà d’une certaine concentration (environ 10 %) de ces produits dans le carburant final, les moteurs à explosions classiques doivent être modifiés pour les utiliser. De plus, ces carburants alternatifs sont produits à partir de végétaux ou algues, qui occupent des surfaces qui ne peuvent plus être utilisées pour la production de céréales destinées à l’alimentation et dont la culture est loin d’être neutre en émission de gaz à effet de serre.

L’alternative au pétrole brut des chercheurs de l’Université Ben Gourion

L’équipe du professeur Moti Herskowitz du Blechner Center for Industrial Catalysis and Process Development de l’Université Ben Gourion propose une nouvelle alternative. Elle consiste à produire en masse ce qu’elle appelle du "green feed", qui serait converti en essence en utilisant les mêmes procédés industriels que ceux convertissant le pétrole brut. Cela aurait l’avantage de ne nécessiter aucune modification des infrastructures actuelles. Reste à savoir comment fabriquer ce "green feed".

Le procédé créé par les chercheurs est une réaction thermochimique utilisant le fer comme catalyseur pour produire le « green feed » à partir de CO2 et d’hydrogène. Le CO2 peut être récupéré directement dans l’atmosphère ou après recyclage de celui produit par les centrales thermiques, les fabriques de ciment ou les puits de gaz naturel. L’hydrogène peut être produit par électrolyse de l’eau.

Ce procédé a été testé à l’échelle du laboratoire et fait actuellement l’objet d’une demande de brevet. Le professeur Moti Herskowitz estime que cette invention permettra de changer la donne du paysage énergétique. A court terme, son ambition est de parvenir à une démonstration à l’échelle industrielle d’ici 2 ans et une commercialisation d’ici 5 à 10 ans.

P.-S.

N’oubliez pas que SCF Info en ligne s’affiche sur la toile… Vous le trouverez sur la page d’accueil www.societechimiquedefrance.fr

Photocopiage, retransmission du courriel… sont vivement conseillés !

Ont participé à la réalisation de ce numéro : Séverine Bléneau-Serdel, Roselyne Messal, Marie-Claude Vitorge.

Les dates des manifestations peuvent être modifiées. Les responsables scientifiques sont les références auprès de qui s’adresser en cas de doute.

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère