SCF Flash info et SCF Info en ligne 2014, N° 07 1er avril 2014

1.1 À propos de la SCF…

1.1.1 Assemblée générale ordinaire de la SCF

Rappelons que tout adhérent de la SCF, à jour de sa cotisation est invité à participer à l’Assemblée générale de la SCF qui se tiendra au siège social de la SCF, 250 rue Saint-Jacques, Paris 5e, le lundi 23 juin 2014 de 11 h 00 à 12 h 00.
Tout le matériel : livret contenant les rapports statutaires et le budget prévisionnel, fiche réponse et pouvoir avec l’enveloppe de réponse, vous parviendront au début du mois de juin.

1.1.2 Congrès Matériaux 2014

Les Conférences Matériaux sont devenues l’événement francophone incontournable de tous les acteurs du monde des matériaux qu’ils soient du monde académique (universitaires, chercheurs, ingénieurs et doctorants) ou du monde industriel.
Elles sont organisées sous l’égide de la Fédération Française des Matériaux (FFM : www.ffmateriaux.org) qui regroupe actuellement 28 associations scientifiques et techniques, dont la SCF, concernées par les matériaux.
Rappelons que la prochaine édition, Matériaux 2014, se tiendra à Montpellier du 24 au 28 novembre 2014.
Toutes les informations sont disponibles à www.materiaux.net et un prospectus récapitulant, conférenciers pléniers, colloques et tarifs (pdf - 2.1 Mo) est maintenant disponible.
La date limite de soumission de communications est fixée au 7 avril 2014 : il vous reste donc une semaine pour soumettre une (ou plusieurs) communications

1.1.3 Un nouveau club des jeunes sociétaires

C’est bien vrai en ce jour !
L’Auvergne a son club de jeunes sociétaires depuis la semaine dernière.
Le Bureau de la SCF remercie vivement :

  • Audrey Diouf-Lewis, Présidente (Audrey.DIOUF_LEWIS@univ-bpclermont.fr)
  • Amira Farhaoui, Vice-présidente (Amira.FARHAOUI@univ-bpclermont.fr)
  • Alexander Lowe, Secrétaire (Alexander.Lowe@etudiant.univ-bpclermont.fr)
  • Yannick Esvan Trésorier (Yannick.ESVAN@univ-bpclermont.fr)
    pour leur engagement dans la promotion de la Chimie auprès des étudiants, doctorants et jeunes professionnels dans la région de Clermont-Ferrand.

1.1.4 Jirec 2014 : un feu d’artifice...

Cette année les Jirec (Journées d’innovation et de recherche sur l’enseignement en chimie) ont rassemblé près de 130 personnes du 25 au 28 mars à Carry le Rouet, et la journée du mercredi 26 mars 2014 a été suivie grâce à la retransmission financée par le Comité Ambition Chimie par 120 enseignants du second degré rassemblés dans 12 centres sur tout le territoire.
Les exposés furent passionnants ainsi que les ateliers.
Merci aux conférenciers pour le brio de leurs exposés.
Vous pouvez retrouver les conférences du mercredi
Un grand bravo aux organisateurs et en particulier à Florence Boulc’h, et à l’année prochaine...

Et cette année le prix de la Division Enseignement |Formation a été remis à Jacques Livage, académicien, ancien président de la Division chimie du solide de la SCF, il était professeur à l’Université Pierre et Marie Curie, puis au Collège de France..
En plus de ses qualités de pédagogue, de médiateur scientifique et de chercheur, Jacques avait reçu, en 2012,pour le terme Chimie douce, créé en 1977, le Mot d’or de la créativité terminologique et des chercheurs

1.1.5 L’Actualité Chimique

Très bientôt sur le site de L’Actualité Chimique et dans vos boîtes à lettres !
n° 384, avril 2014 (64 pages, 24 €)

Au sommaire de ce numéro :
Faut-il avoir peur des nouveaux anticoagulents et du Gardasil® ? Dès l’annonce d’un accident médicamenteux, certains médias parlent de scandale sanitaire, comme dans le cas de ces deux exemples récents, emblématiques l’un de la demande de nouveauté et de facilité d’utilisation, l’autre de la crainte irraisonnée.

… et aussi :
Électrochimie et synthèse de porphyrines : les porphyrines sont des macrocycles organiques aromatiques très répandus dans le domaine animal et végétal, à l’origine entre autres des processus de photosynthèse chez les plantes et des processus de respiration et de transport du dioxygène dans le sang chez les animaux et les humains. Pourvues de nombreuses propriétés et applications particulières, elles intéressent depuis longtemps les chercheurs qui tentent par exemple de reproduire la photosynthèse de manière artificielle en élaborant des systèmes macromoléculaires à base de porphyrines. De nombreuses voies de synthèse, souvent fastidieuses, ont été proposées. Cet article présente une technique électrochimique simple et originale permettant la synthèse d’oligomères et de polymères de porphyrines qui ouvre de nombreuses perspectives.

Liaison(s) chimique(s) : forces ou énergie ? En tout cas, électrostatique ! La liaison chimique est habituellement définie en privilégiant l’un des points de vue : énergie, « échange » (ou « mise en commun ») d’électrons, forces moléculaires. Dans cet article, ces trois aspects sont considérés pour le prototype H2 puis divers types de liaisons (covalente, ionique, van der Waals) sont examinés pour souligner leur origine physique commune : l’attraction des noyaux par les électrons, compensant exactement la répulsion internucléaire. Ceci amène à privilégier la notion de force pour définir la liaison chimique dans son sens le plus général.

Le sommaire détaillé, les résumés des articles et certains articles et rubriques en téléchargement libre sont disponibles sur le site de L’Actualité Chimique : www.lactualitechimique.org

Quelques thèmes à venir dans nos colonnes : enseigner une chimie économe et créative, la cristallographie, la ville de demain… et bien d’autres.
Le site Internet continue d’évoluer : les archives sont rentrées progressivement (les années 1976 et 1999 sont quasiment intégralement en ligne) et de nouvelles ressources alimentent régulièrement les rubriques.
N’hésitez pas à le visiter régulièrement et à nous envoyer vos remarques et/ou suggestions, voire même quelques petits compliments… (redaction@lactualitechimique.org) !

1.2 À propos du CNRS

1.2.1 Médailles d’argent et de bronze du CNRS 2014

  • La Médaille d’argent du CNRS distingue un chercheur pour l’originalité, la qualité et l’importance de ses travaux, reconnus sur le plan national et international.
    Pour la Chimie, elle distingue cette année :
    • David Quéré, Laboratoire de physique et mécanique des milieux hétérogènes (PMMH), Paris
    • Jean-François Carpentier, Institut des sciences chimiques de Rennes
  • La Médaille de bronze récompense le premier travail d’un chercheur, qui fait de lui un spécialiste de talent dans son domaine.
    Le palmarès 2014 honore :
    • Géraldine Dantelle, Laboratoire de physique de la matière condensée (PMC), Palaiseau
    • Jalal Ghilane, Unité Interfaces, traitements, organisation et dynamique des systèmes (ITODYS), Paris
    • Renaud Nicolay, Laboratoire matière molle et chimie (MMC), Paris
    • Yann Pellegrin, Unité Chimie et interdisciplinarité : synthèse, analyse, modélisation (CEISAM), Nantes
    • Fabrice Pointillart, Institut des sciences chimiques de Rennes
    • David Touboul, Institut de chimie des substances naturelles (ICSN), Gif-sur-Yvette

1.2.2 Prime d’excellence scientifique 2014

La prime d’excellence scientifique fait l’objet d’une nouvelle campagne au titre de l’année 2014. L’appel à candidatures est ouvert à tous les chercheurs du CNRS.
Date limite de candidature en ligne : 4 avril 2014.
Plus d’information à www.dgdr.cnrs.fr/drh/carriere/cherch/pes.htm

1.2.3 L’expo Cristal Ô !

Dans le cadre de l’année internationale de la cristallographie, le CNRS propose l’exposition Cristal Ô !, disponible en version itinérante et en version électronique imprimable.
Les porteurs de projets pourront enrichir l’exposition d’un volet régional ou local.
Le site dédié rassemble des informations sur les événements en France, apporte des informations grand public et permet de partager des ressources.
L’exposition (que l’on peut visualiser) et la version imprimable sont disponibles sur demande à cristallo2014@cnrs.fr.
Plus d’informations...

1.3 En direct de l’EuCheMS

1.3.1 Au sommaire de la lettre trimestrielle de mai 2014

Workshop on energy storage in Brussels | Coming soon : ECC5 in Istanbul | Important ! Venue change ECC5 | General Assembly adopted a new EuCheMS Constitution | New presidents of chemical societies in Germany, Belgium and Italy | Public consultation on sustainable use of phosphorus | The EuCheMS Executive Board | Special issue on mining and the environment | Antibiotic Awareness Day : public panel on superbugs

1.3.2 Les nouveaux statuts de l’EuCheMS officiellement adoptés

Selon la Loi belge, l’Assemblée générale extraordinaire de l’EuCheMS du 27 mars 2014 s’est tenue devant notaire et a unanimement adopté les nouveaux statuts et règlement intérieur de l’EuCheMS, Association internationale sans but lucratif (AISBL).
Les textes (en français) et les traductions anglaise seront prochainement publiées sur le site de l’EuCheMS (www.euchems.eu).

1.3.3 Rapport annuel de l’EuCheMS

La première édition du rapport annuel de l’EuCheMS vient de paraître.
Si la première partie décrit les différentes structures de l’Association, la seconde et plus importante partie du document présente les divisions et working parties et leurs activités.
On pourra constatera malheureusement la faible participation de la SCF au niveau des bureaux de ces différentes entités…
Pour le vérifier...

1.4 En direct de Bruxelles

1.4.1 Les coûts horaires de la main d’œuvre en Europe en 2013

Les coûts horaires de la main d’œuvre les plus faibles sont enregistrés en Bulgarie (3,7€), en Roumanie (4,6€), en Lituanie (6,2€) ainsi qu’en Lettonie (6,3€), et les plus élevés en Suède (40,1€), au Danemark (38,4€), en Belgique (38,0€), au Luxembourg (35,7€) et en France (34,3€).
Tout savoir dans le communiqué de presse

1.5. En direct de l’UIC

1.5.1 3e États généraux de la Chimie, EGC3

Organisés par l’Union des Industries Chimiques (UIC), cette manifestation qui réunira quelques 800 industriels de la chimie et de ses applications ainsi que de nombreux partenaires : pouvoirs publics, communauté scientifique, monde de l’éducation… se tiendra le 22 mai 2014 de 9h45 à 17h30 au Pavillon d’Armenonville (Allée de Longchamp/Bois de Boulogne, Paris 16e/Métro : Porte Maillot).
Ayant pour thème « Oser la Chimie », elle donnera la parole aux chimistes, designers d’avenir, moteurs d’innovations et agitateurs de compétitivité, ayant l’avenir comme exigence et lui donner un sens.
Toutes les informations sur le programme, le lieu de la réunion et l’inscription sont disponibles.

1.5.2 L’Industrie chimique en France en 2013

Dans un récent communiqué de presse, l’Industrie chimique en France a enregistré une croissance de 1,3 % en volume en 2013 quand le reste de l’industrie reculait de 1 %. La reprise s’est accentuée en fin d’année, le secteur redémarrant plus fortement que l’industrie manufacturière.
L’analyse de cette croissance montre que les secteurs de la chimie minérale, des spécialités chimiques et des savons, parfums, produits d’entretien ont porté cette croissance, la chimie organique accusant un repli de 2,3 %.
Le solde des échanges extérieurs s’est établi à 5,8 milliards d’euros en 2013, en progression par rapport à 2012 (4,1 milliards d’euros) du fait d’une forte contraction des importations alors que les exportations sont restées stables en volume.
Pour le Président de l’UIC, Philippe Gœbel, sur les points de l’énergie, de la fiscalité et de la réglementation, « notre écart de compétitivité avec l’Allemagne est estimé à près de 1 milliard d’euros. Il est donc urgent de prendre des mesures permettant un développement durable de l’Industrie chimique en France, sans laquelle il ne saurait exister d’industrie et d’économie fortes ».
Pour consulter ce communique de presse et accéder aux chiffres clés 2013.

1.6 Le saviez-vous ?

1.6.1 Antonio Molina, nouveau président du Pôle MAUD

Le Conseil d’administration du pôle MAUD (Matériaux et Applications pour une Utilisation Durable) a élu en février dernier son nouveau président : Antonio Molina, le président et fondateur du groupe Mäder, un acteur majeur dans le secteur des peintures industrielles et de spécialités (peinture ferroviaire, intérieur automobile plastique, aéronautique, hautes températures…).
Le pôle de compétitivité s’articule autour de deux filières : « chimie et matériaux » et « matériaux biosourcés », avec quatre grands défis technologiques – nouvelles propriétés et fonctions des matériaux, produits éco-conçus, chimie du végétal, procédés performants et avancés – pour des applications dans de nombreux domaines (arts de la table, emballage/packaging, industrie graphique, plasturgie, agroalimentaire, transport, bâtiment, médical).
Plus d’informations à www.polemaud.com

1.6.2 Débat sur le défi sociétal de la transition énergétique

Organisé par la Conférence des présidents d’Université, dans le contexte de la future loi sur la transition énergétique, ce débat apportera la vision des universitaires, enseignants chercheurs et chercheurs.
Il aura lieu le 15 avril 2014 à Paris.
Inscription et plus d’informations...

1.6.2 Colloque sur Fukushima : le politique après la catastrophe

Au-delà de la catastrophe qui le frappe, le cas du Japon concerne en fait tous les pays en situation de crise systémique. Ce colloque a pour objectif de dresser un bilan des interprétations de cet événement, en associant divers chercheurs japonais en épistémologie et en philosophie sociale et politique.
Il se déroulera les 3 et 4 avril 2014 à Lyon.
L’accès est libre, dans la limite des places disponibles, mais l’inscription obligatoire.
Plus d’information à http://iao.ish-lyon.cnrs.fr/spip.php?article467

1.6.3 FuturaPolis 2014

Futurapolis se tiendra du 15 au 17 mai 2014 à Toulouse, au Centre de Congrès Pierre Baudis. L’électricité et la lumière constitueront le fil rouge de cette 3e édition.
Un tiers environ des quarante débats porteront sur ce thème. 170 intervenants du monde entier sont attendus pour discuter innovation et futur, parmi lesquels Paul Anastas (la « Green Chemistry »), Alain Fuchs (Président du CNRS), Jean Jouzel (GIEC), Philippe Boisseau (Total), Bernard Bigot (CEA), Alain Aspect (Médaille d’or du CNRS, Prix Wolf)…
Pour tout savoir : www.futurapolis.fr/programme-futurapolis-2014/

1.6.4 Appel à projets « chaires industrielles »(ANR)

Mises en place depuis 2011, les "chaires industrielles" ont pour vocation de faciliter l’accueil d’éminents enseignants-chercheurs français ou étrangers en contribuant à la constitution de liens pérennes entre le monde académique et le monde industriel.
Date limite de soumission des projets : 9 avril 2014 .
Plus d’informations...

1.6.5 Chaires internationales Blaise Pascal 2014

Gérées par la Fondation de l’École Normale Supérieure, elles sont destinées à accueillir des chercheurs étrangers de toutes disciplines dans des laboratoires d’Ile-de-France et sont financées par l’État et la Région Ile-de-France.
La date limite de clôture est fixée au 7 avril 2014.
Plus d’informations à www.chaires-blaise-pascal.ens.fr/

1.6.6 La (nouvelle) Lettre de la Fédération Gay-Lussac…

Éditée par le service Communication de la Fédération Gay-Lussac (FGL), cette lettre mensuelle présente en quatre pages un aperçu des activités récentes de la FGL.
Voulue pour resserrer les liens entre les 19 écoles constituant cette Fédération, elle peut être consultée et téléchargée.

1.6.7... et la dernière lettre (mars-avril 2014) de la Fédération Française des sciences pour la Chimie

qui pose quatre questions au sujet d’idées reçues sur les perturbateurs endocriniens :

  • le cadre réglementaire sur les perturbateurs endocriniens reste très flou : VRAI ou FAUX ?
  • les perturbateurs endocriniens sont forcément dangereux pour la santé : VRAI ou FAUX ?
  • il est difficile de mesurer les effets réels des perturbateurs endocriniens : VRAI ou FAUX ?
  • les perturbateurs endocriniens sont tous des produits issus de l’industrie chimique : VRAI ou FAUX ?

Réponses explicatives et autres informations sont accessibles

1.6.7 Prix Jean Perrin 2013

Le prix de popularisation scientifique « Jean Perrin 2013 » de la Société Française de Physique et de l’éditeur scientifique EDP Sciences a été décerné à Daniel Hennequin, Physicien et Chercheur au sein du Laboratoire Physique des Lasers, Atomes et Molécules (UMR 8523 Université Lille 1/CNRS).

1.7 Des postes et des réunions

1.7.1 Des postes

Des offres d’emplois sont consultables sur le site Internet de la SCF : www.societechimiquedefrance.fr sous la rubrique « Bourse à l’emploi »

1.7.1.1 Dans l’industrie

Les propositions sont réservées aux membres de la SCF, les descriptifs détaillés sont donnés dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF

  • N° 15770 Chef d’équipe h/f
  • N° 15764 Chercheur Chef d’équipe Formulation H/F
1.7.1.2 Dans le secteur public

Les proposition sont ouvertes à tous. Les descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

  • N° 15768 PR, section CNU : 32
  • N° 15766 Charge académique en ’génie orienté produit’ : procédés de séparation et purification
  • N° 15765 Ingénieur d’étude
1.7.1.3 En formation par la recherche

Les proposition sont ouvertes à tous. Les descriptifs détaillés des postes sont disponibles dans la rubrique « Bourse à l’emploi » du site Internet de la SCF.

  • N° 15780 Thèse financée
  • N° 15779 Allocation de Thèse
  • N° 15778 Thèse financée
  • N° 15777 Thèse financée
  • N° 15776 Thèse chimie organique/organométallique/catalyse
  • N° 15775 Thèse financée
  • N° 15774 thèse DGA pour la rentrée 2014
  • N° 15773 Fonctionnalisation de structures graphènes contenant des matériaux magnétiques
  • N° 15767 Thèse financée

1.7.2 ... et des réunions...

1.7.2.1 De ou avec la SCF

En 2014

4 avril 2014, Paris
RCO 2014
12e édition des Rencontres de chimie organique en Île-de-France soutenue par la section régionale IdF de la SCF
Date limite d’inscription : 28 février 2014
Plus d’informations à http://rco2014.parisdescartes.fr/

7-10 avril 2014, Séville (Espagne)
4th International Congress on Green Process Engineering
Plus d’informations...

24-27 avril 2014, Madrid (Espagne)
EC2E2N-2 Plenary Meeting and ECTN Association General Assembly
Plus d’informations...

28 avril 2014, Paris
L’expertise judiciaire
Matinale organisée par La Société des Experts Chimistes de France (SECF), en association avec la Compagnie Nationale des Experts-Chimistes de Justice (CNECJ)
Présentation de la matinale (pdf - 19 ko)
<4632|flot>
Contact : jeanclaude.daniel3@free.fr

29-30 avril 204, Lyon
La chimie entre les deux guerres : l’affirmation d’une profession dans le contexte d’une profonde recomposition industrielle
Programme 28-30 avril 2014 (pdf - 577.7 ko)
Plus d’informations à http://sfhst2014lyon.sciencesconf.org/

5-6 mai 2014, Turin (Italie)
Journées Franco-italiennes de chimie 2014
Plus d’informations à www.gifc2014.unito.it/Joomla/index.php/fr/

12-15 mai 2014, Cluny
Congrès du GECAT
GeCat 2014, 2e circulaire (pptx - 246.1 ko)
Programme provisoire du GeCat 2014 (pdf - 300.7 ko)
Plus d’informations à www.gecat.fr

12-15 mai 2014, Paris
Journées du Groupe Français des Glycosciences
Vitrine de l’activité, de l’excellence et de l’interdisciplinarité des glycosciences en France, les 25e Journées du Groupe Français des Glycosciences, l’un des 17 sous-groupes thématiques de la SCF, se dérouleront à la FIAP Jean Monnet à Paris.
Ces journées, qui sont un moment privilégié pour rassembler chimistes, polyméristes, structuralistes, biochimistes et biologistes, seront l’occasion de découvrir les dernières avancées dans le domaine des Glycosciences.
Au programme :

  • Près de 20 conférences invitées, dont celles d’ouverture et de clôture présentées par un duo interdisciplinaire chimiste/biologiste.
  • Plus de 30 communications orales.
  • Trois sessions de poster permettant la présentation de près de 120 affiches.

Plus d’informations à www.icmmo.u-psud.fr/congres/gfg2014/

13-15 mai 2014, Tours
Journées Sol-gel 2014
Flyer colloque Sol-Gel (pdf - 428.5 ko)
Plus d’informations à www.solgel.fr

15 mai 2014, Paris
Conférence du club d’Histoire de la chimie
« Fritz Haber, his life and works, chemical weapons of World War I, and the morality of science », par Joseph Gal (University of Colorado, Denver, American Chemical Society).
Contact : danielle.fauque@u-psud.fr

15-16 mai 2014, Marseille
Journées de Printemps du GFP2P (Groupe français de photochimie, photophysique et photosciences)
Contact : isabelle.couturier@univ-amu.fr

15-17 mai 2017, Albi
Chimie & Terroir
6e Édition

« Chimie & Terroir » illustre chaque année la chimie à partir des ressources locales.
Pour l’édition 2014, les produits régionaux du Tarn et plus largement de Midi-Pyrénées permettront de présenter des expériences de chimie et des animations pour tout public en rapport avec le charbon, le pastel, le verre, les peaux et cuirs, la brique, le foie gras, le vin, le fromage, la truffe, le pastis du Larzac… et aussi l’industrie mécanique, aéronautique, spatiale, de la cosmétique et du médicament.
Plus d’informations...

18-23 mai 2014, Vers
GECOM-CONCOORD 2014
Plus d’informations à http://gecom2014.lcc-toulouse.fr

18-24 mai 2014, Port-Leucate
SECO 51
Semaine d’Études de Chimie Organique
Plus d’informations à http://seco.unistra.fr

26-28 mai 2014, Paris
6e conférence ElecNano : Electrochemistry and Nanoscience
Plus d’informations à www.elecnano.fr/

1-5 juin 2014, Avignon
15th French American Chemical Society Symposium
Cette manifestation, tenue tous les deux ans en alternance USA-France, réunit des chimistes de renom des deux pays pour présenter leurs résultats les plus récents et innovants dans les domaines tels que la synthèse de produits naturels, la méthodologie en synthèse organique et la chimie médicinale.
Le nombre de participants est limite à 120.
Plus d’informations à http://facsxv.unistra.fr

3-6 juin 2014, Carry-le-Rouet
CBSO
Colloque bisannuel du Club Bioconversion en Synthèse Organique
Plus d’informations...

5-6 juin 2014, Montpellier
SFST4
4e Symposium francophone de synthèse totale
Plus d’informations à http://sfst4.sciencesconf.org/

5-6 juin 2014, Paris
Cosmeticdays 2014
Plus d’informations à http://cosmeticdays.com/fr

22-27 juin 2014, Lyon,
École d’Été de Calorimétrie
avec le support de la SCF
Contact aline.auroux@ircelyon.univ-lyon1.fr

24 juin 2014, Paris,
dans le cadre des rencontres de l’Usine Nouvelle
Chimie Durable, de l’innovation à l’industrialisation : comment accroître vos avantages concurrentiels
Plus d’informations...

23-24 juin 2014, Villeneuve d’Ascq
JNOEJC 2014
Journées nord-ouest européennes des jeunes chercheurs
Plaquette de présentation des JNOEJC 2014 (pdf - 178.9 ko)
Plus d’informations à www.univ-valenciennes.fr/congres/JNOEJC/index.html

8 juillet 2014, Romainville
Perturbateurs endocriniens
Date limite de soumission de résumés : 16avril 2014
Plus d’informations...

13-18 juillet 2014, Bordeaux
XXV IUPAC Symposium on Photochemistry
Date limite de soumission des résumés pour les communications orales : 2 mai 2014
Date limite de soumission des résumés pour les communications par affiches : 10 juin 2014
Plus d’informations à www.photoiupac2014.fr/

27-28 octobre 2014, Romainville
Enzymes, innovation, industrie
Date limite de soumission des réumés : 1er octobre 2014
Plus d’informations à www.adebiotech.org/enzinov/

3-6 novembre 2014, Saint-Malo
43e congrès annuel du GFP
Date limite de soumission des résumés : 5 septembre 2014
Plus d’informations à https://gfp2014.univ-rennes1.fr/

24-28 novembre 2014, Montpellier
Matériaux 2014
Date limite de soumission des résumés : 7 avril 2014
Plaquette Colloque matériaux 2014 (pdf - 2.4 Mo)
Plus d’informations à www.materiaux2014.net

1.7.2.2 …et d’autres

En 2014

3 avril 2014, Lyon
L’Énergie pour le Développement Durable
Demi-journée Recherche@INSA
Contact : jean-francois.gerard@insa-lyon.fr

3-4 avril 2014, Lyon
Colloque Fukushima + 3 : le politique après la catastrophe
Plus d’informations à http://iao.ish-lyon.cnrs.fr/spip.php?article467

15 avril 2014, Paris
Débat sur le défi sociétal de la transition énergétique
Plus d’informations...

23-25 avril 2014, San Diego (CA, Etats-Unis)
9th Annual Drug Discovery Chemistry
Plus d’informations à www.drugdiscoverychemistry.com/

24-26 avril 2014, Hammamet (Tunisie)
SETCOR |MEET TUNISIA 2014
International Conference on Materials for the Environment and Energy ()
Plus d’information à www.setcor.org/conferences/MEET-TUNISIA-2014/3

26-29 avril 2014, Abha (Arabie Saoudite)
5th International Chemistry Conference
Plus d’informations à www.5thicc.org/

28-30 avril 2014, Karachi (Pakistan)
IYCr South Asia Summit Meeting
Plus d’informations…

2-4 mai 2014, Hammamet (Tunisie)
ICSA 2014
International Conference on Spectroscopy and Applications ()
Plus d’informations à www.icsa2014.org/index.html

6-9 mai 2014 Barcelone (Espagne)
Euro-pact 2014
3rd European Conference on Process Analytics and Control Technology ()
Plus d’informations à www.euro-pact.org

11-13 mai 2014, Madrid (Espagne)
Towards New Therapeutics for Diseases of the Developing World
Plus d’informations…

12-14 mai 2014, Nantes
Idhea
International Discussion on Hydrogen Energy and Applications
Plus d’informations à www.cnrs-imn.fr/IDHEA

12-16 mai 2014, Frankfurt (Allemagne)
Seminar : Lectures by K.C. Nicolaou
Plus d’informations

14-30 mai 2014, Lille
E-MRS 2014 Spring Meeting
Plus d’informations à www.european-mrs.com

15 mai 2014, Paris
Colloque Terres rares et Métaux rares : Enjeux du XXIe siècle ?
Plus d’informations à www.fondationecologiedavenir.org

18-22 mai 2014, Vogüé
1st EFCATS-CNRS
European Summer School on Catalyst Preparation : Fundamental Concepts and Industrial Requirements
Plus d’informations à www.congres.upmc.fr/catprep2014/

19-21 mai 2014, Kissimmee (Fa, Etats-Unis)
Modern Synthetic Methods & Chiral USA
Plus d’informations…

22 mai 2014, Paris
Le Monde et La Recherche présentent Forum science, recherche & société
Science sans frontières, les chercheurs face à la mondialisation
Plus d’informations à www.forum-srs.com/

22 mai 2014, Villebon sur Yvette
Séminaire Karl Fischer
Des bases de la titration Karl Fischer jusqu’à l’utilisation avancée, une journée pour
vous former et vous informer ...
Plus d’informations...

17 juin 2014, Lyon
Journée d’échanges francophones sur l’assainissement des sites et sols pollués, la caractérisation & la valorisation des sédiments et des terres excavées
Plus d’informations...

19-20 juin 2014, Rousset
WORKSHOP surfaces et interfaces dans les matériaux
Date limite de soumission des résumés : 30 avril 2014
Plus d’informations...

5-8 octobre 2014, Bassel (Suisse)
SPICA 2014
15th International Symposium on Preparative and Industrial Chromatography and Allied Techniques
Plus d’informations...

16-17 octobre 2014, Paris
2nd World Congress on Targeting Microbiota
Plus d’informations à www.microbiota-site.com

16-18 octobre 2014, Paris
3e Congrès des applications des fibres optiques
Date limite de soumission des résumés : 18 avril 2014
Plus d’informations à www.enova-event.com

6-9 novembre 2014, Antalya -Turquie)
3e Asian Congress of Minimally Invasive Spine Surgery & Techniques
7e ISMISS Turquey Congress
Plus d’infirmations à www.acmisst2014.org

1.7.2.3 Séminaires, expositions, films...

A voir..., à lire...
Pourquoi les femmes sont-elles plus petites que les hommes ?

Un film de Véronique Kleiner, produit par ARTE France, Point du Jour, PICTA Productions, CNRS Images, CNDP, avec le soutien de l’Inserm, de la Région Poitou-Charentes, du Conseil Général de la Vienne
(2013, 52 min)
Partout dans le monde les femmes sont en moyenne plus petites que les hommes. Est-ce une fatalité ? Une loi biologique ? Partez à la découverte d’une histoire évolutive inédite.
Commander le DVD
Projection le lundi 7 avril 2014 à 13h
CNRS - Auditorium Marie-Curie - 3 rue Michel-Ange - Paris 16e
Entrée libre dans la limite des places disponibles - Réservation impérative à cnrs-images@cnrs.fr

Colloque « Chimie et expertise » du 12 février 2014 : retrouvez-le en vidéo !
Le colloque « Chimie et expertise, sécurité des biens et des personnes », qui a eu lieu le 12 février 2014 à la Maison de la Chimie, a connu un franc succès.
Ouvert à un public large, il a réuni des responsables et des experts des organismes et instituts nationaux en charge des enquêtes criminalistiques de toute nature pour nous informer et débattre sur la place des sciences de la chimie dans ces enquêtes en illustrant les nouvelles techniques d’investigation en cours de développement.
Retrouvez l’intégralité des conférences en vidéo sur le site de la Fondation de la Maison de la Chimie : vidéo du colloque
Comme pour les précédents, ce colloque fera l’objet d’un livre, le 11e de la collection « Chimie et... », dont la publication est prévue pour janvier 2015.

Vidéo de la conférence de Odile Eisenstein, membre de l’Académie des sciences
Le 11 mars 2014
La chimie théorique permet-elle de mieux comprendre la réaction chimique ?

Textiles, parfums, bijoux et Cie - La petite chimie de la mode de Marie Curieuse

Auteur : Muriel Chiron-Charrier
Illustrations : Wiebke Drenckhan
Éditeur : EDP Sciences
Date de parution : mars 2014
ISBN : 978-2-7598-1068-0
Tout public
Broché : 176 pages
Prix : 12 euros
Après Café, crème, savon et Cie - La petite chimie du matin, Marie Curieuse est de retour !
Depuis le temps qu’elle était en pyjama, elle s’habille (enfin !). Oui, mais que choisir ? Laine, coton, nylon, lin ? Pourquoi ne sent-on pas notre parfum ? Diamant et charbon, quelle différence ? Pour tous les curieux de ce qui touche aux matière de la mode...
À la fois drôle et sérieux, historique et scientifique, ce livre vous fera découvrir un nouveau monde fait de chimie, de hasard, de génie...

Muriel Chiron-Charrier, docteur en chimie et agrégée de physique-chimie, est professeur de physique-chimie au collège.

2.1. Nouvelles de France

2.1.1 La SCF-IdF au Village de la chimie

La SCF était présente les vendredi 14 et samedi 15 mars 2014 au Parc Floral de Paris pour la 11e édition du Village de a chimie. Cet événement avait pour but de rassembler les entreprises, laboratoires, industries et associations en lien avec la chimie ainsi que de promouvoir les différents métiers de ce domaine. L’occasion pour nous de vous en parler.

L ’édition 2014 du Village de la chimie se tenait au parc Floral de Paris, un espace bucolique, verdoyant et accueillant à souhait. L’association créée en 2004 a pour but de valoriser la chimie dans les nombreux domaines qui lui sont associés. Ainsi bon nombre d’acteurs en lien avec la chimie y ont participé.
Parmi eux, se trouvaient les entreprises les plus réputées comme L’Oréal, Total, Air Liquide, BASF… et les moins connues du grand public telles que Yara, Eurenco et Solvay. Mais également le CNRS ou encore l’UIC (Union des Industries Chimiques) et d’autres institutions ont témoigné leur soutien à cet évènement.
En allant à leur rencontre, celles-ci nous ont fait part de leur volonté à promouvoir et à mettre en exergue certains métiers de la chimie auprès des lycéens, collégiens et professionnels.
De plus, les étudiants pouvaient postuler pour un stage ou un emploi dans ces sociétés. Ils s’informaient pour leur future orientation grâce à la présence de l’Onisep et d’établissements d’enseignement supérieur. Des stands d’animations scientifiques ont été mis en place afin de susciter l’intérêt de la chimie dont le Palais de la Découverte mais surtout l’association des ChADoCs (Chercheurs Associés et Doctorants du Collège de France) qui ont su attirer le public de manière concrète via des expériences visuelles.
Quant aux sociétés, elles ont montré l’utilité de cette science dans la vie quotidienne à savoir dans les produits cosmétiques et alimentaires par exemple.

Au cours de cette manifestation, des conférences ont eu lieu.
La SCF-IdF était partenaire de celle présentant la 30e cérémonie des Olympiades de la chimie île de France (îdF) du samedi 15 mars à 15 heures et de la conférence de Ludwik Leibler sur « des matériaux aux propriétés étonnantes ». Directeur de recherche de classe exceptionnelle au CNRS et professeur associé à l’ESPCI ParisTech, il a montré l’importance des nanoparticules de silice dans l’adhésion des gels. Cette méthode est qualifiée d’étonnante puisque les nanoparticules (poussières) empêchent l’adhésion. Le principe repose sur l’adsorption des gels aux nanoparticules par plusieurs points de contact. Se comportant comme des gels, les tissus biologiques peuvent être collés grâce au nanosilice. Les nanoparticules offrent donc une facilité et rapidité de mise en œuvre ; une préservation des propriétés biologiques et physiques et une possibilité d’intervention in vivo (au sein du vivant).
À la suite de cette présentation, les remises de prix ont été décernées aux lauréats des Olympiades de la chimie îdF. Le sujet du concours portait sur l’importance de la chimie dans le sport dont l’objectif était de donner envie aux jeunes de poursuivre leur carrière en sciences et plus particulièrement en chimie.
Le nombre de lauréats est de 58 (14 pour l’académie de Créteil, 20 pour celle de Paris et 24 pour Versailles).
Voici la liste, dans l’ordre décroissant, des trois premiers lauréats par académie

  • Académie de Créteil
    • Redouanne Magzghi, Jesse Lhuillier, Pierre-Adrien Ladant
  • Académie de Paris
    • Nell Saunders, Célia Escribe, Hugo Cui
  • Académie de Versailles
    • Adrien Lefebre, Alice Lallemand, Delphine Mion

Khady Diedhiou et Bilel Osmanne

2.1.2 Clément Sanchez, lauréat du Prix François Sommer 2014

Clément Sanchez, professeur à l’UPMC, au Collège de France, membre de l’Institut, vice-président de la SCF, s’est vu remettre, le 13 mars 2014, le prix François Sommer Homme et nature 2014 dans les splendides locaux de l’hôtel de Guénégaud.
Ce prix récompense une œuvre novatrice et pluridisciplinaire dans les domaines des sciences physiques, des sciences de la vie et des sciences humaines, et de la création artistique.
Prix Homme et nature 2014... pour en savoir plus (pdf - 76.6 ko)

2.1.3 En direct de l’ENS Cachan

Le Département de chimie de l’ENS Cachan souhaite vous informer que la procédure d’inscription en tant qu’auditeur libre pour préparer l’agrégation de Physique-Chimie option chimieest ouverte.
Le dépôt des dossiers complet doit intervenir au plus tard le 27 mai 2014, cachet de la poste faisant foi à l’adresse suivante :
Direction du département de chimie
Département de Chimie de l’ENS Cachan
61 avenue du Président Wilson
94230 Cachan

Le dossier complet doit contenir les documents suivant :

  • le dossier de candidature (ci-joint) dûment rempli,
  • es relevés de notes (avec classement et /ou mentions éventuels) des trois dernières années de scolarité,
  • une lettre de motivation,
  • deux enveloppes timbrées à vos nom et adresse.

Le département chimie a la possibilité d’accueillir, en dehors des élèves normaliens, un certain nombre d’auditeurs libres souhaitant préparer l’agrégation de Physique-Chimie option chimie. Les auditeurs libres suivent le même enseignement que les élèves normaliens dans le cadre des préparations à l’Agrégation.
En outre, il existe des possibilités d’hébergement et quelques bourses.
La sélection se déroule en deux étapes :

  1. Examen du dossier (début juin 2014)
  2. Entretien à Cachan (13 - 16 juin 2014)

Pour plus d’informations : www.chimie.ens-cachan.fr/

2.1.4 Michel Delhaye n’est plus

Nous avons appris le décès du professeur Michel Delhaye survenu le 12 février 2014 à l’âge de 84 ans.
Ayant successivement occupé un poste de Professeur à l’Université de Lille puis de Directeur d’Institut au CNRS, Michel Delhaye a consacré toute sa vie scientifique à la spectrométrie Raman.
En 1962 il a créé le laboratoire de Spectrométrie Raman qu’il a ensuite fusionné avec le service de Chimie-Physique du groupe de laboratoires de Vitry-Thiais du CNRS pour fonder en 1974 le Laboratoire de Spectrochimie Infrarouge et Raman (LASIR), Unité Propre de Recherche du CNRS qu’il a dirigé jusqu’en 1986.

Féru d’optique et d’instrumentation scientifique, il a développé de très nombreux prototypes de spectromètres Raman très originaux.
En 1973, il réalise avec son élève Paul Dhamelincourt une première mondiale : la mise au point de la toute première microsonde moléculaire à effet Raman, instrument qui a révolutionné le domaine de la chimie analytique.
L’ensemble de ses travaux a donné lieu à la commercialisation de plusieurs générations de spectromètres et de microspectromètres Raman par l’industrie Française de l’instrumentation.
Juste avant son décès, Michel Delhaye travaillait sur la réalisation d’un spectrohéliographe qu’il devait prochainement installer sur la lunette de l’observatoire de Lille.
Sa passion pour l’instrumentation optique ne l’avait jamais quittée.
Michel Delhaye était Chevalier de la Légion d’Honneur, Chevalier de l’Ordre du Mérite et Chevalier de Palmes Académiques.

2.1.5 2e Challenge de Chimie

Le samedi 22 mars 2014 a eu lieu sur le site de l’UFR de Sciences de l’Université de Versailles-St Quentin le 2e Challenge de Chimie.
Cette manifestation autour de la culture générale en Chimie était adressée aux étudiants de L3 des Universités de Versailles-Saint-Quentin, de Cergy-Pontoise et Paris Sud.
Après une conférence sur les nanomatériaux donnée par le Pr Jacques Livage, membre honoraire du Collège de France et académicien, une épreuve écrite (QCM sur la conférence) et une épreuve orale sur le thème « Chimie & Automobile » ont départagé les étudiants.
Le jury était composé d’industriels en provenance des sociétés Renault, Peugeot, EDF et Dassault.

Ce fut un moment de convivialité, qui a été rendu possible par la participation des trois Universités ainsi que par le labex CHARMMMAT, l’association d’universités et d’établissements Paris Grand-Ouest UPGO et la Société Chimique de France section IdF.

2.1.6 L’électrochimie sans fil pour la synthèse de matériaux

La synthèse de matériaux par voie électrochimique se produit en règle générale sur la surface d’une électrode qui est reliée physiquement à une source de potentiel ou de courant. Une voie alternative consiste à placer un objet conducteur dans une solution entre deux électrodes sans contact avec ces dernières. L’application d’un champ électrique entre les électrodes conduit à la polarisation de l’objet, permettant de déclencher des réactions de réduction et d’oxydation sur les deux faces opposées de l’objet et de briser ainsi sa symétrie. Par conséquent ce concept d’électrochimie sans fil, aussi appelé électrochimie bipolaire, offre un accès facile à des particules de type Janus, c’est-à-dire des objets possédant, comme le dieu Romain du même nom, deux faces avec des propriétés différentes. Des chercheurs de l’Université de Bordeaux, ensemble avec une équipe de l’Université de Kasetsart à Bangkok et de l’Université de Southampton viennent d’élargir le spectre d’applications de ce procédé à la synthèse spatio-sélective de matériaux hybrides poreux de type MOF (Metal Organic Frameworks), ainsi qu’à la génération de structures métalliques complexes sur la surface d’objets sphériques.
Ces travaux, qui font l’objet de deux publications récentes dans la revue Angewandte Chemie et Chemical Science, ouvrent des perspectives intéressantes dans des domaines très variés allant de la catalyse jusqu’à la photonique.

2.1.7 Qualité de l’air et chimie

La mi – mars a vu Paris et quelques grandes villes sous un anticyclone persistant subir d’importants pics de pollution.

Ce sont les concentrations de particules fines PM10 ˂10 µm et PM2,5˂2,5µm qui ont largement dépassé les seuils d’alertes, avec toutes les conséquences pour la santé, en particulier pour les maladies respiratoires.
Les analyses montrent qu’en région parisienne c’est le trafic routier qui en apporte 25 % juste après le résidentiel 29 % et largement devant l’industrie 6 % qui a fait d’énormes progrès ces 20 dernières années.
Rappelons que la chimie a très largement apporté sa contribution à l’assainissement de l’air que nous respirons dans les villes. Ce fut d’abord l’hydrodésulfuration des fuels et gas –oil qui a réduit considérablement la teneur en SO2, puis les catalyseurs des pots catalytiques des automobiles qui ont quasi supprimé des fumées d’échappement les oxydes d’azote NOx et son corolaire l’ozone.
Enfin les nouveaux filtres à Particules (FAP) avec catalyse pour brûler les particules carbonées issues des véhicules Diesel. Pots catalytiques et FAP développés par les grands constructeurs automobiles ont entraîné de grands progrès, un véhicule de 2014 pollue 100 fois moins qu’un véhicule de 1980 !
Ce qui n’empêche pas que près du périphérique parisien dite la voie la plus fréquentée d’Europe de constater que le trafic routier est responsable de 44 % de la pollution ! Alors que faire ? Empêcher les vieux véhicules diesel d’entrer dans Paris ? Ou mieux, développer les véhicules électriques qui grâce aux progrès de l’électrochimie vont gagner en autonomie avec de nouvelles batteries Lithium – polymères. On empêchera cependant pas, par vent d’est d’importer les pollutions de nos voisins avec les vieilles centrales au charbon aux fumées mal traitées.
Il restera, selon Alphonse Allais, à bâtir les villes à la campagne !

2.2 Brèves du monde

2.2.1 L’activation des liaisons carbone-carbone : un nouveau paradigme en chimie organique

La synthèse organique ne vise plus aujourd’hui à préparer des molécules jadis impossibles à préparer ; celles-ci sont en effet maintenant toutes à notre portée. Les avancées consistent plutôt à réaliser des synthèses courtes, efficaces en termes de temps et de prix des réactifs, et à utiliser toujours moins de métaux coûteux. Le chimiste n’est ainsi plus un vulgaire et inélégant tailleur de roche, mais un architecte parcimonieux et esthète. Deux nouvelles solutions ont été développées ces dernières années pour introduire davantage d’efficacité dans les synthèses. La première est l’activation des liaisons carbone-hydrogène [1]. La seconde consiste en l’activation des liaisons carbone-carbone. L’équipe du professeur Ilan Marek du Technion - Israel Institute of Technology a récemment présenté une nouvelle méthode, basée sur la fusion des deux précédentes.

Panorama des méthodes existantes

Pour réaliser la synthèse de molécules, l’approche classique est l’addition de fragments par diverses opérations utilisant les propriétés des groupes fonctionnels (ensemble réactifs d’atomes voisins) des molécules. Un des soucis de cette approche est qu’il faut parfois construire, pas toujours facilement, un groupe fonctionnel simplement pour pouvoir le substituer par le fragment synthétique suivant.

L’une des approches alternatives, développée par les chercheurs organiciens depuis une trentaine d’années, est l’activation des liaisons carbone-hydrogène. On remplace ainsi dans une molécule existante un ou plusieurs atomes d’hydrogène - qui sont toujours présents dans une molécule - par d’autres atomes ou fragments d’atomes pour obtenir la molécule désirée. Pour cela, on utilise généralement des complexes métalliques, très réactifs. Ainsi, il n’est pas nécessaire d’avoir dans la molécule de base de groupes fonctionnels pour y réaliser les transformations souhaitées.

Depuis quelques années, une seconde méthode encore plus efficace est développée : l’activation des liaisons carbone-carbone. Le principe est le suivant : au lieu de remplacer un atome par un autre (comme c’est le cas pour la méthode carbone-hydrogène), on agit directement sur le squelette de la molécule, en écartant deux atomes de carbone pour insérer entre eux les atomes souhaités.

Peut-on faire mieux ?

Le groupe du professeur Ilan Marek à la Schulich Faculty of Chemistry du Technion - Israel Institute of Technology a récemment présenté une amélioration de cette dernière méthode dans un article publié dans le très prestigieux journal Nature [2]. Plus précisément, cette publication nous présente la fusion des deux types de liaison, C-H (hydrogène) et C-C (carbone). Pour ce faire, le groupe a utilisé le « zirconium walk », sur lequel son équipe avait préalablement beaucoup travaillé [3]. Il s’agit d’utiliser un complexe organométallique de zirconium, généré à partir d’un complexe disponible commercialement [4], pour interagir avec une double liaison présente sur une molécule donnée, puis avec une liaison C-H voisine pour déplacer la double liaison.

Plus précisément, le zirconium va s’insérer dans un cyclopropane (un cycle de trois carbones très tendu, donc très réactif) et remplacer sa liaison C-C par deux liaisons carbone-zirconium. Ces deux liaisons vont ensuite réagir avec des électrophiles pour donner les molécules finales désirées. Les deux méthodes C-H et C-C ont été décrites séparément dans le passé : c’est leur élégante symbiose qui fait toute la force et la nouveauté de cette publication.

Une méthode très avantageuse

Cette méthode développée par le groupe du professeur Marek présente de nombreux avantages par rapport aux méthodes existantes. D’abord, il est plutôt facile de préparer en grande quantité des cyclopropanes fonctionnalisés, qui sont des molécules cycliques à trois sommets possédant comme substituts au moins une chaîne avec une double liaison. Ensuite, cette méthode utilise un métal relativement peu cher, le zirconium. Enfin, elle permet de réaliser en une fois plusieurs transformations chimiques et de créer ainsi plusieurs nouvelles liaisons.

Les produits finaux obtenus présentent aux aussi un atout de taille. Bien qu’en apparence très simples, ils comportent en effet un centre asymétrique quaternaire dont la stéréochimie est facilement contrôlable. Par stéréochimie, il faut entendre l’orientation dans l’espace des différentes chaînes de carbone. Il s’agit d’un élément crucial. En effet, la mauvaise orientation d’une molécule peut suffire à transformer un médicament en poison. On se souvient de la triste affaire du Thalidomide, dont la molécule voulue aide à combattre les nausées, mais dont l’énantiomère (le même composé, mais mal orienté) est tératogène (provoque un développement anormal de l’embryon) [5].

D’ambitieux projets de recherche

Les divers projets sur lesquels travaille l’équipe du professeur Marek partent d’une idée commune : construire le maximum de liaisons au cours d’une même étape chimique [6]. Plutôt que de multiplier les étapes, avec à chaque fois une dépense de solvant et de réactifs onéreux, il s’agit de trouver les conditions pour que plusieurs réactions s’enclenchent les unes les autres, précisément et efficacement, comme une série de dominos qui tombent. Ces projets ont donné lieu à plusieurs publications de haut niveau dans les derniers mois [7] et ont permis à l’équipe de décrocher une bourse "Advanced Grant" de l’European Research Council (organisme de recherche de l’Union européenne, pour une durée de 5 ans et un montant de 2,37 millions d’euros) [8]. Nous pouvons donc nous attendre à d’autres résultats tout aussi innovants et intéressants dans un avenir proche.

Sources

2.2.2 Utilisation de l’huile de tournesol comme source d’energie renouvelable

L’Agricultural Research Council (ARC) a lancé en avril 2013 un programme de recherche sur l’utilisation de l’huile de tournesol comme carburant alternatif.
Le projet est mené par le Dr. Dirk Swanevelder, spécialiste en biologie moléculaire, à la tête d’une équipe d’ingénieurs de l’ARC et d’experts en croisement de variétés de tournesols. Le programme s’inscrit dans l’axe du White Paper on Renewable Energy, rédigé en 2003 par le Ministère des Ressources Minérales et de l’Energie, et qui souhaitait stimuler la diversification des ressources en énergie en incitant les industries à développer les énergies renouvelables.

© discovery
Huille de tournesol

De nombreux tests ont déjà indiqué la possibilité d’utiliser l’huile de tournesol comme carburant dans les véhicules diesel à injection directe, avec pour seule précaution l’utilisation de tuyaux de caoutchouc résistants et d’additifs spéciaux. Remplacer les carburants fossiles par l’huile de tournesol reste cependant 200% plus cher, et la recherche est donc fondamentale pour que l’Afrique du Sud bénéficie économiquement de cette énergie innovante. C’est exactement l’objectif de l’étude de l’ARC : réduire les coûts de production de biocarburants en regard de toute la chaîne de valeur de l’huile, en étudiant les variétés de tournesols à fort taux de production d’huile, en améliorant la culture et la récolte de la plante ainsi que les procédés d’extraction de l’huile.

Sources

2.2.3 Un nouveau micro-capteur aux applications multiples pour réduire les coûts des analyses chimiques

Des chercheurs ont développé un nouveau micro-capteur qui permet d’analyser les produits chimiques en utilisant un volume de liquide bien plus faible qu’auparavant.

Faheem Khan et Seonghwan Kim, qui travaillent dans une équipe de recherche dirigée par le Prof. Thomas Thundat, titulaire de la Chaire d’excellence en recherche du Canada en génie des sables bitumineux moléculaire, ont développé un capteur appelé un cantilever à microcanal bimétallique, qui permet de mesurer les propriétés physiques et chimiques de différents liquides dans des volumes qui ne sont que quelques milliardièmes de litre. Le dispositif enregistre la chaleur générée par l’interaction de la lumière avec le liquide présent à l’intérieur d’un canal 25 fois plus petit que la largeur d’un cheveu humain. Le capteur permet également de mesurer le poids du liquide.

Ce capteur pourrait devenir un outil essentiel pour les chercheurs travaillant sur la technologie des puces en laboratoires, qui vise à mettre différentes fonctions de laboratoire sur une seule puce. Cela implique de nombreuses applications, telles que :

  • l’analyse du contenu cellulaire de micro-algues
  • des tests pour le cancer à partir de cellules tumorales
  • la mesure de la composition chimique, de la densité et de la viscosité du pétrole
  • la caractérisation de réactifs liquides dans l’industrie pharmaceutique par la consommation de plus petits volumes de médicaments, ce qui pourrait aider à réduire les coûts de recherche et développement.

Le capteur pourrait être adapté pour chacune de ces applications. Par exemple, dans les produits pharmaceutiques, l’instrument pourrait probablement être installé sur une table à l’intérieur, alors que pour l’industrie pétrolière, il aurait besoin d’être associé à un appareil de poche capable de fonctionner à des températures inférieures à zéro. « La prochaine étape est de faire plus de tests, de collaborer avec des chercheurs en biologie et afin d’étudier son potentiel pour la détection rapide de cancer », a déclaré le Dr. Khan. « Je travaille également sur le développement d’une startup pour élaborer le cantilever à microcanal bimétallique à des fins commerciales », conclut le Dr. Khan.

Sources

  • Dr. Thomas Thundat - Professor Canada Excellence Research Chair in Oil Sands Molecular Engineering - thundat@ualberta.ca
  • Communiqué de presse du 3 mars 2014 de l’Université d’Alberta : http://redirectix.bulletins-electroniques.com/Psl97
  • ADIT, BE Canada (N°433, 24 mars 2014)

2.2.4 Vers des plastiques qui se réparent de manière autonome ?

Des chercheurs de l’Institut technologique de Karlsruhe (KIT, Bade-Wurtemberg) en coopération avec les industriels d’Evonik, l’Institut Leibniz de recherche en polymères de Dresde (Saxe) et des chercheurs australiens ont développé une réaction de réticulation [1] qui permet de réparer le matériau endommagé [2].

Pour fabriquer leur matériau auto-régénérant, les chercheurs du groupe de Christopher Barner-Kowolik du KIT ont utilisé des molécules qui peuvent réticuler de manière réversible. Les réseaux ainsi crées peuvent ensuite se reformer après un endommagement. L’avantage de cette méthode est sa facilité de mise en oeuvre. Elle ne nécessite aucun catalyseur ; la chaleur ou la lumière suffisent.

En coopération avec Creavis, l’unité d’innovation d’Evonik, les chercheurs ont développé un nouveau réseau polymère. Pour des températures comprises entre 50°C et 120°C, ce réseau montre des aptitudes à l’auto-régénération. Les pistes d’amélioration sont encore nombreuses : diminuer le temps de la réparation et optimiser les conditions sous lesquelles se réalise l’opération. Cependant "les propriétés du matériau réparé sont identiques, voire même meilleures que celles du matériau de base", comme le souligne Christopher Barner-Kowollik.

Les chercheurs estiment que ce processus sera facilement transposable aux plastiques, d’autant plus que leur polymère présente la propriété d’être plus fluide à haute température. Cette propriété facilite la mise en forme, ce qui est intéressant dans l’optique d’applications industrielles.

Sources

P.-S.

N’oubliez pas que SCF Info en ligne s’affiche sur la toile… Vous le trouverez sur la page d’accueil www.societechimiquedefrance.fr

Photocopiage, retransmission du courriel… sont vivement conseillés !

Ont participé à la réalisation de ce numéro : Séverine Bléneau-Serdel, Roselyne Messal, Marie-Claude Vitorge.

Les dates des manifestations peuvent être modifiées. Les responsables scientifiques sont les références auprès de qui s’adresser en cas de doute.

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère