Nitrate d’ammonium

Un film

Le nitrate d’ammonium et ses propriétés sont au centre des évènements qui ont marqué l’explosion de l’usine AZF de Toulouse et du procès dont le verdict sera prononcé à l’automne 2009.

Nos collègues B. Hasenknopf et M. Verdaguer de l’université Pierre et Marie Curie de Paris nous signalent l’existence d’un document pédagogique à ce sujet, disponible ici :

Ce film montre en plusieurs séquences quelques propriétés chimiques du nitrate d’ammonium, NH4NO3, un des composants d’engrais chimiques. Dans la première séquence, le produit est sorti de son flacon. Un test avec un briquet démontre qu’il n’est pas inflammable. La deuxième séquence présente la dissolution du nitrate d’ammonium dans l’eau. La baisse de température observée sur un thermomètre montre que le processus consomme de l’énergie ; il est endothermique. Dans une troisième séquence, le nitrate d’ammonium est décomposé à haute température. Le solide est chauffé avec un bec Bunsen, le gaz formé est récupéré dans une fiole. Une série de gros plans permet de bien visualiser la réaction. Finalement, le nitrate d’ammonium est mélangé avec un réducteur, la poudre de zinc, en présence d’une faible quantité de chlorure d’ammonium. Une réaction vive démarre après l’addition de quelques gouttes d’eau : les produits se décomposent très rapidement avec apparition d’une flamme.

B. Hasenknopf, M. Verdaguer, Professeurs, Université Pierre et Marie Curie

Déjà membre de la SCF ?

J'adhère